Le fruit qui demeure

Le fruit qui demeure

L’âge et les épreuves ne nous autorisent pas à démissionner, mais au contraire à redoubler d’ardeur pendant le temps qui nous reste, pour porter plus de fruit. Ceux-ci habitent  notre coeur régénéré à l’état embryonnaire, mais sont aussi en attente dans le coeur des autres, de nos enfants, nos petits enfants ...

On a constaté que la tempête qui a traversé la France en 1999 et ravagé tant de forêts n’est pas l’anéantissement de toutes espèces d’arbres et de végétaux car des espèces oubliées et même certaines disparues ont resurgi suite à cela.
Des graines cachées entre le tronc et l’écorce de l’arbre se sont trouvées libérées et sont tombées en terre, alors le miracle s’est produit, des plantations ont vu le jour. Le germe caché, séché a repris vie !

Le germe pour nous c’est Jésus. Comme l’Ancien Testament le désigne. Il se cache jusqu’au jour où il vient habiter en nous, plein de vie, plus fort et porteur de vie, vie nouvelle et prélude de vie éternelle. Demeurer en Jésus et lui en nous, tout un programme porteur de fruits. La foi, l’espérance et l’amour sont inscrits dans notre patrimoine d’héritier des promesses éternelles. L’amour pour Jésus le sauveur accompagné de l’espérance source de vie nous permet d’envisager demain en toute quiétude et rend l’attente moins longue et plus facile à vivre. Quant à la foi elle nous autorise à attendre et vivre le miracle du grain de blé qui meurt, le moi, et qui ressuscite en Lui. C’est le fruit qui demeure et qui parle plus qu’un discours.

Dans l’évangile de Jean chapitre 15  nous lisons que celui qui demeure en Jésus est comme le sarment attaché au cep de vigne. Comme Jésus habite en lui, il porte beaucoup de fruits qui demeurent dans le temps. Sans Lui nous ne pouvons rien faire de durable. Avec Jésus tout est possible.


Reste en moi comme j’ai décidé de rester en toi !

5 commentaires
  • Eveline Simonnet Bénévole du Top Il y a 2 années, 1 mois

    Nous n'avons pas le droit de démissionner ! Nous sommes les "racines" qui alimentent l'arbre de vie de nos jeunes générations ! et, sans racines, l'arbre a bien du mal à porter du fruit.... Alors, gardons foi et courage !
  • James Engrand Il y a 6 années, 5 mois

    Oui, c'est vrai que les cheveux blancs peuvent encore porter beaucoup de fruits et leur feuillage est encore vert. Amen et gloire à notre Dieu!!!! Il est à moi, je suis à Lui!!!!
  • chrmialaly Bénévole du Top Il y a 6 années, 5 mois

    Pour que le fruit demeure, il doit ariver à maturité et c'est en veillant à sa croissance qu'il le deviendra. La persévérance est primordaiale pour attteindre le but pour chacune des oeuvres que le Seigneur nous confie. Amen
  • Afficher tous les 5 commentaires