La petite maison ... dans le camping !

La petite maison ... dans le camping !

6 h 30, je n'en peux plus ! Mon dos me rappelle que je ne suis plus  toute jeune … J'ai mal dormi, en voulant laisser ma place dans la chambre à ma fille, suite aux envahisseurs… et l'envie de rentrer chez moi est forte, retrouver mon lit, mon confort … retrouver de l’espace. Depuis longtemps j'attendais ces vacances : pouvoir se retrouver en famille tous ensemble pendant quinze jours, quelle joie !

Tout ce petit monde s'est retrouvé un samedi matin pour partager ce séjour. La bonne humeur, les rires et les gazouillis de mon dernier petit fils inondent mon cœur de joie .... Je suis prête à profiter de chaque seconde de ces journées magnifiques en famille !

Mais les problèmes ont commencé au moment de la distribution des couchages... « Mais je ne veux pas dormir là, trop petit, trop ceci, pas assez, etc ... », une fois les problèmes réglés, chacun a commencé à défaire ses valises et à s’installer. La fin de l'après midi s'est passée dans l'entente et la bonne humeur.

Quelle joie de les avoir tous autour de moi, je ne peux que remercier le Tout Puissant pour ces moments d'unité familiale en ce jour qui en plus était celui de mon anniversaire. Nous avons partagé le gâteau au chocolat, j’ai reçu mes cadeaux et après des bons moments de partage et de rires tout le monde est parti au lit ...

Les jours ont suivi, entre nos petits déjeuners dans la gaieté , les drôles de têtes de certains qui ne sont pas très sympas avant d’avoir pris leur café (comme dans la pub), les sorties à la plage , les promenades entrecoupées de petits incidents, les bouderies de mes petites filles.

Le plus grave a été une invasion des fourmis volantes qui ont choisi de partager la chambre de ma fille, ma petite dernière qui a horreur de tout ce qui se meut sur terre et dans les airs et qui n'appartient pas au royaume  des mammifères … Quelle histoire ! La vie dans la petite maison dans le camping est devenue subitement mouvementée, à coup de bombe « barrage d’insectes » et de bouchage de tout trou qui pouvait laisser une opportunité aux fourmis de pénétrer dans le mobile-home, nous nous sommes battus pendant deux jours ! Sans compter les efforts pour calmer la peur panique de ma fille en voyant les fourmis, même mortes ! Ceux qui supportent la vue des insectes ne comprennent pas la panique que cela peut provoquer chez certains individus.

La cerise sur le gâteau a été le jour où une de mes petites filles est venue montrer à ma fille un joli insecte qu’elle avait découvert et qu’elle tenait dans sa main : Imaginez-vous la scène !....

Voila nous sommes tous différents, avec nos craintes, nos comportements, nos idées, et nous devions cohabiter dans un espace réduit pour un temps. Mais voyez-vous malgré ces différences  l'amour que nous avons les uns pour les autres nous fait affronter avec le sourire ces situations et même si par moments la moutarde veut monter au nez : Vite ! vite ! Nous nous mouchons et c’est reparti !

Où est ce que je veux venir ? Simple, à notre église, une petite salle ou une grande église c'est la même chose. Tous différents, mais si nous sommes ensemble c'est à cause du rachat de notre âme, grâce au sacrifice de Jésus. Oui c'est vrai le frère Untel est parfois pénible …, mais il fait partie de la famille, c'est mon frère, je suis d'accord, la sœur est trop exubérante, mais elle aussi fait partie d'un tout.

L'église c'est une grande famille, comme la tienne, comme la mienne, avec ses différences qui peuvent nous agacer parfois, mais nous l'aimons et nous sommes prêts à faire encore des efforts pour passer du temps ensembles dans l'harmonie.

Humainement, c'est bien difficile parfois de rester en paix avec tous, difficile de ne pas réagir. Si vous devez faire face à une situation qui peut vous causer des « remontées de moutarde », rappelez- vous des conseils que la Parole nous donne ...

« Je vous encourage donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à vous conduire d’une manière digne de l’appel que vous avez reçu. En toute humilité et douceur, avec patience, Supportez-vous …Efforcez-vous … » 
Ephésiens 4.1- 6.24

C’est notre responsabilité !

Veillez à garder la paix entre vous, supportez-vous les uns les autres, car vous êtes appelés à être des enfants de paix. Il nous faut donc accepter et aimer les autres en dépit de leur comportement qui nous dérange.

Parfois dans certaines familles il y a un membre que nous ne voyons plus, car chaque fois que nous sommes avec lui, les conflits surgissent même quand nous cherchons la paix. Comment réagir quand cette situation se présente au sein de la famille de Dieu ? Le meilleur exemple dans la bible est celui d’Abraham et son neveu Lot.

« Abraham dit à Lot : Qu’il n’y ait donc pas de dispute entre toi et moi, ni entre tes bergers et les miens, car nous sommes frères. Tout le pays n’est-il pas devant toi ? Sépare-toi de moi. Si tu vas à gauche, j’irai à droite et si tu vas à droite, j’irai à gauche… » Genèse 13-8

Abraham a la sagesse de choisir la séparation malgré l'amour qu'il avait pour lui, il lui laisse choisir le chemin, et ils se séparent en paix. Ça n'empêche pas Abraham de venir au secours de Lot quand il connait des difficultés.

« Dès qu’Abraham apprit que son neveu avait été fait prisonnier, il arma 318 de ses plus braves serviteurs… » Genèse 14-14

L’amour est plus fort pour l'autre quand nous avons la sagesse de ne pas continuer à nous fréquenter si en le faisant les conflits gâchent notre relation.

Oui la maison de notre Père est un lieu où nous, ses enfants, devons nous accepter avec nos différences et nos défauts.


Petits enfants restez dans la paix ! ...



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires
  • Onesime Il y a 6 années, 12 mois

    Cela fait 23 ans que je suis dans les Églises et c' est vrai, Myriam qu' il est quasi inévitable qu' il n' y ait pas des heurts. J' ai "un truc" (pardonnez l' expression) qui a toujours marché, je prie le Seigneur pour que nos relations s' améliorent. Et bien sans esprit de vantardise cela a marché jusqu' à présent. Merci Seigneur! Le Seigneur vous bénisse. Gérard.
  • Williams Mala Il y a 7 années

    MERCI pour le message de paix, Quand on voit et entend ce ce qui se passe autour de nous, on doit réagir pour instaurer la paix. Ceux qui cherchent la paix,sont appelés "enfants de Dieu"
  • Myriam Medina Bénévole du Top Il y a 7 années

    Merci Bambi ,en retour sois aussi richement bénie, la vie avec notre Sauveur est riche en expériences, a Lui seul la gloire!
  • Afficher tous les 12 commentaires