L'église de demain, que sera-t-elle ? (1)

L'église de demain, que sera-t-elle ? (1)
INTRODUCTION

L'église de demain – que sera-t-elle? Chacun a sans doute son idée à lui. Certains voudraient que l'église grandisse, qu'il y ait beaucoup de nouveaux convertis. D'autres préféreraient plutôt que l'on se concentre sur la qualité au lieu de la quantité. Certains sont pour une modernisation – adopter toutes les nouvelles idées qui circulent dans le monde ecclésiastique; tandis que d'autres restent conservateurs et n'aiment pas le changement. L'église de demain – que sera-t-elle donc? La réponse à cette question ne doit pas être: comment est-ce que moi, je voudrais qu'elle soit, mais: comment est-ce que Jésus voudrait qu'elle soit? 

J'ai choisi trois aspects qui concernent tous les membres et pas seulement les dirigeants, et que je crois fondamentaux au développement de l'église.

A. VISION

La bible a beaucoup à dire concernant les rêves - aussi bien les rêves que l'on a dans son sommeil, que les rêves que l'on a figurativement - des rêves pour l'avenir: un mariage réussi, une jolie villa, une grande voiture, du succès dans sa carrière, un voyage autour du monde etc. Les jeunes rêvent de la belle fille qu'ils espèrent épouser; les jeunes filles rêvent du beau garçon blond et musclé qu'elles espèrent rencontrer; ceux dont le mariage n'a pas été un succès rêvent d'un mariage heureux; les malades rêvent de bonne santé; les pauvres rêvent de richesse; les étudiants rêvent de leurs diplômes; les chômeurs rêvent de trouver un bon emploi; des chrétiens qui ont des membres de leur famille inconvertis rêvent de les voir venir au Seigneur etc. Il n'est pas mauvais de rêver - les rêves peuvent être une grande force - cf. Martin Luther King: "J'ai un rêve ..." Donc: être ouvert pour les rêves que Dieu voudrait vous faire rêver: Nom.12:6b "c'est dans un songe que Je ... parlerai"; Joël 2:28b "Vos vieillards auront des songes; et vos jeunes gens des visions". Ce que nous recevons de Dieu, que ce soit dans notre vie personnelle ou dans notre vie de communauté, dépend largement de notre vision. Un chrétien ou une église ne progresse presque jamais plus loin que leur vision. Notre vision de notre vie et de notre avenir préconditionne largement notre vie et notre avenir. Si ma vision pour ma vie personnelle est petite, restreinte, je resterai petit et restreint. Si je me vois raté, sans réussite dans ma vie, il est probable que je serais raté et que je ne réussirai pas dans la vie. Si je me vois chômeur, mes chances de trouver du travail sont minimes. Si j'accepte d’être toujours malade, mes chances de guérir sont beaucoup moindres. Si je considère ma vie chrétienne faible ou stagnante, je risque de rester spirituellement faible ou stagnant. Si ma vision pour mon église est négative, je ne profiterai jamais de la bénédiction de Dieu sur elle. 

Les bénédictions de Dieu et la direction divine commencent souvent par un rêve ou une vision - Dieu "plante" une idée, un plan, un projet dans notre esprit. Alors la vision divine commence à germer. Elle devient un désir, le désir devient un espoir, l'espoir provoque la prière, la prière provoque la foi, et la foi ouvre le chemin à la réalisation et l'accomplissement de la vision.

Le jeune Joseph fut un jeune homme avec un rêve – une vision qui allait déterminer toute sa vie. Joseph rêve qu'il va devenir un grand souverain, devant qui tout le monde va se prosterner. Cela n'a rien de spécial en soi - pensez à Hitler et Saddam Hussein - il aurait pu s'agir pur et simplement d'illusions de grandeur. Mais ce qui fait la différence entre le rêve de Joseph et les illusions de grandeur d'autres, c'est que le rêve de Joseph venait de Dieu Lui-même. Joseph va passer par de multiples épreuves avant que son rêve ne se réalise; il va souvent sembler que sa vision n'est qu'un mirage, mais il tiendra ferme - quoiqu'il se passe, Joseph ne relâchera point. La conséquence, c'est qu'"au temps convenable", sa vision s'accomplira!

Joseph était le fils de Jacob et Rachel (Gen.30:22-24; 37:3), et le favori de son père (37:3) - ce qui lui a valu la haine de ses frères (37:3-11).

