Le confinement de Pâques

Le confinement de Pâques

Il y a environ 35 siècles, un événement majeur s'est produit et a marqué pour toujours l'histoire d'Israël, et par la même occasion l'histoire humaine tout entière.
Cet événement unique a été consigné en détail dans le livre biblique de l'Exode.
Cette nuit-là, alors que tout le peuple vivait un confinement totalement inhabituel, la mort passa sur tout le pays d'Egypte, et seuls ceux qui avaient cru l'avertissement divin transmis par Moïse furent épargnés.
De l'Egypte entière, en pleine nuit, un cri de douleur jaillit de toutes les familles. Partout, depuis la demeure du plus humble paysan jusqu'aux princes du Palais, dans toutes les familles, la mort venait de faucher les premiers nés.
Ce fut historiquement une tragédie nationale sans précédent, et une humiliation cinglante de cette fière nation vouée toute entière au culte d'idoles muettes et impotentes, pourtant adorées comme si elles étaient Dieu.
Les enfants d'Israël, quant à eux, n'eurent à déplorer absolument aucune victime. Ils avaient simplement cru Moïse, ils avaient obéi et badigeonné le pourtour de leur porte de maison avec le sang d'un agneau. Et le malheur les avait épargnés - totalement.
Cet événement tragique et unique dans l'histoire de l'humanité, a été le déclencheur de l'Exode de tout un peuple, de sa sortie de l’oppression, et de sa marche miraculeuse vers la terre promise.
Depuis cette époque-là, Israël célèbre d'année en année cette libération miraculeuse. Et c'est encore le cas, en ce moment même, par les juifs du monde entier.
 
Mais l'intervention divine ne s'est pas arrêtée là.
 
Cette délivrance sans précédent, survenue autrefois en Egypte, était en fait un événement prophétique. Aussi incroyable que cela puisse paraître à l'homme moderne, tellement éloigné de Dieu qu'il ne comprend plus rien, ni à l'histoire humaine ni à sa propre vie.  Cet épisode d'autrefois en Egypte était juste l'annonce d'un autre événement encore plus immense, sans précédent, aux retombées cosmiques et éternelles. C'était l'annonce d'un événement qui ne devait pas concerner juste une nation, juste un seul peuple - mais un événement à peine croyable qui devait impacter toute l'humanité. Tous les pays, tous les peuples et toutes les générations humaines.
 
Et cet événement s'est produit, et il a affectivement changé pour toujours le cours de l'histoire humaine.
 
Savez-vous que précisément lors de la célébration de Pâque, il y aura bientôt 20 siècles (dans une dizaine d'années), un certain Jésus, exactement au même moment, était jugé, puis mis à mort ? Savez-vous que le plus grand des prophètes qui ait jamais existé, un dénommé Jean-Baptiste, avait déclaré que ce simple homme - Jésus - était en fait l'Agneau que Dieu Lui-même apportait pour être sacrifié ? Comme les enfants portaient sur leurs petites épaules un jeune agneau sacrifié à chaque fête de Pâque, le Dieu des cieux apportait SON Agneau. Précisément ce jour-là.
 
Avez-vous compris, que ce Jésus, qui n'était autre que l'incarnation dans un simple être humain du Roi éternel - était le VERITABLE Agneau ? Que c'était Lui, et personne d'autre, Le SAUVEUR DU MONDE ?
 
Alors ce jour-là, il y a bientôt 2000 ans à Jérusalem, lors de cette fête commémorant le jugement et la délivrance du peuple hébreu - ce jour-là précisément, Jésus a été livré à la mort. Son sacrifice, infiniment plus que la mort d'un homme supplicié sur une croix, a ouvert une porte de délivrance à l'humanité toute entière. Sa résurrection le dimanche matin, victoire définitive sur la mort, confirme une libération infiniment plus grande que la sortie d'Egypte. Ceux qui sont sortis d'Egypte n'étaient que des hommes mortels, qui ont vécu un miracle impressionnant, mais qui sont morts tout de même quelques années plus tard. Alors que ceux qui acceptent pour eux-mêmes la valeur du sang de Jésus (prophétisé par le sang badigeonné autrefois en Egypte), ceux-là reçoivent la Vie qui ne finit jamais, la vie qui se poursuit sans fin dans la lumière du Très-Haut.
 
Pendant que le monde entier est "confiné", et que c'est le temps des commémorations de Pâque, c'est peut-être une occasion unique de réfléchir à ce que Dieu essaie de nous dire, non ?

