Mon ami Serge

Mon ami Serge

J’aimerais vous parler d’un bon ami, aujourd’hui dans la gloire, que j’eus l’occasion de rencontrer au tout début de notre ministère pastoral.

Il s’appelait Serge.

Rachel et moi, travaillions alors dans une ferme de réinsertion pour hommes toxicomanes ou alcooliques, située en France dans le sud de l’Alsace.

J’étais éducateur et travaillais avec ces hommes, à la coupe et la livraison de bois de chauffage.

Quand mes journées étaient terminées, mon épouse et moi étions aussi responsables d’un projet d’implantation d’une nouvelle église au sein d’une petite ville non loin de là.

C’est dans le cadre de ce service pastoral, que je fus un jour contacté par mon pasteur responsable de stage, afin de rendre visite à un croyant qui me fut décrit comme vivant reclus dans sa chambre, à cause de la maladie. Il vivait avec sa mère qui prenait soin de lui, et souffrait en permanence… Mon rôle était donc de lui rendre visite afin de “l’encourager et de lui remonter le moral”.

J’étais, à l’époque, encore jeune et peu expérimenté. Je me demandais avec perplexité en me rendant à ce rendez-vous, comment j’allais pouvoir aider une telle personne atteinte d’une maladie chronique, moi qui n’avais jamais encore à l’époque, souffert de rien de vraiment grave…

Je frappai donc à la porte avec une certaine appréhension, ne sachant trop comment cette visite allait se passer.

Une dame aux cheveux blancs m’ouvrit et m’accueillit très chaleureusement. Ils étaient d’une famille de “gens du voyage” sédentarisés depuis quelques années et n’avaient rien perdu de leur légendaire sens de l’accueil.

Après avoir parlé un peu avec la maman, je fus introduit dans la chambre où Serge vivait. Le choc que j’eus en le voyant pour la première fois et l’impression qui s’en dégagea en moi me marqua profondément.

Serge souffrait de myopathie, cette maladie qui dévore peu à peu chacun des muscles du corps, inexorablement, sans espoir de guérison.

Serge vivait assis dans une chaise roulante et quand il devait se coucher pour la nuit, ne respirait qu’à l’aide d’une machine qui lui apportait l’oxygène dont il avait besoin.

Sa vie était murée, limitée à cette pièce toute petite, encombrée d’un lit médical, de machines bruyantes et d’un bureau, avec un ordinateur…

Qu’allais-je bien pouvoir lui dire ? Comment pourrais-je honnêtement l’encourager, moi qui jouissais d’une bonne santé, me déplaçais librement et voyageais autant que cela me plaisait?

Notre conversation débuta bien banalement, puis Serge prit la peine de m’expliquer son cheminement de foi avec son Dieu face à la maladie.

Au début, et pendant des années, il n’accepta pas sa maladie. Il décida alors de résister et de se battre contre elle.

Il alla à toutes les missions d’évangélisations qui se tenaient un peu partout en France pour recevoir l’imposition des mains ou l’onction d’huile. Serge croyait fermement que Dieu guérit encore aujourd’hui, il avait foi que Dieu avait le pouvoir de le délivrer de son affection. Mais après toutes ces visites, sa situation ne s’améliora pas.

Il décida donc, avec l’aide de sa maman, d’aller plus loin et de rencontrer les plus grands ministères de guérison qu’il y avait à cette époque, tels que: “Reinhard Bonnke" d’Allemagne, ou “David Yonggi Cho” de Corée du Sud… pour ne citer qu’eux. Il assista à leurs missions, de nombreuses personnes furent miraculeusement guéries devant lui, mais quand venait son tour… rien ne se produisait.

S’en suivit, après des années d’efforts semblables, une profonde dépression et même, une colère contre Dieu qu’il me confessa avec la plus grande franchise.

“Pourquoi guéris-tu les autres, et pas moi, Seigneur? “Ai-je un péché caché ?” “M’aimes-tu moins que les autres”, “pourquoi me laisses-tu comme cela dans la souffrance?” …telles étaient quelques-unes des questions que Serge posait quotidiennement à Dieu, jusqu’au jour où le Seigneur lui répondit.

C’est alors que se produisit une véritable révolution dans sa vie et sa théologie personnelle.