1. SA VISION n'EST pas acceptéE par sa famille

Nous sommes au petit déjeuner dans la tente de Jacob, quelque part dans le désert de Juda. Vous voyez la cafetière, les croissants. Père Jacob est déjà à table, les frères s'amènent l'un après l'autre – frère Ruben qui n'a pas bien dormi, frère Aser qui pense au boulot qui lui attend, frère Naphtali qui a mal aux dents, frère Juda regarde frère Joseph avec un regard jaloux - celui-ci vient en effet d'entrer, peut-être habillé du manteau de couleurs; petit frère Benjamin s'assied à côte de Joseph. Le vieux Jacob jette un regard à Joseph: "bien dormi mon fils?" Joseph, 17 ans, est de très bonne humeur, raconte avec enthousiasme: vv.6-8 "Écoutez donc ce songe que j'ai eu! 7 Nous étions à lier des gerbes au milieu des champs; et voici, ma gerbe se leva et se tint debout, et vos gerbes l'entourèrent et se prosternèrent devant elle." N'est-ce pas un rêve formidable? Je vais être un grand, un gouverneur, peut-être même un roi! Mais les frères n'apprécient pas l'orgueil de l'adolescent: v.8 "Ses frères lui dirent: Est-ce que tu règneras sur nous? Est-ce que tu nous gouverneras? Et ils le haïrent encore davantage, à cause de ses songes et à cause de ses paroles." Quelques jours plus tard, encore à l'heure du petit déjeuner: vv.9-10 "Il eut encore un autre songe, et il le raconta à ses frères. Il dit: J'ai eu encore un songe! Et voici, le soleil, la lune et onze étoiles se prosternaient devant moi. 10 Il le raconta à son père et à ses frères. Son père le réprimanda, et lui dit: Que signifie ce songe que tu as eu? Faut-il que nous venions, moi, ta mère et tes frères, nous prosterner en terre devant toi?"

Il est souvent ainsi - les autres, même vos propres frères et sœurs (en Christ), ne réagissent pas positivement à vos "rêves" et se refusent à y croire. Les visions sont d'habitude très personnelles et privées. Elles sont très difficiles à partager. Témoignage de ma réaction lorsque Fabien me parlait d'aller en Pologne, et lorsque Leentje me parler du magasin de vêtements de deuxième main. Pourquoi ces réactions incrédules? Parce que ceux qui n'ont pas eu ce même rêve que vous, n'arrivent guère à voir ce que vous voyez - ils veulent même vous faire bénéficier de leur sagesse, leurs arguments logiques etc. afin de vous en dissuader. Mais si votre vision est vraiment de Dieu (et il est important d'en être certain), n'y renoncez jamais! Si Dieu vous a donné une vision de réussir votre éducation, n'écoutez pas les mensonges du diable quand il vous dit: "tu ne réussiras pas tes examens, tu ne gagneras jamais ton diplôme" – gardez la vision divine! Si Dieu vous a donné une vision d'un mariage heureux, n'écoutez pas les mensonges du diable quand il vous dit: "tu ne te marieras jamais", ton mariage ne se rétablira pas" – gardez la vision divine! Si Dieu vous a donné une vision d'une carrière prospère, n'écoutez pas les mensonges du diable quand il vous dit: "tu ne trouveras jamais du travail", "tu n'auras jamais ta promotion" – gardez la vision divine! Quelque soit la vision que Dieu vous a donnée, n'écoutez jamais les mensonges du diable: "tu ne seras jamais guéri", "ta relation avec tes enfants ne s'améliorera jamais", ton mari ne se convertira jamais" etc. Le diable fait des heures supplémentaires pour détruire nos visions et nous faire oublier nos rêves! Mais celui qui perd son rêve, sa vision, perd son espoir et sa foi. Gardons la vision que Dieu nous a donnée pour notre vie personnelle, notre avenir, notre foyer, notre église – même si nous sommes parfois seuls, quand les autres refusent de la partager, quand même ils nous critiquent. Si nos visions viennent de Dieu, elles s'accompliront.

2. Joseph est vendu comme esclave en Egypte

Une des manières employées par Satan pour détruire nos rêves et nos visions, c'est des événements et des développements inattendus: vv.13-14, 17b-24;25-28 "Les frères de Joseph étant allés à Sichem, pour faire paître le troupeau de leur père, 13 Israël dit à Joseph: Tes frères ne font-ils pas paître le troupeau à Sichem? Viens, je veux t'envoyer vers eux. Et il répondit: Me voici! 14 Israël lui dit: Va, je te prie, et vois si tes frères sont en bonne santé et si le troupeau est en bon état; et tu m'en rapporteras des nouvelles. Il l'envoya ainsi de la vallée d'Hébron; et Joseph alla à Sichem. … 17b Joseph alla après ses frères, et il les trouva à Dothan. 18 Ils le virent de loin; et, avant qu'il fût près d'eux, ils complotèrent de le faire mourir. 19 Ils se dirent l'un à l'autre: Voici le faiseur de songes qui arrive. 20 Venez maintenant, tuons-le, et jetons-le dans une des citernes; nous dirons qu'une bête féroce l'a dévoré, et nous verrons ce que deviendront ses songes. 21 Ruben entendit cela, et il le délivra de leurs mains. Il dit: Ne lui ôtons pas la vie. 22 Ruben leur dit: Ne répandez point de sang; jetez-le dans cette citerne qui est au désert, et ne mettez pas la main sur lui. Il avait dessein de le délivrer de leurs mains pour le faire retourner vers son père. 23 Lorsque Joseph fut arrivé auprès de ses frères, ils le dépouillèrent de sa tunique, de la tunique de plusieurs couleurs, qu'il avait sur lui. 24 Ils le prirent, et le jetèrent dans la citerne. Cette citerne était vide; il n'y avait point d'eau. 25 Ils s'assirent ensuite pour manger. Ayant levé les yeux, ils virent une caravane d'Ismaélites venant de Galaad; leurs chameaux étaient chargés d'aromates, de baume et de myrrhe, qu'ils transportaient en Égypte. 26 Alors Juda dit à ses frères: Que gagnerons-nous à tuer notre frère et à cacher son sang? 27 Venez, vendons-le aux Ismaélites, et ne mettons pas la main sur lui, car il est notre frère, notre chair. Et ses frères l'écoutèrent. 28 Au passage des marchands madianites, ils tirèrent et firent remonter Joseph hors de la citerne; et ils le vendirent pour vingt sicles d'argent aux Ismaélites, qui l'emmenèrent en Égypte."

Joseph: comment vas-tu réagir? Ceci ne correspond pas du tout avec ton rêve! Au lieu de devenir grand maître, te voilà maintenant esclave en Égypte - loin de chez toi! Tu ne verras plus jamais ta famille. Il vaut mieux oublier ton père, tes frères, leur religion et – surtout - tes rêves. Rends-toi à la réalité, oublie ta vision. Tu vois que ce n'est qu'un mirage dans le désert. Accepte plutôt ta situation, et essaie d'en tirer l'avantage maximum."

3. Joseph est élevé quand-mEme

Joseph s'en tire pas mal: 39:1-2 "On fit descendre Joseph en Égypte; et Potiphar, officier de Pharaon, chef des gardes, Égyptien, l'acheta des Ismaélites qui l'y avaient fait descendre. 2 L'Éternel fut avec lui, et la prospérité l'accompagna; il habitait dans la maison de son maître, l'Égyptien.""L'Éternel fut avec lui, et la prospérité l'accompagna". Si notre vie ne se développe pas selon que nous le désirons, ou selon nos attentes, cela ne veut pas nécessairement dire que nous avons eu tort, ni que Dieu nous a abandonné: vv.2-6a "L'Éternel fut avec (Joseph), et la prospérité l'accompagna; il habitait dans la maison de son maître, l'Égyptien. 3 Son maître vit que l'Éternel était avec lui, et que l'Éternel faisait prospérer entre ses mains tout ce qu'il entreprenait. 4 Joseph trouva grâce aux yeux de son maître, qui l'employa à son service, l'établit sur sa maison, et lui confia tout ce qu'il possédait. 5 Dès que Potiphar l'eut établi sur sa maison et sur tout ce qu'il possédait, l'Éternel bénit la maison de l'Égyptien, à cause de Joseph; et la bénédiction de l'Éternel fut sur tout ce qui lui appartenait, soit à la maison, soit aux champs. 6 Il abandonna aux mains de Joseph tout ce qui lui appartenait, et il n'avait avec lui d'autre soin que celui de prendre sa nourriture."! "Tout va bien, qui finit bien n'est-ce pas Joseph? Ton rêve semble s'accomplir quand même! Ta vision était quand même vraie. Tu as quand même de l'autorité. Tu gouvernes toute la maison d'un des plus puissants hommes du monde. L'accomplissement n'est bien sûr pas tout à fait ce que tu pensais, mais toi – jeune garçon d'une tribu nomade insignifiante du désert, te voici chef du personnel dans la maison somptueuse de M. Potiphar, ministre de la défense dans le gouvernement du pays le plus puissant et de la plus haute civilisation au monde. Félicitations Joseph. Si ton papa pouvait te voir, il serait fier. Si tes frères devaient savoir comment tu t'es tiré d'affaire, ils seraient sans doute encore plus jaloux." 

"Mais, attends un instant, Joseph. Est-ce que ceci est vraiment l'accomplissement de ta vision? Tu n'es pas vraiment maître, au contraire, tu es esclave. D'accord: esclave en chef, mais toujours esclave. Esclave important, élevé, O.K., mais esclave tout de même! Et est-ce que tu n'as pas vu, dans ton rêve, que tes frères se courbaient devant toi? Est-ce que ceci est vraiment l'accomplissement de ta vision? 

Frères et sœurs, si le diable ne réussit pas à vous faire abandonner nos visions en nous convainquant qu'elles sont hors d'atteinte, tout à fait hors de notre portée, alors il essaie de vous faire accepter un soi-disant "accomplissement" qui est moindre que ce que nous avons rêvé, loin en dessous de ce que le Seigneur nous a révélé. Esclave en chef n'est bien sûr pas l'accomplissement de la vision que Dieu a donnée à Joseph pour sa vie et son avenir. Ne permettons jamais au diable de remplacer la vision authentique de Dieu par sa version dégradée et amortie à lui. Dieu a dit à Joseph qu'il deviendrait un grand gouverneur, pas seulement un chef d'esclaves. Dieu lui a promis que ses frères – pas des autres esclaves - se prosterneraient devant lui. Ceci n'était point l'accomplissement. N'acceptons jamais des soi-disant accomplissements qui ne correspondent pas exactement et pleinement à ce que l'Éternel nous a promis dans Sa Parole et nous a promis – dans notre vie personnelle et pour notre église – dans des rêves et des visions. Il semble que Joseph a compris ceci, parce que le diable passe maintenant au plan B.  

4. LA TENTATION

Vv.6b-7 "Or, Joseph était beau de taille et beau de figure." 7 Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit: Couche avec moi!"   "Attention, Joseph. Qu'est-ce que tu vas faire maintenant? Mme Potiphar te fait une proposition attrayante. Si tu joues son jeu et elle t'apprécie, qui sait si elle ne puisse pas placer un mot à ton profit? Mais si tu refuses, comment est-ce qu'elle va réagir? Tu pourrais tout perdre; ton rêve pourrait être tout à fait détruit – et pourquoi en somme? À cause seulement de tes vieux scrupules religieux, à cause d'une vision qui ne va quand même pas se réaliser – du moins, pas si tu ne saisis pas les occasions qui te sont présentées. D'ailleurs: qui sait: peut-être que c'est justement Dieu Lui-même Qui te donne cette occasion. 

Non, frères et sœurs: Dieu ne Se sert jamais du péché pour accomplir Ses dessins. Et Joseph vv.8-10 "refusa, et dit à la femme de son maître: Voici, mon maître ne prend avec moi connaissance de rien dans la maison, et il a remis entre mes mains tout ce qui lui appartient. 9 Il n'est pas plus grand que moi dans cette maison, et il ne m'a rien interdit, excepté toi, parce que tu es sa femme. Comment ferais-je un aussi grand mal et pécherais-je contre Dieu? 10 Quoiqu'elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d'elle, d'être avec elle." 

Satan n'aime pas qu'on refuse de jouer son jeu. Il est un modèle de la persévérance! Mme Potiphar continue ses tentatives de séduction; Joseph persévère dans ses refus. Mais Mme Potiphar n'abandonne pas. Au contraire, elle augmente la pression. Un jour, alors que M. Potiphar est en voyage d'affaires, Joseph: vv.11-12a "était entré dans la maison pour faire son ouvrage, et qu'il n'y avait là aucun des gens de la maison, 12 (Mme Potiphar) le saisit par son vêtement, en disant: Couche avec moi!" Si le diable ne réussit pas à nous faire marcher à ses pas volontairement, il essaie de nous forcer. Et le plus la tentation est forte, plus la résistance est difficile.   Mais Joseph résiste jusqu'au bout: v.12b "Il lui laissa son vêtement dans la main, et s'enfuit au dehors."  

Est-ce que nous, nous abandonnons nos rêves et nos visions pour un avantage ou un gain temporaire? Combien de fois est-ce que nous compromettons notre intégrité pour profiter d'une situation qui n'est pas tout à fait honnête? Est-ce que nous acceptons qu'un vendeur mette un montant moins élevé sur la facture afin de payer moins de T.V.A.? Est-ce que nous travaillons en noir pour éviter des impôts? Est-ce que nous "plions" les lois de Dieu pour satisfaire à nos désirs charnels? La loi ordonne: Ex.23:2 "Tu ne suivras point la multitude pour faire le mal"; Dt.12:30 "garde-toi de te laisser prendre au piège en les imitant" Joseph refuse de compromettre ses principes, sa foi, malgré les conséquences: "Il lui laissa son vêtement dans la main, et s'enfuit au dehors." Et les conséquences sont graves, très graves:

Vv.13-16 "Lorsque (Mme Potiphar) vit que (Joseph) lui avait laissé son vêtement dans la main, et qu'il s'était enfui dehors, 14 elle appela les gens de sa maison, et leur dit: Voyez, il nous a amené un Hébreu pour se jouer de nous. Cet homme est venu vers moi pour coucher avec moi; mais j'ai crié à haute voix. 15 Et quand il a entendu que j'élevais la voix et que je criais, il a laissé son vêtement à côté de moi et s'est enfui dehors. 16 Et elle posa le vêtement de Joseph à côté d'elle, jusqu'à ce que son maître rentrât à la maison." Le soir, m. Potiphar rentre à la maison, et Mme Potiphar l'attend dans tous ses états: vv.17-18 "Alors elle lui parla ainsi: L'esclave hébreu que tu nous as amené est venu vers moi pour se jouer de moi. 18 Et comme j'ai élevé la voix et que j'ai crié, il a laissé son vêtement à côté de moi et s'est enfui dehors." M. Potiphar, comme tous les bons maris, croit à la parole de son épouse sans réservation: vv.18-19 "Après avoir entendu les paroles de sa femme, qui lui disait: Voilà ce que m'a fait ton esclave! le maître de Joseph fut enflammé de colère. 20 Il prit Joseph, et le mit dans la prison, dans le lieu où les prisonniers du roi étaient enfermés: il fut là, en prison."

5. JOSEPH EN PRISON

"Eh bien, Joseph, tu vois maintenant? Où est ton rêve maintenant? Qu'est-ce qui reste de ta vision? T'as bien fait de jouer le saint. Regards où tes scrupules religieux t'ont amené. Ça va de mal en pire! Être prisonnier en Égypte est encore pire que d'être esclave en Égypte! Où est ton Dieu, Qui t'a soi-disant donné ta vision? Où sont tes frères, qui devaient se prosterner devant toi? Admets-le, Joseph, ton rêve n'est qu'un mirage."

Quel abaissement. Les prisons en Égypte n'étaient pas des hôtels à 5 étoiles! La maison de Potiphar était un vrai palais comparé à la prison. Comment est-ce que Joseph va se comporter en prison? Est-ce qu'il va quand même finir par abandonner? Est-ce qu'il va devenir amer? Est-ce qu'il va se rebeller contre Dieu? Est-ce qu'il van perdre sa foi? Aussi incroyable que cela puisse être: 39:21-23 "L'Éternel fut avec Joseph, et il étendit sur lui sa bonté. Il le mit en faveur aux yeux du chef de la prison. 22 Et le chef de la prison plaça sous sa surveillance tous les prisonniers qui étaient dans la prison; et rien ne s'y faisait que par lui. 23 Le chef de la prison ne prenait aucune connaissance de ce que Joseph avait en main, parce que l'Éternel était avec lui. Et l'Éternel donnait de la réussite à ce qu'il faisait."  Même en prison, Joseph continue à bénéficier de la bénédiction divine. Dieu ne l'a pas oublié. Dieu continue à le bénir. Il est donc toujours dans la volonté de Dieu; sa vie se déroule toujours selon le plan divin; la vision est toujours en train de s'accomplir. 

Mais pourquoi doit-il passer des années en prison pour quelque chose qu'il n'a pas faite? Dieu sait qu'il n'est pas coupable, Il sait qu'il n'a rien fait de mal. Mais encore une fois, Dieu veut apprendre quelque chose à Joseph. (Il y a certaines leçons qui ne s'apprennent que par des épreuves et/ou par de la tristesse - 2 Cor.7:8a,9a-b,10a,11a-b "Quoique je vous aie attristés par ma lettre, je ne m'en repens pas ... je me réjouis à cette heure, non pas de ce que vous avez été attristés, mais de ce que votre tristesse vous a portés à la repentance; car vous avez été attristés selon Dieu ... En effet, la tristesse selon Dieu produit une repentance à salut dont on ne se repent jamais ... Et, voici, cette même tristesse selon Dieu, quel empressement n'a-t-elle pas produit en vous! Quelle justification, quelle indignation, quelle crainte, quel désir ardent, quel zèle, quelle punition". Oui, Dieu avait encore une leçon pour Joseph - justement en ce qui concerne des rêves et des visions!

Joseph se trouve en prison. Il ne peut naturellement pas comprendre pourquoi. Malgré ses circonstances désastreuses et incompréhensibles, Joseph reste fidèle à son Dieu; il n'abandonne pas son rêve. La foi nous amène plus loin que la compréhension. Un vrai disciple du Seigneur est un chrétien qui "croît". Beaucoup se limitent à "comprendre". Joseph reste fidèle au Seigneur; il garde sa foi, il maintient sa vision, et il devient même une bénédiction pour les autres prisonniers. Frères et sœurs: n'arrêtons pas de suivre le Seigneur, et d’être une bénédiction pour les autres en attendant l'accomplissement de nos rêves! N'arrêtons pas de suivre le Seigneur, et d’être une bénédiction pour les autres même quand nos circonstances semblent indiquer que nos visions ne sont que des mirages. N'arrêtons pas de suivre le Seigneur, et d’être une bénédiction pour les autres même quand nos circonstances tournent mal et quand nous ne comprenons point ce que le Seigneur fait dans notre vie. 

Combien de temps est-ce que Joseph va devoir attendre avant de sortir du trou profond dans lequel il se trouve maintenant? Satan sait que les hommes, même les chrétiens, sont impatients de nature. Tout enfant de Dieu sait rester fidèle si l'épreuve n'est que passagère. Mais si l'épreuve s'avère longue, même très longue, et si elle ne semble y venir ni fin ni solution, alors beaucoup de chrétiens abandonnent. Qu'est-ce que Joseph va faire? Est-ce qu'il va abandonner sa foi? Est-ce que son rêve va s'estomper? Est-ce que sa vision va faner? Non: Joseph garde sa foi vivante, même dans le cachot; il continue à être un canal de la Parole et la bénédiction de Dieu: 

40:1-5 "Après ces choses, il arriva que l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, offensèrent leur maître, le roi d'Égypte. 2 Pharaon fut irrité contre ses deux officiers, le chef des échansons et le chef des panetiers. 3 Et il les fit mettre dans la maison du chef des gardes, dans la prison, dans le lieu où Joseph était enfermé. 4 Le chef des gardes les plaça sous la surveillance de Joseph, qui faisait le service auprès d'eux; et ils passèrent un certain temps en prison. 5 Pendant une même nuit, l'échanson et le panetier du roi d'Égypte, qui étaient enfermés dans la prison, eurent tous les deux un songe, chacun le sien, pouvant recevoir une explication distincte." Nous sommes de nouveau au petit déjeuner – cette fois-ci dans une prison en Égypte (j'ignore s'il y avait une cafetière et des croissants …!). Vv.6-8a "Joseph, étant venu le matin vers (les deux officiers de Pharaon), les regarda; et voici, ils étaient tristes. 7 Alors il questionna les officiers de Pharaon, qui étaient avec lui dans la prison de son maître, et il leur dit: Pourquoi avez-vous mauvais visage aujourd'hui? 8 Ils lui répondirent: Nous avons eu un songe, et il n'y a personne pour l'expliquer." Je sais comment moi, j'aurais réagi, en entendant une nouvelle pareille: "Ne me parlez surtout pas de songes! De tout ce que vous voulez, du mauvais temps, du mauvais manger ici dans la prison, des gardes qui ne sont pas gentils, du fait que vous n'avez pas eu de la visite depuis tout un temps – parlez-moi de tous ce que vous voulez, de tous vos problèmes même, mais taisez-vous sur vos songes!"

