Le feu du ciel

Le feu du ciel

Mt.14:22-33

1 Rois 18:17-39 Texte: v.21 "Jusqu'à quand clocherez ‑vous des deux côtés? Si l'Éternel est Dieu, allez après lui; si c’est Baal, allez après lui!"

INTRODUCTION

Il y trois ans et demi Élie s'est présenté au roi Achab avec son message divin: 1 Rois 17:1 "L'Éternel est vivant, le Dieu d'Israël, dont je suis le serviteur! il n'y y aura ces années‑ci ni rosée ni pluie, sinon à ma parole." Au début, personne ne l'a cru. Une semaine de beau temps, un mois ... mais après trois ans et demi on cherchait partout dans le pays pour trouver à manger. L'herbe était toute desséchée, les arbres n'avaient presque plus de feuillage, le cheptel mourrait. Nous avons laissé le prophète Élie enveloppé dans obscurité de Sarfath. Pendant que lui et la famille qui l'héberge vit dans l'abondance de la provision divine, le pays d'Israël souffre atrocement depuis trois ans et demi de la sécheresse et la famine. Pendant plus que trois ans le prophète Élie attend, à Sarfath. Mais bien que le Seigneur mette Ses serviteurs au repos de temps en temps, les retirant du front, cela n'est point dans le but de les démissionner en permanence, mais plutôt pour qu'ils puissent se renouveler et se refortifier afin de se rejeter dans la lutte. Il est important de comprendre les leçons qui nous apprennent le repos. Même le Seigneur Jésus n'était pas au front 24 heures par jour, 7 jours par semaine. Il Se retirait régulièrement pour Se reposer et pour prier - renouveler Ses forces spirituelles. Il disait à Ses disciples: Marc 6:31 "Venez à l'écart dans un lieu désert, et reposez-vous un peu. Car il y avait beaucoup d'allants et de venants, et ils n'avaient même pas le temps de manger."

Pendant plus de trois ans le prophète Élie attend, à Sarfath. Son collègue, le prophète Ésaie, écrirait une bonne centaine d'années plus tard: Esa.49:2 "Il a fait de moi une flèche aiguë, Il m'a caché dans son carquois." Une flèche passe la plupart de sa vie - même plus que 99% - en attente dans son carquois. Pendant tout ce temps elle ne doit rien faire d'autre que de se reposer et patienter. Elle peut se dire: "je suis faite pour attaquer, et non pas pour être au non-actif", mais cela n'est pas tout à fait vrai. Une flèche remplit parfaitement sa fonction au repos - pourvu que son repos ne soit pas un repos passif de sommeil, mais un repos actif - réveillé, prêt à entrer en action immédiatement sur appel. Élie était ainsi, chez la veuve de Sarfath, attendant une nouvelle directive de la part du Seigneur, l'appel de l'Éternel pour retourner au front.

Il est important d'attendre l'heure de Dieu. Nous sommes souvent si impatients qu'au lieu d'attendre le Seigneur, nous le devançons - dépassons même. Si nous n'attendons pas l'heure de Dieu, nous risquons de nous lancer tout seul dans la bataille, au lieu d'accomplir le plan divin. Le roi Saül a perdu son trône parce qu'il n'a pas attendu. Le prophète Samuel lui avait dit d'attendre son arrivée pour offrir un holocauste. Mais le roi Saül s'impatientait, ne voyant pas Samuel arriver, et il a offert l'holocauste lui-même. Le jugement était sévère: 1 Sam.13:13-14a "Samuel dit à Saül: Tu as agi en insensé, tu n'as pas observé le commandement que l'Éternel, ton Dieu, t'avait donné. L'Éternel aurait affermi pour toujours ton règne sur Israël; 14 et maintenant ton règne ne durera point."

