Laborie, martyr français

Laborie, martyr français

Antoine Laborie, pour le seul fait qu'il était protestant, fut arrêté et condamné à être brûlé vif. A cet effet, un bûcher fut dressé à Chambéry en Savoie le 12 octobre 1555.
Laborie s'élança lui-même sur le bûcher d'un pied ferme, "Avec une face joyeuse comme s'il avait été convié à une fête", nota un chroniqueur.
Le bourreau, avant de faire son office, lui demanda pardon.
Laborie lui répondit :
"Mon ami, tu ne m'offenses pas, mais par ton ministère je suis délivré d'une merveilleuse prison."
Ayant dit cela, il l'embrassa.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

0 commentaire