La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

Toutes les directives de l'apôtre Paul concernant la femme sont-elles encore applicables ?
Doivent-elles par conséquent être toujours appliquées aujourd'hui ?

La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

Oui, bien sûr ! Non, jamais de la vie Je ne sais pas
3540 participants
Sur un total de 3540 participants
Dites-nous en commentaire pourquoi avoir fait ce choix !

Pendant l'instruction la femme doit garder le silence, en toute soumission. Je ne permets pas à la femme d'enseigner ni de dominer l'homme. Qu'elle se tienne donc en silence.
1 Timothée 2.11-12

Comme cela se fait dans toutes les Églises des saints, que les femmes se taisent dans les assemblées: elles n'ont pas la permission de parler; elles doivent rester soumises, comme dit aussi la Loi. Si elles désirent s'instruire sur quelque détail, qu'elles interrogent leur mari à la maison. Il n'est pas convenable qu'une femme parle dans les assemblées.
1 Corinthiens 14.33-35 

Le dilemme

Soit on applique à la lettre tous les préceptes de Paul à Timothée, voire de la Bible : laver les pieds, lever les mains au ciel, faire obéir les esclaves, doubler le salaire pour les bons anciens, faire taire les femmes, limiter le fitness, porter un joug de ruminant.… soit on interprète.

L'interpréter, ce  n'est pas diminuer la valeur de la Bible, bien au contraire. Pour comprendre le message de Dieu au-travers de sa Parole vivante, il est important de bien comprendre le contexte de sa rédaction et d'en vérifier la traduction. Que le Saint-Esprit nous vienne en aide.

Le contexte

Paul veut limiter des débordements et l’influence de certaines femmes dans des situations données. On ne peut pas appliquer tels quels ses préceptes sans tenir compte de leur contexte.

Ephèse, où vit Timothée, est un haut-lieu du culte d’Artémis, déesse de la fertilité, d'où l'importance des femmes et des prêtresses. L'Église est touchée par des mouvements hérétiques pré-gnostiques qui renient les bases de la foi. De nombreuses veuves, propagatrices de fausses doctrines, prennent l’ascendant sur la communauté locale. L'Eglise de Corinthe connaît aussi des problèmes avec des nouvelles converties, d'anciennes prostituées sacrées descendues de l'Acropole de cette ville.

La société grecque, comme la juive, ne reconnaît pas le droit à l’éducation intellectuelle et spirituelle des femmes, les reléguant à la maison. (« Que les paroles de la Torah soient brûlées plutôt que mises entre les mains d’une femme. » Talmud, Sota 8.10a.) Seules quelques femmes de familles aisées et de culture grecque pouvaient rivaliser intellectuellement avec les hommes. Dans les premières églises, perpétuant la tradition hébraïque, hommes et femmes sont séparés comme dans les synagogues. Un brouhaha est dû aux questions posées par les femmes à leurs maris de l’autre côté de l’assemblée. Le test fait dans notre église était révélateur. 

Le texte

1 Timothée 2. 12 : - Enseigner : didasko = donner des directives normatives. 

- Dominer : authenteo = gouverner, prendre le pouvoir, être instigateur (d’un meurtre…), tuer de ses propres mains… .

- En silence : hèsuchia = toujours traduit par tranquillité, calme. Traduit seulement ici par silence.

1 Corinthiens 14.35 : Parler : laleo = émettre un son, discourir, raconter, bavarder.

Des traductions bibliques révèlent la mentalité de certaines époques où il était difficilement concevable qu’une femme exerçât un poste à responsabilité.

Evolution historique

La société antique était hyper-masculinisée. Par contraste, Jésus a donné de l’importance aux femmes. Elles furent d'ailleurs les premiers témoins de sa résurrection. Le ministère féminin a existé dans l’Eglise primitive, mais était peu répandu. Il le sera encore moins par la suite, reléguant les femmes aux tâches subalternes. 

A partir de la Réforme, un mouvement inverse s'amorce. Luther lui-même a dit : "L'ordre, la bienséance, l'honneur exigent que les femmes se taisent lorsque les hommes parlent; mais lorsqu'aucun homme ne parle, il devient nécessaire que la femme prêche." Dans les église  issues de la Réforme et des mouvements de réveil, on trouve actuellement toutes les positions, de la plus fermée à la plus ouverte.  

Aujourd'hui

Ephésiens 5.21-25 : Soumettez-vous les uns aux autres; femmes, soyez soumises à vos maris comme au Seigneur (...) Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l'Église et s'est livré lui-même pour elle.

Vivons et travaillons en Eglise dans la soumission mutuelle, valable pour tout chrétien, homme ou femme. Je crois à la redevabilité, au travail d'équipe et à la complémentarité dans le respect et l'amour réciproque. Il y a certes des rôles dirigeants, mais la seule tête est le Christ (Ephésiens 1.22).

Remarquons que les tâches subalternes moins valorisantes peuvent tout aussi bien être exercées par les hommes !

La pluralité des opinions a toujours existé dans le christianisme. Il suffit de voir la multitude des églises. Des contextes culturels, historiques ou locaux peuvent pousser dans une direction plutôt qu'une autre. Abandonnons les critiques et les réflexes machistes ou féministes. Nous sommes appelés à nous comprendre, à nous apprécier et nous encourager même si nous ne partageons pas toujours les mêmes avis.

Moi qui suis prisonnier à cause du Seigneur, je vous demande donc instamment de vous conduire d'une manière digne de l'appel qui vous a été adressé : soyez toujours humbles, aimables et patients, supportez-vous (= portez, tenez fermement) les uns les autres avec amour. Efforcez-vous de conserver l'unité que donne l'Esprit, dans la paix qui vous lie les uns aux autres.
Ephésiens 4.1-3

                    Retrouvez l'étude complète : La femme peut-elle parler ou enseigner à l'église ?

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

188 commentaires
  • Kenken Il y a 3 semaines, 3 jours A voté(e) "Oui"

    J'ai dit Oui parce qu'une femme est aussi l'enfant de Dieu et servante du Christ.
  • theophileyeo.70.com Il y a 1 mois, 2 semaines A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je dis oui par ce que tout est une question d'appel il y'a des ministères où Dieu choisi une femme pour l'accomplir et non pas un homme alors il faudra que la femme réponde à l'appel de Dieu. Sachons que le Saint Esprit agit dans la diversité. C'est Dieu qui appel et qui décide nous contentons nous d'exécuter
  • dalyozy Il y a 1 mois, 2 semaines A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    de toutes les religions, la religions chrétienne et la seule religion qui adapte Dieu à l'évolution du monde. Les femmes qui suivaient le seigneur dans son ministère ont eux un engagement qu'aucune femme ne pourra jamais avoir. Mais quand il fallait remplacer Judas Pierre et les autres n'ont pas choisi Marthe mais plutôt un homme.Ces femmes vont jusqu'à dire que c'est l'apôtre Paule qui dit aux femmes de ne pas prêcher et non le seigneur. Quel orgueil jusqu'à considérer Paule comme un homme du peuple qui donne un avis. Ces femmes qui preches ont tous un point commun qui est l'insoumission
    • laudo Bénévole du Top Il y a 1 mois, 2 semaines

      Bonjour. Avez-vous lu l'étude ci-dessus ? Des pasteurs et docteurs ont étudié, traduit et cherché à comprendre avec l'aide du Saint-Esprit et sont arrivés à d'autres conclusions que vous. Par exemple le Dr. Matthias Radloff, un évangélique convaincu, qui a écrit une thèse de doctorat sur cette question. Que Dieu vous bénisse.
  • Daniel Il y a 1 mois, 4 semaines A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    La moisson est grande mais il y a peu d'ouvriers. Alors que les hommes sont en danger, il n'est pas forcément question de laisser quelqu'un mourrir dans le péché alors qu'il y avait une femme qui pourrait l'évangeliser. Sous prétexte qu'on attende un homme. Elle peut également apporter quelque chose au royaume des cieux. Et d'ailleurs j'en connais plusieurs qui ont accompli des choses que certains hommes n'ont pas fait. Aucun homme ne m'a jamais aider à me débarrasser du péché comme Elisabeth du collège de Conseillers de Top Chrétien. Elle m'a aidé avec des conseils remplis d'amour. Si Dieu a pu me parler par elle, pourquoi doit refuser à la femme d'annoncer l'évangile ? Le monde est grand, on a besoin et des hommes et des hommes et des enfants à l'œuvre pour l'évangélisation.
  • Daiana Il y a 1 mois, 4 semaines A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Aujourd’hui une pasteur femme na rien avoir que une femme passe au dessus de l’homme elle est là pour donner aider, car nous femmes on a la capacité de regarder des questions minutieusement car nous sommes des mère on allons en nous une sensibilité différente d’un homme, on peut regarder une situation d’une forme différente comme celle que Dieu peut t’il aussi voir nous allons une compassion, une femme elle peut diriger d’autres femmes à la même perception. Elle ne prend pas la place de son époux ils sont 1 seul chair. Mais elle peut aider à son mari a développé mieux ses idées. Ils travaillent ensemble dans l’église. Je suis dans une église eu j’ai mon pasteur et sa femme aussi est une pasteur et d’autres pasteurs aussi pour aider l’église. Mais le couple des pasteurs ils dirigent ensemble. Ils voient le problème et trouvent ensemble une solution. Comme le mari et une femme dans la maison, le seigneur nous a fait aussi intelligente pour aider notre époux à diriger la maison, le mari ne doit pas prendre une décision seul car par fois il n’arrive pas avoir les conséquences qui sa décision pour causer. Dans la bible on na la femme de proverbe 10.
  • Yaebets Il y a 1 mois, 4 semaines A voté(e) "Non"

