La souffrance

La souffrance

La souffrance est un mot à bannir quand on a subi tant de dégâts internes, cependant elle est nécessaire quand elle est bien dosée et acceptée pour nous ramener à celui qui nous accompagne fidèlement.
Esaïe, le prophète de l’encouragement, nous instruit en nous faisant découvrir que Jésus à porté nos souffrances, lui l’homme de douleur (Esaïe 53:3,4) et que nos souffrances anciennes seront oubliées ( Esaïe. 65:16)

A quoi sert la souffrance pour nous séniors ?

Elle nous fait prendre conscience de notre fragilité temporelle, une vapeur, un souffle, de l’argile.
Elle nous aide à dépendre davantage de Dieu et de l’aide des autres faits à l’image de Dieu.
Elle nous permet de faire la différence entre l’essentiel et le luxe, l’indispensable et le superflu, entre nos besoins et nos désirs.
Elle nous convie à tout confier à Dieu dans la prière, dans un entretien discret, pour tout lui abandonner, y compris nos interrogations .
Elle nous permet de mieux connaitre le chemin de souffrance, morale, physique et spirituelle par lequel les autres passent, pour mieux supporter la nôtre, partager et compatir pour alléger la leur.
Elle nous fait accepter notre identité en Jésus, en conformité avec l’homme de douleur, notre exemple.
Elle nous amène à livrer le vase d’argile que nous sommes, celui qui ne monte pas dans le texte, le livrer au potier divin pour renaitre, vivre une forme de résurrection pour devenir un vase utile, un vase honoré par Dieu.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

7 commentaires
  • Louis Vasseur Il y a 3 années, 7 mois

    Ça fait du bien d'avoir des frères et sœurs qui ne te connaissent mm pas mais qui prêtent attention aux autres, comme moi qui ne suis rien. Merci sincèrement à tous. Audrey tu m'as fait bcp de bien ce matin par ton témoignage et tes encouragements, tu dis admirer mon courage, mais c pas comme si j'avais le choix tu sais :) Dieu veut me fortifier, j'ai pas le choix, tt comme toi je suppose. Vraiment je n'ai aucun mérite mais tt de mm ta phrase m'a fait du bien, surtout qd on a tendance à se sous-estimer. Sois béni d'avantage ma sœur, que le Seigneur puisse t'accorder un peude répit ds tes afflictions, de l'entourage et te redonner des forces. Sois encouragée et fortifiée ds le nom de Jésus-Christ. Fraternellement.
  • Louis Vasseur Il y a 3 années, 7 mois

    Merci Audrey, tes encoiragements me vont droit au coeur 🙂
  • Louis Vasseur Il y a 3 années, 7 mois

    Pourquoi ça ne s'adresse qu'aux Seniors ? G 32 ans, jme suis convertie en 2004 et depuis 2008 Dieu n'a tjr pas cessé dme passer au creset. Jle lui avait demandé, et que ce soit rapide, mais là tt de mm, ça commence à durer.. L'isolement, le célibat depuis 16 ans, les maladies psychiques et physiques, les addictions et les sevrages à répétitions, les angoisses, le manque d'amour, l'abandon des frères et sœurs, la souffrance spirituelle du manque de la présence de Dieu (J'y ai goûté de facon tellement intense les 1ères années..), les possessions et manifestations démoniaques à te donner envie de sortir de chrz toi en courant la nuit, leurs voies sans cesse ds ma tête qui se font passer pr Dieu, la folie, l'humilation de la folie qd j'obeissait à ses voix pensant que c'etait le Seigneur, je suis passé pr un fou auprès de tout le monde que se soit ds ma famille, mon ancienne église, que g mm persécuté et ts mes amis du sud comme du nord. Le désœuvrement, la désociabilisation, la dépression, les pensées de suicides régulières depuis 4 ans, sdf, la rue, la psychiatrie etc etc, Tt ça depuis 2008, je sais qu'on doit en passer par là surtout qd on en a bcp reçu du Seigneur et qu'Il vs appel à un gd ministère, mais parfois jme dit que jperd ma vie pr un ministère de guérison et d'évangélisation au service de personnes que je ne connait mm pas.. Mes proches en souffre, j'en soiffre terriblement, jme rebel trop souvent et parfois j'en reviens à regretter mm d'avoir reçu ttes ces prophéties, délivrances et vécus tant dz choses spirituelles les 1ères années. Puis surtout jpense à la femme que Dieu m'a réservée, je souffre pr elle car jme doute qu'elle aussi doit être en train de passer au creset. Mais en mm tmps jprefere qu'on ne soit pas ensemble tant que le potier l'a pas finit de me brisé, autrement elle en soiffrirait trop, je l'a ferait moi mm souffrir.
    • audrey-maguro-stella Il y a 3 années, 7 mois

      Justement, la Pensée du Jour d'aujourd'hui! J'espère que ça va vous fortifier. https://www.topchretien.com/topmessages/view/16125/dieu-ne-ment-pas.html La paix sur vous!
    • audrey-maguro-stella Il y a 3 années, 7 mois

      J'admire votre courage, sincèrement. Quand vous dites que les épreuves durent, je vous comprends tellement! Il est vrai que c'est dur de tenir, de persévérer, de rester patient. Surtout lorsque la douleur vous transperce encore plus lorsque vous vous accrochiez à Dieu. Cependant, il y a une finalité à tout ceci, c'est la Bible qui le dit (Psaumes 66:9-13). Que Dieu vous donne la force de continuer cette lutte, de persévérer jusqu'à la fin car la récompense sera grande. En vous disant cela je suis en connaissance de cause, moi-même en ce moment je vis des épreuves. J'ai envie de de mourir parfois, mais je ne peux tout simplement pas, car la pensée de Jésus sur la croix est tellement bouleversante. Comment quelqu'un qui nous aime au point de mourir et souffrir à notre place nous fait passer par de telles épreuves...? Je pense que son amour est suffisant pour que nous tenions ferme dans la foi, pour que nous gardons courage. Il est encore la seule raison qui fait que nous soyons là, et non en enfer car nous le méritons tous. Gardez courage, et soyez fortifiez en Jésus, notre sauveur. La paix sur vous!
    • mokala Bénévole du Top Il y a 3 années, 7 mois

      Je comprends ta détresse car j'ai aussi du passer par là. J'étais déprimée et mal dans ma peau pendant plusieurs années après un accident grave. Et quand je ne pouvais vraiment plus, que je pleurais seulement, le Seigneur m'a mis des personnes à côté , un psychiatre très bien, une organisation qui soutenait des gens en chômage avec qui on a fait un journal. Après je devais faire la psychothérapie intense, pas de travail. Cela a duré plusieurs années et après j'étais en réinsertion pour commencer à travailler. Mais j'ai toujours eu un lieu d'habitation, je n'étais jamais à la rue. La guérison se faisait lentement et maintenant je sais que c'est la parole qui guérit. Alors je te dit :n'abandonne pas, ton message sera lu au topchrétien pour recevoir de l'aide et la guérison.
  • Afficher tous les 7 commentaires