La maladie...l'opération...la main de Dieu!

La maladie...l'opération...la main de Dieu!

Un témoignage sur l’Amour conjugal, la réalité de la Souffrance, et l’évidence de la Bénédiction divine, même en présence de la main de l’homme.

Me souviens-je, moi qui écris ces lignes de ce jour où j’ai pensé intensément : " Demain je me meurs ! Ma vie est suspendue au bord d’un précipice sans fond. Je vais mourir, le souffle de ma vie va m’être ôté ! Tout s’écroule autour et devant moi… ! Demain un joyau s’éteindra, ma lumière deviendra ténèbres et ma destinée prendra fin ! "

Demain mon Epouse subit une intervention chirurgicale et ma raison de vivre cessera, le chirurgien est pessimiste. Il bloque son planning pour cette intervention. Une énième intrusion du bistouri dans le corps de ma Bien -Aimée ! Que deviendrai-je sans Celle qui est la femme de ma jeunesse et la Mère de la chair de ma chair, mes enfants ? Mon présent et mon avenir, mon futur défaillent et, oui… ma vie suspend son cours. Demain je me meurs ! Genèse 2:24 " C`est pourquoi l`homme quittera son père et sa mère, et s`attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. "

Une dernière photo pour immortaliser le douloureux souvenir d’un bonheur de 38 ans qui s’éteint…déjà ! Mais… " Qu’as-tu fait de ta vie, de Sa vie mon pauvre ? Le bonheur lui as-tu donné pleinement ? Ce souvenir sur papier glacé sera-t-il le seul résultat d’un long parcours, si court ? Ta tête est-elle remplie de la félicité dont tu l’as comblée ? Ou…ton cœur saigne-t-il de tous ces moments d’incompréhension et de tension qui ont jalonné votre cheminement ! Quel sera donc ton souvenir puisque, non, tu ne mourras pas, il te faut vivre pour les bien-aimés qu’Elle remet sous ta garde ! Ne t’es-tu jamais endormi sur des mots un peu trop durs ? " Ephésiens 4:26 " Si vous vous mettez en colère, ne péchez point, que le soleil ne se couche pas sur votre colère. "

Confiante, elle s’en est allée, presque candide, Elle, la femme de tête. La douleur lui aurait-elle ôté toute lucidité ? Désespérée de laisser seul son Mari aimé elle part triste mais comme assurée. Le diagnostic opératoire ne s’avère-t-il pas menaçant ? : " J’ouvre et je verrai l’étendue des dégâts. Très certainement la cure de colectomie nécessitera la pose d’une poche puis dans le meilleur des cas une seconde opération dans quelques mois pour essayer un raccordement s’il reste un morceau de colon suffisamment sain ! " Ainsi parle le chirurgien ! La sérénité de ma Tendre moitié ne vient-elle pas des prières qui la soulèvent ? Jean 14:14 " Si vous demandez quelque chose en mon nom, je le ferai. "

Incompréhension ! " Pourquoi ma bien aimée, Elle qui a déjà subi dans sa chair plusieurs interventions difficiles, pourquoi doit-elle être de nouveau meurtrie par cette infection qui la ronge ? " Les temps difficiles font partie de notre vie. C'est une réalité pour tous.
2 Corinthiens 4.8-9 " Nous sommes pressés de toute manière, mais non écrasés ; désemparés, mais non désespérés ; persécutés, main non abandonnés ; abattus, mais non perdus. "

Le couperet est tombé ! Le scalpel a tranché, la partie infectée est extirpée ! Le mal est fait, la chirurgie a frappé ! Les chairs sont lésées et le corps meurtri est affaibli, devenu vulnérable. Mais la grâce surabonde ! Mon Epouse a quitté le bloc opératoire et rejoint les soins intensifs. Mon joyau vit et ma pierre précieuse retrouvera son éclat ! Dans la chambre d’hôpital le poids qui m’oppresse se soulève au rythme de ses paupières et ce réveil est la surprise totale ! Il n’y a pas de poche…Il n’y aura pas de seconde intervention ! Certes la partie restante du colon est toujours bien malade mais pas infectée : 1Timothée1:14 " et la grâce de notre Seigneur a surabondé en Jésus Christ. "

Aujourd’hui, réalisons-nous, tout un chacun, que la vie est bien courte ? Bien fragile ! Avons-nous conscience que la santé est une grâce que nous mésestimons parfois ? Comment gérons-nous le temps qui nous est imparti avec nos proches, nos bien-aimés ? Savons-nous les aimer pour Eux-mêmes et non pour Nous ? Connaissons-nous le bonheur d’avoir des petits ‘bobo’ et d’en remercier Dieu ? ! Psaumes145/17-18 " L`Éternel est juste dans toutes ses voies, Et miséricordieux dans toutes ses œuvres. L’Éternel est près de tous ceux qui l`invoquent, De tous ceux qui l`invoquent avec sincérité. "

Ne désespérons pas quand la bénédiction tarde et que le ‘miracle attendu’ ne vient pas. Ils ne sont pas toujours là où nous les attendons mais ils sont vraiment bien là ! Ephésiens 5/20 " Rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ. "

Lerdami



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

8 commentaires