Maintenant l'Éternel parle de nouveau au prophète Élie, après ces trois années de silence pendant lesquelles il a du patienter. Et maintenant le Seigneur lui dit de quitter son refuge où il était sain et sauf, pour se montrer de nouveau au roi Achab, et attendre la pluie (v.1 "Bien des jours s'écoulèrent, et la parole de l'Éternel fut ainsi adressée à Élie, dans la troisième année: Va, présente-toi devant Achab, et je ferai tomber de la pluie sur la face du sol."). Comme nous sommes déjà habitués avec lui, Élie n'hésite point, mais il obéit immédiatement (v.2 "Et Élie alla, pour se présenter devant Achab."). Maintenant nous allons voir la confrontation: le bien contre le mal, la lumière contre les ténèbres, le serviteur de Dieu contre les serviteurs du diable - en somme: Dieu contre Satan, l'autorité spirituelle contre l'occultisme! Qui va gagner? Le peuple monte au sommet de la montagne du Carmel - une montagne avec un grand plateau au sommet, d'où on voit à l'ouest la mer Méditerranée, à l'est la pleine de Mégiddo, au nord la ville de Nazareth et au sud la cité de Jérusalem: v.20 "Achab envoya des messagers vers tous les enfants d'Israël, et il rassembla les prophètes à la montagne du Carmel."

Le peuple s'assemble pour voir le spectacle. Le roi Achab y est présent avec ses ministres. Et les 450 prophètes de Baal et les 400 prophètes d'Astarte y sont aussi. Élie commence par un mini-sermon - plutôt un défi: vv.22-24a "Élie dit au peuple: Je suis resté seul des prophètes de l'Éternel, et il y a quatre cent cinquante prophètes de Baal. 23 Que l'on nous donne deux taureaux; qu'ils choisissent pour eux l'un des taureaux, qu'ils le coupent par morceaux, et qu'ils le placent sur le bois, sans y mettre le feu; et moi, je préparerai l'autre taureau, et je le placerai sur le bois, sans y mettre le feu. 24 Puis invoquez le nom de votre dieu; et moi, j'invoquerai le nom de l'Éternel. Le dieu qui répondra par le feu, c'est celui-là qui sera Dieu.".

La manifestation divine de la puissance surnaturelle de Dieu qu'Élie leur promet au peuple a du choquer la foule en quelque sorte. Élie leur promet du feu! Après trois ans et demi de sécheresse ce n'est pas le feu qu'on a besoin, mais la pluie! Le peuple veut de la pluie, mais Élie parle de feu! La pluie symbolise l'abondance, la fertilité, la prospérité - toutes des choses compromises par la sécheresse mais menacées de destruction totale et irrévocable par le feu! Mais Élie sait que la pluie du réveil de Dieu - l'abondance, la prospérité divine - ne peut venir qu'après la purification du feu de l'Esprit de Dieu. Beaucoup de gens - même des chrétiens - essaient de recevoir les bénédictions de Dieu sans la purification de vie ni la conversion du péché. Mais cela est impossible! Voulons-nous la pluie - l'abondance de la bénédiction divine? Alors il faut d'abord le feu; nous devrons passer d'abord par le feu.

Israël s'appelait toujours "peuple de Dieu", mais ce peuple ne vivait plus selon les lois de Dieu et n'expérimentait plus la présence et la puissance de Dieu. Pourquoi? Parce qu'ils avaient "abandonné les commandements de l'Éternel et … allé après les Baals" (v.18b). Ils prétendaient croire en Dieu, mais leur façon de vie trahissait leur hypocrisie. Dieu les appelle à la décision: v.21b "Alors Élie s'approcha de tout le peuple, et dit: Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Éternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui!". Dieu appelle Son peuple toujours à la décision: Dt.30:15-16 "Vois, je mets aujourd'hui devant toi la vie et le bien, la mort et le mal. 16 Car je te prescris aujourd'hui d'aimer l'Éternel, ton Dieu, de marcher dans ses voies, et d'observer ses commandements, ses lois et ses ordonnances, afin que tu vives et que tu multiplies, et que l'Éternel, ton Dieu, te bénisse dans le pays dont tu vas entrer en possession."; Jos.24:15 "choisissez aujourd'hui qui vous voulez servir"; > Mt.6:24 "Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l'un, et aimera l'autre; ou il s'attachera à l'un, et méprisera l'autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon." Qui servons-nous? Les religions païennes sont très flexibles - elles accordent la place à toutes les pensées. Le Bouddhisme, l'Hindouisme, et même l'Islam reconnaissent Jésus. Mais l'Évangile n'accorde aucune place à elles! L'Évangile ne tolère aucune concurrence: Jn.14:6 "Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi." Le Baalisme n'était non plus pas exclusif; il tolérait la religion de Dieu sans problème. Le temple, les sacrifices, les holocaustes existaient toujours - à côté des idoles de Baal! Satan n'a rien contre à ce que nous venions à l'église, ni contre nos prières, ni contre notre lecture de la Bible, pourvu que nous ne devenions pas exclusifs. Il ne nous empêche de croire en Dieu, même de Le servir, pourvu que nous continuions à le servir lui (Satan) aussi, et pourvu que vous restiez dans le monde et dans le péché. Mais Dieu n'admet aucune concurrence.