Mais: vv.8b-13 "Joseph leur dit: N'est-ce pas à Dieu qu'appartiennent les explications? Racontez-moi donc votre songe. 9 Le chef des échansons raconta son songe à Joseph, et lui dit: Dans mon songe, voici, il y avait un cep devant moi. 10 Ce cep avait trois sarments. Quand il eut poussé, sa fleur se développa et ses grappes donnèrent des raisins mûrs. 11 La coupe de Pharaon était dans ma main. Je pris les raisins, je les pressai dans la coupe de Pharaon, et je mis la coupe dans la main de Pharaon. 12 Joseph lui dit: En voici l'explication. Les trois sarments sont trois jours. 13 Encore trois jours, et Pharaon relèvera ta tête et te rétablira dans ta charge; tu mettras la coupe dans la main de Pharaon, comme tu en avais l'habitude lorsque tu étais son échanson."  > vv.16-19 "Le chef des panetiers, voyant que Joseph avait donné une explication favorable, (se dit: "je vais aussi faire interpréter mon songe; un peu de bonne nouvelle, un peu d'encouragement me fera aussi du bien. Alors il: dit: Voici, il y avait aussi, dans mon songe, trois corbeilles de pain blanc sur ma tête. 17 Dans la corbeille la plus élevée il y avait pour Pharaon des mets de toute espèce, cuits au four; et les oiseaux les mangeaient dans la corbeille au-dessus de ma tête. 18 Joseph répondit, et dit: En voici l'explication. Les trois corbeilles sont trois jours. 19 Encore trois jours, et Pharaon enlèvera ta tête de dessus toi, te fera pendre à un bois, et les oiseaux mangeront ta chair." O, o! Il aurait mieux faire de se taire! 

Vv.20-22 "Le troisième jour, jour de la naissance de Pharaon, il fit un festin à tous ses serviteurs; et il éleva la tête du chef des échansons et la tête du chef des panetiers, au milieu de ses serviteurs: 21 il rétablit le chef des échansons dans sa charge d'échanson, pour qu'il mît la coupe dans la main de Pharaon; 22 mais il fit pendre le chef des panetiers, selon l'explication que Joseph leur avait donnée." "Tu vois Joseph, Dieu accomplit des songes. Il doit y avoir de l'espoir pour toi aussi." Joseph dit au chef des échansons, avant que celui-ci ne sorte de la prison: vv.14-15 "souviens-toi de moi, quand tu seras heureux, et montre, je te prie, de la bonté à mon égard; parle en ma faveur à Pharaon, et fais-moi sortir de cette maison. 15 Car j'ai été enlevé du pays des Hébreux, et ici même je n'ai rien fait pour être mis en prison." Mais: v.23 "Le chef des échansons ne pensa plus à Joseph. Il l'oublia."! Il va lui falloir encore 2 ans d'attente, 2 ans d'épreuve, 2 ans de persévérance.  

6. L'accomplissement

41:1-16 "Au bout de deux ans, Pharaon eut un songe. Voici, il se tenait près du fleuve. 2 Et voici, sept vaches belles à voir et grasses de chair montèrent hors du fleuve, et se mirent à paître dans la prairie. 3 Sept autres vaches laides à voir et maigres de chair montèrent derrière elles hors du fleuve, et se tinrent à leurs côtés sur le bord du fleuve. 4 Les vaches laides à voir et maigres de chair mangèrent les sept vaches belles à voir et grasses de chair. Et Pharaon s'éveilla. 5 Il se rendormit, et il eut un second songe. Voici, sept épis gras et beaux montèrent sur une même tige. 6 Et sept épis maigres et brûlés par le vent d'orient poussèrent après eux. 7 Les épis maigres engloutirent les sept épis gras et pleins. Et Pharaon s'éveilla. Voilà le songe. 8 Le matin, Pharaon eut l'esprit agité, et il fit appeler tous les magiciens et tous les sages de l'Égypte. Il leur raconta ses songes. Mais personne ne put les expliquer à Pharaon. 9 Alors le chef des échansons prit la parole, et dit à Pharaon: Je vais rappeler aujourd'hui le souvenir de ma faute. 10 Pharaon s'était irrité contre ses serviteurs; et il m'avait fait mettre en prison dans la maison du chef des gardes, moi et le chef des panetiers. 11 Nous eûmes l'un et l'autre un songe dans une même nuit; et chacun de nous reçut une explication en rapport avec le songe qu'il avait eu. 12 Il y avait là avec nous un jeune Hébreu, esclave du chef des gardes. Nous lui racontâmes nos songes, et il nous les expliqua. 13 Les choses sont arrivées selon l'explication qu'il nous avait donnée. Pharaon me rétablit dans ma charge, et il fit pendre le chef des panetiers. 14 Pharaon fit appeler Joseph. On le fit sortir en hâte de prison. Il se rasa, changea de vêtements, et se rendit vers Pharaon. 15 Pharaon dit à Joseph: J'ai eu un songe. Personne ne peut l'expliquer; et j'ai appris que tu expliques un songe, après l'avoir entendu. 16 Joseph répondit à Pharaon, en disant: Ce n'est pas moi! c'est Dieu qui donnera une réponse favorable à Pharaon."

