Méditations pour cœurs en peine : le départ de Jésus... N° 2

Tirées de l'Évangile de Jean, Chapitres 13-16
par Robert J Walker



Le Départ de Jésus - Jean 13:1

Jean 13:1 : " Avant la fête de Pâque, Jésus, sachant que son heure était venue pour passer de ce monde au Père, ayant aimé les siens qui étaient dans le monde, les aima jusqu’à la fin."

Il y a deux points que je voudrais souligner dans ce verset. Le premier, c'est que Jésus savait où Il allait : " au Père ". Jésus savait aussi que Ses disciples, " les siens ", seraient laissés dans ce monde. Ils seraient témoin de Son arrestation, Sa crucifixion, Sa résurrection et Son ascension dans le Ciel. Avec amour, Jésus prépare " les siens " à ce qu'ils étaient sur le point de vivre. Cela comprend le chagrin épouvantable qu'ils allaient éprouver suite à Son départ et la perte qu'ils allaient ressentir. Le centre de ce verset, cependant, n'est pas ce qui était sur le point d'arriver à Jésus sur cette terre, mais Sa destination finale, " au Père ". Voyez-vous, la mort n'était pas la fin pour Jésus et ne l'est pas non plus pour ceux qui mettent leur foi en Lui. Vendredi matin 24 juillet 2009, ma femme Linda a quitté ce monde et s'est réveillée en présence de notre Père céleste. À la différence de Jésus, elle n'a pas su qu'elle allait partir, mais comme Jésus, elle connaissait aussi sa destination finale, " au Père ". Savoir qu'elle est heureuse dans les bras de notre Père me réconforte beaucoup.

Le deuxième point, c'est que Jésus " a aimé les siens ". Jean 1:12-13 affirme : " Mais à tous ceux qui l’ont reçu, il leur a donné le droit d’être enfants de Dieu, c’est-à-dire à ceux qui croient en son nom - qui sont nés non pas de sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. " Si vous avez reçu Jésus, vous êtes " nés de Dieu " et faites donc partie des " siens ". Vous pouvez être consolé par cette précieuse vérité que Jésus vous aime. " Dieu met en évidence son amour à lui envers nous en ceci: lorsque nous étions encore pécheurs, Christ est mort pour nous. " Romains 5:8. Je n'ai qu’un enfant, une fille que j'aime profondément et ne sacrifierais jamais pour personne au monde. Mais c'est exactement ce que Dieu a fait pour nous, pauvres pécheurs : " Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause de son grand amour dont il nous a aimés, alors même que nous étions morts dans nos fautes, nous a vivifiés ensemble avec le Christ (c’est par la grâce que vous êtes sauvés) " Éphésiens 2:4-5. Personne ne nous aime comme Dieu : " Qui est-ce qui nous séparera de l’amour du Christ? Tribulation, détresse, persécution, famine, dénuement, péril, épée ? (…) Car je suis assuré que ni mort, ni vie, ni anges, ni pouvoirs, ni choses présentes, ni choses à venir, ni puissances, ni hauteur, ni profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu, qui est dans le Christ Jésus notre Seigneur. " Romains 8:35, 38-39. Bien qu’il puisse vous sembler que Dieu vous a abandonné ou qu'Il vous a blessé en reprenant celui ou celle que vous aimiez, Jésus est toujours là, exactement où vous avez besoin de Lui et Il se soucie toujours de vous. Rien de ce que nous ne devrons jamais traverser, y compris la perte d'une personne aimée, ne pourra jamais nous séparer de l'amour de Dieu.

Prière : merci, Père, pour le réconfort que nous pouvons trouver en sachant que celui ou celle que nous aimions et qui te connaissait se réjouit maintenant en ta présence. Et merci pour ton amour fidèle qui ne nous laissera pas aller et nous bénit dans nos moments les plus sombres. Au nom précieux de Jésus; amen.


8 commentaires