L'accueil du fils

L'accueil du fils

 David, c'est l’homme en qui habitait les sentiments du cœur de Dieu, la justice, la miséricorde et le pardon. Berger au service de son père, il est le plus jeune fils oublié ou non invité au sacrifice présidé par Samuel qui s’informera de l’absence de David à cette fête.
Plus tard, les visites à ses frères attachés au service de Saül, ses allers et retours laissent supposer le risque qu’il court dans l’insécurité grandissante sans que personne ne s’inquiète.
Un jour, seul, sans appui ni soutien, il mettra fin aux insultes et provocations de Goliath, l’ennemi de son peuple.

En résidant près de Saül, il risque sa vie et se sépare de Jonathan auquel il s’était attaché, avec un constat : pas de recherches de la part des siens.
D’aventure en aventure il se réfugie dans la caverne d'Adullan où il sera rejoint par son père, sa mère, ses frères et des gens désespérés cherchant refuge auprès de lui, soit 400 hommes (1 Samuel 22:1-2).
En qualité d’homme au grand cœur, ne tenant pas compte du peu d’intérêt porté par sa famille au complet, il pardonne leur indifférence qui ressemble à un abandon quand il traversait seul le désert spirituel dû à son attachement à Dieu, le secours divin ne manquera pas (Psaume 142).
Tous ceux qui se sont joints à David reconnaissent le charisme qui l’anime, celui d’un homme engagé avec Dieu et qui lui rendait au centuple en le protégeant et en le formant pour un service qui nous sert d’exemple.
D’Adullan il se dirigera vers Mitspé avec son père et sa mère pour les mettre à l’abri des attaques de Saül devenu paranoïaque.

Le cœur de Dieu bat dans sa poitrine pour prendre soin à son tour des siens pour les aimer, pour protéger ceux qui lui ont donné la vie (1 Samuel 22:3,4).
Pas de rancune dans son attitude ni hésitation, le cœur renouvelé il agit et nous invite à faire de même.
Il se peut qu’à cause de notre engagement pour vivre une relation de foi, d’amour et d’obéissance avec Dieu nous subissions ce que David a subi ; leur démarche vers David traduit un repentir sincère pour l’oublié devenu super protecteur, exemple et fils aimant ( Exode 20:12). Un berger au grand cœur qui préfigure Jésus notre modèle, qui nous invite à faire de même.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • Elsa Bénévole du Top Il y a 3 années, 10 mois

    Amen! Amen! Amen! Merci pour Ta Grâce qui surabonde sur nos vies.
  • valu Il y a 3 années, 10 mois

    Pas facile humainement parlant, alors je te fais entièrement confiance Père pour changer mon coeur et me transformer à ton image, par ta grâce au nom de JC.