Laissons Dieu bouleverser nos idées

Laissons Dieu bouleverser nos idées

Faire avancer l’oeuvre de Dieu, c’est savoir écouter sa voix.

Mais c’est aussi savoir se remettre en question…

L’apôtre Pierre en fera l’expérience, alors qu’il était chez Simon le corroyeur à Joppé (Actes 10).

Il reçut dans cette maison, de la part de DIEU, une vision qui allait le bouleverser et bouleverser le monde. En effet, le salut était donné aux païens, Pierre devait ouvrir cette porte et ce n’était pas rien.

Il pourra dire par la suite en se présentant à Corneille: "Vous savez(…) qu’il est défendu à un Juif de se lier avec un étranger ou d’entrer chez lui; mais Dieu m’a appris à ne regarder aucun homme comme souillé et impur (Actes 10 :28).

Pour bien comprendre, mettons-nous à l’esprit que pour le Juif, il était inimaginable de penser que Dieu puisse accorder le salut aux païens. C’était une chose impossible et impensable. il était même interdit aux Juifs d’avoir des liens avec des païens. Alors, imaginez un instant Pierre en lutte avec lui-même sur le toit de la maison de Simon. Il est en lutte avec lui même alors que Dieu veut changer sa façon de penser. Dieu devait changer sa mentalité, sa conception des choses de Dieu, sa religiosité, mais le Seigneur a des arguments persuasifs.

Pierre, cependant, avait une grande qualité : il était un homme qui avait la faculté de savoir se remettre en question. Il n’avait pas un esprit borné. D’ailleurs, tous les hommes de Dieu de la Bible possédaient cette qualité sans laquelle Dieu n’aurait pas pu les utiliser.

C’est une grande qualité, mais qui souvent est très lourde de conséquence. Imaginez vous un instant à la place de Pierre. Qu’allait-il dire aux autres ? Comment allait-il se justifier devant ses collègues dans le service, devant ses amis, devant sa famille, devant les frères et les sœurs. En écoutant Dieu et en allant vers les païens, Pierre allait à l’encontre de la croyance de l’époque. Pierre allait donc au-devant de sérieux ennuis. Mais il avait cette faculté de se remettre en question qui lui donna la force et le courage de dire oui à Dieu. Le monde en a été béni.

A l’image de Pierre, Dieu nous invite à nous remettre en question à l’écoute de sa voix. Si Dieu parle, sachons l’écouter, mais sachons aussi bousculer nos idées, nos pensées, notre religiosité pour que l’œuvre de Dieu puisse se faire. Il serait dommage d’entraver la volonté divine et l’action du Tout Puissant. N’hésitons pas à faire sa volonté même si cela nous conduit à sortir de nos habitudes. Cela va certainement nous coûter et nous déranger, mais ce qui est important, c’est de faire ce que Dieu veut. Si Pierre avait refusé de se laisser convaincre, de se remettre en question, le salut de Corneille et des siens aurait été mis en attente. Cela aurait été bien dommage, car l’œuvre de Dieu en aurait été retardée.

Ne soyons pas de ceux qui mettent un stop à l’œuvre de Dieu, mais soyons de ceux qui savent écouter Dieu et se remettre en question pour faire avancer le plan de Dieu pour notre monde perdu.

0 commentaire