L'étoffe des Héros

L'étoffe des Héros

Jour de joie ! Jour de victoire ! Jour de délivrance ! (surtout pour mon épouse qui était à mes côtés durant les 3 ans 1/2).

 Si la vie de chaque étudiant était racontée dans un livre ou sur un DVD, nous serions, aujourd’hui, à la fin d’un chapitre. Pour certains étudiants, l'histoire commence à peine alors que pour d'autres, plus âgés, c'est l'histoire d'un changement de direction. Les chapitres sont différents mais un nom revient dans tous les titres  : Institut Biblique du Québec.

Dans le film de ma vie, à la fin de mon chapitre IBQ, je suis devant vous pour parler au nom des étudiants et recevoir mon diplôme. Je suis un finissant, heureux, qui achève son baccalauréat. Mais il faut que je vous avoue qu’il y a des moments qui on bien faillit m’achever et pendant lesquels j’aurais pu devenir un finissant avant l’heure. (Les amis du cours d'Hébreu en vidéo me comprennent)

Si nous pouvions regarder mon film ensemble ce matin, vous verriez que lors de ma première session, j’ai rencontré un pasteur de l’I.B.Q. pour négocier avec lui un compromis. Je lui disais que je voulais simplement faire mon baccalauréat en auditeur libre, sans faire les travaux, ni passer les examens. Je ne me sentais pas capable.
Ce passage a été un passage difficile et il contraste avec le chapitre précédent, dans lequel, par une décision folle, par un acte de foi extrême, je répondais à l’appel de Dieu avec conviction et courage.

Le chapitre que j’achève aujourd’hui a parfois été difficile mais ce matin, je peux dire comme l’Apôtre Paul et comme mes camarades étudiants : « J’ai combattu le bon combat, j’ai achevé la course, j’ai gardé la foi »

Nous pouvons parler d’un combat ou d’une course car, pour arriver à cette remise de diplômes du samedi 7 mai 2005, chaque étudiant a fait face à des défis et a pris des grandes décisions parfois difficiles pour lui et ses proches.

Voici quelques témoignages :

« Je suis allé à l’IBQ sans être sûre du futur. Aller à l'Université aurait été facile parce qu'après j’étais certaine de trouver un travail »
Par la foi, cette jeune femme a décidé de renoncer à une carrière « normale » pour suivre Jésus et faire un collège biblique. Dans ce choix difficile, elle est allé jusqu’au bout alors que les médecins lui annonçaient, dans la dernière année, qu’elle devait se faire opérer le plus vite possible à cause d’un gros problème de santé. Elle a fait le choix de terminer avant l'opération et aujourd’hui, j’ai confiance que son prochain chapitre sera à la hauteur de ses espérances et que Dieu va se glorifier en elle.

« J’ai sacrifié beaucoup de temps et j’avais du mal à ajuster mon horaire »
Cet étudiant, père de famille a fait son baccalauréat sur une période de 15 ans, en plus de pourvoir au besoin des siens et du ministère. Aujourd’hui, le baccalauréat est la récompense de son sacrifice et je peux vous témoigner que cet homme est béni avec une épouse et des enfants extraordinaires.

« Je savais que mon père était gravement malade avant de quitter mon pays. Mais apprendre son décès 4 semaines après mon arrivée au Québec sans pouvoir rentrer chez moi pour enterrer mon père a été difficile »
Le choix de cet étudiant venant de France a été de ne pas aller enterrer son père pour pouvoir payer sa prochaine session mais il sait aujourd’hui que son père aurait été fier de lui alors qu’il reçoit son diplôme et que son choix a été le bon.

Des récits comme ceux-ci, il y en a des dizaines chaque année depuis le début du collège. Parmi les étudiants et étudiantes que vous féliciterez après la cérémonie, vous parlerez certainement à quelqu’un qui... :

• A vendu sa maison pour pouvoir étudier.
• A renoncé à une carrière professionnelle, souvent promettante.
• A quitté sa famille, sa région d’origine ou son pays pour étudier à Longueuil.
• A décidé de vivre par la foi, au jour le jour, pour servir Dieu.
• A renoncé à ses propres désirs, ses rêves et ses projets pour apprendre et croître.
• A étudié plusieurs années en plus d’un travail et du ministère à temps complet.
• A sacrifié du temps et des soirées avec sa famille dans le but de se préparer au ministère.
• A persévéré, malgré la maladie, les épreuves et les défis d’un étudiant de collège biblique.

Il y a eu des moments difficiles dans chacune de ces histoires mais aujourd’hui, nous célébrons la victoire et la réussite des finissants 2005 de l’Institut Biblique du Québec.
Nous célébrons la victoire de tous ces étudiants dans la présence de Dieu qui est bon, tout-puissant et qui n’abandonne jamais ceux qui le suivent et qui le servent sincèrement.
Dès demain, des nouvelles pages vont être écrites.
 
En tant qu’étudiants, nous sommes heureux, nous sommes fiers d’être là et nous anticipons l’avenir que Dieu nous réserve. Nous nous sentons comme les jeunes pilotes du film « The Right Stuff » qui étaient prêts à partir à la conquête de l’espace. Plein d’assurance, ils avaient l’Étoffe des Héros et ce film nous raconte comment le futur a commencé pour eux.