    Parce que la Bible est clair et on a pas à tergiverser sous prétexte que nous devons vivre dans notre époque! Le Seigneur a dit : "Matthieu 24 …35 Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point...." Il est le même, Hier, aujourd'hui et éternellement! Rien ne changera quelque soit les époques! Cela n'a rien à voir avec le fait que la femme soit plus ou moins intelligente que l'homme, non, mais la chose est très spirituel! Car en fait l'homme et la femme sont l'épouse de Christ dans l' Eglise du Seigneur comme Israël, autrefois était l'épouse de Dieu dans l'ancien testament! Cela reviendrait à dire que c'est la créature qui enseigne le Créateur de toute chose! Donc, c'est subtile et sournois, mais c'est encore un piège du diable au travers les idées véhiculées par ce lobbying franc-maçon et satanique qu'est le féminisme qui veut bouleverser les mœurs judéo-chrétien de nos sociétés en faisant de la femme l'égale de l'homme en désirant détruire l'équilibre Universelle du Dieu Tout Puissant ! Cela est de la rébellion envers sa Personne et sa Parole! C'est de l'apostasie! (Ne voyait ici aucune attaque personnelle envers les femmes sur le débat de l'égalité qui est un propos qui n'a rien à voir ici dans ce débat entre chrétien!) Donc, si la femme est très intelligente et très instruite sur la connaissance de notre Dieu et de sa parole plus qu'un homme, il faut qu'elle soit très active au sein de l'Eglise pour enseigner la jeune génération, ainsi que ses enfants et les femmes qui manqueraient de connaissance pour pouvoir faire des soldats de Christ solide dans la Foi et la Vérité de l'Evangile! Voilà, bien humblement frères et sœurs en Jésus notre Sauveur! Soyez bénis!
  • Marie Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Bjr, la Parole dit quz l Esprit sera donné à tous sans distinction !
  • JackNgala Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Parce que chacun de nous a sa façon d'interprèter ce passage.
  • Eric Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Lorsque l'apôtre Paul déclare que les femmes doivent se taire dans l'assemblée, il faut considérer les circonstances des réunions à cette époque. Un brouhaha s'emparait souvent des assemblées au temple ou ailleurs. Paul s'adresse donc aux femmes bruyantes qui jacassent. Pour le reste, hommes et femmes sont égaux devant les dons de l'Esprit. Heureusement que des femmes ont le don de l'enseignement pour palier la ou il manque des hommes qui s'engagent dans cette voie.
  • chris Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Romains 12:2 LSG La parole de Dieu reste la parole de Dieu, peut importe les époques, si Dieu à voulut par l'apôtre Paul écrire ce verset, c'est qu'il a ses raisons. nous oublions aussi la suite au verset 13: Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite. 1 Timothée 2:13 LSG oui je sais c'est dur à entendre de nos jours mais c'est dans la Bible. qui n'a jamais chanter ce petit cœur : Je crois que la Bible est vraie... la parole de Dieu dérange parfois, alors si ont dit qu'elle est vérité pourquoi ces questions. Nous sommes différents de ce monde, nous ne faisons pas parti de ce monde." Vous serez haïs de tous, à cause de mon nom; mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé. Matthieu 10:22 LSG Si Dieu à mis ce verset, cela veut dire que c'est encore d'actualité aujourd'hui. ne sous estimons pas l'intelligence de Dieu. Je pense que Paul à tellement d'amour pour les femmes qu'il veut les préserver.
  • jean jacques Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    C'est complètement évident qu'une femme peut enseigner la parole dans une assemblée,les écrits de Paul au sujet des femmes sont le reflet de son époque, mais comme Vous le précisez Jésus a mis lui même les femmes au 1er plan.Je fréquente une Eglise où les prêches sont tenus en alternance par un et une pasteure,et l'enseignement est le même ,de la même force et qualité.
  • Rawilf Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Shalom chers frères et sœurs en Jésus Christ, J'ai voté "oui bien sûr" à cause de la conjoncture actuelle. Le temps a changé et change. Il y a (il doit y avoir) une évolution positive sur tous les plans et pourquoi pas dans les activités cultuelles. Dans les anciens temps, du temps de l'Ancien Testament, (chez les juifs notamment, les femmes sont mises un peu à l'écart) les femmes n'avaient pas leur place dans ce type activité et voire dans d'autres mais maintenant, elles devraient avoir le même statut que l'homme et c'est ce qu'elles réclament et je ne leur donne pas tort. Je suis un homme mais il n'y a pas à dire, la femme peut intervenir dans les activités cultuelles. L'Eglise Protestante Reformée a accepté la participation de la femme dans les cultes, et c'est bien. Gloire à Dieu
  • Tiana Pe Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je suis une femme qui a déjà régulièrement enseigné et partagé des messages à l'église. La Bible n'empêche pas la femme de prophétiser ( dont le sens, implique enseignement, parler). Le Saint-Esprit donne les mêmes dons pour les femmes et les hommes
  • Pascal Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    L'Apotre Paul parlait en son temps , ce temps qui a évolué, où l'égalité prime dans tous les secteurs de la vie. Les femmes occupent tous les postes jadis réservés aux hommes.
  • N Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je tiens compte du contexte actuel où, contrairement aux temps d'avant, les femmes sont cultivées, capables, souvent, de mieux enseigner que beaucoup d'hommes. Il convient néanmoins de le faire dans le respect et avec l'amour de Dieu (et pour Dieu)...
  • Giovanni Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je pense que si il n'y a pas de bons enseignants hommes, alors Jésus fait prendre le relais à des femmes. Cependant beaucoup de femmes font du féminisme, même dans les églises, et veulent supplanter les hommes, et ne sont pas du tout d'accord avec la Bible, qui d'ailleurs bien souvent n'est pas du tout traduite correctement, notamment le fait que toutes les bibles parlent de commandements de Dieu, alors que en hébreu les termes utilisés pour cela sont les paroles créatrices recommandées par Dieu, ce qui ne veut absolument pas dire la même chose, et je ne me fie plus à aucune traduction, ni à aucun responsable religieux, ni à aucune responsable religieuse, leur but étant de me prendre en otage.QDVB
  • mamounette Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Ou, 1 Corinthiens 14:34 que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d'y parler; mais qu'elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.
  • mamounette Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Tout simplement parce que c’est biblique! Je ne permets pas à la femme d'enseigner, ni de prendre de l'autorité sur l'homme; mais elle doit demeurer dans le silence. 2Thimotée 2/12
  • Pricille Greffeuille Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Quand le sage montre la lune, l'imbécile regarde le doigt... Quel est le but de l'enseignement de Paul ? l'enseignement biblique de l'église. Dans ses collaborateurs, il y avait d'ailleurs des femmes, mais dans certains contextes, en particulier hellénistiques, comme le dit l'auteur de cette note, certaines femmes influentes avaient des connaissances peu bibliques et risquaient de les propager...et rares étaient les femmes qui savaient lire... Mais dans notre contexte, les choses sont différentes. Quand j'étais adolescente, il y avait dans mon église un vieux couple qui aimait le Seigneur de tout son coeur. Tous deux s'étaient connus dans la même école biblique. Régulièrement, Monsieur prêchait sur un ton monocorde. Malgré la justesse de ses enseignements, tout le monde le trouvait très ennuyeux et peinait à se souvenir de ce qu'il racontait. Un jour de Noël, sa femme, ancienne monitrice d'école du dimanche, a donné un enseignement. Non seulement il était juste bibliquement, mais passionnant. N'est-il pas dommage pour l'édification de l'église que l'on se soit privée du talent que Dieu avait donné à cette soeur, juste parce que c'était une femme ? Dans une autre église, on laisse prêcher un homme qui enseigne des hérésies, mais on refuse que des soeurs, avec une solide formation biblique et qui sont missionnaires, enseignent ! Cela concourt-il à l'édification de cette église ?
  • ali eben ezer bakuteka Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Parce que dans l'ancien testament il y avait des femmes qui dirige la royauté
  • Lord Sampson Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    La Bible dit l'obéissance à la voix de l'Éternel vaut mieux que la sacrifice ( 1 Samuel 15: 22) . La Bible dit encore dans le même en 2 Timothée 4: 16 que toute écriture est inspiré de Dieu. Il n'y a rien qui existe dans la Bible qui est inutile. Parfois les hommes ont permis ses raisons ou bien ses pensées de se diriger en ses relations avec Dieu. C'est pourquoi nous nous chutons toujours. ( La chute de Adam - Genèse 3, La chute de Saül- 1 Samuel 13, la chute d'Israël, Deutéronome 7, 12: 30, Josué 9, 13:13, 15: 63, 16:10 17: 12 , Juges 1:28, 2: 10-13. Avant que Paul a donné cette directive-là, il a dit quelque chose très importance et pertinente que vous l'ignorez ce que la direction de pas venir de son propre raisonnement- lire attentivement - 1 Timothée 2: 7, et aussi 1 Corinthiens 15 : 37. En tant que chrétiens nous ne devons pas laisser notre pensée humaine de diriger l'église. Car tous les choses concernant l'église est spirituel pas physique. - Jean 4: 24, 2 Pierre 1: 20-21, Colossien 2: 8. Enfin, je voudrais vous mettre en garde concernant l'avertissement de Paul à l'égard de l'église en dernière jours que nous vivons - 2 Timothée 4:1-4, 2 Timothée 3. Voilà pourquoi aujourd'hui les homosexuels sont permis de marier dans l'église en Europe et plupart de pays occidentaux malgré son réprobation. Hmm
  • laudo Bénévole du Top Il y a 2 mois

    Merci pour la richesse des commentaires. Que le Saint-Esprit vous/nous vienne en aide pour comprendre la Parole de Dieu. Avec les meilleures pensées de l'auteur de l'étude ci-dessus :-)
  • AnneGendreau Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Bonjour,je sais que les femmes peuvent enseigner. C est Dieu Père qui choisi. Moi,je n' enseigne pas,mais je connais des femmes qui enseigne telle ma Pasteure. J ai enseigner aux enfants pendant qq temps a l Église bien avant la pandémie. Besoin de prières à plusieurs niveaux.Je vous remercie énormément. Bénédictions aux centuples. Anne
  • Nathalie myrtil708@gmail.com Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Homme et Femme sont Adamah. Faire mémoire se souvenir que la réalité Verite est tout Autre et nous travaille et transforme tous de manière différente ns sommes ts unique et tous toutes doués de Parole sous différentes formes. Faire confiance à l Esprit Saint et non à l homme et ses interprétations
  • nounoune Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je me suis basé sur Galates 4: 24- 28 pour moi c'est claire, que nous sommes tous fils de Dieu par la foi en Jésus Christ, nous qui sommes baptisés en Christ, nous avons revêtu Christ. Il n'y a ni plus ni Juif ni Grec etc...
    • yandibeneange Il y a 2 mois

      C'est bien à cause de ce genre d'égarement justement que la femme est interdite de véhiculer le message de Dieu faute de profondeur. Eve n'a pas eu le temps de consulter Adam avant de se lancer avec incertitude aux réponses données au serpent ancien. C'est pourquoi Paul rappelé ce fait clairement 2 Corinthiens 11:3 Toutefois, de même que le serpent séduisit Eve par sa ruse, je crains que vos pensées ne se corrompent et ne se détournent de la simplicité à l'égard de Christ. 1 Timothée 2:13-15 Car Adam a été formé le premier, Eve ensuite; et ce n'est pas Adam qui a été séduit, c'est la femme qui, séduite, s'est rendue coupable de transgression. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté. Si nous pouvons méditer calmement ces deux passages précités, alors nous comprendrons le caractère catégorique et radicalement judicieux des propos de Paul au delà des cultures juives et grecques.
    • nounoune Il y a 2 mois

      Je me suis trompée sur le chapitre c'est le 3
  • saintsaire Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Les raisonnements humains remplacent la foi toute simple en la Parole de Dieu. La Bible est devenue un supermarché où chacun ne prend que ce qui l'intéresse. 2 Corinthiens 10:5 Nous renversons les raisonnements et toute hauteur qui s’élève contre la connaissance de Dieu, et nous amenons toute pensée captive à l’obéissance de Christ. Jacques 1:22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous-mêmes par de faux raisonnements. Sans l'Esprit de Dieu, sans humilité et renoncement à soi-même, toute la Bible est discutable... Allez, n'en gardons que la couverture, ce sera plus simple !
  • Félicien Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    La chair ne sert à rien, c'est l'esprit qui vivifie. Bien plus, Dieu est Esprit.
  • Richard Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Parce que dans 1 Timothée 2 Il est interdite pour une femme d'enseigner
  • Marie-Hélène Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Toute voix qui se lève au nom de Jésus Christ doit pouvoir être entendue, même la plus petite d'entre nous¨quand l'Esprit Saint dirige le discernement est là!
  • mayalasylvie0 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    En Jesus Christ nous sommes égaux.
  • Rosanna Prevedan Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Devant Dieu nous sommes t égaux il n à pas aimer l'homme plus que la femme
  • Arlette Stéphanie Mayadi Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    A cause de ce qui est écrit dans les Saintes Ecritures, la femme ne doit pas enseigner. Merci
  • Barbara Gomez Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Mon que la femme se taise a la sampler
  • MichelleNadja Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    MERCI SEIGNEUR! TU m'as 'délivrée' du mutisme, en me donnant des FRERES ET SOEURS attentifs les uns pour les autres! AMEN!
  • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Pourquoi Jésus aurait-Il envoyé une femme annoncer Sa résurrection s'Il avait voulu que les femmes se taisent ? Aurait-Il dit "Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde." uniquement à la moitié de la population du monde ? J'ai été baptisée par le Saint-Esprit il y a 30 ans, j'ai étudié la Bible et je me laisse conduire par l'Esprit (ce mot est féminin en hébreu et neutre en grec...). Lorsque je parle du Seigneur, je suis souvent guidée par l'Esprit. Il m'inspire avant de parler et pendant que je parle. Jamais, Il ne m'a muselée. Je sens Sa Présence forte en moi lorsque je transmets de la connaissance au sujet de la Parole et de qui est le Seigneur, et je me sens parfaitement à ma place. C'est ce que je peux témoigner en rajout à ce qu'a écrit Laurent Weiss avec inspiration.
  • MichelleNadja Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    JESUS, sur Terre avait des Femmes qui LE servaient! Maintenant, je trouve normal que des Femmes nous enseignent LA PAROLE DE DIEU! Je pense que c'est un DON du SAINT-ESPRIT, en plus du ministère pastoral, beaucoup possèdent d'autre DONS, MERCI SEIGNEUR! AMEN!
  • yandibeneange Il y a 2 mois

    Cher David, Je vais conclure mon propos en disant qu'il serait toutefois intéressant de spécifier le fait que la femme ait également sa place au sein de l'église dans divers rôles. Mais il n'en demeure pas moins vrai que la femme devrait occuper les fonctions qu'elle pourrait être amenée à occuper dans le monde professionnel ou autre. Seulement, elle n'a pas qualité ainsi de les répliquer au sein de l'église, dirigeant ainsi les hommes ou prenant autorité sur eux ou les traînant selon les désirs de son cœur. Cependant, elle est libre de s'adresser aux femmes au sein de l'église voire de les enseigner comme il convient pour une mère envers ses pairs féminins. Mais elle n'a pas la permission de Dieu de faire ainsi au milieu des hommes au sein d'une assemblée réunie pour le culte célébré en l'honneur de Dieu. Il n'en est nullement question. Faute de quoi, elle serait ipso facto assimiler à Jezabel. Il est bon de préserver l'intégrité des saintes écritures dans notre cœur en vue de notre salut, non pas de les absoudre dans un conformisme religieusement paganiste au detriment de l'obéissance due à Jésus-Christ. Amen David Nolent... Que le Seigneur vous bénisse. Ange Snel Igor Yandibene Pointe-Noire, République du Congo
  • yandibeneange Il y a 2 mois

    Bonjour à Tous et à Toutes, Cher David, Je viens par la présente répondre à votre interrogation s'agissant de la possibilité ou non pour une femme de parler ou d'enseigner au sein de l'église. Déjà l'église n'étant pas un lieu mais plutôt l'ensemble des croyants en Jésus-Christ. Il serait pertinent de définir le rôle de la femme uniquement à la lumière des Ecritures. Déjà, vous ne permettez pas à tout un chacun de répondre à son aise d'autant plus que vous canalisez déjà la réponse de manière prédéfinie. A mon avis, il serait judicieux de s'en tenir aux instructions du Seigneur Jésus selon lesquelles : "Matthieu 5:18 Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé." "Apocalypse 22:18-19 Je le déclare à quiconque entend les paroles de la prophétie de ce livre: Si quelqu'un y ajoute quelque chose, Dieu le frappera des fléaux décrits dans ce livre; et si quelqu'un retranche quelque chose des paroles du livre de cette prophétie, Dieu retranchera sa part de l'arbre de la vie et de la ville sainte, décrits dans ce livre." Ceci est une façon de dire que l'on ne saurait appliquer le modernisme à la Parole de Dieu et non plus le modernisme ne saurait se substituer à celle-ci aussi longtemps qu'elle sera parmi nous, en nous et s'adressera à nous. A moins que vous ne pensiez que le Saint-Esprit qui avait inspiré Paul pour déclarer formellement ces choses soit tout aussi obsolète au modernisme. A vous de me le dire Ange Snel Igor Yandibene Pointe-Noire, République du Congo
  • poisson098 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui je suis pour que une femme enseigne par contre elle ne doit pas être le pasteur principal de l'église elle peut être en second et dois bien enseigner ce que la parole de Dieu dit. Je crois que sait à l'homme d'être le pasteur principal d'une église .
  • Beatrice9 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    pour finir cela n'empeche en rien d'etre en couple !!
  • Beatrice9 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    il y a aussi heureusement que j'ai entendu assisté a des prêches de pasteures et baptème , c'est touchant je ne l'oublieria jamais ; et l'une d'elle nous a parlé de combien et comment coudre sa robe!!entre nous les assemblées sont mixtes .Il y a a chercher sa complémentarité dans nos chemins si c'est possible d'aider les jeunes filles , les femmes à cela!
  • Léa Allen Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Enseigner à l'église est une vocation céleste, un appel divin que les capacités intellectuelles ne peuvent servir. Si une femme est appelée par Dieu lui-même, alors qu'elle exerce sa foi dans les limites de son appel. Il reste beaucoup de femmes et jeunes filles à instruire dans les voies du Seigneur. Rien ne sert de chercher à instruire une audience masculine. C'est aux leaders de l'église d'arranger les communautés de façon à ce que les femmes puissent grandir entre elles et les hommes entre eux abordant librement les aspects de la marche par l'Esprit qui leur sont propres, et s'encourageant mutuellement par les témoignage de leur propre expérience. Deborah était juge en Israel mais elle n'a jamais conduit l'armée en guerre. La parole ne peut être changée, une femme ne peut instruire un homme mais elle peut enseigner ses pairs et cadets. A Dieu seul toute la gloire.
    • yandibeneange Il y a 2 mois

      Bonsoir Lea Allen Je suis d'accord avec vos propos, mais seulement en partie. Puissiez vous ne pas chercher à changer Dieu, alors ce serait merveilleux car Jésus Christ est le même hier, aujourd'hui et éternellement. Donc un appel de Dieu pour qu'une femme devienne "Pastoresse" serait tout de même une violation des Écritures. Pour le reste, à mon avis, vous avez tout bon.
  • Beatrice9 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    et bien si jamais une seule femme ne peut témoigner de son amour de Dieu comment pourrait on dire, penser , croire qu'elle peut qu'elle ait besoin de vivre en Lui a ce compte la je me dis ,que c'est ainsi que ce qu'on enseigne en Lui ne peut etre vrai et défendu ! Pauvre d'elle Pauvre Arche de Noé ! c'et bien ce que je rencontrai en dehors extra muros! et dedans ma vie !!!
  • Marie Andrée Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Pourquoi une femme ne peut-elle pas former à l'église.? Elle peut aussi avoir des capacités et avoir de très bonnes connaissances sur la bible . Transmettre la parole de Dieu est un privilège en soi, et parfois la femme peut très bien expliqué ce que certaines personnes ne peut pas comprendre dans les versets bibliques. Si Dieu lui donne ce privilège , pourquoi pas !! C'est formidable . Amen! Alléluia!! Car la parole de Dieu est pour tout le monde.
  • Jeremie giscard Il y a 2 mois

    Merci d'avoir éclairé l'opinion du lecteur, cette question purement sémantique troublé mon émoi
  • Nicole Il y a 2 mois

    Je comprends que Paul ait écrit cela pour les femmes! j'ai assisté à un culte dans une église orthodoxe et les femmes n'étaient pas du tout intéressées par ce que prêchait le pope, elles circulaient dans tous les sens en embrassant les icônes, parlaient fort entre elles et nourrissaient leur enfants tout le long de la cérémonie. Comme Paul je leur aurais dit"Taisez-vous!"
  • Lilou Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Le commentaire de top Chrétien reprenant le contexte historique et religieux de l'époque de même que les différentes traductions qu'on peut faire des mots puis l'arrière plan qui doit toujours prévaloir à savoir ,conserver l'unité et transmettre la parole avec bienveillance. Que dire de plus..merci soyez bénis
  • CHRISTIANE Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Que dire de plus, vous avez bien formulé à la fin ce que devrait être notre comportement de tout les jours et parmis nos frères et sœurs. Abandonnons les critiques et les réflexes machistes ou féministes. Nous sommes appelés à nous comprendre, à nous apprécier et nous encourager même si nous ne partageons pas toujours les mêmes avis. J ajouteraiselon ce qui est écrit : que celui qui veux s elever soit rabaissé (que se soit un homme ou une femme bien sur). Soyez tous bénis du Seigneur et cherchons sa volonté afin de la faire.
  • Dominique Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Certaines femmes sont beaucoup plus intéressante que certains hommes. Ce n'est pas une question de genre.
  • elovidor1 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je crois que lá question c’est espirituelle, une foi qui l’untion vien du Segneur, que Y il a la preparation , la confessante et la priėre toujours en plus la connaissance de la Bible, il faut regarder pas la femme mais la serveur du Dieu. Il y a des femmes plus sages qui peuvent parler sans l,ofense à Dieu.
  • Kouadio Amoin Solange Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    le SAINT-ESPRIT est il féminin ou masculin? puisque c'est lui qui travaille dans la vie des enfants de Dieu ;
  • Nicole Augustin Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    La 👩est égale à🤰dans tous les niveaux. La femme enseigne mieux.Elle va dans les détails pour nous faire comprendre,pour mieux expliquer.Tandis que la plupart des hommes n'ont pas cette patience là..😂😁😀
  • christtiane Il y a 2 mois

    pourquoi généraliser ? certaines femmes sont plus instruites que certains hommes; laissons les s'exprimer.
  • potyhanswerner Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    la femme étant également une créature de Dieu est sacrée et à ce titre a aussi bien que l'homme le droit de parler et enseigner dans l'église l' homme est plus fort physiquement que la femme mais il est reconnu à l'heure actuelle que la femme est intellectuellement supérieure a l'homme
  • Leggys Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Parce que le Saint Esprit est le même qui habite en l'homme est le même qui habite en la femme. Il opère en l'homme comme en la femme.
  • Halvares Épouse Rapha Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Des femmes ont accompagné le Seigneur Jésus dans son ministère. Une femme a été juge Les femmes sont mises au même rang par le Seigneur Jésus. En même temps, de grands érudit et croyant qui sont venus après le Seigneur comme Paul ou Timothée encouragent les femmes à garder leur propre rôle.... Je me suis mainte fois poser cette question, surtout parce que je suis moi aussi appelée à servir le Seigneur dans mon état de femme et dans ce monde ci... Ma foi aujourd'hui, basée sur la parole c'est que oui, le Seigneur ne rompt pas la hiérarchie...C'est une valeur fondamentale qui sécurise l'ordre et la discipline dans l'organisation de la vie sociale, communautaire, voir religieuse. C'est donc tout à fait normal que même étant égaux devant le salut, nous femmes, demeurons ici-ba encore soumis à nos mari et ne prêchant pas dans l'assemblée... Je suis heureuse de servir dans le service d'ordre, en même temps j'enseigne l'école de Dimanche, les jeunes filles de 13 ans à 17 ans revolue...Je suis heureuse d'utiliser mes talents pour soutenir les pasteurs qui ont la charge de l'enseignement...tout en oeuvrant moi, comme missionnaire auprès des écoles....J'ai vraiment l'impression de suivre le Seigneur Jésus et de soutenir son oeuvre ainsi...EN plus de tout cela, j'ai la responsabilité d'ordonner ma maison, de m'occuper de mes enfants et d'être une femme d'affaire consciencieuse et visant la réussite....En fait, en tant que femme, je fais tellement de choses maintenant!!!! Comment me soucier de porter le lourd fardeau de l'enseignement....Contente de ne pas devoir le faire...Et heureuse que cela soit ainsi...C'est juste mon opinion de femme chrétienne. Merci
  • severine Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Dieu a mis l'homme et la femme ensemble et dis dominez sur tout, et en plus la femme est la première a sortir très tôt le matin a aller a la tombe elle a reçu un message va annoncer. pour moi cela suffit.
  • Lionel Il y a 2 mois A voté(e) "Oui"

    J'ai voté oui pour cette raison biblique: " Dieu créa les hommes pour qu’ils soient son image, oui, il les créa pour qu’ils soient l’image de Dieu. Il les créa homme et femme. " (Génèse 1.27)
  • gyslainevoilmy Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je ne comprends même pas que la question nous soit encore posée en 2022! Pourquoi une femme ne pourrait pas pécher? Commet t-elle plus de péchés qu'un homme? Certes non! Son cerveau ne serait pas capable de faire les recherches nécessaires pour faire cela? Elle n'est certainement pas moins sincére qu'un homme, la femme a plus de sensibilité par rapport à la religion, sentir l'esprit saint mieux qu'un homme.Cette question a déjà été évoquée, triste de revoir cette question à nouveau soulevée.
  • Carole Dogbole Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui, la femme doit enseigner car elle est un être que Dieu a fais pour sa gloire et son œuvre Donc elle doit y participer aussi
  • SYLVESTRE Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Je répond oui a la question au regard du message de Jésus à Marie Magdeleine devant le tombeau vide à sa résurrection , qu'elle aille annoncer sa montée vers le Père A ce moment précis il ne lui a dit va chercher un frère pour lui faire l'annonce Beaucoup d'autre passage de la bible nous démontre la place importante de la femme dans le parcours terrestre de Jésus
  • Sonia Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Femmes et hommes ont été appelé à faire de toutes les nations des disciples, donc la femme peut enseigner
  • tsaphnath17 Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Parce que c'est contraire à la volonté(la Parole) de Dieu
  • oiseaubleu Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    En Christ il n'y a ni homme ni femme, ni Romain ni Juif. Nous sommes tous des instruments entre les mains de Dieu et il nous utilise selon la mission qu'il a donné à chacun de nous, homme ou femme, pour sa gloire.
  • Bernard Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Parce que la femme est la conscience de l'homme.
  • yunkmarc Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Parce que la société évolue et que la femme aussi il n’y a pas de raison elle en est capable avec les cours d’enseignement. Voilà merci et bonne journée
  • MariaChristina Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Jésus, notre seul Maître donne l’exemple : il fait de Marie de Magdala sa messagère, porteur du message de la Résurrection aux apôtres eux-même.
  • GlaedySynticheSeka Il y a 2 mois A voté(e) "Oui"

    J'ai fait ce choix, Dieu est Souverain, Il utilisé chacun comme Il veut et quand Il le veux ,cela dépend de la disposition de celle ci
  • Josie Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    La femme est avant tout un enfant de Dieu, qui reçoit la parole et peut la transmettre Je veux dire que faire la volonté de Dieu appartient à l Homme qu il soit féminin ou masculin Cela n empêche pas la particularité de chaque sexe.
  • Achille Randrianantenaina Il y a 2 mois

    La bible interdit beacoup de chose, seul les chretiens les transgressent, c'est quoi ça?
  • Eric Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    La domination de l’homme sur la femme ou la soumission de la femme à l’homme est une conséquence du péché, c’est une malédictions de loi (Genèse 3:16). Or, Christ nous a racheté de la malédiction de la loi (Galates 3:13) et donc il a racheté aussi la malédiction de la domination de l’homme sur la femme. La femme retrouve le statut de vis-à-vis, d’égale à l’homme qu’elle avait avant d’avoir mangé avec Adam du fruit de la connaissance du bien et du mal (Genèse 2:18) D’ailleurs on ne voit pas qu’au moment de la Pentecôte, les femmes présentes qui ont eu le courage de rester au pied de là Croix et de venir au tombeau le 3ème jour, aillent reçu une portion moindre du Saint Esprit que celle reçue par les hommes. Il n’est pas dit que les langues de feu qui descendaient étaient plus petites sur les femmes que sur les hommes (acte 2:3) Il n’est pas dit non plus que le Saint Esprit donné aux femmes est subordonné au Saint Esprit donné aux hommes (acte 2:4). Aussi, s’il n’était pas permis aux femmes de parler et d’enseigner alors le mandat donné par le Seigneur en Marc 16:15 d’aller dans le Monde entier et de prêcher la bonne nouvelle à toute la création de s’appliquerait qu’à la moitié de l’Eglise et les femmes ne seraient pas concernées par ce mandat. Enfin, dans Mathieu 28 : 19 - 20, le Seigneur demande de faire de toute les nations des disciples et de leur enseigner à mettre en pratique tout ce qu’il a prescrit, mais il n’est pas dit « à l’exclusion des femmes ». Rien ne permet de dire que les femmes seraient exclues de ce mandat et que seuls les hommes devaient enseigner. Car la volonté de Dieu est que les femmes enseignent comme les hommes.
  • Sosthène Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Puisque la parole de Dieu ne viellit jamais. Elle ne change pas . Ce ne sont pas les directives de l'apôtre Paul, plutôt c'est le saint esprit à travers Paul qui a donné ces directives. Cette vérité reste valable. Selon Apocalypse 22:19, la bible nous exhorte à ne pas retrancher ni ajouter à la parole de Dieu.
  • Toni Gérard Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Bonjour , je me suis fait demander plusieurs fois la question et je ne peux pas réponde ? C,est un peut comme le parler en langue , beaucoup me disait que c'était pour le temps des disciples dans la Bible pour fondé les Église , et non applicable pour nous , j'ai eu la réponse quand le Saint - Esprit est venu dans ma vie et je me suis parler en langue , et que j,aime d'ailleurs beaucoup, ils y a des gens qui me disent que si les femmes enseignes , le mouvement LGBTQ a plus de chance a entrer dans les Églises chrétienne .Que si les femmes enseigne , il y a plus de chance que le péché entre dans les Églises , d'autres me disent a cause que la femmes a été la première a faire péché l'homme dans le Paradis , et que l'homme a perdu sa communion avec Dieu a cause de la femme ( Paradis ) ou que c'est un homme qui est Jésus -Christ qui est mort sur la croix et non une femme , je sais une chose aujourd'hui la femme veux de plus en plus prendre la place de l'homme et le relayer au oubliette , la femme veux devenir égale a l'homme ?
    • Jean-François Il y a 2 mois

