La Brièveté de la Vie

La Brièveté de la Vie

Dans une grande voiture, sept jeunes gens et jeunes filles revenaient d'un bal lorsque se produisit une collision. Cinq d'entre eux furent tués sur le coup et deux grièvement blessés. Alors qu'ils partaient de chez eux ce soir-là, ils se réjouissaient du plaisir qu'ils allaient avoir; ils ne pensaient pas que ce serait leur dernière soirée sur la terre. Ils ignoraient que ce qui leur restait à vivre pouvait se compter en minutes. Récemment, cent treize passagers, confortablement installés dans un avion, allaient arriver à la Guadeloupe... aucun ne s'imaginait que quelques secondes plus tard ils seraient entrés dans l'éternité. J'ai parlé, il n'y a pas très longtemps, à un homme qui était alors en parfaite santé. Trois jours après, on l'ensevelissait; il avait été terrassé par une attaque.

Aujourd'hui même un cortège ininterrompu de personnes quitteront la vie et, en passant par la mort, entreront dans l'éternité. La statistique des causes de décès serait, ici, fastidieuse. Qu'il nous suffise de savoir que, pour beaucoup, la mort viendra brusquement, sans avertissement. On estime que notre émission radiophonique "l'heure de la Décision" est entendue par plus de dix millions de personnes; ainsi, selon la loi des probabilités, deux cent quatre vint d'entre elles mourront avant que cette journée soit finie.

Si vous étiez l'une d'elles ?

Quand j'observe les hommes se précipitant avec frénésie dans une course à la gloire, au plaisir et à la fortune, je suis abasourdi de penser qu'ils vivent sans se soucier de l'éternité. L'hommes moderne pourrait répéter les paroles d'un penseur de l'antiquité: "Nous ne nous inquiétons pas de la mort, mais de la vie. Le paradis que nous cherchons n'est pas celui de rues d'or, mais de sacs d'or. Nos aspirations sont temporelles et non éternelles. Le ciel vers lequel nous tendons est un havre de sécurité financière, de confort et de facilités.

En fait, nous ne désirons même pas penser à la mort." Pourtant la Bible dit:" Il y a un temps pour naître, et un temps pour mourir." (Eccl 3.2) La Bible nous enseigne qu'Adam vécut neuf cent trente ans, puis il mourut. Seth vécu neuf cent douze ans, puis il mourut. Enoch vécut neuf cent cinq ans, puis mourut. Les milliards d'êtres vivant aujourd'hui seront tous morts d'ici cent ans. La Bible déclare: Il est réservé aux hommes de mourir une seule fois." (Hébreux 9.27)

Bien que la science ait dépassé les limites de notre planète et pénétré dans le cosmos, nous, en tant qu'individus, nous nous attachons, toujours davantage à la terre. Bien peu de sermons traitent de la mort, du ciel ou de l'enfer. Ainsi, ce silence même contribue à renforcer la conception de plus en plus générale que tout se termine à la mort et que la préparation pour une vie au-delà de la tombe n'a que peu ou pas de conséquences. Combien de sermons avez-vous entendus sur la mort ? Combien sur l'éternité, sur l'enfer ou sur le ciel ? La Bible a beaucoup à dire sur la brièveté de la vie et sur la nécessité de se préparer pour l'éternité. Un vieux dicton américain dit: "Il n'y a que deux choses qui soient certaines: la mort et les impôts." Nous mettons de côté avec soin notre argent pour payer nos impôts tout en négligeant la question beaucoup plus importante de la mort. Je suis convaincu que nous avons besoin d'être plus conscients du fait que la mort s'approche rapidement pour chacun d'entre nous et que la Bible a beaucoup à nous apprendre pour nous préparer à rencontrer Dieu. Le riche ne peut avec tout son argent acheter un sursis pour la condamnation qui l'attend. Le pauvre ne peut mendier un jour de plus au spectre de la mort qui le suit du berceau à la tombe.

La Bible dit: "Qu'est-ce que votre vie? Vous êtes une vapeur qui paraît pour un peu de temps, et qui ensuite disparaît." (Jacques 4.14) Avez-vous déjà observé le brouillard du matin? Il est si éphémère! Il s'évapore au soleil et disparaît avec le jour. Notre vie est semblable à cette vapeur matinale qui n'apparaît qu'un instant et puis s'évanouit.