Dans le chapitre 13 du livre des Nombres, nous pouvons lire l’histoire de Caleb, un homme qui avait cette même Étoffe des Héros et qui était prêt pour aller conquérir l’espace qui était devant lui. Dieu lui avait donné cette assurance surnaturelle qu'il pourrait venir à bout des géants qui étaient devant lui.

Comme Caleb et comme les jeunes pilotes du film, ce matin, nous sommes prêts pour aller conquérir l’espace que Dieu place devant nous. Car, aujourd’hui, c’est le commencement du futur pour nous. Nous passons au chapitre suivant, une page se tourne dans notre histoire et nous voulons accomplir les œuvres que Dieu a préparées, relever le défi.

Aujourd’hui, c’est le commencement du futur pour ceux qui obtiennent le baccalauréat. Je les cite :

Maria-Anna, Cofondatrice et animatrice de l’Académie de Musique Volante de Drummondville (QC).
Mélanie, Travailleuse Sociale à Victoriaville (QC).
Marie-Clonine, Ex infirmière au CHI de Montfermeil, France.
Sara, employée au Service à la clientèle chez Future Shop à Montréal (QC).
Ritchie, Ex Entrepreneur en construction dans la province de Québec.
Bruno, Couturier, Tailleur sur mesure, originaire du Congo.
Francis, employé chez Mac Donald à Québec (QC).
Dan, Ex Facteur de La Poste, France.
Franck, Ex Conseiller Technique chez New Balance, France.
Gilles, Ingénieur en amménagement du territoire à MontJolie (QC)
Gaëtan, Pasteur Missionnaire des APDC au Sénégal.
Des gens ordinaires tous animés du même Esprit que Caleb et qui ont choisi de répondre à l’appel de Dieu. Des gens qui ont en eux cette Étoffe des Héros et qui sont prêts à partir à la conquête de l’espace que Dieu leur montrera.

Des pages se tournent sous nos yeux ce matin et des nouveaux chapitres seront écrits dans les semaines, les mois et les années qui suivent à travers toute la Francophonie.

À tous ceux qui ont leur certificat et qui vont vers un baccalauréat, nous disons : « N’abandonnez jamais et ayez toujours en vous l’Esprit de Caleb, l’Esprit de Dieu qui vous donne l’Étoffe des Héros »

Des pages se tournent ce matin mais si vous pouviez lire les différentes histoires vous verriez que nous n’étions pas seuls dans l’aventure I.B.Q. C’est avec la puissance de Dieu que nous avons fait tout cela mais c’est aussi parce Dieu a placé des gens merveilleux autour de nous.

Nos épouses et à nos époux :
Vous êtes probablement les plus grands héros de cette matinée et le diplôme vous revient. Vous avez supporté les insupportables des fins de sessions.

Nos parents :
C’est une partie de vous qui reçoit ce diplôme. Merci de nous avoir mis au monde et de nous avoir élevés comme vous avez pu. Merci à ma belle-mère et à mon beau-père qui m’a toujours soutenu avec foi et avec maturité, même si notre choix les a privé leur fille et leur petit-fils.

Nos enfants :
Papa et maman vont pouvoir passer plus de temps avec vous. Vos prières sont exaucées !

Nos amis :
Un homme ou une femme qui a des amis sincères ne fera jamais faillite. Les amis sont précieux.

Nos professeurs :
Hommes et femmes de courage qui ont investi leur temps pour nous sans compter. Vous nous avez enrichis et inspirés pendant les cours. Merci pour vos enseignements.

Au personnel de l’I.B.Q. :
Sans vous, nous n’aurions jamais pu faire cela. Merci pour votre travail et votre dévouement pour la formation biblique.

À tous ceux qui croient et qui soutiennent la formation biblique :
Grâce à vous, des ouvriers sont envoyés dans la moisson et l’œuvre de Dieu peut continuer.
 
Au Seigneur Jésus-Christ :
Le héros des héros, il est mort pour nous et aujourd’hui, nous vivons pour Lui.

On dit que « derrière tout grand homme, il y a une grande dame »
Pour conclure, permettez-moi d’honorer Sue Lecompte, une grande dame et Pasteur Mark, un homme de Dieu exceptionnel qui nous a tous inspirés. Sue, Pasteur Mark, vous avez l’Étoffe des Héros et vous êtes des exemples pour nous tous. Pour vous aussi, une page se tourne et c’est le commencement d’un futur.

Que Dieu vous bénisse !

Franck Slowik

(Discours fait à l'occasion de la remise des diplômes aux étudiants de l'Institut Biblique du Québec, le 7 mai 2005)

--------------------------------------------------------------------------------
Franck Slowik est tout juste diplômé du Baccalauréat en Théologie de l'Institut Biblique du Québec. Au mois de juin, il commencera son ministère pastoral à l’Église Nouvelle Vie de Longueuil. Marié avec Camille et papa de Matthias, ils viennent tous les trois de Dax, France (40)

 



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire