Les fondements d'une prière efficace (1)

Les fondements d'une prière efficace (1)

Je bénis le Seigneur pour la grâce qu’il nous accorde de nous retrouver sous son saint regard pour chercher sa face et écouter sa voix.

La pensée de Dieu que nous examinerons est tirée de Jacques 5.16.

 « Confessez vos péchés les uns aux autres et priez les uns pour les autres, afin que vous soyez guéris. Quand un juste prie, sa prière a une grande efficacité. »

La force de l’intitulé de ce message repose sur l’expression efficacité – qui a le sens de : force, puissance. Une prière efficace est une prière qui touche le cœur de Dieu, et le Seigneur envoie sa puissance et engendre des fruits comme dans le cas d’Élie.

Quand l’église prie, Dieu agit ;
Quand ma famille prie, Dieu agit ;
Quand je prie, Dieu agit ;

Ce que Dieu a fait hier, il le fait encore aujourd’hui. Quand l’église prie ;

Dieu donne,
Dieu guérit,
Dieu délivre ;
Dieu ouvre des portes hermétiquement fermées ;

Dieu change des lois et des gouvernants.

I.  Lisons le texte du jour dans Actes 4.24-31

24  Après avoir entendu ce récit, les croyants adressèrent d’un commun accord cette prière à Dieu : Maître, c’est toi qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve. 25  C’est toi qui, par le Saint–Esprit, as fait dire à David notre ancêtre et ton serviteur : Les nations se sont agitées, mais pourquoi ? Les peuples ont comploté, mais c’est pour rien ! 26  Les rois de la terre se sont préparés au combat et les chefs se sont unis contre le Seigneur et contre le roi qu’il a consacré. 27  Car il est bien vrai qu’Hérode et Ponce–Pilate se sont unis, dans cette ville, avec les représentants des nations étrangères et du peuple d’Israël contre ton saint serviteur Jésus, celui que tu as consacré. 28  Ils ont ainsi réalisé tout ce que, avec puissance, tu avais voulu et décidé d’avance. 29  Et maintenant, Seigneur, sois attentif à leurs menaces et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance. 30  Démontre ta puissance afin que des guérisons, des miracles et des prodiges s’accomplissent par le nom de ton saint serviteur Jésus. 31  Quand ils eurent fini de prier, l’endroit où ils étaient réunis trembla. Ils furent tous remplis du Saint–Esprit et se mirent à annoncer la parole de Dieu avec assurance.

II. Contexte

Voici un récit  extraordinaire de la vie de prière de l’Église primitive .Une église née au cœur du judaïsme, n’ayant aucune possibilité de survie. La prier fait que l’église est devenue une institution force, une institution qui avance de progrès en progrès. Ce qui est intéressant, le récit que nous venons de lire met en lumière la prière d’une Église persécuté. Pierre et Jean sont arrêtés à la suite d’un miracle de guérison d’un infirme devant la Belle porte du Temple. Cette intervention provoque la colère des autorités juive et ordonne l’arrestation des apôtres pour étouffer la flamme sur leur vie.  Que rien ne t’arrête dans ce que Dieu a commence à faire avec toi. Ni la maladie, ni la perte d’emploi, ni la morte n’affecte ta foi pour baisser les bras dans ta vie de prière. Pour faire face à cette institution enragée contre l’église naissante, les disciples font recourt à la prière. Le récit que nous venons de lire souligne avec force la double condition d’une église qui voit Dieu agir lors qu’elle prie : a église se présente comme une famille. Pierre et Jean sont relâchés, ils se dirigent vers la nouvelle famille. Ils élèvent la voix ensemble, signe d’unité, que l’église est lieu de partage, les membres portent les fardeaux les unes les autres.

III. Modèle d’une prière efficace
Relevons trois principes d’une prière efficace :

1-  La vision de la grandeur de Dieu

Elle commence par une invocation : (v24)

« Les croyants adressèrent d’un commun accord cette prière à Dieu : Maître, c’est toi qui as créé le ciel, la terre, la mer et tout ce qui s’y trouve. »

Cette invocation est révélatrice que l’intercesseur  connaît le Dieu à qui il s’adresse .Il souligne la grandeur de Dieu.