      Vous oubliez l’essentiel ..la Grâce en Jésus a rétabli l'égalité de l'homme et de la femme...chacun répond à l'appel de son ministère, non en fonction de son sexe, mais de l'authenticité de son appel...
  • danielkandolo21 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    si c'est par la femme que l'humanité à été informer de la résurrection de Jésus Christ, pourquoi pas?
  • timathawasmatekui Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Nous sommes sans ignorer que lorsque l'apôtre a interdit aux femmes de l'époque de ne pas enseigné sur l'homme! Mes frères pensons-nous que les femmes de notre génération sont plus doués que celles d'avant ?
  • mulemba Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui c'est la femme qui porte la vie Qui éduque en même temps Dieu a répandu cette grâce merveilleuse sur elle Elle peut enseigner dans l'église
  • fakpadji85 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    A cause de ses verset dans la Bible romain 16.1 ephesiens 3.7 thessaloniciens 3.2 Philippiens 4.2-3
  • JeanMarivel Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    1) we must contextualize the sayings of Christ and of His Apostles. Because of this, I won't say "women can teach in the congregation" aming a Muslim population, for that matter. 2) I answered YES to your question based on Paul's own words ; "... all you who were baptized into Christ have clothed yourselves with Christ. There is neither... ..male nor female, for you are all one in Christ Jesus. This is a universal principle whereas the instruction that women should keep quiet in the Church ISN'T a universal principle.
  • mumu33 Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Dieu a donné à l'homme aussi bien qu'à la femme l'Esprit Saint. L'Esprit Saint en chacun de nous c'est pour faire la volonté de Dieu. Lorsqu'une femme enseigne aux enfants au club biblique ça ne pose pas de problème mais si c'est pour une assemblée d'hommes et de femmes cela poserait problème ? L'homme spirituel de demain, il a bien été enseigné par son père et par sa mère et par la monitrice. Ce qui a été semé dans sa vie d'enfant fait de lui ce qu'il est aujourd'hui. Une femme peut être utilisée par Dieu de la même manière qu'un homme pour être une bénédiction. Chacun peut voir comme il veut mais moi, je laisserai le Saint Esprit faire de moi ce qu'il veut et non un homme. J'ai des comptes à rendre à Dieu
  • Marie-Chantal Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Les Bible dit : dans le dernier jour, je Un bon prédicateur doit se laisser guider par l'Esprit de Dieu. Or la Bible nous dit : je reprendrai mon Esprit sur toute chair. Donc comme un homme, une femme peut prêcher aussi.
  • Marie Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Parce que pour moi,la femme a un regard bien différent sur ce monde ,et qu'elle a les mots et bases fondamentaux pour y arriver aussi.Elle est et sera accompagné par Dieu aussi 🙏
  • MichelineDongmo Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Dieu a donné des talents d'oratrice aux hommes et aux femmes. Certaines ont reçu les dons d'évangeliser d'encourager d'apôtres de servir..bref Dieu s'attend à ce que nous mettions à Son service les dons reçus que nous soyons hommes ou femmes. Tout pour la gloire de Dieu
  • JuJu Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui la femme doit aimer et servir dieu en même temps
  • Matthieu Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Il faut contextualiser les paroles de l'apôtre Paul. Dans l'Antiquité, il y a 2000 ans, il avait raison. Hormis quelques rares exceptions, les femmes n'avaient pas accès à l'éducation comme les hommes. Dans ce cas, laisser prêcher une femme ne pouvait pas être positif pour l’Église. Mais désormais les femmes et les hommes, en occident, ont accès à la même éducation. Il n'y a donc pas de contradiction à ce qu'une femme devienne Pasteur.
  • Sarah Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    L'apôtre Paul est clair. La parole est la même hier et aujourd'hui. Je suis femme et la Parole m'apprend qu'à l'Eglise je dois laisser ma place d'enseignante à l'homme, c'est son rôle à lui. En revanche, si l'Eglise n'est constituée que de femmes, évidemment la femme prend ce rôle. Peut-être Phoebe la Diaconnesse à t elle servi dans ce cadre. Nous oublions également que nouvelle alliance ou pas, le culte rendu à Dieu dans les églises est issu du culte que l'on rendait à l'Eternel dans les synagogues du temps de Jésus et même avant. Jamais une femme n'aurait enseigné dans une synagogue et c'est encore le cas aujourd'hui. Comme le disait l'enseignant Jean-Marc Thobois, le culte de nos églises aujourd'hui est bien édulcoré hélas et si on revenait au culte des chrétiens du 1er siècle nos églises se videraient...
  • JosianeLepage Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Amen. Lydie a été la première femme à se convertir en Europe.
  • Vanessa Il y a 2 mois A voté(e) "Non"

    Ce que je ne comprend pas trop c'est que lorsque Jésus était avec ses disciples il y avait des femmes autour de lui , elles participaient à son ministère financièrement aussi .Jésus illustrait ses paraboles en prenant des femmes en exemple ,il a laissait une femme avec des pertes de sang le toucher , et il a même apellait une femme ,fille d'abraham. Lorsque les apôtres se sont retrouvés entre eux il est dit qu'ils priaient ensemble ( femmes et hommes ) , même dans l'ancien testament il y a des femmes d'importance voir prophétesse. Puis il y a ses paroles de Paul ...
  • Pierrette Colombar Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Car dans le Bible il est écrit que la femme n à pas le droit d enseignée dans l assemblée,la femme peut témoigner où chanté mais pas prêcher .
  • Francine Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Car nous sommes sous la nouvelle alliance
  • Léonard Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Si je comprends bien les un et les autres mettent en question la Bible ,car la Bible est clair là-dessus et la bible est faite pour nous enseignants et nous édifie , devons le recevoir comme t'elle est écris ça ne sert vraiment à rien de chercher à contourner les écritures car Paul est arrivé après que Jésus est déjà parti au ciel Paul a reçu le même Saint-Esprit que nous si vous mettez en question l'esprit qui animé Paul ah d'accord mais si vous êtes d'accord que Paul a reçu le même Saint-Esprit que vous, croyez a ceux qui est écrit dans la Bible car elle a été inspiré par Dieu ,par le même Saint-Esprit que nous l'avons aujourd'hui.
  • RogerGab Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Pour moi cela va de soi depuis que j'ai étudié cette question il y a plus de 20 ans . Parfois l'absurde va jusqu'à donner des cours d'homilétique à des femmes dans un institut biblique, mais ces mêmes femmes ne peuvent pas prêcher dans une communauté partie prenante de cet institut. Merci pour ce court et explicite enseignement.
  • Jean-François Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Nous avons une femme pasteure dans notre église et je m'en réjouis....Homme ou femme apporte sa particularité....la grâce en Jésus ne fait pas de différence...(voir mon précédent commentaire )
  • martine Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Le contexte n'était pas le même
  • JeanLucToutoukpeu Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    La femme n'est pas le chef de l'homme. Elle doit écouter en silence. En effet, la Parole de Dieu n'a pas changé. Elle est la même hier, aujourd'hui et éternellement.
  • Richard Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Honnêtement je souhaiterais avoir un enseignement fiable sur le sujet
  • Léonard Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Le sujet des femmes pasteurs et prédicatrices est peut-être celui qui fait l’objet des débats les plus passionnés dans l'Église aujourd'hui. Il est donc très important de ne pas l'aborder dans une perspective de guerre des sexes. Il y a des femmes qui croient que les femmes ne doivent pas servir comme pasteurs et que la Bible émet des restrictions sur le ministère féminin, et des hommes qui croient que les femmes peuvent prêcher sans aucune restriction. Il ne s'agit pas de machisme ou de discrimination, mais d'une question d'interprétation biblique. La Parole de Dieu déclare : « Que la femme s'instruise paisiblement, dans une entière soumission. Je ne lui permets pas d'enseigner et de dominer sur l'homme, mais je lui demande de garder une attitude paisible. » (1 Timothée 2.11-12) Dans l'Église, Dieu assigne des rôles différents aux hommes et aux femmes. Ces rôles sont une conséquence de la manière dont l'humanité a été créée et dont le péché est entré dans le monde (1 Timothée 2.13-14). Dieu, par l'intermédiaire de l'Apôtre Paul, ne permet pas aux femmes d'exercer des fonctions et / ou d'autorité spirituelle sur les hommes. Cela exclut les femmes du ministère pastoral, qui implique clairement la prédication, l'enseignement et l'autorité spirituelle sur les hommes. Il y a beaucoup d'objections à cette conception du ministère pastoral féminin. Une des plus courantes est que Paul ne permettrait pas aux femmes d'enseigner parce que les femmes du premier siècle n'étaient généralement pas éduquées. Cependant, 1 Timothée 2.11-14 ne fait aucune mention d'un niveau d'instruction. S'il était nécessaire d'être instruit pour exercer un ministère, la plupart des disciples de Jésus n'auraient pas pu le faire. Une deuxième objection courante est que cette interdiction ne concernerait que les femmes d'Éphèse (1 Timothée a été écrite à Timothée, qui était pasteur de l'église locale de cette ville). Éphèse était célèbre pour son temple d'Artémis. Or, les femmes dirigeaient ce culte païen. D'après cette théorie, Paul ne faisait donc que réagir à l'idolâtrie éphésienne, dont les cérémonies étaient dirigées par des femmes, et appelle l'église à être différente. Pourtant, 1 Timothée ne fait aucune mention d'Artémis et Paul ne justifie pas ces restrictions par le culte d'Artémis. Une troisième objection est que Paul ne ferait référence qu'aux maris et à leurs femmes, non pas aux hommes et aux femmes en général. Les termes grecs employés dans 1 Timothée 2 pourraient effectivement faire référence aux maris et femmes, mais leur sens courant est plus vaste. De plus, les mêmes termes sont employés aux versets 8-10. Faut-il comprendre que seuls les maris doivent élever des mains pures sans colère ni arrière-pensées (verset 8) et que seules les épouses doivent s'habiller d'une manière décente, avec pudeur et simplicité, pour honorer Dieu (versets 9-10) ? Bien sûr que non. Les versets 8 à 10 s'adressent clairement aux hommes et aux femmes en général, pas seulement aux maris et femmes. Rien dans le contexte n'indique que Paul s'adresse soudain spécifiquement aux hommes et femmes mariés aux versets 11-14. Une autre objection fréquente à cette même interprétation du ministère pastoral féminin fait référence aux femmes qui ont occupé des postes à responsabilité dans la Bible, particulièrement Miriam, Débora et Hulda dans l'Ancien Testament. Il est vrai que ces femmes ont été choisies par Dieu pour un service particulier et qu'elles sont des modèles de foi, de courage et, bien sûr, de leadership. Mais l'autorité des femmes dans l'Ancien Testament est sans lien avec le sujet de l'autorité pastorale dans l'Église. Les Épîtres du Nouveau testament présentent un nouveau modèle de fonctionnement pour le peuple de Dieu, l'Église, corps de Christ, avec des structures d'autorité spécifiques, qui ne s'appliquent pas à la nation d'Israël ni à aucune autre entité de l'Ancien Testament. Le même argument est parfois soulevé en utilisant l'exemple de Priscille et de Phœbé dans le Nouveau Testament. Actes 18 présente Priscille et Aquilas sont présentés comme de fidèles serviteurs de Christ. Priscille est mentionnée en premier, ce qui indique peut-être qu'elle jouait un rôle plus important dans le ministère que son mari. Priscille et son mari ont-ils expliqué l'Évangile de Jésus-Christ à Apollos ? Oui : ils l'ont pris avec eux dans leur maison et « lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu. » (Actes 18.26) La Bible dit-elle que Priscille a été pasteur d'une église, enseigné en public ou été responsable spirituelle d'une assemblée ? Non. Autant que nous sachions, Priscille n'a jamais exercé de ministère en contradiction avec 1 Timothée 2.11-14. En Romains 16.1, Phœbé est présentée comme une « diaconesse. » (ou « servante ») de l'église et Paul la recommande fortement. Cependant, comme pour Priscille, rien n'indique qu'elle ait été pasteur ou enseigné les hommes de l'église. Être « capable d'enseigner) » est une qualification requise pour les anciens, mais pas pour les diacres (1 Timothée 3.1-13 ; Tite 1.6-9). La structure d'1 Timothée 2.11-14 présente très clairement la raison de cette interdiction. Le verset 13 commence par « En effet » et justifie l'affirmation de Paul aux versets 11-12. Pourquoi les femmes ne doivent-elles pas enseigner ou prendre autorité sur les hommes ? Parce qu'« Adam a été formé le premier, Ève ensuite. Et Adam n'a pas été trompé, mais la femme, trompée, s'est rendue coupable d'une transgression. » Dieu a créé Adam en premier, puis Ève pour être une « aide » pour lui. Cet ordre de création trouve une application universelle dans la famille (Éphésiens 5.22-33) et dans l'Église. Le fait qu'Ève a été trompée est aussi mentionné en 1 Timothée 2.14 comme la raison pour laquelle les femmes ne peuvent pas être pasteurs ou exercer une autorité spirituelle sur les hommes. Cela ne veut pas dire que les femmes sont influençables ou plus facilement séduites que les hommes : dans ce cas, pourquoi seraient-elles autorisées à enseigner les enfants (facilement influençables) et les autres femmes (soi-disant facilement influençables) ? Le texte dit tout simplement que les femmes ne doivent pas enseigner ou prendre autorité sur les hommes parce qu'Ève a été séduite. Dieu a confié aux hommes l'autorité première de l'enseignement dans l'Église. De nombreuses femmes excellent dans les dons d'hospitalité, de compassion, d'enseignement et d'aide. Le ministère de l'église locale dépend en grande partie de ces femmes. Les femmes dans l'église ont le droit de prier en public et de prophétiser (1 Corinthiens 11.5) : seulement, elles ne peuvent pas prendre autorité sur les hommes. La Bible n'interdit pas aux femmes d'exercer les dons du Saint-Esprit (1 Corinthiens 12). Les femmes sont tout autant appelées que les hommes à exercer un ministère auprès des autres, à manifester les fruits de l'Esprit (Galates 5.22-23) et à annoncer l'Évangile aux perdus (Matthieu 28.18-20, Actes 1.8, 1 Pierre 3.15). Dieu a établi que seulement les hommes devaient occuper des positions d'autorité spirituelle et d'enseignement au sein de l'Église. Ce n'est pas parce que les hommes sont forcément de meilleurs enseignants ou que les femmes sont inférieures ou moins intelligentes (ce qui n'est pas le cas). C'est simplement la manière dont Dieu veut que l'Église fonctionne. Les hommes doivent montrer l'exemple par leur leadership spirituel, en paroles et en actes. Les femmes doivent assumer des rôles moins empreints d'autorité. Elles sont encouragées à enseigner d'autres femmes (Tite 2.3-5). La Bible ne les empêche pas non plus d'enseigner les enfants. Les seuls ministères inaccessibles aux femmes sont l'enseignement et / ou les positions d'autorité spirituelle sur les hommes, donc le pastorat. Cela ne réduit en aucun cas leur importance, mais les oriente plutôt vers des ministères plus en accord avec le plan de Dieu pour elles et les dons qu'il leur a donnés.
    • Marine Il y a 2 mois

      Pour votre information vous verrez qu il y a des femmes diaconeses dans le nouveau testament. Elles sont envoyées et recommandées par Paul lui-meme. «Je vous recommande notre sœur Phébé qui est responsable au service de l'Église de Cenchrées.» ‭‭Romains‬ ‭16:1‬ ‭NFC‬‬ https://bible.com/bible/2367/rom.16.1.NFC Elle faisait partie des pionnières et ne se contentait certainement pas d enseigner les femmes et les enfants. L autorité vient de Dieu. Il n y a pas de hiérarchie du péché homme/ femme. Et dans la Bible hébraïque, on ne parle pas de la côte d Adam mais d être à ses côtés. Je crois pleinement que Dieu a envoyé les femmes et il veut qu elles parlent !
    • Jean-François Il y a 2 mois

      la ,principale qualité d'un ministère, en général, est qu'il est revêtu d'autorité spirituelle...Il n' y a pas de ministère au-dessus mais au service de...Dieu en tout premier lieu, de l'église ensuite...l'enseignement pastoral est revêtu d'autorité spirituelle, l'enseignement des enfants par les femmes l'est aussi...Ceci montre bien qu'il n'y a pas de suprématie de l'un envers l'autre mais une parfaite égalité engendrée par l'Esprit...pas de service " réservé à à l'un plus qu'à l'autre...seul l'Esprit répartit les rôles de chacun dans une soumission réciproque Alléluia !
    • Marine Il y a 2 mois

      Pis alors excusez moi mais au même titre que la femme, vous avez été séduit et manquez à vos responsabilités. Car c’est vous qui aviez la charge du jardin et reçu les directives (ce qui n était pas le cas d’Eve) . Des siècles que vous retournez la faute sur Ève, mais vous êtes tout autant faible. C est même pire car vous aviez la totale responsabilité du jardin et les instructions. Reprenez vous messieurs! Comme vous avez la responsabilité pour vos femmes et vos familles de les considérez plus important que vous et de les élever. Voir le leadership que Jésus démontre lorsqu il lave les pieds de Ses disciples. Et quand il meurt pour son église. La grandeur dans le Royaume de Dieu c est de s abaisser et d’élever les plus vulnérables.
    • Richard Il y a 2 mois

      Merci beaucoup 👍 de cette éclairage que je vais approfondir avec la bible, que Dieu vous Bénisse abondamment ❤️ et enleve les écailles de nos yeux
    • Aurélie Il y a 2 mois

      Merci
    • Marine Il y a 2 mois

      Désolé pour les fautes d orthographe, je répond depuis ma tablette et je ne vois pas l entier du message.
    • Marine Il y a 2 mois

      C est contextuel. D autres femmes enseignent dans d’autres église. Les femmes à l’époque étaient en dehors des affaires du monde et pour la première fois elles se sont retrouvées parmi les hommes à faire du bruit, etc. Elles avaient beaucoup de questions et n avaient pas l’habitude de se genre d environnement. De plus a Corinthes les chrétiens commençaient à faire n importe quoi et ils avaient été recarder. Il faut imaginer que Paul s adresse aux églises et chacune spécifiquement. Je ne pense pas que la soumission dont parle Paul fait référence à une position. Il faut contextualiser la Bible; culture, environnement, groupe de gens. Ce que vous pensez et même dangereux car vous privez les femmes de libérer la puissance que Dieu a mise en elles. Une femme peut enseigner sans prendre autorité sur l homme, puisque l autorité lui vient de Dieu. Si l’homme exerce pleinement sont autorité , la femme ne représente en rien une menace. Par contre, Satan se sent menacé par la femme car il est écrit dans la genèse qu’elle lui écrasera la tête et de se fait essaie depuis des siècles de la maintenir sous silence. Jésus fut l un des premiers à réintégrer la femme dans son ministère et lui rendre la place qui lui revient. Et je suis plus que convaincue qu’elle peut enseigner. On le voit aux fruits que beaucoup d entre elles ont porté dans les différents ministères d enseignement qu elles ont pu avoir.
  • Marine Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    Je suis en faveur du fait évidemment que les femmes peuvent parler dans l Eglise. J ai malheureusement pesé sur le mauvais bouton. Impossible de revenir en arrière. 😅 Paul s’adressait aux corinthiens dans un contexte particulier. Du reste, il travaillait avec des femmes et elles avaient des positions d autorité dans l eglise. Lorsqu il évoque le fait que les femmes doivent se taire il emploie le «je» et dit : je ne permet pas à la femme d enseigner … La femme a une onction particulière et puissante pour l eglise. Elle doit pouvoir s exprimer absolument.
  • Diane Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui elle peut enseigner. Genèse 1 :27-28 la femme a été créé à l'image de Dieu (pour être et faire comme Dieu) tout comme l'homme. Et tout comme l'homme, elle reçu l'ordre d'être féconde, de se multiplier, remplir la terre et de l'assujetir. Elle a donc tout ce potentiel qui sommeille en elle et attend d'être activé. Maintenant en famille, puisque l'homme est le pilote et la femme le copilote, elle agit en tenant compte de l'avis du pilote. Remarquons que le pilote et le copilote ont les mêmes qualifications et en fonction des circonstances, les positions peuvent changer. Par exemple lors des contractions et accouchement, c'est la femme le pilote et l'homme est copilote.🤔
  • FabienneBhl Il y a 2 mois A voté(e) "Non, jamais de la vie"

    1 Timothée 2 : 11 - 12 de plus notre Sauveur notre Dieu le Saint Esprit sont masculins. La femme est soumise à son Mari. L'autorité a été donné aux Hommes.
    • Stéphanie Bénévole du Top Il y a 2 mois

      C’est beaucoup plus complexe que cela, Fabienne. La Bible en français donne le masculin au Saint-Esprit alors qu’en hébreu, Il est féminine et en grec neutre! Parfois, Dieu est comparé à une femme. Et dans Genèse 1:27 « « Dieu créa les hommes pour qu’ils soient son image, oui, il les créa pour qu’ils soient l’image de Dieu. Il les créa homme et femme. » Comme c’est troublant, n’est-ce pas? Être à l’image de Dieu, c’est être homme et femme.
  • Frederique Beyala Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Tous les chrétiens nés de nouveau sont nés du Saint-Esprit et sont des habitations du Saint-Esprit alors nous sommes tous d'emblée des esprits Dieu étant notre Père Il est le Père des esprits et l'esprit n'a pas de sexe et dans l'ancien testament on voit la prophétesse Déborah qui est utilisée par Dieu, ensuite dans le livre de Joël Dieu dit vos fils et vos filles prophetiserons car je répandrais Mon Esprit sur mes serviteurs et servantes on peut voir beaucoup d'exemples aujourd'hui comme Katherine Kulman Joyce Meyer,... puissamment utilisées par Dieu
  • NathalieLaviron Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    Oui en particulier si elle est célibataire. En tant que femme mariée elle devra veiller à l'équilibre de sa vie d'épouse et de mère avec sa mission.
  • Antonio Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Et bien jai grandi dans une église qui applique la parole dite par l'apôtre a la letre comme doctrine a ce sujet
  • rogerjean Il y a 2 mois A voté(e) "Je ne sais pas"

    Je me sers de l enseignement de certaines femmes , et j'apprécie !!! Mais on me dit que Dieu ne change pas , mais l homme change la Parole de Dieu !! Est ce dans le bon sens ?? Vu ce que nous vivons à l heure actuelle !!! J ai des doutes !!! Et vous, quel est votre opinion ?,
  • rozange Il y a 2 mois A voté(e) "Oui"

    Moi qui suis prisonnier à cause du Seigneur, je vous demande donc instamment de vous conduire d'une manière digne de l'appel qui vous a été adressé : soyez toujours humbles, aimables et patients, supportez-vous (= portez, tenez fermement) les uns les autres avec amour. Efforcez-vous de conserver l'unité que donne l'Esprit, dans la paix qui vous lie les uns aux autres. Amen
  • Pier.Cel. Il y a 2 mois A voté(e) "Oui, bien sûr !"

    L’ennemi voudrait diminuer à tout prix la proclamation de la Parole de Dieu. Gloire à Dieu pour le ministère des femmes, il y a tant d’exemples de Kathryn Kulhmann à Joyce Meyer et tant d’autres. Gloire à Dieu pour le ministère des femmes.
  • patricialaase Il y a 3 années, 6 mois

    alors elle peut exercer tous les ministères. Il y a débat à partir du moment que l’on ne respecte pas l’Autorité de la Parole de Dieu. La Bible dit : « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, » Actes 2.42. Vous n’êtes pas l’un des Apôtres à qui Dieu a donné l’autorité pour écrire sa Parole ! Nous sommes appelé à suivre ce qui est enseigné dans la Bible et non pas ce que dit une personne qui se permet de prendre autorité de lui-même pour contredire l’enseignement des Apôtres. Ecclésiaste 5:2 « Ne te presse pas d’ouvrir la bouche, et que ton cœur ne se hâte pas d’exprimer une parole devant Dieu ; car Dieu est au ciel, et toi sur la terre : que tes paroles soient donc peu nombreuses. » Selon ce qui apparait, il y a confusion entre le fait d’avoir le Saint-Esprit et le fait de prendre autorité sur l’homme dans enseignant dans l’église ! Il ne faut pas confondre, Le Saint-Esprit est dans le cœur des chrétiens le gage de leur salut et non pas une autorité par lequel la femme peut enseigner les hommes dans l’église. « En lui vous aussi, après avoir entendu la parole de la vérité, l’Evangile de votre salut, en lui vous avez cru et vous avez été scellés du Saint-Esprit qui avait été promis, lequel est un gage de notre héritage, pour la rédemption de ceux que Dieu s’est acquis, à la louange de sa gloire. » Eph 1 :13-14 Le Saint-Esprit est le gage de notre héritage et pour notre rédemption ! Rien à voir avec les ministères dans l’église. Il faut toujours baser ses prises de position sur la Parole de Dieu, car la Parole de Dieu est inspiré par Dieu pour notre instruction, et non pas par un homme. 2 Tim 3.16
    • mumu33 Il y a 3 mois, 3 semaines

      Bravo mon frère
    • mumu33 Il y a 3 mois, 3 semaines

      Bravo mon frère
    • laudo Bénévole du Top Il y a 1 année, 8 mois

      Ici, vous enseignez. Si vous êtes une femme, vous donnez raison à l'auteur de cette étude. Avec mon amitié.
    • laudo Bénévole du Top Il y a 2 années

      Au-delà des anathèmes, le témoignage intéressant d'un serviteur de Dieu, Mathias Radloff, qui a changé d'avis... pour devenir favorable au ministère féminin : https://servirensemble.com/2016/10/31/mon-cheminement-personnel/ ou une étude destinée aux pasteurs des Églises Baptistes et des Églises Libres de France : https://www.croirepublications.com/cahiers-ecole-pastorale/ministeres-feminins/article/la-question-des-ministeres-feminins-presentation-des-differentes-positions
    • Naomia Il y a 3 années, 1 mois

      Et pourtant des femmes servantes de Dieu sont profondement inspirer et utiliser par l'Esprit Saint pour évangeliser, exhorter devant des assemblées d'hommes et de femmes. Soit Dieu se contredit en utilisant puissament ses filles pour évangeliser les hommes et femmes, soit le verset de l'Apôtre Paul a un tout autre sens. Je pencherais plus pour la deuxième option.
  • Jean Charles Bouazo Il y a 3 années, 7 mois

    Bonjour, pour moi il n'y a pas de débat, la femme peut enseigner, être pasteur d'une église locale ou d'un ministère etc. Le Saint-Esprit est-il Homme ou Femme? Le Saint-Esprit est-il seulement accordé aux Hommes? Si la Femme a aussi le droit de recevoir le Saint-Esprit alors elle peut excercer tous les ministères.
  • psy.197mxz Il y a 3 années, 8 mois

    La Bible est la Parole de Dieu, sur ce point, nous sommes d'accord. Selon Jean 1:1 Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. Donc Elle est aussi Dieu. Dieu ne changeant pas, étant le même hier,aujourd'hui et éternellement. Sa Parole ne change pas, Elle demeure éternellement également. Paul dit : Je ne permets pas a la femme d'enseigner, ni de prendre autorité sur l'homme, mais qu'elle garde une attitude paisible. Est-ce écrit dans la Parole de Dieu ou non ??? Ah oui c'est écrit, mais maintenant il faut l'interpréter !!! Et qui est l'interprète de la Bible ??? Ah Oui , le Saint Esprit, celui que Jésus nous enverra et qui nous enseignera toutes choses. Donc toute la bible est la parole de Dieu, et est Eternelle, et est Dieu.
    • rutherena Il y a 3 années, 2 mois

      Je suis en accord total avec psy.197mxz. La Parole de Dieu est la Parole de Dieu. Elle n'est pas élastique que nous pouvons en faire selon notre désir. Dieu est le même hier, aujourd'hui et demain. L'homme est fait à l'image de Dieu, et la femme est tirée de l'homme. Vaut mieux obéir à Dieu qu'à l'être humain. Notre Dieu est Tout Puissant, reposons-nous sur Lui que sur notre sagesse.
  • Elo Il y a 3 années, 8 mois

    Je pense que dans notre société actuelle la question ne devrait même plus se poser. Bien-sûr que oui la femme peut enseigner. Les passages bibliques "que la femme se taise dans l'église et "je ne permets pas à la femme d'enseigner" ont été écrits dans un contexte très spécial. Dans la bible, nous trouvons des femmes qui prophétisent, qui enseignent et qui dirigent. A mon avis, dans la chambre hôte, il n'y a pas eu que des hommes. Il a eut également des femmes et des enfants. Aujourd'hui, dans notre société actuelle, les femmes font des écoles bibliques, des conférences, des séminaires, des formations. Elles peuvent donc enseigner et être pasteur. Elles ont l'Esprit de Dieu en elles autant que les hommes lorsqu'elles exercent le ministère dans lequel Dieu les a appelé. Pour le témoignage d'aujourd'hui, il faut vraiment que les chrétiens changent de mentalité en se disant que l'on est plus dans les années 50.
  • Elo Il y a 3 années, 8 mois

    Je pense que cette question ne devrait même plus se poser dans notre siècle présent et dans notre société actuelle ! Biensûr que la femme peut enseigner. Les passages bibliques "Que la femme se taise dans l'église" et "Je ne permets pas à la femme d'enseigner" étaient dans des circonstances très particulières. Lisez bien votre bible. Il y eu des femmes, dirigeantes, prophétesses et enseignantes. C'est évident que dans la chambre hôte, il n'y a pas eu que des hommes mais aussi des femmes et des enfants. Le Saint-Esprit est tombé sur tous ceux qui étaient présents. Dans notre société actuelle, les femmes lisent la bible et la médite, font des écoles bibliques et se forment beaucoup plus qu'avant. Elles ont autant le Saint-Esprit en elles qu'un homme qui enseigne ! Pour le témoignage, Je pense que les chrétiens devraient évolués notamment dans ce domaine.
  • Nfiangwondo Il y a 3 années, 8 mois

    (« Que les paroles de la Torah soient brûlées plutôt que mises entre les mains d’une femme. » Talmud, Sota 8.10a.) je n'ai pas pu m'empêcher de prendre ce texte avec beaucoup d'humour, que le Seigneur me pardonne. Très bon enseignement, et qui tranche pas mal de débats sur la question. Peu m'importe qui me prêche, l'essentiel c'est que je sois nourri de la Parole en conformité avec la Volonté de Dieu et l'aide du Saint Esprit. Le reste je pense n'est qu'une des nbreuses pensées "humaines". Que le Seigneur vous bénisse.
  • ELIO Il y a 3 années, 9 mois

    C’est vrai, il y a encore des gènes de pharisiens qui se promènent au sein de la maison de Dieu, comme au temps de Jésus qui se faisait mal voir parce qu’il parlait avec des gens de mauvaise vie. Il ne respectait pas le sabbat à la lettre, ne condamnait pas la femme adultère alors que la loi écrite ordonnait de la lapider. Il avait même pardonné à Marie de Magdala sa vie dissolue, laquelle le suivit jusqu’au pied de la croix, car « celui ou celle à qui il a été beaucoup pardonné, aime beaucoup » (C’est ce qui découle de Luc 7 :47). Au travers de ces quelques exemples parmi tant d’autres, il nous a montré la vérité sur le Père, ce même Dieu pourtant à l’origine de la loi de Moïse. Ce Dieu qui avait annoncé par les prophètes : « Ils seront tous enseignés de Dieu » (Jean 6 :45) et ailleurs : « L’Esprit de vérité, vous conduira dans toute la vérité » (Jean 16 :13), car si la lettre tue, l’Esprit, lui, vivifie (2 Cor 3 :6), c'est-à-dire que l’Esprit Saint va au-delà, dans la réflexion et le discernement, ce que la lettre seule ne peut faire. D’ailleurs, Jésus, le verbe de Dieu, n’a pas écrit un seul trait de lettre durant son ministère (sinon avec son doigt sur la poussière de la terre, devant les pharisiens, qui voulaient lapider la femme adultère, ce même doigt du « avant qu’Abraham fût, je suis » qui avait écrit sur des tables de pierre : « Tu aimeras ton Dieu de toutes tes forces, et ton prochain comme toi-même »), parce que la Parole qui porte des fruits va au-delà de l’enfermement, elle se dit, elle se vit, elle ne reste pas confinée entre les quatre murs du temple. Un autre exemple : « En six jours Dieu fit les cieux et la terre, et toute leur armée ». Cela, c’est la lettre. Et ceux qui sont encore à la mamelle (Hébreux 5 :12) lisent six jours de 24 heures, alors que l’Apôtre Pierre introduit une relativité en écrivant « Devant le Seigneur, un jour est comme mille ans, et mille ans comme un jour » (2 Pi 3 :8). Mais l’Esprit va au-delà, car si un jour est composé d’un soir et d’un matin –dans l’ordre de la révélation – alors le premier jour de la création ne peut recevoir une quelconque valeur de durée, car ce premier soir démarre dans l’éternité, dans la nuit des temps. Il en est de même pour la suite des autres jours, car l’expression est du type : x + C = t, où x est le premier soir qui naît dans la nuit des temps, c'est-à-dire l’inconnue, l’invisible, prenant sa source là où le temps n’existe pas ; où C est le premier matin, c'est-à-dire la lumière physique ; où t est donc le temps qui ne peut être quantifié. L’équation ne peut être résolue. Son origine (x) appartient à Dieu. Mais cela, Pierre le savait déjà, comme aussi le prophète Isaïe (40 :21). Et ces jours de la création ne peuvent être compris que comme des étapes indéterminées. Voilà pour la lettre et l’Esprit. Pour ce dilemme qui divise : « La femme peut-elle enseigner ? », alors que l’Apôtre Paul semble s’exprimer clairement et définitivement sur ce sujet dans 1 Timothée 2 :12. « Semble », parce que son épître aux Galates, plus spirituelle en l’occurrence, contredirait son autre prise de position puisqu’il avance : «« …il n’y a plus ni homme ni femme, car tous vous êtes un en Jésus-Christ » (Galates 3 :28). Bien sûr, il ne se contredit pas, car s’agissant de l’autorité hiérarchique : Dieu>Jésus>les anges>l’homme>la femme>, ces choses demeurent, et s’agissant du but principal de ses prédications, faire grandir l’Eglise en nombre et en intelligence dans le domaine de l’Esprit, comme il l’exprime si bien dans sa sagesse : « Je me suis rendu le serviteur de tous (ceux de la lettre et ceux de l’Esprit, les faibles, les forts), afin de gagner le plus grand nombre (pour le salut en Christ) ». (1 Corinthiens 9 : 19 à 23).On comprend donc qu'il s'exprimait en fonction des circonstances. Ainsi, chacun, homme ou femme, appelé pour servir le Seigneur par amour de son sacrifice en répandant sa Parole, répond parfaitement à ses commandements, car si la femme est l’aide de l’homme, l’Eglise entière est l’aide de son Seigneur pour le salut du plus grand nombre, car la moisson arrive à son terme (Matthieu 9 :37,38). Et l’Esprit ne peut qu’approuver tout ce qui est un gain pour la maison de notre Dieu, tout en demeurant dans la vérité de la saine doctrine, et en se gardant de tout ce qu'elle condamne. Bien à vous tous en notre Sauveur.
  • patricialaase Il y a 3 années, 9 mois

    En prenant connaissance des commentaires postés qui approuvent que la femme puisse enseigner l’homme dans l’église, aucun ne cite des passages de la Bible pour appuyer cette position. Je trouve même que certains commentaires s’égarent ou sont hors sujet ! Nous avons pour responsabilité aux yeux de Dieu, d’examiner tous les enseignements et vérités aux regards de sa Parole. Actes17 :11 Donc, écouter les opinions des autres sans rechercher ce que dit la Parole de Dieu, c’est placer les idées humaines au-dessus de l’autorité la Bible. D’ailleurs, c’est ce que Jésus reprochait aux pharisiens, qui renversaient l’autorité de la Parole Dieu par leur tradition humaine. Jésus a dit : « Et vous, pourquoi transgressez-vous le commandement de Dieu au profit de votre tradition ? » Matt 15 :3 « Vous abandonnez le commandement de Dieu, et vous observez la tradition des hommes. Il leur dit encore : Vous anéantissez fort bien le commandement de Dieu, pour garder votre tradition. » Marc 7 :8-9 Ce n’est pas parce que vous donnez le droit à la femme d’enseigner que c’est Biblique ou même que Dieu approuve ! La Bible dit : « Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie et par une vaine tromperie, s’appuyant sur la tradition des hommes, sur les rudiments du monde, et non sur Christ. » Col 2 :8 Face à tout nouvel enseignement, assurons-nous d’abord qu’il est conforme à ce qui est écrit dans la Bible. Selon certains commentaires, sous prétexte que « les femmes en prêchant sauvent beaucoup d’âmes » elles ont le droit de surpasser l’ordre que Dieu a établi dans sa Parole ! Pour répondre à l’un des commentaires qui dit : «Vous jugez "littéralement", en laissant de côté volontairement l'esprit du texte et son contexte. C'est ainsi que les pharisiens procédaient» Je crois que pour toute interprétation d’un passage, le contexte est très important, mais attention de ne pas faire passer sous silence des versets pour faire dire à la Bible ce qu’elle ne permet pas. Jésus nous avertit en Matthieu 5:19 « Celui donc qui supprimera l’un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux ; » Je ne pense pas que nous négligeons l’esprit du texte et le contexte du passage, contrairement à l’article ! Ce n’est-pas nous qui essayons de baser une position sur la base que des deux versets (1 Tim 2 :12 ; 1 Cor 14: 35) qui d’ailleurs contredit cette position ! Il faut prendre tout l’ensemble du passage ! Je crois pour une bonne compréhension du passage, il faut commencer la lecture à partir du verset 8 pour comprendre où l’Apôtre veut vous amener. Dans le passage, Il commence par s’adresse à l’homme « Je veux donc que les hommes … » cette partie concerne l’homme, puis au verset 9 c’est là que Paul s’adresse à la femme « Je veux aussi que les femmes » jusqu’au verset 15 pour expliquer les raisons de l’ordre que Dieu a établi, comme dans le jardin d’Eden. Dans 1 Cor 14 :33-35, le verset 35 est intéressant, qui dit : « Si elles veulent s’instruire sur quelque chose, qu’elles interrogent leurs maris à la maison ; car il est malséant à une femme de parler dans l’Eglise. » Le passage renvoi les questions spirituelles de la femme vers son mari et de plus chez elle ! Vous devriez vous poser la question mesdames, pourquoi l’Apôtre s’adresse à la femme dans ces passage et non à l’homme? Gardez bien en tête le fil conducteur des passages, à chaque fois que Paul veut enseigner des vérités et atteindre une certaine catégorie de personne, il change d’interlocuteur pour distinguer à qui il s’adresse, et c’est-ce que nous voyons dans les passages. Si Dieu voulait que dans son église l’enseignement soit partagé entre l’homme et la femme, Il l’aurait fait clairement !! Notre Dieu est un Dieu de détail, comme vous le savez ! Selon ces passages suivants: 1 Tim 3 :2. « Il faut donc que l’évêque soit irréprochable, mari d’une seule femme, sobre, modéré, réglé dans sa conduite, hospitalier, propre à l’enseignement. » A nouveau, cela d’adresse à l’homme (l’évêque). Certains diraient que ce verset peut s’appliquer pour la femme comme pour homme. Seulement le grec utilise les mots pour mari qui signifie un homme et le mot pour femme qui signifie uniquement une femme. Dans l’Epître de Tite, Paul donne les qualifications pour les anciens, et à nouveau, il utilise les mots masculins. Si Dieu voulait préciser dans sa Parole que les femmes pouvaient occuper cet office également, Il aurait inspiré l’Apôtre Paul de le dire ici. Mais il ne l’a pas fait. Actes 2:42 « Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières ». Heb 13 : 17 « Obéissez à vos conducteurs et ayez pour eux de la déférence, car ils veillent sur vos âmes comme devant en rendre compte ; qu’il en soit ainsi, afin qu’ils le fassent avec joie, et non en gémissant, ce qui ne vous serait d’aucun avantage » C’est toujours le masculin qui est utilisé ! 1 Timothée 5:17 « Que les anciens (des hommes) qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.» Il n’est-pas question des femmes. Dans le jardin, c’était Eve, la première femme qui a écouté Satan quand il lui a dit : « Dieu a-t’il réellement dit » Gen 3 :1. De nos jours, à nouveau des femmes retracent le chemin d’Eve et disent « Dieu a-t’il réellement dit ? » et décident, qu’elles peuvent en toute immunité, usurper une autorité que Dieu a réservé à l’homme. D’ailleurs c’est pour cette raison que Paul a dit que la femme ne devait pas enseigner les hommes selon 1 Timothée 2 :14 ; elle a été séduite. C’est prendre une autorité qui ne lui ait pas destiné, du fait que l’homme était créé d’abords et a les droits du premier né. Paul en parle en verset 13. On ne peut pas considérer la Bible comme une salade bar, on prend ce qu’il nous plait et rejette ce qui ne convient pour notre société ! Certaines personnes choisissent ce qu'elles veulent croire dans la Bible, et passent au silence ce qui dérange. Ils veulent un Dieu d'amour mais pas un Dieu qui les limite de quelque façon ou les avertit des conséquences de la désobéissance. 2 Tim 3:16 « Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour 2 instruire dans la justice, »
  • patricialaase Il y a 3 années, 10 mois

