Les conditions préalables au miracle

Quoi de plus normal pour Pierre - pêcheur de métier  - que d'aller à la pêche ! Mais s'il permet que Jésus s'en mêle et s'il lui obéit, alors il verra ce qui est ordinaire devenir… extraordinaire !

Cette semaine lisons : Luc 5.1-11


Jésus va venir bousculer Pierre et ses compagnons. Les instruments du miracle sont des plus simples : deux barques et un filet, si communs sur les rives du lac de Génésareth, à cette époque (verset 2).


Un charpentier au secours d'un marin !
Les paroles de Jésus ont dû surprendre l'apôtre : "Avance en pleine eau, et jetez vos filets pour pêcher" (verset 4), car elles arrivent un peu tard ! C'est plutôt à un sommeil réparateur que Simon et ses collègues auraient dû goûter, en toute sagesse. N'avaient-ils pas déjà "travaillé toute la nuit sans rien prendre" (verset 5) ? Constat d'échec donc, sur toute la ligne. Plusieurs heures d'effort, de fatigue et de veille, ensemble, pour un résultat… nul !
Nous aussi, nous vivons le moment où, après avoir tout raté, nous nous sentons si vides et découragés… Et c'est l'instant, choisi par Jésus, pour nous dire de jeter à nouveau le filet, en ne comptant que sur lui, cette fois-ci !

Obéir à la "folie divine"
Pierre est un marin qui connaît bien toutes les ficelles de son métier. La mer de Galilée n'a plus de secret pour lui, il la connaît comme sa poche. Comment Jésus peut-il lui dire de recommencer, là même où il vient d'échouer ? Mais Pierre finit par relever le défi incroyable, déclarant : "Sur ta parole, je jetterai le filet" (verset 4). Le voici enfin convaincu et obéissant.
Nous aussi, nous savons qu'il nous faut prendre Jésus au mot, tout simplement. Nous l'avons vérifié à maintes reprises. Chacun de ses ordres, de ses conseils, a toujours renfermé une bénédiction, une promesse… Pourquoi donc tarder à obéir à sa parole ?

Jésus fait toute la différence
Quel contraste étonnant ! D'un côté, une nuit de labeur infructueux, effort de la créature : des filets vides. De l'autre, l'instant du miracle, grâce et compassion du Créateur : "une grande quantité de poissons… leur filet qui se rompait… et les deux barques remplies, au point qu’elles enfonçaient" (versets 6 et 7).
Et même si nous avons passé toute une vie sans rien prendre, il n'est jamais trop tard pour laisser Dieu faire la différence : "Ô ! Si mon peuple m’écoutait… En un instant je confondrais leurs ennemis… Je le nourrirais du meilleur froment, et je le rassasierais du miel du rocher"  (Psaume 81.13-16) ;  "Ô ! Si tu étais attentif à mes commandements, ton bien-être serait comme un fleuve" (Ésaïe 48.18).


Comme Pierre, laissons Jésus nous bousculer, et jetons les filets de l'impossible. Alors, devant le miracle, nous aurons à la fois une joie indicible et le sentiment d'avoir reçu une grâce imméritée…


Ma prière : Seigneur, j'ai beaucoup à apprendre de toi. Comme Pierre, je peux rentrer bredouille de la pêche, le filet vide. Mais je sais que tu es mon berger, je ne manquerai de rien. Si je te donne ma barque, tu rempliras aussi mes filets. Avec toi, je m'attends au miracle. Tu ne m'as jamais fait défaut, tu n'as jamais déçu ceux qui espèrent en toi.

Verset Clé : Luc 5.5 : "Simon lui répondit : Maître, nous avons travaillé toute la nuit sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je jetterai le filet"
 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires
  • Lisiane Randi Il y a 4 années, 6 mois

    Père, j'ai énormément à apprendre de Toi. Comme Pierre, je peux rentrer bredouille de la pêche, le filet vide. Mais je sais que Tu es mon berger, que je ne manquerai de rien. Si je Te donne ma barque, Tu rempliras aussi mes filets. Avec Toi je m'attends au miracle. Tu ne m'as jamais fait défaut, Tu n'as jamais déçu ceux qui espèrent en Toi. Dans le nom de Jésus je prie. Amen!
  • Lisiane Randi Il y a 4 années, 9 mois

    Seigneur, comme Pierre, je Te laisse me bousculer dans mes habitudes, dans ma façon de faire, dans mes doutes et mes tergiversations. Je prends la décision, sur ta parole, de jeter les filets de l'impossible. Viens dans ma vie mon Dieu, change ce qui doit l'être et fortifie-moi dans ta grâce. Je sais que tant que Tu seras là, je sortirai plus que vainqueur de mes combats. Au nom de Jésus, AMEN!
  • Al Nyarwaya Il y a 5 années

    Seigneur, j'ai beaucoup à apprendre de toi. Comme Pierre, je peux rentrer bredouille de la pêche, le filet vide. Mais je sais que tu es mon berger, je ne manquerai de rien. Si je te donne ma barque, tu rempliras aussi mes filets. Avec toi, je m'attends au miracle. Tu ne m'as jamais fait défaut, tu n'as jamais déçu ceux qui espèrent en toi. Maître, j'ai cru travailler toute la vie sans rien prendre ; mais, sur ta parole, je ferai ce que tu me diras, et je sais que tout ira pour le mieux dans mon monde. Ta Puissance, ta Gloire et ton honneur guideront mes pas, reposeront mon coeur et me conduiront dans tes parvis pour une vie pleine de joie, et un coeur paisible. Au nom de Jésus. Amen
  • Afficher tous les 7 commentaires