La grandeur  évoque l’immensité, l’infinité de Dieu. Cette perfection de l’être de Dieu montre que Dieu transcende les limites spatiales  et se trouve cependant dans chaque point de l’espace avec un être tout entier. Les héros de Dieu qui ont fait des grandes expériences avec Dieu, bien que dépassés eux-mêmes par des événements, lors qu’ils se tournent vers Dieu, ils ont la conscience forte qu’ils ont à faire au grand Dieu. Maître de l’histoire, qui n’est jamais dépassé.

Voyons quelques textes :

a)     Deutéronome 3.24, La prière de Moise  souligne la grandeur de Dieu :

« Seigneur DIEU, tu as commencé à me montrer, à moi, ton serviteur, ta grandeur et ta main forte : quel dieu, au ciel et sur la terre, peut imiter tes œuvres et tes hauts faits ? »

b) Daniel 2.20-21

Daniel dit : Béni soit le nom de Dieu, depuis toujours et pour toujours ! A lui sont la sagesse et la force. 21 C’est lui qui change les temps et les circonstances, qui renverse les rois et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages et la connaissance à ceux qui ont de l’intelligence.

C) Jérémie 32.17-18

« 17 Ah ! Seigneur DIEU, c’est toi qui as fait le ciel et la terre par ta grande puissance, par ton bras étendu : rien n’est étonnant de ta part.

18         Tu agis avec fidélité jusqu’à la millième génération ; pour la faute des pères, tu paies de retour leurs fils après eux, directement. Tu es le Dieu grand et vaillant, dont le nom est le SEIGNEUR (YHWH) des Armées. »

L’intercesseur est un homme (une femme) fini, dépassé par des évènements de la vie mais, il s’adresse au Dieu qui règne sur l’histoire, l’omniprésent et omnipotent. Le Dieu peut tout !

2-  Proclamation (v25)

 Après avoir ouvert affirmer qu’il s’adresse au grand et unique Dieu, il se met à proclamer sa foi.

 « 25  c’est toi qui as dit par l’Esprit saint, de la bouche de notre père, ton serviteur David : Pourquoi les nations se sont–elles agitées et les peuples ont–ils eu des pensées creuses ? »

La prière entre dans une dimension nouvelle ; il s’agit de la proclamation de la foi :

a) la promesse de Dieu (v25a)
b) le plan de Dieu (25b)
c) les œuvres de Dieu (25c)

La proclamation des écritures nourrit sa foi et l’entraîne dans la présence de ce grand Dieu de qui il attend le miracle.

3-  La présentation de la requête (v30)

Cette prière arrive dans la phase décisive (critique) lorsque l’intercesseur dit à Dieu pourquoi il l’invoque :

«  30  Etends ta main pour qu’il se produise des guérisons, des signes et des prodiges par le nom de ton saint serviteur Jésus. »

Ce qui est intéressant dans cette phase de la prière ; c’est la précision.

Le Seigneur apprend à ses disciples à adresser des requêtes à son Père avec précision :

 9 « Si son fils lui demande du pain, quel est parmi vous celui qui lui donnera une pierre ? 10 Ou bien, s’il demande un poisson, lui donnera–t–il un serpent ?  »   (Matthieu 7.9-10)

Ce qui m’intéresse, à souligner est la dimension de  la recherche de la gloire de Dieu comme dans le cas de la mort de Lazare. Jésus va prier pour la résurrection de afin que la gloire de Dieu soit manifeste

Le v31 de ce récit témoigne à quel point lorsque le peuple de Dieu prie, le Seigneur déverse sa puissance et opère des prodiges et des miracles :

« 31  Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient rassemblés trembla ; ils furent tous remplis de l’Esprit saint : ils disaient la parole de Dieu avec assurance. »

Quand le peuple de Dieu prie, il y a quelque chose qui se passe. C’est le changement, la bénédiction, c’est la délivrance. Dieu  entend et répond à la prière !

Amen.
2 commentaires