    Il est aussi important de bien comprendre l’ensemble de la Bible, et de ne pas seulement baser des arguments sur deux passages, qui d’ailleurs dérangent. Il n’y a rien dans votre article qui peut réconforter votre position sur l’enseignement de la femme dans l’église. Moi aussi, pour argumenter, je peux relever le fait que, quand Jésus a choisi les douze disciples pour le suivre dans son ministère, c’était que des hommes et non des femmes ! D’ailleurs, par la suite, il confirme son choix en leur donnant l’autorité d’Apôtre. De plus, Dieu n’a pas choisi une femme pour écrire un livre, un évangile ou une épitre de la Bible ! Il n’y a aucun passage dans le nouveau testament qui appuie votre position, qui cite le rôle d’une femme en tant que pasteur, ou des passages qui permettent à la femme d’enseigner l’homme dans l’église. En ce qui concerne (Comme le dit aussi la Loi 1 Corinthiens 14:34) Dieu s’est servi de Moise pour communiquer sa loi (Ex 20 :19-22 ; Mtt 15 :4 ; Jn 1 :17) Il s’agit de la Loi de L’Eternel (Jos 4 :26 ; 2 Ch 31 :3). Selon vous, L’Apôtre Paul est influencé par sa culture, mais pas par l’Esprit de Dieu ? Ainsi, il a l’audace en utilisant sa position d’Apôtre et son privilège d’écrivain de Dieu, en plaçant dans la Parole de Dieu sa position vis-à-vis des femmes !!! Comment est-ce possible que cela ait pu échapper à Dieu ! Je vous cite : « Remarquons que les tâches subalternes moins valorisantes peuvent tout aussi bien être exercées par les hommes ! » Alors, si nous avons bien compris, les femmes exercent des tâches subalternes et moins valorisantes ! Donc quand Jésus dans Luc 7 :44 ; a reconnu l’œuvre de sa servante et qui a, par la suite Lui-même accompli la même tâche (Jean 13 :14) ne faisait pas le bon choix. Si j’ai bien compris, la tâche la plus valorisante, c’est l’enseignement ? Le reste est secondaire ! Bien au contraire, Jésus a dit : «Il appela les douze, et leur dit : Si quelqu’un veut être le premier, il sera le dernier de tous et le serviteur de tous » Marc 9 :35 Prendre soin des intérêts de Dieu au sein de son Eglise en tant que femme, n’est certainement pas, de faire des tâches moins valorisantes, s’est être la dernière servante et la servante de tous, comme l’a été mon Sauveur Jésus! Marc 10 :43 Je ne considère pas le rôle de la femme comme un rôle subalterne, mais plutôt complémentaire ! C’est peut-être votre conception de voir le rôle de la femme dans l’église qui devrait être revue. Je vous cite à nouveau : « Abandonnons les réflexes machistes ou féministes. Encourageons-nous à servir le Seigneur et aimons-nous les uns les autres selon Jean 15.17. Dès que nous n’avons pas la même opinion que vous, nous sommes forcément machistes ou féministes ! Dans ma position, je ne me voir pas dans aucun de ces cas, et si je veux encourager à servir, ce n’est pas en considérant le rôle de la femme comme peu valorisant. Jésus a dit : « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent. Matthieu 19:14 Et sur les paroles de Jésus, je suis fier d’avoir par à l’enseignement et à la formation spirituelle des enfants, car le royaume des cieux est pour ceux qui ressemblent aux enfants, donc je participe à la meilleure part. De plus l’enseignement de la femme est aussi pour moi un privilège, car je participe à la formation de future femme, de future épouse, et de future mère, qui seront le futur de l’église. Voici une citation : « Derrière chaque grand homme se cache une grande femme. » Je n’ai pas à enseigner l’homme pour prouver ma valeur ou ce que je suis devant Dieu ! Je ne crois pas que Dieu considère les tâches des femmes comme peu valorisantes. « Et maintenant, est-ce la faveur des hommes que je désire, ou celle de Dieu ? Est-ce que je cherche à plaire aux hommes ? Si je plaisais encore aux hommes, je ne serais pas serviteur de Christ. » Gal 1 :10 1 Samuel 16 :7 « L’Eternel ne considère pas ce que l’homme considère ; l’homme regarde à ce qui frappe les yeux, mais l’Eternel regarde au cœur. » Il n’est-pas question ici d’opinion, mais de la Parole de Dieu !
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    Maintenant je n'ai jamais dit que la femme ne pouvait pas parler dans l'Eglise, elle peut tout faire dans l'Eglise, sauf enseigner
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    Ne vous trompez pas sur mon compte , je ne juge personne mais, la Parole de Dieu est ce qu'elle est, et elle dit ce qu'elle dit mais, en mon âme et conscience je ne crois pas que c'est en allant à l'encontre de ce qu'elle dit : Qu'on obtient la bénédiction, maintenant faites ce que vous voulez, faites comme vous l'entendez, je ne suis pas Dieu, et je suis loin d'être parfait, on m'a demandé mon avis alors j'ai donné mon avis.
  • Chretienne Il y a 3 années, 10 mois

    Ne pas rajouté ni enlever un yota La femme ne dois surtout pas prêcher sa ne veut pas dire qu'elle peu pas parler de dieu au gens qu'elle croise famille , enfant , voisin mais surtout pas enseigné restons biblique le seigneur revien ne perdons pas les ame avec des fausse doctrine que dieu vous bénisse
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    pourquoi vouloir aller contre ce que dit la Parle de Dieu ?
  • Marie-Christine GAIN Il y a 3 années, 10 mois

    Oui la femme peut enseigner et elle a des choses à dire.
  • SidonieDamienkissi Il y a 3 années, 10 mois

    Nous somment sous la grâce alors la femme peut enseigné
    • pierre lagrene Il y a 3 années, 9 mois

      c'est exactement sous la grâce que paul a enseigner que la femme ne pouvaient pas enseigner , ne faites pas de la grâce un moyen pour satisfaire vos envies (Romains 6:15)
  • Tiana Pe Il y a 3 années, 10 mois

    il m'est déjà arrivé de prêcher ou d'enseigner à l'église. Lors de mes préparations, le Saint-Esprit m'éclaire et des membres affirment avoir été édifiés. En tant que chrétien et chrétienne, nous sommes appelés à nous édifier les uns les autres. Quelle différence y a t'il entre parler pour édifier à l'église et parler hors de l'église ? Dans l'ancien Testament même, il y a eu des prophétesses (ex: Déborah). Je pense que la femme peut enseigner sous certaines conditions,certes, mais peut le faire et doit le faire si le Seigneur l'y appelle.
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    on ce retrouve dans la même situation qu'Adam et Eve, Dieu a dit : tu ne mangera pas de ce fruit, la femme à dit : Si tu peux en manger, et aujourd'hui Dieu dit : Que la femme n'enseigne pas elle répond: Si elle peut enseigner.
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    alors oui, certains me diront que dans le ciel il n'y aura plus hommes ni femmes et, que nous devons apporter le ciel sur la terre mais ça ce sera au ciel, mais pour l'instant nous y sommes bien sur la terre, et tant que nous seront sur cette terre, nous devons tout faire pour appliquer ce qui est écrit, ou du moins tendre vers ce but. Qu'en pensez-vous ???
  • ad5366f9-b65b-4aa5-9381-1015e3f664cd Il y a 3 années, 10 mois

    la femme peut tout faire dans l'église, alors pourquoi cherche t-elle à faire ce qu'elle ne doit pas ??? La femme peut tout faire dans l'église sauf enseigner, alors, pourquoi certaines veulent à tout prix enseigner et ce mettre en porte à faux avec la Parole de Dieu car, quand la Parole de Dieu dit quelque chose n'avons nous pas intèrêt à obéir ??? Ou bien alors la Parole de Dieu d'après vous fait -elle partie d'un temps trop ancien??? Ne pensez surtout pas que je sois misogyne, alors reconnaissez quand même que si la Parole de Dieu dit: Que la femme n'enseigne pas c'est quand même pas de ma faute car, la Parole de Dieu ce n'est pas moi qui l'est écrite, alors libre à vous de ne pas obéir, MAIS CE QUI EST ÉCRIT RESTE ÉCRIT, et libre à vous de changer les écrits, où pas, mais c'est vous qui voyez
    • Claude FRANK Bénévole du Top Il y a 3 années, 10 mois

      Si vous prenez le texte littéralement, alors vous avez raison. Vous jugez "littéralement", en laissant de côté volontairement l'esprit du texte et son contexte. C'est ainsi que les pharisiens procédaient. La connaissance tu texte grec vous apporterait un éclairage qui changerait certainement votre propos. Veillons à ne pas juger ce que nous ne comprenons pas, car nous serons jugé avec la même mesure... (Mt 7: 1-2).
  • petero Il y a 3 années, 10 mois

    La femme n'a pas de limite pour precher car Dieu a choisit tout le monde, Dieu est esprit et nous sommes dirigés par le saint esprit qui a été donné à tout le monde
  • FB.maurice.mvumbi Il y a 3 années, 10 mois

    Ma femme est Pasteur et elle prêche et a déjà amené à Christ des multitudes et elle continue à lefaire. Si c'est un péché alors toutes ces ames vont aller en enfer puisque amenées à Christ par une femme. Non je pense qu'en Christ nous avons une nouvelle identité, ni home ni femme !
  • FB.louise.cornu Il y a 3 années, 10 mois

    Merci d'avoir précisé l'époque et le contexte ; car dans ce monde moderne , Paul ne tiendra pas le même langage ! Aujourd'hui , comment fait la femme chrétienne , qui n'est pas mariée et qui est seule ? Serait-elle privée de la liberté glorieuse des enfants de Dieu, parce qu'elle est femme ? Personnellement, j'ai fait l'expérience d'un refus d'entrer dans un certain service , parce que je n'étais pas en couple. J'en ai été frustrée, attristée même ; car je me faisais une joie de servir Dieu ! si la femme mariée , doit vivre sa vie chrétienne , ou être sauvée par procuration, que fait celle qui n'a pas de mari ? la relation avec Dieu n'est - elle pas personnelle ? ( cette relation verticale avec notre Seigneur ! ) Si Dieu dit que la femme ne doit pas enseigner, je suis d'accord avec ça ! d'ailleurs c'est ainsi dans nos églises évangéliques ! Mais, en même temps , il y a matière à réflexion ! Les femmes comme Joyce Meyer ,( pour ne citer qu'elle ) par lesquelles bon nombre d'âmes ont été sauvées, sont - elles en faute ? Merci au Seigneur Jésus, qui aime aussi les femmes ; qu'il nous aide à mieux comprendre comment appliquer sa parole, qui est vérité , pour la gloire de son nom , et que tous ses serviteurs soient bénis . Amen.
  • dijdalia Il y a 3 années, 10 mois

    mm si d'origine luthérienne avant et làbax les femmes sont pasteurs etc... ms ds la palle (1Tim 12et 1Cor 14 ) le femme ne doit pa enseigner!! Marthe et Marie étaient enseignées et servaient le SEIGNEUR elles n'enseignaient pas à l'église! ve n'est pa un manque d'amour du moment que l'on reconnaisse la valeur es petites choses il n'est pa question d'etre orgueilleuses! je ss femme et ai tjrs avant été très active palliant les déficits de mon mari... ms à l'église je respecte ma place en plus seule (pa mariée!)instruire les enfants est une responsabilité ne pa la négliger ce sont les futurs chrétiens!! si c'est bien fait!! donc mm si ça ne se voit pa ds ces mots je ss une féministe ms mieux vaut obéir à Dieu qu'aux hommes! Jésus n'a jamais dit à une femme de prêcher à sa palce!! seul les disciples et c'étaient des hommes pa des femmes!!! soyez bénis
  • kathyM Il y a 3 années, 10 mois

    Dans bien des assemblées, on permet aux femmes d'enseigner ...mais seulement aux enfants ! Les enfants seraient ils une sous catégorie de chrétiens ? j'ai vu de mes yeux des enfants prophétiser et guérir miraculeusement des gens. Jésus prenait grand soin des enfants ...
  • mario ebb Il y a 3 années, 10 mois

    Jésus, s'étant approché, leur parla ainsi: Tout pouvoir m'a été donné dans le ciel et sur la terre. Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit, et enseignez-leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde.
  • Annick Latour Il y a 3 années, 10 mois

    Merci pour cette belle étude! Cela m'encourage!
  • Guy Il y a 3 années, 10 mois

    Merci!
  • c725290e-a885-4b62-a03e-919fd2837b42 Il y a 3 années, 10 mois

    Suivons l ' exemple de Christ notre divin modèle. Le Seigneur, du temps de son séjour terrestre s, est approché des femmes et leur a montré un regard bienveillant à chacune d, elles, qu'elle fût Marthe ou Marie. Nos attitudes et nos pensées doivent trouver leur place dans celles de Christ et non dans l ' approche du système du monde. La misogymie est exclusive et non inclusive, elle n, intègre pas le plan divin. Soyons donc réconciliés avec Dieu et avec nous -mêmes réciproquement, qu, on soit homme ou femme, afin de servir le Seigneur selon les dons placés en chacun de nous. Il n' y a point d, homme supérieur, ni d, homme inférieur.Le genre ne doit pas être le critère à extirper pour le service du Seigneur, qui de surcroît élabore les circonstances liées à notre vocation et notre appel. Lui seul peut valablement qualifier et justifier l, ouvrier qu ' il appelle à son service. L ' amour tolère tout, l ' amour appelle à l' humilité, à la tolérance.
  • parade Il y a 3 années, 10 mois

    La femme est égale à l"homme et elle a le privilège de parler et d"enseigner ..Tout comme celle qui se dit : évangéliste , c"est la même chose , selon moi ! Je connais des personnes qui ne sont pas d"accord sur ce sujet et ils ou elles se privent " vraiment de ces Enseignements " ! Gloire à Dieu pour ce texte qui nous sensibilise encore aujourd"hui à savoir que " la femme est égale à l"homme " et a le droit de parler et d>"Enseigner ...Alléluia...Amen..!
  • Françoise Il y a 3 années, 10 mois

    Le comportement de Jésus envers les femmes, que nous découvrons à la lumière des évangiles, nous apporte la réponse, je pense. Ce qui m'a émerveillé, c'est de prendre conscience que ce sont des femmes qui ont été, et en tout premier, annoncer la résurrection et c'est Jésus lui même qui leurs a ordonné. Je pense que notre Père Céleste ne fait pas de différence de genre, nous sommes tous ses enfants. Notre Dieu est magnifique !
  • GeorgeDjamo Il y a 3 années, 10 mois

    tout ce Dieu fait est bon
  • ALLEGRESSE33 Il y a 3 années, 10 mois

    Aujourd'hui l'Institut Biblique forme des femmes pour prêcher,et quelque soit notre passé Notre SEIGNEUR JESUS CHRIST nous pardonne et a donné sa vie pour que l'on vive,alors pourquoi une femme ne doit pas transmettre la parole de DIEU .Je prends l'exemple d JOYCE MEYER qui a beaucoup souffert dans son adolescence et je l'écoute régulièrement.Que vous soyez tous bénis dans le Saint nom de JESUS.
  • yvonnedusud Il y a 3 années, 10 mois

    amen..il a été dit aussi que Paul reprendrait les termes (sur 'linterdiction aux femmes"de certains ..mais que les "guillemets" auraient été omis..et que ces propos sur la femme ne seraient donc pas de lui..Mais en tout cas merci aux hommes qui exercent l'amour du Christ ..envers les femmes!
  • Jean-François Il y a 3 années, 10 mois

    la grâce en Christ élève l'homme et la femme dans la même dignité réciproque l'un vis à vis de l'autre,,,,la soumission l'est tout autant....le danger de domination existe bien chez l'un comme chez l'autre..en tout point, dans la Grâce l'égalité est parfaite ....Dieu soit loué...
  • eliane feillant Il y a 3 années, 10 mois

    bonjour l'enseignement féminin est différent , mais souvent tellement plus subtil et objectif journée bénie a tous
  • Frédéric Jerome Il y a 3 années, 10 mois

    Mais alors marie aurait dû ce taire ces Joseph qui aurait dû parler en son non. Lol. Jamais de la vie. Malgré que la femme soit facilement tentable. Si ont s’en réfère à la gênése de grande femmes ont marqué l’es écritures. Tout homme censé aujourd’hui sait q’une femme A souvent raison
  • Rachel Il y a 3 années, 10 mois

    Merci Laurent pour cet éclaircissement que j'ignorai: culte de déesses à cette époque. Seigneur Eternel, je te demande de faire surnager les scories de religiosité par cette question taboue, enlèves des coeurs les lois qui nous enchainent pour nous faire connaitre la magnifique liberté des enfants de Dieu. Merci Seigneur!
  • corinne Il y a 3 années, 10 mois

    oui, le femme a le droit d'enseigner dans l'église mais en tenue correcte ! important ! Comme elle peut apporter des guérisons.
  • filippo Il y a 3 années, 10 mois

    À tous ceux, toutes celles qui hésitent encore de savoir si la femme peut parler ou enseigner à l'église, voici la meilleure réponse : "Il n'y a plus ni Juif, ni Grec, il n'y a plus ni esclave ni libre, il n'y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus-Christ" (Galates 3.28). MERCI Seigneur pour Ta Parole, car elle est claire. Pardon de nous trouver si compliqué et si tortueux. Saint-Esprit, éclaire nous à travers la Parole !
  • Carole Il y a 3 années, 10 mois

    Mais je pense que la femme dans l'église a de toute façon un rôle très important. Je rejoints la personne en dessous qui dit que la femme peut avoir aussi des paroles prophétiques, encourager ses soeurs et frères, enseigner les enfants dans le cadre du catéchisme. L'homme et la femme sont complémentaires, travaillent ensemble . Le Seigneur a besoin des deux pour se révéler , faire avancer son oeuvre et sauver le plus grand nombre.
    • Rachel Il y a 3 années, 10 mois

      L'Esprit du Seigneur est en tous. Personnellement, je n'ai jamais vu de femme prêcher en France, seulement une fois une femme anglaise avec traductrice. Il semblerait que la France soit rétrograde.
  • Carole Il y a 3 années, 10 mois

    A vrai dire , je ne sais pas quoi répondre, j'avoue que j'aimerais avoir l'avis du Seigneur aujourd'hui sur cette question . Si on se réfère à la Bible au temps des apôtres, c'était les hommes qui enseignaient dans les églises. Leurs épouses les soutenaient / aidaient dans leur ministère ; c'etait leur rôle. voilà ...
    • Rachel Il y a 3 années, 10 mois

      Seigneur, Carole t'a adressé cette prière, je te demande respectueusement de lui donner une réponse, par tes pensées, un songe, des signes. Merci Seigneur.
  • DeborahChrista Il y a 3 années, 10 mois

    De nombreuses femmes excellent dans les dons d'hospitalité, de compassion, d'enseignement et d'aide. Le ministère de l'église locale dépend en grande partie de ces femmes. Les femmes dans l'église ont le droit de prier en public et de prophétiser (1 Corinthiens 11.5) : seulement, elles ne peuvent pas prendre autorité sur les hommes. La Bible n'interdit pas aux femmes d'exercer les dons du Saint-Esprit (1 Corinthiens 12). Les femmes sont tout autant appelées que les hommes à exercer un ministère auprès des autres, à manifester les fruits de l'Esprit (Galates 5.22-23) et à annoncer l'Évangile aux perdus (Matthieu 28.18-20, Actes 1.8, 1 Pierre 3.15). Dieu a établi que seulement les hommes devaient occuper des positions d'autorité spirituelle et d'enseignement au sein de l'Église. Ce n'est pas parce que les hommes sont forcément de meilleurs enseignants ou que les femmes sont inférieures ou moins intelligentes (ce qui n'est pas le cas). C'est simplement la manière dont Dieu veut que l'Église fonctionne. Les hommes doivent montrer l'exemple par leur leadership spirituel, en paroles et en actes. Les femmes doivent assumer des rôles moins empreints d'autorité. Elles sont encouragées à enseigner d'autres femmes (Tite 2.3-5). La Bible ne les empêche pas non plus d'enseigner les enfants. Les seuls ministères inaccessibles aux femmes sont l'enseignement et / ou les positions d'autorité spirituelle sur les hommes, donc le pastorat. Cela ne réduit en aucun cas leur importance, mais les oriente plutôt vers des ministères plus en accord avec le plan de Dieu pour elles et les dons qu'il leur a donnés.  Ma position en tant que votre prophète est claire : le leadership de la femme dans l'église est accepté mais ne vient pas au niveau du ministère pastoral même si elle est mariée D'après l’apôtre Paul, il n'est pas permis aux femmes d'enseigner dans l'église ; l'enseignement est en fait une fonction qui revêt une certaine autorité. Par contre, les femmes peuvent et doivent enseigner les principes de la véritable piété à leurs enfants, dans le cadre familial. Elles ne doivent pas penser être excusables de ne pas étudier le chemin qui mène au salut, bien qu'elles ne doivent pas usurper l'autorité paternelle. Le fait que la femme ait été créée après l’homme doit la garder dans la soumission, elle fut d’ailleurs la première à transgresser l’ordre divin... Ce texte se termine par une parole de réconfort : les femmes qui persévèreront dans la pondération, seront sauvées en ayant des enfants : le Messie est en effet né d'une femme !
  • DeborahChrista Il y a 3 années, 10 mois

    Bien sûr que non. Les versets 8 à 10 s'adressent clairement aux hommes et aux femmes en général, pas seulement aux maris et femmes. Rien dans le contexte n'indique que Paul s'adresse soudain spécifiquement aux hommes et femmes mariés aux versets 11-14.  Une autre objection fréquente à cette même interprétation du ministère pastoral féminin fait référence aux femmes qui ont occupé des postes à responsabilité dans la Bible, particulièrement Miriam, Débora et Hulda dans l'Ancien Testament. Il est vrai que ces femmes ont été choisies par Dieu pour un service particulier et qu'elles sont des modèles de foi, de courage et, bien sûr, de leadership. Mais l'autorité des femmes dans l'Ancien Testament est sans lien avec le sujet de l'autorité pastorale dans l'Église. Les Épîtres du Nouveau testament présentent un nouveau modèle de fonctionnement pour le peuple de Dieu, l'Église, corps de Christ, avec des structures d'autorité spécifiques, qui ne s'appliquent pas à la nation d'Israël ni à aucune autre entité de l'Ancien Testament.  Le même argument est parfois soulevé en utilisant l'exemple de Priscille et de Phœbé dans le Nouveau Testament. Actes 18 présente Priscille et Aquilas sont présentés comme de fidèles serviteurs de Christ. Priscille est mentionnée en premier, ce qui indique peut-être qu'elle jouait un rôle plus important dans le ministère que son mari. Priscille et son mari ont-ils expliqué l'Évangile de Jésus-Christ à Apollos ? Oui : ils l'ont pris avec eux dans leur maison et « lui exposèrent plus exactement la voie de Dieu. » (Actes 18.26) La Bible dit-elle que Priscille a été pasteur d'une église, enseigné en public ou été responsable spirituelle d'une assemblée ? Non. Autant que nous sachions, Priscille n'a jamais exercé de ministère en contradiction avec 1 Timothée 2.11-14.  En Romains 16.1, Phœbé est présentée comme une « diaconesse. » (ou « servante ») de l'église et Paul la recommande fortement. Cependant, comme pour Priscille, rien n'indique qu'elle ait été pasteur ou enseigné les hommes de l'église. Être « capable d'enseigner) » est une qualification requise pour les anciens, mais pas pour les diacres (1 Timothée 3.1-13 ; Tite 1.6-9).  La structure d'1 Timothée 2.11-14 présente très clairement la raison de cette interdiction. Le verset 13 commence par « En effet » et justifie l'affirmation de Paul aux versets 11-12. Pourquoi les femmes ne doivent-elles pas enseigner ou prendre autorité sur les hommes ? Parce qu'« Adam a été formé le premier, Ève ensuite. Et Adam n'a pas été trompé, mais la femme, trompée, s'est rendue coupable d'une transgression. » Dieu a créé Adam en premier, puis Ève pour être une « aide » pour lui. Cet ordre de création trouve une application universelle dans la famille (Éphésiens 5.22-33) et dans l'Église.  Le fait qu'Ève a été trompée est aussi mentionné en 1 Timothée 2.14 comme la raison pour laquelle les femmes ne peuvent pas être pasteurs ou exercer une autorité spirituelle sur les hommes. Cela ne veut pas dire que les femmes sont influençables ou plus facilement séduites que les...
  • DeborahChrista Il y a 3 années, 10 mois

    Les femmes pasteurs et prédicatrices : que dit la Bible du ministère féminin ? Question : « Les femmes pasteurs et prédicatrices : que dit la Bible du ministère féminin ? » Réponse : Le sujet des femmes pasteurs et prédicatrices est peut-être celui qui fait l’objet des débats les plus passionnés dans l'Église aujourd'hui. Il est donc très important de ne pas l'aborder dans une perspective de guerre des sexes. Il y a des femmes qui croient que les femmes ne doivent pas servir comme pasteurs et que la Bible émet des restrictions sur le ministère féminin, et des hommes qui croient que les femmes peuvent prêcher sans aucune restriction. Il ne s'agit pas de machisme ou de discrimination, mais d'une question d'interprétation biblique.  La Parole de Dieu déclare : « Que la femme s'instruise paisiblement, dans une entière soumission. Je ne lui permets pas d'enseigner et de dominer sur l'homme, mais je lui demande de garder une attitude paisible. » (1 Timothée 2.11-12) Dans l'Église, Dieu assigne des rôles différents aux hommes et aux femmes. Ces rôles sont une conséquence de la manière dont l'humanité a été créée et dont le péché est entré dans le monde (1 Timothée 2.13-14). Dieu, par l'intermédiaire de l'Apôtre Paul, ne permet pas aux femmes d'exercer des fonctions et / ou d'autorité spirituelle sur les hommes. Cela exclut les femmes du ministère pastoral, qui implique clairement la prédication, l'enseignement et l'autorité spirituelle sur les hommes.  Il y a beaucoup d'objections à cette conception du ministère pastoral féminin. Une des plus courantes est que Paul ne permettrait pas aux femmes d'enseigner parce que les femmes du premier siècle n'étaient généralement pas éduquées. Cependant, 1 Timothée 2.11-14 ne fait aucune mention d'un niveau d'instruction. S'il était nécessaire d'être instruit pour exercer un ministère, la plupart des disciples de Jésus n'auraient pas pu le faire. Une deuxième objection courante est que cette interdiction ne concernerait que les femmes d'Éphèse (1 Timothée a été écrite à Timothée, qui était pasteur de l'église locale de cette ville). Éphèse était célèbre pour son temple d'Artémis. Or, les femmes dirigeaient ce culte païen. D'après cette théorie, Paul ne faisait donc que réagir à l'idolâtrie éphésienne, dont les cérémonies étaient dirigées par des femmes, et appelle l'église à être différente. Pourtant, 1 Timothée ne fait aucune mention d'Artémis et Paul ne justifie pas ces restrictions par le culte d'Artémis.  Une troisième objection est que Paul ne ferait référence qu'aux maris et à leurs femmes, non pas aux hommes et aux femmes en général. Les termes grecs employés dans 1 Timothée 2 pourraient effectivement faire référence aux maris et femmes, mais leur sens courant est plus vaste. De plus, les mêmes termes sont employés aux versets 8-10. Faut-il comprendre que seuls les maris doivent élever des mains pures sans colère ni arrière-pensées (verset 8) et que seules les épouses doivent s'habiller d'une manière décente, avec pudeur et simplicité, pour honorer Dieu (versets 9-10) ?
  • laulau77 Il y a 3 années, 10 mois

    Priscile accompagnée son mari Aquilas dans la mission ,des femmes accompagnaient Jésus certainement elle ne prêchaient pas mais avaient un rôle auprés de Jésus de son ministère ,
  • rozange Il y a 3 années, 10 mois

    YES