1. LES PROPHÈTES DE BAAL: vv.25-26 "Élie dit aux prophètes de Baal: Choisissez pour vous l'un des taureaux, préparez-le les premiers, car vous êtes les plus nombreux, et invoquez le nom de votre dieu; mais ne mettez pas le feu. 26 Ils prirent le taureau qu'on leur donna, et le préparèrent; et ils invoquèrent le nom de Baal, depuis le matin jusqu'à midi, en disant: Baal réponds-nous! Mais il n'y eut ni voix ni réponse. Et ils sautaient devant l'autel qu'ils avaient fait."

Baal était le dieu du soleil et du feu. Il aurait du être dans son élément dans cette épreuve. Si Élie leur avait demandé de produire la pluie, les prophètes de Baal auraient pu répondre que l'épreuve n'était pas juste, car leur dieu était le dieu du feu, et non de l'eau. Mais le feu, çà, c'est la spécialité de Baal. En plus: l'idole de Baal était un taureau, donc lui offrir un taureau aurait du le mettre en très bonne humeur ...

a) "Vous êtes les plus nombreux": v.25b

Le monde pense que la force et la puissance découlent des nombres: "Des millions et des millions de gens ne peuvent pas tous avoir tort..." Mais la majorité n'a pas toujours raison. On ne mesure pas la vérité par le nombre de ses adhérents, mais par la Parole de Dieu.

b) "Ils invoquèrent le nom de Baal": v.26b

Les prophètes de Baal invoquaient le nom de leur Dieu. Mais ce n'était pas le bon nom! Ils se sont trompés de Dieu! Si on veut recevoir une réponse du ciel, il est inutile d'invoquer le nom de Baal. Il n'y a qu'un seul Nom à invoquer si nous voulons recevoir quelque chose du ciel: Actes 4:12 "Il n'y a de salut en aucun autre; car il n'y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés." Aucun nom d'une église, ou d'un mouvement, ou d'un saint quelconque ne peut nous procurer la bénédiction de Dieu. Ses prophètes invoquaient son nom, mais Baal ne répondait pas: v.26c "il n'y eut ni voix ni réponse." Savez-vous pourquoi Baal ne répondait pas? Parce qu'il ne pouvait pas répondre: Ps.115:3-8 "Notre Dieu est au ciel, Il fait tout ce qu'il veut. 4 Leurs idoles sont de l'argent et de l'or, Elles sont l'ouvrage de la main des hommes. 5 Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point, 6 Elles ont des oreilles et n'entendent point, Elles ont un nez et ne sentent point, 7 Elles ont des mains et ne touchent point, Des pieds et ne marchent point, Elles ne produisent aucun son dans leur gosier. 8 Ils leur ressemblent, ceux qui les fabriquent, Tous ceux qui se confient en elles." Ne nous adressons jamais à des "Baals". Ne nous adressons pas à des sorciers, des magnétiseurs, des fétichistes, des praticiens de l'occultisme. Ne nous adressons pas à des hommes quand nous voulons recevoir quelque chose de Dieu! Baal n'écoute pas parce qu'il ne peut pas écouter! Baal ne donne rien parce qu'il n'a rien à donner! Une idole ou un faux dieu ne donne jamais rien; il n'est pas vivant, il n'est qu'une pierre ou un morceau de bois; il ne sait ni entendre ni voir. Il n'y qu'un seul Nom à invoquer: le Nom de Jésus!

c) "Ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu'à ce que le sang coulât sur eux": v.28

Nous ne pouvons pas douter de leur sincérité. Si la sincérité suffisait, ils mériteraient sûrement d’être exaucés! Mais la sincérité ne garantit pas la vérité. La seule mesure de la vérité est la Parole de Dieu. Il est parfaitement possible d’être tout à fait sincère, mais avoir tort - sincèrement dans l'erreur. Non seulement les prophètes de Baal se trompaient de nom; ils se trompaient aussi de sang! Le sang d'un animal - même d'une personne - ne sanctifie jamais. Le pardon, le salut, est toujours et uniquement par la grâce, et ne dépend ni de notre sang ni de nos œuvres: Éph.2:8-9 "Car c'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. 9 Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie."; > 1 Jn.1:7b "le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché."

