Malade… mais pas inutile !

Malade… mais pas inutile !

Un jour, en arrivant en Angleterre, l’évangéliste Moody fut très surpris de voir de multiples personnes nouvelles se lever pour être sauvées à la fin d’une réunion. « Elles ont sans doute mal compris », pensa-t-il. Il leur donna donc rendez-vous le lendemain.

Le soir suivant, non seulement elles revinrent toutes, mais davantage de gens affluèrent à l’église, avides d’être sauvés. Ensuite, de jour en jour, la foule augmenta, et en fin de compte, 400 personnes nouvelles se convertirent et se joignirent à l’église ! Jamais Moody n’avait vu cela !

Un peu plus tard, il apprit ce qui s’était passé : une chrétienne clouée au lit par sa maladie chronique se lamentait sur son sort quand, un jour, elle avait pris une décision : « Au lieu de m’apitoyer ainsi sur moi-même, je ferais mieux de prier pour qu’un réveil éclate dans mon église, même si je ne peux plus y aller ! » Dès lors, elle avait intercédé sans trêve… Et elle avait été merveilleusement exaucée, au-delà de ses espoirs et de ses rêves ! La Bible nous recommande : « Priez sans cesse » (1 Thessaloniciens 5.17). Nous ne regretterons jamais d’avoir « trop prié », bien au contraire !

Moody alla lui rendre visite, et elle s’engagea à prier pour lui avec ferveur chaque jour. Sa campagne en Angleterre fut ensuite abondamment bénie du début à la fin.

Nous connaissons tous l’illustre Moody, tandis que l’Histoire n’a pas souvenir de cette humble femme invalide. Et pourtant, qui sait quels fruits ses prières ont porté pour l’éternité et quelle part elle a joué dans les grandes campagnes de l’évangéliste ? 

Dans le corps de Christ, chacun a son rôle à jouer, et Dieu n’est ni aveugle ni sourd : il voit les plus petits gestes que nous faisons pour lui, et il entend le moindre soupir de notre cœur. Si nous ne sommes pas connus, peu importe, du moment que nous travaillons pour le Seigneur et que nous accomplissons avec joie les œuvres qu’il a pris soin de préparer pour chacun d’entre nous.

Ma prière de ce jour

Merci Seigneur du rôle que tu m’appelles à jouer dans ton corps. Je veux apprendre à être un adorateur/une adoratrice, un intercesseur, un témoin. Merci de me montrer les œuvres que tu as préparées d’avance pour moi et de m’aider à les pratiquer. Je compte sur toi à chaque instant !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • GeorgetteKaleka Il y a 1 année, 1 mois

    Celà arrive parfois que l'on ne puisse plus aller là où on le voudrait , mais ce n'est pas une raison pour rester sans rien faire ! Si Dieu m'a placée là , ce n'est pas pour rien , parfois Il nous demande de prier pour telle ou telle personne , je ne connais pas leurs problèmes , ni leurs noms , mais mon Dieu Lui les connaît et parfois aussi , Il nous révèle pourquoi nous devons prier pour eux et le reste je sais que c'est Lui qui s'en occupe ! Je ne suis que Sa servante , là , pour Lui obéir !
  • Elle Il y a 1 année, 1 mois

    Amen, oui c 'est vrai, soyez bénie Aline