Le seigneur m'a sauvé et m'a guéri

Depuis que je suis petit, je connais le Seigneur et je me suis fait baptiser à l'age de 18 ans. A 21 ans, je me suis marié avec un jeune femme de 20 ans, qui faisait aussi parti de mon église et que je connaissais depuis l'adolescence. A la suite de notre mariage ma femme est tombée enceinte et nous avons eu une fille. Tout allait pour le mieux dans notre couple, je travaillais, on allait à l'église fréquemment. Quelques années plus tard je commençais à sortir avec des amis au casino et en boite. Ma femme ne venait jamais avec moi car elle n'aimait pas tout cela. Je fréquentais de moins en moins l'église et commençais à fumer, à boire beaucoup,à sortir le soir avec des amis. Je délaissais mon couple et le Seigneur. Les sorties comptait plus pour moi. Arriva ce qui arriva, comme je sortais de plus en plus et que je découchais de chez moi, je jouais de l'argent (casino, PMU, les jeux de hasards, etc.…) et commençais à fréquenter d'autres femmes ma femme me demanda de quitter le domicile conjugal. Ce que je fis. Je quittais ma femme pour mener ma vie de débauche avec mes amis. Pour mener une vie pareille (les sorties en boite, casino, etc.…) je détournais de l'argent de ma société. Pendant 8 ans j'ai mené cette vie de désordre, je savais ce que je faisais était mal, d'ailleurs, quand je faisais quelque chose je pensais au Seigneur mais je continuais quand même. Vous savez pendant tout ce temps ou je menais cette vie de débauche, je ne suis jamais tombé malade, il ne m'était jamais rien arrivé. Puis un jour je décidai de tout arrêter.

Je voulais reprendre ma vie avec le Seigneur, venir devant Lui avec un cœur d'humiliation lui demander pardon pour tout ce que le mal que j'avais pu faire autour de moi, principalement à ma famille. Malgré ma bonne volonté, ma femme avait entamé une procédure de divorce.Je ne lui en voulais pas, surtout avec tout ce que je lui avais fait endurer. Je revenais au Seigneur petit à petit, je priais tous les jours et je me repentais. Puis un jour moi et ma femme avons repris notre vie de couple par la grâce de Dieu. Elle annula la procédure de divorce et depuis on est toujours ensemble. Notre amour grandi de jour de jour et avec nos 2 filles nous menons une vie agréable avec le Seigneur qui nous béni de jour en jour, parce que nous l'aimons de toute notre cœur et Lui aussi nous aime. Un jour j'eu mal au pied. De plus en plus.Je ne pouvais plus marcher sur mon pied alors je suis parti voir le médecin qui m'a dit que c'était une entorse.J'ai fait des séances de kiné, mais le kiné voyant que j'avais de plus en plus mal malgré les séances me conseilla d'aller faire une radio et c'est en allant faire la radio, que le radiologue m'annonca que je n'avais plus d'os dans le pied ! Alors pour plaisanter je lui ai dit: « Mais ou est parti l'os ?» puis le médecin m'envoya faire un IRM et c'est là qu'ils ont vu la gravité dans le pied que tout les os ont disparus suite à l'IRM on m'a dit que c'était un « Ostéosarcome : cancer maligne à cellules géantes du calcanéum » Je rencontrait le cancérologue qui me disait comment il allait procéder pour me soigner : chimiothérapie pendant un an, et amputation de la jambe. Je ne vous dis pas dans quel état j'ai été quand le cancérologue m'a annoncé ça. Ma femme et mes filles et nos familles étaient là pour me soutenir dans cette épreuve et aussi les amis dans le Seigneur.Ce n'était pas facile de supporter tout ça. Quand les gens me voyaient il disait que je ne survivrai pas, mais par la grâce de Dieu j'ai surmonté cette épreuve. On m'a amputé la jambe en 3 fois ! la 1ère fois, on m'a amputé trop bas, la 2ème et la 3ème fois j'ai attrapé un microbe lors de l'amputation. Après cela j'ai fait de la rééducation et on m'a mise une prothèse, aujourd'hui je peux me déplacer sans problème et même conduire. Suite à la chimiothérapie j'ai eu un très gros problème au cœur, le cardiologue me donnait 6 mois à vivre, en me disant que la solution c'était de m'implanter un défibrillateur à 3 branches avec le cœur et de suivre un traitement médicamenteux à vie. On m'a implanté le défibrillateur et ça fonctionne très très bien, tous les 5 ans je dois le changer et je l'ai déjà changé 2 fois sans problème. Avec les médicaments mon cœur fonctionne très bien et tout cela par la grâce de Dieu qui a toujours été présent pour moi et ma famille. Comme dit le dicton : « chasse le naturel, il revient au galop » : Ma société a porté plainte contre moi pour « détournement d'argent" ce qui m'a valu 4 ans de prison, au jugement le tribunal a demandé de me mettre en prison et je n'ai fait que 8 mois de prison suite à mon problème de santé. Je priais beaucoup en prison, je parlais de Dieu aux prisonniers, comme j'avais la radio je pouvais écouter les prédications que je faisais partager aux autres détenus. Je gardais une correspondance avec CVA (Christ Vous Appelle) en métropole qui m'écrivait en m'envoyant des livres, des lettres sur la parole de Dieu.Je partageais tout. Puis quelques temps après j'ai fait une septicémie, suite à un staphylocoque doré qui s'etait attaché sur le fil de mon cathéter, je suis passé à coté de la mort. Depuis ce jour je souffre de la douleur du membre fantôme c'est-à-dire que le terme membre fantôme désigne le fait qu'une personne amputée d'un membre en ressente encore la présence, le plus souvent de façon très douloureuse. Je suis sous traitement de morphine en injection sous cutanée tous les jours pour supporter cette douleur. Je demande à ce qu'on prie pour moi pour que Jésus me délivre de cette douleur du membre fantôme, et je sais qu'il va me guérir et j'ai confiance en lui pour qu'il agisse.

Aujourd'hui ma vie de famille va pour le mieux malgré quelques petits soucis de la vie, on continue à aimer le Seigneur à le prier et à l'adorer. Je me suis toujours posé cette question : « Pourquoi quand je menais cette vie de débauche il ne m'est rien arrivé. Vraiment rien arrivé ? » Et la réponse : C'est que quand on est avec le diable il est content, mais quand on le quitte c'est là qu'il nous met des batons dans les roues. Pour nous décourager d'être retourné à notre premier amour. Le diable n'aime pas perdre. Je croulais sous le fardeau de mes péchés, rien au monde ne pouvait extirpé de toutes ces situations, j'étais perdu, mais Jésus le grand sauveur est venu en personne me chercher et je sais que j'ai l'assurance du pardon de Dieu, de la vie éternelle et je sais que j'ai gagné une grande victoire sur le diable. Aujourd'hui j'ai compris comment un Dieu si merveilleux, si bon, si pur puisse m'aimer et comment il a donner son fils unique pour moi et je peux vous dire que cet amour a changé toute ma vie. Je l'aime de tout mon cœur.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

38 commentaires