Nous et nos beaux-parents

Nous et nos beaux-parents
« Soyez bons et compréhensifs les uns envers les autres. »
Ephésiens 4 : 32

Devenir beaux-parents, ou belles-filles ne s'apprend pas en un jour, car il faut du temps pour développer une nouvelle relation. Un nouveau membre entre dans la famille, et il s'agit de l'accueillir chaleureusement tout en tenant compte de ses différences et en essayant de le mettre à l'aise dans le cercle familial.

Au début, nous sommes des étrangers et il faut apprendre à se connaître. Il faut donc beaucoup de sagesse pour créer une relation faite de confiance réciproque. Prenez du temps pour bien vous connaître.

Respectez les projets du jeune couple, ainsi que leur style de vie. Ne restez pas focalisés sur eux.

Les parents ont besoin de continuer à développer leur propre relation, et ne pas se concentrer sur la vie de leurs enfants.

Suggestions :


- Rencontre belle mère/belle fille dans un salon de thé
- Soyez souple dans les horaires
- Ne leur téléphonez pas trop souvent
- Stop aux critiques négatives


Extrait du calendrier FJA

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

5 commentaires
  • huguyse Bénévole du Top Il y a 3 années, 5 mois

    Avec Christ, tout est possible. Évitons d'avoir les préjugés et surtout j'aime à dire que prenons nos belles mamans comme nos mamans. La mienne, je l'appelle affectueusement "Maman" et j'accepte reproches et critiques comme venant de ma propre maman. Que le Seigneur nous bénisse et fasse de nous des femmes de valeur pour nos époux. Amen!
  • FB.akissisabine Il y a 6 années, 10 mois

    L'on remarque que les rapports entre belle-mère/belle-fille sont souvent "corsées", mais rarement entre beau-père/beau-fils! Est-ce parce que la maman ne veut pas lâcher du leste? SEIGNEUR aides-nous à prendre un peu de recul vis à vis de nos bouts de chou lorsqu'il est temps pour eux de voler de leurs propres ailes!
  • Kpaouis Il y a 6 années, 10 mois

    C'est une école très difficile; mais si on se confie à Dieu pour cette discipline, il agit. Ma belle mère m'a difficilement accepter parce que, pour elle, je suis une femme éclairée et je risque de dominer son fils. Je me suis confiée à Dieu parce que j'aime mon couple. Dieu a agit efficacement ; à l'heure où je parle, je suis devenue la première préoccupation de ma belle mère en l'absence de son fils qui est parti à l'étranger. Elle m'accorde une pension à la fin de chaque mois pour les besoins de sa petite fille ; elle m'appelle : "LA MAMAN A SON MARI" du fait que ma fille porte le prénom de son mari. Quel merveille du Dieu m'a fait ? En toute chose, il faut être patient et Dieu agira.