Pharaon explique à Joseph ce qu'il a rêvé, et l'Éternel en révèle la signification à Joseph. Vv.25- "Joseph dit à Pharaon: Ce qu'a songé Pharaon est une seule chose; Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. 26 Les sept vaches belles sont sept années: et les sept épis beaux sont sept années: c'est un seul songe. 27 Les sept vaches décharnées et laides, qui montaient derrière les premières, sont sept années; et les sept épis vides, brûlés par le vent d'orient, seront sept années de famine. 28 Ainsi, comme je viens de le dire à Pharaon, Dieu a fait connaître à Pharaon ce qu'il va faire. 29 Voici, il y aura sept années de grande abondance dans tout le pays d'Égypte. 30 Sept années de famine viendront après elles; et l'on oubliera toute cette abondance au pays d'Égypte, et la famine consumera le pays. 31 Cette famine qui suivra sera si forte qu'on ne s'apercevra plus de l'abondance dans le pays. 32 Si Pharaon a vu le songe se répéter une seconde fois, c'est que la chose est arrêtée de la part de Dieu, et que Dieu se hâtera de l'exécuter. 33 Maintenant, que Pharaon choisisse un homme intelligent et sage, et qu'il le mette à la tête du pays d'Égypte. 34 Que Pharaon établisse des commissaires sur le pays, pour lever un cinquième des récoltes de l'Égypte pendant les sept années d'abondance. 35 Qu'ils rassemblent tous les produits de ces bonnes années qui vont venir; qu'ils fassent, sous l'autorité de Pharaon, des amas de blé, des approvisionnements dans les villes, et qu'ils en aient la garde. 36 Ces provisions seront en réserve pour le pays, pour les sept années de famine qui arriveront dans le pays d'Égypte, afin que le pays ne soit pas consumé par la famine. 37 Ces paroles plurent à Pharaon et à tous ses serviteurs. 38 Et Pharaon dit à ses serviteurs: Trouverions-nous un homme comme celui-ci, ayant en lui l'esprit de Dieu? 39 Et Pharaon dit à Joseph: Puisque Dieu t'a fait connaître toutes ces choses, il n'y a personne qui soit aussi intelligent et aussi sage que toi. 40 Je t'établis sur ma maison, et tout mon peuple obéira à tes ordres. Le trône seul m'élèvera au-dessus de toi. 41 Pharaon dit à Joseph: Vois, je te donne le commandement de tout le pays d'Égypte. 42 Pharaon ôta son anneau de la main, et le mit à la main de Joseph; il le revêtit d'habits de fin lin, et lui mit un collier d'or au cou. 43 Il le fit monter sur le char qui suivait le sien; et l'on criait devant lui: A genoux! C'est ainsi que Pharaon lui donna le commandement de tout le pays d'Égypte. 44 Il dit encore à Joseph: Je suis Pharaon! Et sans toi personne ne lèvera la main ni le pied dans tout le pays d'Égypte. … 46 Joseph était âgé de trente ans lorsqu'il se présenta devant Pharaon, roi d'Égypte; et il quitta Pharaon, et parcourut tout le pays d'Égypte. 47 Pendant les sept années de fertilité, la terre rapporta abondamment. 48 Joseph rassembla tous les produits de ces sept années dans le pays d'Égypte; il fit des approvisionnements dans les villes, mettant dans l'intérieur de chaque ville les productions des champs d'alentour. 49 Joseph amassa du blé, comme le sable de la mer, en quantité si considérable que l'on cessa de compter, parce qu'il n'y avait plus de nombre."

"Eh bien, Joseph: tu vois, à la fin des fins, ton rêve s'est quand même accompli! Maintenant tu es vraiment un grand chef. Te voilà premier ministre du pays le plus puissant au monde! Tout le monde se met à genoux devant toi. Dieu est fidèle. Il accomplit Sa Parole! Tu as dû attendre 13 ans; tu as dû passer par pas mal d'épreuves difficiles, tu as dû croire quand tu ne pouvais pas comprendre, mais Dieu a récompensé ta fidélité et Il a accompli Sa promesse. Te voici premier ministre du pays le plus puissant au monde!  

Mais, attendons un instant. La vision n'est pas encore tout à fait accomplie. D'accord, Joseph est devenu un grand chef. D'accord, il règne. D'accord, il est devenu un homme très puissant. Mais il y a encore un détail dans sa vision qui n'est pas accompli – ses frères. Ses frères doivent se prosterner devant lui. Mais cela n'est pas possible. Ils sont à des centaines de kilomètres d'ici. Ils ont déjà oublié Joseph il y a longtemps. Ne trébuchons pas sur des détails. Cherchons l'image générale. Prenons le message de la Parole de Dieu en bloc, ne nous arrêtons pas sur des détails. Non, frères et sœurs! 2 Tim.3:16-17 "Toute Écriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, 17 afin que l'homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne œuvre."; 2 Pi.1:21 "car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu." Les détails dans la Parole de Dieu sont aussi importants que la levure dans le pain … Et Dieu accomplit toutes Ses Paroles, tous les détails – même le détail le plus insignifiant: 1 Rois 8:56 "Béni soit l'Éternel, qui a donné du repos à son peuple d'Israël, selon toutes ses promesses! De toutes les bonnes paroles qu'il avait prononcées par Moïse, son serviteur, aucune n'est restée sans effet."