Le Seigneur lui répondit à peu près ceci: “C’est ainsi, avec ta maladie que je te veux. C’est de cette façon que Je désire que tu me serves et c’est au travers de ce corps diminué que je me glorifierai”. Le Seigneur lui confirma tout à nouveau son amour pour lui et le fait qu’Il était tous les jours à ses côtés, mais de guérison il n’était pas question. Il semblait que le plan de Dieu pour lui était tout autre…

L’histoire de Serge ne s’arrête pas là et, Dieu voulant, je vous en conterai la suite dans mon prochain article.

Mais je peux déjà vous dire que cette réponse pour le moins surprenante du Seigneur, lui apporta enfin la paix et le repos de l’âme après lesquels il soupirait depuis si longtemps. Serge entama alors une dernière partie de vie incroyable, qui suscita la foi et la joie tout autour de lui et transforma le coeur de nombreuses personnes.

Comment cela est-il possible ?

Peut-être vous sentez-vous un peu dans la situation de Serge: Inutiles, limités, coincés par de tels problème ou maladie ?

Peut-être vous demandez-vous quotidiennement: “Quel est le plan de Dieu pour ma vie ? Oui, Il guérit encore aujourd’hui, mais se pourrait-il que Son plan pour moi soit différent ?”

Comment accueillons-nous nos limitations physiques ou autres ? Nous volent-elles notre joie en Christ ?

Comment comprenez-vous ce passage de l’Ecriture:

“Trois fois j'ai prié le Seigneur de l'éloigner de moi, et il m'a dit: Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. C'est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c'est alors que je suis fort.”     2 Corinthiens 12:8-10   ?

A bientôt le plaisir de lire vos commentaires !

 

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

32 commentaires
  • Luc Il y a 1 année, 6 mois

    messagepourtoi.com
  • France Chabot Il y a 5 années, 3 mois

    Super beau témoignage, merci pour donner ma résistance et accepter Ses projets. Priez pour moi svp que je cesse de résister au nom de Jésus amen.
  • Gashumba Il y a 5 années, 4 mois

    Quelle histoire plein d'amour de Dieu et qui nous montre combien Dieu prends bien soin de nous malgre nos faiblesse. Merci beaucoups mon frere.
  • ytma Il y a 5 années, 4 mois

    gloire à Dieu..., vrement très édifiant, sa me donne de vrement réfléchir sur tt ce qui m arrive,si cette situation est pour le nom de Dieu soit élevé, gloire à Dieu. tt pour ta gloire Seigneur...
  • MERCY777 Il y a 5 années, 4 mois

    Édifiant, très édifiant comme témoignage.Nous ne devons jamais jugé qui que ce soit dans son état car personne ne sait le plan de Dieu pour une vie. Très beau témoignage.
  • quebec-ontario Il y a 5 années, 4 mois

    Amen amen amen! Fini la pression sur les autres du genre ; t'as pas assez la foi ,c'est pour ca que t'es encore malade (biurk) ce qui compte c'est d'etre proche de Jesus simplement, Dieu est amour! Yes
  • FB.jolina.sawadogo Il y a 5 années, 4 mois

    Merci Seigneur pour ton amour malgré sa malidie croniques tu lui dit que c'est dans ça qu'il te gloirifie. Souvent nous ne comprenons pas le plan de Dieu dans notre vie chrétienne peut être si Serge était en bonne santé il sera éloigné de Dieu et se perdre et Dieu ne sera pas glorifié. Père je te beni en toutes choses.
  • etoiles30 Il y a 5 années, 4 mois

    merci quel beau témoignage, je languis de lire la suite
  • carine-ndamfeu Il y a 5 années, 4 mois

    Dieu est Dieu. Tous les etres humains sont des "serge" a different niveaux. Un tel a perdu tous ses enfants en un jour, tel autre demande en vain un bebe, tel autre souffre dans sa chair et l'autre dans son ame. Mais la difference entre les chretiens et les non chretiens c'est la grace et la paix du chretien face a l'adversite. Que le Seigneur nous garde dans la paix jusqu'a son retour. Amen
  • mayoo88 Il y a 5 années, 4 mois

    Hoooooo mon Dieu quel courage aide moi seigneur tu connais mon coeur et mes pensés aide moi je t'en suplies
  • mayoo88 Il y a 5 années, 4 mois

    Hoooooo mon Dieu quel courage aide moi seigneur tu connais mon coeur et mes pensés aide moi je t'en suplies
  • YannRubby Il y a 5 années, 4 mois

    Quel belle leçon de courage : Merci Eric de nous avoir fait partager cette histoire et reveiller ainsi ce Serge qui dort parfois en nous. Oui mon Dieu, tu as un plan pour chacune de tes créatures, qu'il soit fait de ma vie selon ta volonté. AMEN.
  • FDM7777 Il y a 5 années, 4 mois

    Que faire alors avec la promesse d'obtention de ce que le coeur desire? Elle ne tient que dans la mesure ou c'est la volonte de Dieu. D'accord, mais la volonte de Dieu serait donc d'avancer certains au detriment des autres? C'est faux que les gens malades ou dans une impasse vivent dans la joie ou dans la paix. Ils n'ont pas de choix et finissent par accepter la situation. Combien de temps peuvent-ils pleurer? Aussi un jour se resignent-ils a vivre dans le cadre dans lequel la vie les a mis et s'y habituent. Si Dieu voulait utiliser Serge pour gagner des coeurs par exemple, donc cela veut bien dire que c'est au detriment de Serge que cela se fait. Donc aussi que Dieu peut donner a quelqu'un une vie meilleure et plus facile qu'a un autre tout a fait deliberemment. On n'est plus dans le domaine de rater les benedictions a cause d'un peche ou souffrir des suites d'un peche, Serge est devenu victime du fait que certaines personnes devaient venir a Dieu. A aucun moment on ne voit Serge dire oui a cela. Marie a accepte sa mission par un oui, Jesus a librement accepte sa souffrance, Paul a accepte son ministere. Quand est-ce que Serge a accepte de rester malade et de ne jouir d'aucun plaisir de la vie? C'est une question fondamentale qui regit la relation homme-Dieu. Est-ce que Dieu peut accorder un lot qui est pire a quelqu'un? (donc le plan de Dieu est superieur a la justice finalement) Est-ce qu'a chaque fois que cela se produit la personne concernee dit son accord a la siuation? Toute personne sera confrontee a cet aspect de la relation avec Dieu, du moment ou Il lui refusera temporairement ou definitivement un bien (pourtant rien ne devait etre refuse a quelqu'un qui marche dans l'integrite). Autant etre au clair sur les regles du jeu... Quelqu'un a des elements de reponse?
    • Drusile Il y a 4 années, 2 mois

      mon frère Dieu est souverain certains de ses décisions échappent à l'entendement (bon sens, justice) humain. c'est pour cela que nous avons besoin de foi pour le suivre et non de raison.
  • Donald Gnagon Il y a 5 années, 4 mois

    Merci pour ce message si édifiant cas je ne cesse de poser la question au seigneur. Merci encore et soyer benis
  • Donald Gnagon Il y a 5 années, 4 mois

    Merci pour ce message si édifiant cas je ne cesse de poser la question au seigneur. Merci encore et soyer benis
  • consoler Il y a 5 années, 4 mois

    Sois grandement bénis pour ce témoignage ,je vis dans une situation presque pareil et je suis vraiment troublé pour l'attitude de Dieu a mon égard .J'ai besoin de la suite pour fortifier ma foi
  • luceda Il y a 5 années, 4 mois

    Que gloire soit rendu au Dieu tout puissant pour sa grâce et sa toute puissance qui se déploient dans mes infirmités, faiblesses et maladies! Comme Paul, je redécouvre que dans mes détresses je demeure continuellement en présence en Dieu dans la prière; c'est ainsi qu'au plus fort de l'orage, quelque soit la tempête, c'est le lieu où s'opère la prodigieuse force de mon Rédempteur.
  • APS Il y a 5 années, 4 mois

    Je ne sais quoi dire ni même quoi penser parceque je suis mariée depuis 25 ans et depuis 25 ans je demande à Dieu de toucher mon mari qui est souvent infidèle et maintenant ça va de mal en pire au point que je pense que ce pourrait-être la fin de notre couple. D'autre part je suis à la recherche d'un emploi que je n'arrive jamais à en trouver un. Dans ma vie, je passe plus d'année à étudier que de travailler et franchement en lisant votre récit, j,ai peur que Dieu me dise : Ma grâce te suffit pour ces deux problèmes. Et si réellement c'est le cas, je sais qu 'il me donnera la force et le courage nécessaire pour accepter son plan dans ma vie qui est d,ailleurs toujours le meilleur.
    • quebec-ontario Il y a 5 années, 4 mois

      La bible est clair qu'en cas d'adultere, tu peus te separer(divorcer).Peut-etre qu'un homme mature en Jesus pourrait parler a ton mari? Demandes l'aide de ton eglise...
  • elie pascal Il y a 5 années, 4 mois

    Oui , se pourrait-il que son plan soit différent de celui que nous pensons ? tant il est vrai que ses pensées ne sont pas nos pensées , et ses voies ne sont pas nos voies ; Que le Seigneur nous donne de croire à la guérison divine , mais de savoir avec certitude , son plan pour chacune de nos vies , afin que nous puissions vivre dans Sa paix : celle qui surpasse toute intelligence .
  • ririse9711 Il y a 5 années, 4 mois

    Très beau témoignage (vivement la suite) ! Serge attendait la guérison, nous c'est une réponse dans un autre domaine : travail, finances, stérilité dans le couple... et nous sommes comme le paralytique de la piscine de Béthesda, on "attend un mouvement". Puisse Dieu nous apprendre cette joie et cette paix dans l'attente, car Il veut notre bien, mais en son temps et à sa façon ! Soyez béni !
  • julianneumba Il y a 5 années, 4 mois

    Merci pour cette parole si édifiante. Seigneur selon ta volonté et non pas la mienne. Amen
  • SISSIVER Il y a 5 années, 4 mois

    Oui Pasteur je vis un peu cette situation ce n'est pas la maladie moins grave que la souffrance de cet homme qui lui a été sauvé par la Grace du Seigneur .mais il m'est arrivée de me dire pourquoi pas ce miracle de changer le coeur de l'homme qui partage ma vie,mais je sais que ses plans ne sont pas les miens et que c'est quand je suis faible qu'il est fort et que Sa Grace me suffit Merci Seigneur pour chaque jour qui passeque Ton Nom soit magnifie
  • SISSIVER Il y a 5 années, 4 mois

    Oui Pasteur je vis un peu cette situation ce n'est pas la maladie moins grave que la souffrance de cet homme qui lui a été sauvé par la Grace du Seigneur .mais il est qu'il m'est arrivée de me dire pourquoi pas ce miracle de changer le coeur de l'homme qui partage ma vie
  • Estere Alveno Il y a 5 années, 4 mois

    Amen,qu'il plaise a Dieu de me montrer le chemin et de comprendre son plan pour moi. Il est fidéle,il ne change pas, sa grace me suiffit. je voulais a l'instar de Job, un jour dire, mon oeil t'a vue .....
  • Strasbourgeoise Il y a 5 années, 4 mois

    Je pense, en tout cas en ce qui concerne les chrétiens, que nous avons tous un "handicap" à sublimer. Pour certains une maladie physique qui ne guérit pas, pour d'autres un conjoint absent, un mauvais départ dans la vie qui prédispose aux difficultés...toutes ces situations ne sont pas forcément irréversibles mais elles peuvent durer longtemps. Cela dit aucun handicap ne peut nous séparer de Dieu et bien souvent il nous permet même de nous en rapprocher ou d'en rester dépendant car Dieu nous donne aussi la force de le supporter. Pour Serge la présence d'une mère aimante y a sûrement beaucoup contribuer! Au plaisir de vous lire pour connaître la suite de l'histoire de Serge!
  • Claude Calu Il y a 5 années, 4 mois

    J'ai hâte de connaitre la suite de l'histoire de Serge , pour savoir comment il a pu susciter la foi et la joie autour de lui ...
  • FB.jolina.sawadogo Il y a 5 années, 4 mois

    Merci Seigneur pour ton amour malgré sa malidie croniques tu lui dit que c'est dans ça qu'il te gloirifie. Souvent nous ne comprenons pas le plan de dit dans notre vie chrétienne peut être si Serge était en bonne santé il sera éloigné de Dieu et se perdre et Dieu ne sera pas glorifié. Père je te beni en toutes choses.
  • DIEUESTAMOUR1 Il y a 5 années, 4 mois

    Ah, que le plans de Dieu sont insondables! Il a un plan pour chacun de nous. Qu'à Lui soit la Gloire!
  • Onesime Il y a 5 années, 4 mois

    Je crois que Dieu nous a mis sur la terre pour que nous le servions que tout soit à sa gloire. Dieu pourvoit à nos besoins et ne manque jamais à nos appels mais il désire que nos vies lui soient dévouées, données. C'est mon opinion.