Paix aux hommes de bonne volonté

 Paix aux hommes de bonne volonté

 Paix sur la terre ! ( Luc 2:14) L’hymne des anges traduit la volonté de Dieu, elle nous conduit à 1000 lieues de la réalité, la terre, cet immense théâtre de guerre, de violence, d’hostilité, cet océan de sang et de larmes.

Devant nos yeux des tableaux de souffrance et de mort violente, de deuil que nous avons fini par prendre l’habitude de voir.
D’épuisants conflits divisent couples et familles et toute une société, ils remplacent l’espérance par la désespérance, avec la volonté de détruire sans jamais reconstruire.

Allons-nous renoncer à la recherche de la paix perdue, la paix serait-elle illusoire ou introuvable ?
Comment atteindre le chemin de la paix ? L’évangile nous relate que Jésus le verbe s’est fait chair, il est venu habiter parmi nous ( Jean 1:14)
Suivons la lumière jusqu’à l’étable près de Bethléem . Le Sauveur n’est pas venu avec une armée, mais sous la forme d’un nouveau né (Luc 2:6). Le fils de Dieu repose dans une mangeoire, fragile et sans défense.

Serait-ce la raison pourquoi tant de gens ignorent la venue de Jésus, comme les sondages nous l'affirment. Parce qu’il nous aime, Dieu devient homme en Jésus Emmanuel, Dieu avec nous.

( Mathieu 1:23). Nous avons tous besoin de Jésus, de quelqu’un qui nous libère de nos péchés, qui prend nos peurs et nous donne le repos de l’âme et de l’esprit.
Jésus le Sauveur est né, Dieu nous l’a donné ( Michée 5:1) .

Le ciel l’a proclamé roi et prince de la paix. Les anges l’ont accompagné sur terre en chantant ( Luc 2:13)
Les bergers en savaient plus que nous sur la paix, car ils ont compris le message: la paix se trouve là où se trouve le le prince de la paix.
Ils l’ont vu, compris et proclamé ( Esaïe 9:5).
Sa paix et sa joie s’installent en nous dès que nous le laissons entrer pour faire de nous des diffuseurs d’amour dans ce monde troublé.

Les mages venus d’orient sont venus à leur tour voir et contempler le messie, le sauveur, le roi, le seigneur et après l’avoir adoré, ils sont rentrés chez eux par un chemin sûr, convaincus et animés de la joie et de la paix que procure une telle rencontre.

Unissons-nous, adorons Jésus et offrons lui notre coeur.


Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

3 commentaires