41:53-54, 57-42:3,6 "Les sept années d'abondance qu'il y eut au pays d'Égypte s'écoulèrent. 54 Et les sept années de famine commencèrent à venir, ainsi que Joseph l'avait annoncé. Il y eut famine dans tous les pays; mais dans tout le pays d'Égypte il y avait du pain. … 57 Et de tous les pays on arrivait en Égypte, pour acheter du blé auprès de Joseph; car la famine était forte dans tous les pays. 42:1 Jacob, voyant qu'il y avait du blé en Égypte, dit à ses fils: Pourquoi vous regardez-vous les uns les autres? 2 Il dit: Voici, j'apprends qu'il y a du blé en Égypte; descendez-y, pour nous en acheter là, afin que nous vivions et que nous ne mourions pas. 3 Dix frères de Joseph descendirent en Égypte, pour acheter du blé. … 6 Les frères de Joseph vinrent, et se prosternèrent devant lui la face contre terre." - le dernier morceau du puzzle; le dernier détail du rêve, l'accomplissement complet de la vision. 

On n'est cependant pas tout à fait à la fin de l'histoire. Pourquoi ce rêve, pourquoi cette vision? Pourquoi ces épreuves, pourquoi ces victoires? Juste pour avoir une belle histoire à mettre dans la Bible? Bien sûr que non! Si Dieu nous donne une vision, cette vision a un but. Une vision divine n'est jamais seulement théorique, juste pour qu'on se sente bien. Pour raccourcir l'histoire de suite: les frères retournent en Canaan avec du blé, mais Joseph en garde un pour assurer leur retour avec son "petit" frère, Benjamin. Et quand ils reviennent avec Benjamin, Joseph se révèle à eux. Ce sont des retrouvailles émotionnelles. Les frères sont terrifiés, craignant que Joseph ne se venge sur eux. Mais Joseph, lui aussi, se met à pleurer. 45:4-8 "Joseph dit à ses frères: Approchez-vous de moi. Et ils s'approchèrent. Il dit: Je suis Joseph, votre frère, que vous avez vendu pour être mené en Égypte. 5 Maintenant, ne vous affligez pas, et ne soyez pas fâchés de m'avoir vendu pour être conduit ici, car c'est pour vous sauver la vie que Dieu m'a envoyé devant vous. 6 Voilà deux ans que la famine est dans le pays; et pendant cinq années encore, il n'y aura ni labour, ni moisson. 7 Dieu m'a envoyé devant vous pour vous faire subsister dans le pays, et pour vous faire vivre par une grande délivrance. 8 Ce n'est donc pas vous qui m'avez envoyé ici, mais c'est Dieu; il m'a établi père de Pharaon, maître de toute sa maison, et gouverneur de tout le pays d'Égypte." 

La vision que Dieu a donnée à Joseph avait aussi un but – un but très important, un but qui concernait non seulement sa famille, mais, qui, par la survie de sa famille, assurait, 17 siècles plus tard, la naissance du Messie – et, indirectement, ce soir, ce séminaire ici à Liège! Quelle suite et accomplissement merveilleuse – la vision de Joseph fut accomplie abondamment!         

CONCLUSION

Avez-vous un rêve? Est-ce que Dieu vous a donné une vision? Si votre rêve, votre vision vient de Dieu, il sera réalisé, accompli certainement, complètement et abondamment - si, comme Joseph, vous restez fidèle. N'abandonnons alors jamais nos rêves et les visions que le Seigneur nous donne; refusons de les perdre ni même d'en diminuer leur portée; tenons les vivants par la prière; ne nous laissez pas décourager si même nos frères et sœurs ne les partagent pas, ou même s'ils nous critiquent; ne les abandonnons pas bien qu'il semble impossible qu'ils s'accomplissent; n'acceptons jamais moins que ce que le Seigneur nous a montré, révélé et promis.

L'œuvre de Dieu souffre de manque de vision. Son église a perdu ses rêves. Si nous voulons une vie personnelle spirituelle réussie, prospère et victorieuse; si nous voulons une église vivante, vibrante, croissante, prospère et victorieuse, réveillons-nous à la vision divine. Découvrons le plan de Dieu pour notre vie et notre église. Partageons nos rêves les uns les autres. Soutenons la vision de notre église en unité. Eph.3:20 Dieu est "Celui Qui peut faire, par la puissance qui agit en nous, infiniment au-delà de tout ce que nous demandons ou pensons."

 

____________________________________________________________________
Michaël Williams est professeur à temps partiel au Continental Theological Seminary



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • DOLAM Il y a 3 années, 6 mois

    Amen!!!!!... Car..,oui!c.est vrai..,pour ma part,m.être vu refuser,ne pas être prise au sérieux..,l.indifférence..et j.en passe,quant a mettre en place via église locale,un service pour Dieu,me layant LUI.MEME demandé et mis a coeur..C.est triste et dur,ce constat..?.. Mais ,a la lecture de ce texte,vous m.en voyez rafraîchie et tellement encouragée. Mes bras se relèvent.. Merci infiniment.:-). Merci.!!