Élie et le peuple laissent faire les prophètes de Baal. "Ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu'à ce que le sang coulât sur eux." Ils passent des heures à invoquer Baal. À midi Élie commence à en avoir assez: v.27 "A midi, Élie se moqua d'eux, et dit: Criez à haute voix, puisqu'il est dieu; il pense à quelque chose, ou il est occupé, ou il est en voyage; peut-être qu'il dort, et il se réveillera." S'il y a un moment de la journée où le dieu du soleil va répondre cependant, ce doit être midi n'est-ce pas, alors qu'il est à son plus fort. Mais il n'y a toujours rien, toujours pas de feu!

d) "Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent jusqu'au moment de la présentation de l'offrande": v.29

Vv.28-29a "ils crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu'à ce que le sang coulât sur eux. 29 Lorsque midi fut passé, ils prophétisèrent". Les prophètes de Baal se mettent maintenant à prophétiser! On aurait cru qu'ils devenaient "pentecôtistes"! Mais leurs prophéties n'issuent pas de l'inspiration du Saint-Esprit. Au contraire, ils s'excitent eux-mêmes pour essayer d'arriver au surnaturel. Attention: tout ce qui est "surnaturel" n'est pas de Dieu. L'occultisme, le magnétisme, le yoga, les horoscopes, la magie etc. sont toutes des choses hors du naturel, mais défendues par la Parole de Dieu. Mais ce n'est pas seulement l'occultisme, le magnétisme, le yoga, les horoscopes, la magie etc. qui ne sont pas de Dieu. Toute prophétie, tout parler en langues, toute soi-disant "parole de Dieu" ne sont pas nécessairement de Dieu. 1 Cor.14:29 "Pour ce qui est des prophètes, que deux ou trois parlent, et que les autres jugent". Nous devons toujours juger toute parole, tout message prononcé au Nom de Dieu. C'est d'ailleurs une chose très sérieuse de parler au Nom de Dieu si le message que l'on apporte ou la parole que l'on transmet n'est pas inspirée par Dieu et ordonné par Lui. Le troisième des dix commandements commande: Ex.20:7 "Tu ne prendras point le nom de l'Éternel, ton Dieu, en vain; car l'Éternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain." - Dt.18:20 "le prophète qui aura l'audace de dire en mon nom une parole que je ne lui aurai point commandé de dire, ou qui parlera au nom d'autres dieux, ce prophète-là sera puni de mort." Les prophètes de Baal "crièrent à haute voix, et ils se firent, selon leur coutume, des incisions avec des épées et avec des lances, jusqu'à ce que le sang coulât sur eux. … ils prophétisèrent Mais il n'y eut ni voix, ni réponse, ni signe d'attention." Baal ne répond pas! Satan ne répond jamais. Il laisse les siens toujours seuls.

2. ÉLIE

Le prophète Élie attend "jusqu'au moment de la présentation de l'offrande." - c'est à dire vers 15 heures de l'après-midi. Les prophètes de Baal sont occupés depuis au moins six heures maintenant. Je crois qu'Élie a montré assez de patience n'est-ce pas? Mais v.30 "Élie dit alors à tout le peuple: Approchez-vous de moi!" Nous avons vu clairement comment il ne faut pas agir, si nous voulons recevoir le feu du ciel. Regardons maintenant la bonne méthode. Car là, où 450 prophètes sincères, persévères et unis ont échoué, le prophète Élie, seul, a réussi. Comment?

a) "Élie rétablit l'autel de l'Éternel, qui avait été renversé.": v.30

Le premier pas vers la bénédiction de Dieu est la construction de l'autel. Achab avait renversé les autels de Dieu (19:10). Combien d'autels de Dieu sont renversés aujourd'hui - des autels d'honnêteté, de justice, de moralité, de fidélité - mêmes chez certains chrétiens et certaines églises? Les autels de l'Éternel sont renversés par trop de compromis, trop d'attention aux choses du monde - il est peu étonnant qu'il n'y ait pas de bénédiction et de puissance. Élie ne se sert pas de l'autel pollué des prêtres de Baal. On ne construit jamais le Royaume de Dieu sur les autels du monde.

