Le type bizarre

Le type bizarre
Pas de casier !
Être à un festival de BD, c'est trop cool, tout le monde est friendly.
Mais face à une sorte de chrétien « bizarre » comme moi,
Les gens ne savent pas trop dans quelle catégorie te ranger
(vi paskont a tous un système de classement des gens dans la tête).


Où ranger ce type ?


Le casier religieux :
Hum... Auderset ne marche pas courbé en distribuant des signes de croix sur tout ce qui bouge, ne brûle personne en inquisition, il rit souvent...
Non, décidément il n'y rentre pas.

Le casier secte :

Non plus,
il ne fait pas la pub pour une église en particulier, ne se fout pas le feu exprès, il est plutôt sympa...
Râââ ! Que faire ?
Bah, Ignorons le doucement, c'est plus prudent...

Le type à la queutch



Mais j'ai une consolation de poids : le festival m'a filé des bons à gogo,
et à cette époque là, pour un artiste comme moi condamné à un régime de pâtes forcé : c'est du bonheur !
Ça faisait bien 5 min que je suis hypnotisé par des boissons sucrées aux milles couleurs, ne sachant pas quoi choisir quand tout à coup, Dieu passant par une de mes pensées y pose un:
- Tu vois le gars dans le rayon croissant fourré...? Va lui parler.

Je plisse le regard, comme pour mieux régler la netteté.
Le personnage qui n'était qu'un inconnu parmi tant d'autres, mais maintenant il m’intrigue au plus haut point, il a une barbe et une queutch.
Toujours se méfier des gars avec des queues de cheval (casier: type louche).

pourquoi cette drôle de pensée... ?
Aïe ! Dieu a sûrement besoin que je le mette en contact avec Lui...
Ce serait pourtant tellement facile de la tuer, cette petite voix,
mais achduschmolpletztouzikmal!
je suis décidément beaucoup trop curieux...

Je m'approche furtivement, genre comme si j'étais charmé par un croissant appétissant à proximité
et je lui lance l'air de rien comme ça :
- il y a une petite voix qui m'a dit que je devais vous parler...

et du tac au tac, il me rétorque :
- ça ne m'étonne pas, je voulais le faire de toute façon.

- h...ha bon ?

Il me regarde et me dit :
- oui, j'ai vu ta BD qui parle de Dieu,
et je voulais te dire que moi aussi je suis chrétien...

Je suis abasourdi, c'est un auteur établi dans le milieu, il travaille pour Casterman (l'éditeur de Tintin) et même s'il n'utilise pas la BD pour partager ses convictions, il dit ma foi vrai, c'est un évangélique engagé...

Le complice
Une complicité prit naissance,
dorénavant, même perdu dans de grands festivals en terre inconnue, je peux le retrouver. Quand il me voit, son visage s'illumine d'un sourire et c'est toute la lumière chaleureuse qui me manquait.
Je me sens moins seul dans ces endroits, il me présente à ses collègues, m'invite chez lui (la Belgique, un beau pays super loin de suivant ou on se trouve !), me conseille dans mes dessins et souvent me console...

Et toi...

Quelque soit le milieu où tu es envoyé,
tu n'y est peut-être pas aussi seul que tu ne le penses...


A+

Alain

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
  • melissaparadis83 Il y a 7 années, 7 mois

    Merci pour ce petit mots,etant marginale je ne fite pas dans le moule de la chretienne du tout,alors quand je vouis lis ca me console en me disant que je ne suis pas seule a me sentir parfois seule!!Vous me faite tellement rire,votre humour et tout!!
  • belletresse Il y a 7 années, 7 mois

    Merci pour ce blog qui continue plein de fraicheur et d'Esprit, je prie pour toi tous les jours. Sois encouragé par notre Seigneur qui tient chacun dans sa main.
  • barnabas54 Il y a 7 années, 7 mois

    L'humour de Dieu, il demande d'établir un contact,...ça nous semble pas possible, ou presque,...et la relation est automatique ! Tu dis vrai Alain, on se croit souvent "seul" au monde entouré d'une "horde de loups sanguinaires ", alors que ...Dieu prépare le terrain ! Il est génial notre Dieu ! Bon concert et vive les "belches" Daniel.
  • Afficher tous les 4 commentaires