La fin du monde : point de vue biblique

La fin du monde : point de vue biblique

La fin du monde préoccupe beaucoup de nos contemporains, chrétiens, ou non. Mais qu'est ce que la bible nous dit à ce sujet ?

    L'histoire du monde.

Il existe deux conceptions de l'histoire du monde. L'une, où tout recommence sans cesse, est cyclique, païenne.

L'autre, linéaire, est biblique. Elle part d'un commencement, de la création, se poursuit par des événements comme le don de la Loi à Moïse, la première venue de Christ, la vie de l'Eglise, le retour de Christ, la fin du monde et l'apparition d'une nouvelle terre et de nouveaux cieux.

    Y aura-t-il une fin du monde ?

Oui. Jésus dit : Mais en ces jours-là, après cette détresse, le soleil s'obscurcira, la lune ne brillera plus, les étoiles se mettront à tomber du ciel et les puissances qui sont dans les cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venir, entouré de nuées, dans la plénitude de la puissance et dans la gloire."

Marc 13.24-26

    Quand ?

Mais ce jour ou cette heure, nul ne les connaît, ni les anges du ciel, ni le Fils, personne sinon le Père.

Marc 13.32

Jésus nous dit qu'on ne peut pas fixer de date. Beaucoup se sont trompé.

    Comment cela se passera-t-il ?

Sur le web, une multitude de spéculations et de doctrines s'affrontent. Certains sites tentent de décrire avec force détails ce qui va se passer. Nous n'entrerons pas dans les disputes théologiques sur la chronologie supposée des événements.

    Ce que la Bible nous précise :

De faux messies et de faux prophètes se lèveront et feront des signes et des prodiges pour égarer, si possible, même les élus. Vous donc, prenez garde, je vous ai prévenus de tout.

Marc 13.22-23

Nous voilà avertis : il y aura des faux prophètes et des faux messies.

Quand vous entendrez parler de guerres et de rumeurs de guerres, ne vous alarmez pas: il faut que cela arrive, mais ce ne sera pas encore la fin. On se dressera en effet nation contre nation, et royaume contre royaume; il y aura en divers endroits des tremblements de terre, il y aura des famines; ce sera le commencement des douleurs de l'enfantement. Soyez sur vos gardes. On vous livrera aux tribunaux et aux synagogues, vous serez roués de coups, vous comparaîtrez devant des gouverneurs et des rois à cause de moi: ils auront là un témoignage.

Marc 13.7-9

 Des bouleversements, des persécutions et des signes annonceront la fin des temps.

Car il faut d'abord que l'Évangile soit proclamé à toutes les nations.

Marc 13.10

Il est bon de rappeler la mission de l'Eglise, donc de chacun de nous.

Car lui-même, le Seigneur, au signal donné, à la voix de l'archange et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel: alors les morts en Christ ressusciteront d'abord; ensuite nous, les vivants, qui serons restés, nous serons enlevés avec eux sur les nuées, à la rencontre du Seigneur, dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur.

1 Thessaloniciens 4.16-17

 Jésus va revenir, il y aura une résurrection des morts. 

Alors on verra le Fils de l'homme venir, entouré de nuées, dans la plénitude de la puissance et dans la gloire. Alors il enverra les anges et, des quatre vents, de l'extrémité de la terre à l'extrémité du ciel, il rassemblera ses élus.

Marc 13.26-27

 Cet événement sera visible de tous. 

Nous attendons selon sa promesse des cieux nouveaux et une terre nouvelle où la justice habite.

2 Pierre 3.13

Ce ne sera pas seulement la fin d'un monde, mais le début d'un monde nouveau sous le règne de Christ.

    Quelle attitude adopter ?

Vous-mêmes le savez parfaitement: le Jour du Seigneur vient comme un voleur dans la nuit (...) Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur. Tous, en effet, vous êtes fils de la lumière, fils du jour: nous ne sommes ni de la nuit, ni des ténèbres. Donc ne dormons pas comme les autres, mais soyons vigilants et sobres.

1 Thessaloniciens 5.2-6

Etre vigilant, ce n'est pas vivre dans la peur. On redoute l'inconnu ? On imagine des catastrophes et ce qu'on pourrait humainement perdre ? On n'a pas besoin de tout savoir. Nous conduisons notre voiture et ne savons pas comment tout fonctionne. Nous avons pourtant confiance dans le constructeur. Si c'est uniquement en cherchant à tout contrôler que nous pouvons marcher dans la vie, nous nous mettons sous un joug et passons à côté de la sécurité en Dieu. 

Le Seigneur ne tarde pas à tenir sa promesse, alors que certains prétendent qu'il a du retard, mais il fait preuve de patience envers vous, ne voulant pas que quelques-uns périssent mais que tous parviennent à la conversion.

2 Pierre 3.9

L'essentiel est de savoir si l'on est enfant de Dieu. Sinon c'est le moment de lui donner notre coeur, de reconnaître Jésus comme notre Sauveur et Seigneur. Dès lors, quoi qu'il arrive, on demeure enfants d'un Père d'amour qui envoie son Esprit en nous et reste à nos côtés.

Ne refoulons pas l'idée de la fin du monde, ne l'attendons pas non plus en tremblant. 

Continuons à vivre et à investir : témoignage, études, rêves, projets, travail... Nous avons une place dans la société.

    Confiance !

Oui, j'en ai l'assurance: ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni le présent ni l'avenir (...) rien ne pourra nous séparer de l'amour de Dieu manifesté en Jésus Christ, notre Seigneur.

Romains 8.38-39





Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

2 commentaires
  • jeannine Il y a 1 année, 2 mois

    Jeannine, merci pour ce beau témoignage fidèle à la parole biblique qui encourage à rester dans le calme et la confiance face à la fin du monde.
  • stephanewave2 Il y a 1 année, 2 mois

    Bonjour frère,ce que dieu a dis ,il l accomplira certainement,c est sa parole.Que dieu bénisse nos enfants qui sont pas au seigneur ,est nos famille.soyer bénis pour ce message. ;