b) "Il prit douze pierres d'après le nombre des tribus des fils de Jacob": v.31

Élie remet les pierres de l'autel de l'Éternel à leur place - douze pierres, représentatives des tribus d'Israël, le peuple de Dieu déchiré, divisé. O, combien il est nécessaire de réparer les divisions dans l'église, la famille, entre frères et sœurs. V.32 "il bâtit avec ces pierres un autel au nom de l'Éternel." Élie ne construit pas dans son propre nom, mais au Nom de l'Éternel - un exemple important à suivre.

c) "Il arrangea le bois": v.33

Pourquoi fallait-il mettre du bois sur l'autel, si le feu allait venir du ciel? Tout ce miracle jette un regard prophétique sur ce qui se passerait neuf siècles plus tard sur un autre bois, sous la forme d'une croix. Il n'y a jamais du feu du Saint-Esprit sans d'abord (passer par) la croix.

d) "Il coupa le taureau par morceaux, et le plaça sur le bois.": v.33b

Un taureau était le sacrifice juif d'expiation (Lév.4). - c'est à dire la confession de péché. Le seul moyen de résoudre le péché est de s'en repentir et de le confesser: 1 Jn.1:8-9 "Si nous disons que nous n'avons pas de péché, nous nous séduisons nous‑mêmes, et la vérité n'est point en nous. 9 Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité." Sans repentance et confession il n'y a pas de feu du ciel.

e) L'eau: vv.33b-35 "Puis il dit: Remplissez d'eau quatre cruches, et versez-les sur l'holocauste et sur le bois. 34 Il dit: Faites-le une seconde fois. Et ils le firent une seconde fois. Il dit: Faites-le une troisième fois. Et ils le firent une troisième fois. 35 L'eau coula autour de l'autel, et l'on remplit aussi d'eau le fossé."

Ceci pose des questions. D'abord: où est-il allé chercher l'eau - en de telles quantités? Deuxièmement: pourquoi? Il doit sûrement y avoir une raison ou une signification très importante pour justifier le "gaspillage" de tant d'eau en période de sécheresse. Le "baptême" de l'holocauste fait penser au baptême dans l'eau commandé par Jésus à tout converti - un témoignage public de la mort au péché et la conversion à Christ, comme cet holocauste témoigne de la mort à la fausse religion et la conversion à l'Éternel.

f) La prière: vv.36-37 "Au moment de la présentation de l'offrande, Élie, le prophète, s'avança et dit: Éternel, Dieu d'Abraham, d'Isaac et d'Israël! que l'on sache aujourd'hui que tu es Dieu en Israël, que je suis ton serviteur, et que j'ai fait toutes ces choses par ta parole! 37 Réponds-moi, Éternel, réponds-moi, afin que ce peuple reconnaisse que c'est toi, Éternel, qui es Dieu, et que c'est toi qui ramènes leur cœur!"

Élie prie pour une manifestation de la gloire de Dieu. Il ne cherche pas le spectacle; il ne demande pas la sensation; il implore Dieu de manifester Sa gloire. Dieu fait toujours des miracles pour glorifier Son Nom.

CONCLUSION: vv.38-40 "Et le feu de l'Éternel tomba, et il consuma l'holocauste, le bois, les pierres et la terre, et il absorba l'eau qui était dans le fossé. 39 Quand tout le peuple vit cela, ils tombèrent sur leur visage et dirent: C'est l'Éternel qui est Dieu! C'est l'Éternel qui est Dieu! 40 Saisissez les prophètes de Baal, leur dit Élie; qu'aucun d'eux n'échappe! Et ils les saisirent. Élie les fit descendre au torrent de Kison, où il les égorgea."

Quand toutes les conditions étaient accomplies, alors le feu tomba. Ceci est étrange tout de même: le feu monte d'habitude...! V.39 pour qui vous tombez: c'est lui que vous servez! Publiquement: vous? Le peuple choisit l'Éternel. Les prophètes de Baal sont exécutés. Un seul homme, qui n'est rien en lui-même, vainque 450 faux prophètes à lui tout seul, parce qu'il reste fidèle à l'appel de l'Éternel, parce qu'il obéit la Parole de l'Éternel, parce qu'il attend le moment de Dieu, et parce qu'il ose confronter les représentants du malin.

____________________________________________________________________
Michaël Williams est professeur à temps partiel au Continental Theological Seminary



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire