La doctrine de Balaam

La doctrine de Balaam

A deux reprises, au cours des trois années de son ministère terrestre, Jésus résiste au diable qui veut le faire pécher et même le faire mourir dans le jardin de Gethsémané. Là, dans ce jardin particulier, Jésus lutte de toutes ses forces jusqu’à suer des grumeaux de sang tellement l'affrontement spirituel est violent. Dans ces deux cas, il s’agit d’une attaque frontale et massive où Satan, facilement identifié, agit à visage découvert.

Il existe une autre sorte de combat beaucoup plus insidieux et peut-être plus ravageur : la tentation, qui dans certains passages de l'écriture, peut aussi être traduit par "épreuve". Quoi qu'il en soit, derrière la tentation ou l'épreuve, il y a le même personnage : Satan.

La tentation, c'est l'incitation à pécher, à désobéir à la loi et à la volonté de Dieu. Celui qui pèche se place sous le jugement et la condamnation de Dieu. Cette technique du diable qui consiste à pousser l'homme à se mettre lui-même en faute, c'est la technique de Balaam.

L'histoire c'est que Balaam n'arrive pas à maudire le peuple de Dieu, parce que les enchantements et la divination n'ont pas d'effet sur Israël. Alors le moyen qu'il conseille aux ennemis d'Israël c'est de les pousser à pécher par la tentation et la convoitise de la chair en allant vers des femmes étrangères et idolâtres. C'est ce que la bible appelle la doctrine de Balaam.

De la même manière, le diable utilise la doctrine de Balaam contre les enfants de Dieu. Ils ont donné leur vie à Jésus-Christ après avoir compris son sacrifice à la croix pour eux, et ils reçoivent son salut parfait par la foi en lui. Or ceux qui se confient en Dieu sont protégés par le sang de Jésus et le diable n'a aucun pouvoir d'agir directement sur eux. Son seul pouvoir c'est celui que les enfants de Dieu lui abandonnent en s'écartant de la volonté de leur Père céleste, en désobéissant à Sa parole.

Les moyens que le diable utilise pour nous faire sortir de la voie de Dieu et donc de sa protection, sont le mensonge et la séduction. Ainsi, il agit sur la convoitise, sur l'égoïsme et sur l'orgueil qui sont la source la plus redoutable de la tentation, à savoir la faiblesse de la chair. Pour atteindre son but, Satan assaille de l’extérieur en tentant de faire peur. La peur pousse à prendre de mauvaises décisions.

Ce n’est pas Dieu qui nous tente, il ne tente personne et lui-même n'est pas tenté par le mal mais « Chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise ». Cependant le Seigneur est fidèle : il ne permet jamais que nous soyons tentés au-delà de nos forces. Avec l’épreuve, il prépare le moyen d’en sortir, afin que nous puissions être victorieux.

Résister à la tentation relève de la seule responsabilité de l'homme qui est libre de ses choix et de ses décisions. Mais nous ne sommes pas seuls et livrés à nous-mêmes, Jésus nous secourt par le Saint-Esprit qui est en nous et par la Parole de Dieu qui est l'épée de l'Esprit.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com
1 commentaire
  • rozange Il y a 6 mois, 1 semaine

    La tentation, c'est l'incitation à pécher, à désobéir à la loi et à la volonté de Dieu. Celui qui pèche se place sous le jugement et la condamnation de Dieu. Cette technique du diable qui consiste à pousser l'homme à se mettre lui-même en faute, c'est la technique de Balaam. De la même manière, le diable utilise la doctrine de Balaam contre les enfants de Dieu. Ils ont donné leur vie à Jésus-Christ après avoir compris son sacrifice à la croix pour eux, et ils reçoivent son salut parfait par la foi en lui. Or ceux qui se confient en Dieu sont protégés par le sang de Jésus et le diable n'a aucun pouvoir d'agir directement sur eux. Son seul pouvoir c'est celui que les enfants de Dieu lui abandonnent en s'écartant de la volonté de leur Père céleste, en désobéissant à Sa parole. Résister à la tentation relève de la seule responsabilité de l'homme qui est libre de ses choix et de ses décisions. Mais nous ne sommes pas seuls et livrés à nous-mêmes, Jésus nous secourt par le Saint-Esprit qui est en nous et par la Parole de Dieu qui est l'épée de l'Esprit. Amen!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!