Il y a environ 35 siècles, un événement majeur s'est produit et a marqué pour toujours l'histoire d'Israël, et par la même occasion l'histoire humaine tout entière.
Cet événement unique a été consigné en détail dans le livre biblique de l'Exode.
Cette nuit-là, alors que tout le peuple vivait un confinement totalement inhabituel, la mort passa sur tout le pays d'Egypte, et seuls ceux qui avaient cru l'avertissement divin transmis par Moïse furent épargnés.
De l'Egypte entière, en pleine nuit, un cri de douleur jaillit de toutes les familles. Partout, depuis la demeure du plus humble paysan jusqu'aux princes du Palais, dans toutes les familles, la mort venait de faucher les premiers nés.
Ce fut historiquement une tragédie nationale sans précédent, et une humiliation cinglante de cette fière nation vouée toute entière au culte d'idoles muettes et impotentes, pourtant adorées comme si elles étaient Dieu.
Les enfants d'Israël, quant à eux, n'eurent à déplorer absolument aucune victime. Ils avaient simplement cru Moïse, ils avaient obéi et badigeonné le pourtour de leur porte de maison avec le sang d'un agneau. Et le malheur les avait épargnés - totalement.
Cet événement tragique et unique dans l'histoire de l'humanité, a été le déclencheur de l'Exode de tout un peuple, de sa sortie de l’oppression, et de sa marche miraculeuse vers la terre promise.
Depuis cette époque-là, Israël célèbre d'année en année cette libération miraculeuse. Et c'est encore le cas, en ce moment même, par les juifs du monde entier.

Mais l'intervention divine ne s'est pas arrêtée là.

Cette délivrance sans précédent, survenue autrefois en Egypte, était en fait un événement prophétique. Aussi incroyable que cela puisse paraître à l'homme moderne, tellement éloigné de Dieu qu'il ne comprend plus rien, ni à l'histoire humaine ni à sa propre vie.  Cet épisode d'autrefois en Egypte était juste l'annonce d'un autre événement encore plus immense, sans précédent, aux retombées cosmiques et éternelles. C'était l'annonce d'un événement qui ne devait pas concerner juste une nation, juste un seul peuple - mais un événement à peine croyable qui devait impacter toute l'humanité. Tous les pays, tous les peuples et toutes les générations humaines.

Et cet événement s'est produit, et il a affectivement changé pour toujours le cours de l'histoire humaine.

Savez-vous que précisément lors de la célébration de Pâque, il y aura bientôt 20 siècles (dans une dizaine d'années), un certain Jésus, exactement au même moment, était jugé, puis mis à mort ? Savez-vous que le plus grand des prophètes qui ait jamais existé, un dénommé Jean-Baptiste, avait déclaré que ce simple homme - Jésus - était en fait l'Agneau que Dieu Lui-même apportait pour être sacrifié ? Comme les enfants portaient sur leurs petites épaules un jeune agneau sacrifié à chaque fête de Pâque, le Dieu des cieux apportait SON Agneau. Précisément ce jour-là.

Avez-vous compris, que ce Jésus, qui n'était autre que l'incarnation dans un simple être humain du Roi éternel - était le VERITABLE Agneau ? Que c'était Lui, et personne d'autre, Le SAUVEUR DU MONDE ?

Alors ce jour-là, il y a bientôt 2000 ans à Jérusalem, lors de cette fête commémorant le jugement et la délivrance du peuple hébreu - ce jour-là précisément, Jésus a été livré à la mort. Son sacrifice, infiniment plus que la mort d'un homme supplicié sur une croix, a ouvert une porte de délivrance à l'humanité toute entière. Sa résurrection le dimanche matin, victoire définitive sur la mort, confirme une libération infiniment plus grande que la sortie d'Egypte. Ceux qui sont sortis d'Egypte n'étaient que des hommes mortels, qui ont vécu un miracle impressionnant, mais qui sont morts tout de même quelques années plus tard. Alors que ceux qui acceptent pour eux-mêmes la valeur du sang de Jésus (prophétisé par le sang badigeonné autrefois en Egypte), ceux-là reçoivent la Vie qui ne finit jamais, la vie qui se poursuit sans fin dans la lumière du Très-Haut.

Pendant que le monde entier est "confiné", et que c'est le temps des commémorations de Pâque, c'est peut-être une occasion unique de réfléchir à ce que Dieu essaie de nous dire, non ?



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • domidom Il y a 1 mois, 2 semaines

    Le sang de Christ a aussi été versé pour le peuple d'Israël, pour chaque individu qui, par les sacrifices de la loi cérémonielle, savait que l'animal sacrifié représentait le Sauveur qui allait venir. Ceux qui ont fait cet acte de repentance en ayant la conviction du Sauveur à venir seront sauvés par le sang de Jésus sur la croix et ils résusciteront à Son retour pour être avec Lui éternellement.