L'effet irrĂ©sistible de la bienveillance 💛

Avez-vous le désir de faire du bien à autrui ? Ou voulez-vous apprendre comment le faire ?

Je vous propose une petite leçon d’étymologie en ce jour : le mot bienveillance vient du latin "bene volens", qui signifie "le bien de son plein gré". La bienveillance, c'est avoir le désir de faire du bien à autrui, être intentionnel dans notre volonté de faire du bien, bénir, encourager les autres et notre société.

Mon ami le pasteur Stève Rivière, m’a un jour partagé que des chrétiens avaient eut à coeur d'envoyer une lettre à des policiers pour leur dire : "Merci pour ce que vous faites", "Nous vous apprécions". Le commissaire de police a été fortement interpellé et même ému. Il ne comprenait pas qu’on puisse manifester de l’amour inconditionnel comme ça à… des policiers ! Il disait "Nous, on se fait injurier tous les jours. Cela n'arrive jamais que les gens nous encouragent comme vous le faites." Surtout dans le contexte de société qui est le nôtre.

La Bible dit : "Le fruit de la lumière consiste en toutes sortes de justices, de bontés et de vérités." (lire Éphésiens 5.9)

Ce sont les bonnes œuvres qui parlent, qui font la différence. Et c’est possible pour chacun d’entre nous ! Mon ami(e), vous êtes appelé(e) à être un canal de bénédiction. N’hésitez pas, saisissez les occasions, soyez intentionnel(le) dans la bienveillance aujourd’hui !

Qu’allez-­vous faire aujourd’hui ?

  • Toucher comme Dieu touche... avec amour et respect
  • Parler comme Dieu parle... avec simplicité et puissance
  • Marcher comme Dieu marche... avec force et assurance
  • Aimer comme Dieu aime... de manière inconditionnelle et illimitée

C'est humainement impossible ? Évidemment ! Mais avec le Saint­-Esprit, c’est possible. Il vous remplit, il vous guide, il vous parle et vous emmène là où il y a un besoin.

Et voici un bonus divin : en faisant du bien aux autres, on entre dans sa propre destinée…

Vous ĂȘtes un miracle !

"Vous aviez écrit : ma foi c'est tout ce que j'ai et en dessous de cette pensée j'avais laissé la prière que j'avais fait le matin même pour ma belle sœur Rama qui avait le syndrome de Lyell. Aujourd'hui, elle se porte bien et est rentrée chez elle ! Je désire donner la gloire à Jésus car les hôpitaux étaient en grève à ce moment-là et il n'y avait aucun remède pour la guérir. Seul Dieu l’a fait, gloire à son nom." Larissa

Vous avez aimĂ© ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

 

Beebli fait désormais partie du ministère missionnaire TopChrétien pour vous permettre de grandir en tant que disciple de Jésus-Christ à travers la lecture d'ouvrages inspirés !

Beebli a pour vocation de rendre accessible au plus grand nombre les meilleurs ouvrages chrétiens francophones (certains ouvrages le seront bientôt en anglais). De nouveaux ouvrages arrivent régulièrement pour compléter l'offre Beebli.

âžĄïž Retrouvez Éric Célérier sur la plateforme Beebli

71 commentaires