Il y a quelques années, un des hommes les plus riches et les plus célèbres du monde montait à bord de son avion privé pour aller assister à un banquet donné à New York en son honneur... c'était du moins son intention. Mais, au lieu de cela, il eut rendez vous avec la mort! ...l'avion s'écrasa sur le versant d'une haute montagne. Toute sa célébrité, sa fortune et son génie ne purent l'aider quand il dut affronter le moissonneur implacable qu'est la mort. Si cet homme pouvait revenir, il monterait certainement le plus grand spectacle jamais vu pour avertir les gens d'une manière ou d'une autre en utilisant les mots dont Dieu s'était servi pour dire au roi Ezéchias: "Tu vas mourir." (II Rois 20.1)

La Bible se sert de plusieurs images pour parler de la brièveté de la vie et du caractère inévitable de la mort. Je suis sûr que si les hommes pensaient plus à la mort, à l'éternité et au jugement, ils vivraient une vie plus sainte et auraient davantage conscience de l'existence de Dieu. Les chrétiens même essaient de ne penser ni à la mort, ni au jour où ils comparaîtront devant le tribunal de Christ pour rendre compte de l'emploi de leur temps ici-bas.

La Bible dit tout d'abord que la vie est semblable à la navette d'un tisserand. Job a dit: "Mes jours sont plus rapides que la navette du tisserand." (Job 7.6) J'habite une région au cœur de l'industrie textile. J'y ai visité les usines de tissage et j'ai observé les navettes sur les métiers géants. Elles vont et viennent à une vitesse vertigineuse, si bien qu'elles sont à peine visibles. La Bible dit qu'à la mesure de l'éternité, nos jours sont comparables à la navette du tisserand. Même si vous vivez jusqu'à un âge avancé, soixante-dix, quatre-vingt, quatre-vingt ans ou même cent ans, votre vie n'est qu'un clin d'œil à l'échelle de l'éternité. Un poète a dit: "Ce n'est que lorsque le temps, d'une main implacable, a arraché la moitié des pages du livre de la vie humaine pour allumer les brasiers de la passion que l'homme commence à se rendre compte que les feuillets qui restent à vivre ne sont plus très nombreux." Posez votre main sur votre cœur et sentez-le battre : il répète: "Vite, vite, vite." Écoutez l'horloge au mur : elle redit sans cesse: "Vite, vite, vite. " Vous avez quelques brèves années à vivre, et chaque jour les raccourcit de vingt-quatre heures. Si vous vivez jusqu'à l'âge de soixante-dix ans, vous n'avez que vingt-cinq mille jours à vivre. Si vous en avez trente-cinq maintenant, vous n'avez donc plus qu'environs douze mille jours à vivre. Si vous avez cinquante ans, vous avez encore un peu plus de sept mille jours devant vous. La vie a une fin.

Si vous avez cinquante ans maintenant et que vous viviez jusqu'à soixante-dix ans, il ne vous reste plus que cent soixante-quinze mille heures, et les heures passent vite. Esaïe a dit: "Je sens le fil de ma vie coupé comme par un tisserand qui me retrancherait de sa trame. Du jour à la nuit tu m'auras achevé!" Oui, la Bible dit que nos jours sont aussi fugitifs que la navette d'un tisserand.

La Bible dit aussi que la vie est comme une ombre: "...nos jours sur la terre sont comme l'ombre..." 1 Chroniques 29.15. Le monde n'est pas une demeure permanente. Que vous construisiez une cabane ou un palais, quel qu'en soit le prix, ce ne sera jamais qu'une habitation temporaire. Votre vie n'est qu'une ombre fugitive sur l'horizon de l'éternité.

Quand Sir William Russell fut conduit à l'échafaud, il sortit sa montre de sa poche, la tendit au médecin qui l'assistait et lui dit: "Voulez-vous vous charger de cette montre et la garder? Je n'en ai plus besoin, car j'ai maintenant affaire avec l'éternité."

Pour chacun de nous, le temps s'enfuit, et, que nous le reconnaissions ou non, nous avons affaire avec l'éternité. Job a déclaré: "...ses jours sont fixés, tu as compté ses mois, tu as marqué le terme qu'il ne saurait franchir." Job 14.5 Les Écritures nous enseignent ici que Dieu a fixé le moment exact où nous devrons mourir. Il a marqué le terme que nous pouvons franchir. Il me semble que notre premier but dans la vie devrait être de nous préparer à mourir. Tout devrait y être sanctifié. J'ai la certitude que quand un homme est prêt à mourir, il est aussi prêt à vivre. Nos jours sur la terre sont comme l'ombre. Nos vies dirigées vers l'éternité sont semblables à un nuage fugitif et léger qui s'évapore aux rayons du soleil.

Puis la Bible nous rappelle que nos jours sont comme l'herbe. Le Psalmiste a dit :"L'homme! ses jours sont comme l'herbe, il fleurit comme la fleur des champs. Lorsqu'un vent passe sur elle, elle n'est plus, et le lieu qu'elle occupait ne la reconnaît plus." Psaume 103.15-16. L'enfance, la jeunesse, l'âge mûr et la vieillesse sont les brefs chapitres de la rapide histoire de la vie. Il nous semble souvent que c'était hier que nous courions pieds nus dans les champs, avec l'insouciance d'un enfant. Puis vint la jeunesse avec ses joies mélangées, ses merveilles et son sentiment de la douceur de vivre. Nous devenons soudain des adultes, les fleurs de la vie arrivent à leur plein épanouissement et plus de la moitié de nos jours se sont envolés...

Ils s'écoulent maintenant à une vitesse toujours plus grande, semble-t-il, à mesure que nous avançons vers la vieillesse. Nos jours sur cette terre sont tellement semblables à une fleur: "Toute chair est comme l'herbe, et tout son éclat comme la fleur des champs. L'herbe sèche, la fleur tombe, quand le vent de l'Éternel souffle dessus," Esaïe 40.6-7 La Bible nous apprend que la vie est une grande incertitude. Elle est comme une vapeur qui apparaît pour un peu de temps et puis disparaît. Cependant, la Bible enseigne aussi que nos vies sont des occasions glorieuses, elles sont faites de petites minutes d'or portant chacune une part d'éternité. La Bible nous exhorte à "racheter le temps, car les jours sont mauvais." Ephésiens 5.16. Si nous ne profitons pas de cette petite parcelle de l'éternité appelée "vie", nous le regretterons toujours.

Nous n'avons qu'une vie, qui sera vite passée; seul ce que nous aurons fait pour Christ durera. César Borgia dit dans ses derniers moments: "J'ai tout prévu au cours de ma vie, sauf la mort, et maintenant, malheureusement, il me faut mourir sans y être préparé du tout." J'ai parlé à un homme sur son lit de mort. Il avait quatre-vingt ans et avait été en bonne santé toute sa vie avant cette courte maladie. Il gémissait, geignait et se tordait sur son lit. Par moments, il criait presque, disant: "J'ai gaspillé ma vie, je l'ai dissipée. Que dirai-je à Dieu quand je Le verrai?" Nous perdons et vilipendons en effet tellement de temps. Nous en avons pour la télévision, la lecture, les distractions mondaines et mille autres choses, mais point pour Dieu. Et pourtant, un des vrais buts de la vie, c'est de se préparer pour l'éternité. Cette vie doit être employée pour préparer notre vie future. Si nous manquons à cela, même si dans tous les autres domaines nous réussissons, notre vie n'est qu'un échec. La Bible nous avertit du danger de manquer le but en nous disant: "Comment échapperons-nous, si nous négligeons un si grand salut?" Hébreux 2.3. Il n'y a pas de réponse à cette question de la Bible, car il n'y a pas d'échappatoire de se préparer à rencontrer Dieu. Nous devons considérer encore un autre fait extraordinaire et qui nous dépasse, celui de l'immortalité de nos âmes. Dans deux mille ans, vous serez aussi vivant que vous l'êtes maintenant. La Bible nous enseigne que la vie ne s'achève pas au cimetière. Dieu dit qu'il y a une vie future avec Lui pour ceux qui placent leur confiance en son Fils, Jésus-Christ. Les Écritures nous annoncent aussi qu'il y a un enfer de séparation d'avec Dieu pour tous ceux qui ont refusé, rejeté ou négligé de recevoir son Fils, Jésus-Christ.

Dieu a créé l'homme différent des autres créatures, Il l'a fait à son image, une âme vivante. Lorsque notre corps meurt et que notre vie sur terre est finie, notre esprit, lui, continue à vivre pour toujours. Dans le seizième chapitre de l'Évangile de saint Luc, nous lisons les enseignements que Jésus a donnés sur l'existence de la vie future. Il a dit qu'il y avait un ciel et un enfer et, dans des paroles claires, Il a mis les hommes en garde contre l'enfer et les a suppliés d'y échapper à tout prix. Ailleurs, Il a dit: "Si ta main ou ton pied est une occasion de chute, coupe-les et jette-les loin de toi; mieux vaut pour toi entrer dans la vie boiteux ou manchot, que d'avoir deux pieds ou deux mains et d'être jeté dans le feu éternel. "Matthieu 18.8

Mais, d'autre part, Il a fait une promesse merveilleuse à tous ceux qui acceptaient de payer le prix pour être ses disciples: "Je vais vous préparer une place. Et, lorsque je serai allé vous préparer une place, je reviendrai; et je vous prendrai avec moi, afin que, là où je suis, vous y soyez aussi." Jean 14.2-3

On ne peut pas lire les enseignements de Christ sans être convaincu qu'Il annonçait la vie future. Chaque homme, au fond de lui-même, a foi en l'immortalité.

Victor Hugo a dit une fois: "Je sens en moi la vie future."

Cyrus a déclaré: "Je ne peux pas m' imaginer que l'âme ne vive que lorsqu'elle reste dans un corps mortel."

Emerson, lui a dit: "La preuve éclatante de l'immortalité réside dans notre insatisfaction face à toute autre conclusion."

Mark Twain a écrit: "Je n'ai jamais trouvé ce qui pourrait être un atome de vérité dans l'existence de la vie future, et pourtant je suis fermement enclin à en attendre une." La grande question est maintenant celle-ci: "Êtes-vous prêt à rencontrer Dieu?" Dieu a dit à Ezéchias: "Donne tes ordres à ta maison, car tu vas mourir, et tu ne vivras plus." II Rois 20.1 Par le prophète Amos, Il a aussi dit aux hommes de cette époque: "Prépare-toi à la rencontre de ton Dieu." Amos 4.12. Nous ne savons pas quand notre heure viendra

Seul le chrétien a l'espérance de la vie future. Cet espoir n'est fondé sur rien d'autre que sur le sang et la justice de Jésus-Christ. Rien d'autre n'est suffisant, rien d'autre ne peut enlever l'aiguillon de la mort et envoyer un rayon d'espoir sur les nuages qui nous voilent l'au delà. Notre ancre est Jésus-Christ, qui a aboli la mort et qui a mises en évidence la vie et l'immortalité par l'Évangile.

John Bunyan, l'auteur de "Voyage du Pèlerin", a dit au moment de sa mort: "Ne pleurez pas sur moi, mais sur vous . Je vais vers le Père de notre Seigneur Jésus-Christ ; Il me recevra, bien que je sois pécheur, à cause des mérites de son Fils. J'ai la confiance que nous nous retrouverons avant qu'il soit longtemps pour chanter le cantique nouveau et être heureux pour toujours." C'est à cause de l'éternité que Jésus-Christ est venu et qu'Il a accepté de mourir pour nos péchés sur la Croix.

Quelle est votre vie? Est-ce une jungle de passions et d'appétits déchaînés? Est-ce un enfer sur terre? Ou est-ce un hymne de louange et de gloire à Celui qui vous a aimé et qui s'est donné Lui-même pour vous? Pour édifier votre futur, vous pouvez avoir recours à deux sources. Satan est prêt à vous fournir la convoitise, la passion, l'envie, la cupidité, l'égoïsme et l'orgueil. Il peut vous procurer tout cela facilement et sans restriction. Jésus-Christ, Lui, vous offre la vie, la communion, la paix, la miséricorde et l'espérance. C'est à vous de choisir quelle sorte de vie vous allez vivre. Le choix dépend de vous.

Je vous supplie de ne pas gaspiller votre vie. Je vous exhorte à voir loin et à ne pas vivre pour ce monde seulement. Profitez de ce moment fugitif appelé la vie, pour vous préparer pour l'éternité. Seuls ceux qui sont en Christ sont préparés à vivre ici et dans l'au-delà.

"Dieu a tant aimé le monde qu'Il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu'il ait la vie éternelle." Jean 3.16

13 commentaires
  • apochrist Il y a 1 année, 2 mois

    Et édifiant! De deux femmes qui seront dans les champs, une sera prise et l'autre sera laissée. Sachons reconnaitre la visitation de Christ et saisir son offre. La vie éternelle qu'il promet. N'a-t-il pas dit celui qui croit en lui même s'il meurt vivra! Merci devancier dans la foi pour ton message!
  • apochrist Il y a 1 année, 2 mois

    Oui de deux femmes qui seront dans les champs, une sera prise et l'autre laissée. Hâtons-nous de reconnaitre la visitation de Dieu et à saisir son offre dans ces temps de la fin. 'Car dit le Christ: ''Celui qui croit en moi même s'l meurt vivra''!
  • Marie-anne Berne Il y a 3 années, 9 mois

    La brieveté de la vie!!! souvenons-nous que nous sommes poussière!!!! allons à l'essentiel dans la Foi avec la Grâce du Saint-Esprit qu'il nous éclaire sur le sens que doit prendre notre vie ici-bas, comme St Augustin le dit "Toi qui m"a donné de te trouver, donne-moi le courage de te chercher et d'espérer te trouver davantage. Accorde-moi de ne pas t'oublier. Accorde-moi de te comprendre Mon Dieu."
  • Afficher tous les 13 commentaires