Par mon Esprit

Par mon Esprit

Le service pour Dieu, quel qu’il soit, doit toujours être accompli avec l’assistance du Saint Esprit. Dieu cherche des adorateurs en Esprit et en vérité adit Jésus. L’apôtre Paul nous dit qu’il faut prier par l’Esprit. Nous nous apercevons que tout service pour le Seigneur dans la Bible, pour être agréable à Dieu et pour être efficace doit être fait avec l’assistance de l’Esprit. Si nos propres capacités et nos forces personnelles étaient suffisantes, nous pourrions en tirer une gloire personnelle. Mais nous voulons que toute gloire revienne au Seigneur. L’Eglise ne peut s’accroître que par l’assistance du Saint Esprit. Actes 9: 31

Pour un travail réussi

Au temps de la reconstruction du Temple de Jérusalem, après le premier exode, Zorobabel, le gouverneur de descendance royale, se trouvait devant une montagne de ruines, mais aussi devant une montagne de problèmes et voici ce que lui dit le Seigneur: Ce n’est ni par la puissance, ni par la force, mais c’est par mon Esprit,dit l’Eternel des armées. Qui es-tu grande montagne, tu seras aplanie! Zacharie 4: 6 Et pour convaincre Zorobabel, Dieu lui montra le chandelieravec un vase plein d’huile et deux oliviers pour fournir l’huile. Dans la nouvelle alliance, le chandelier est l’image de l’Eglise de Jésus Christ. Il ne peut briller que par l’huile qu’on y apporte; sans huile, le chandelier est tout à fait inutile. Et comme pour bien ancrer avec force, la nécessité d’avoir l’Esprit de Dieu, Zorobabel a vul’image de deux serviteurs représentés chacun par un rameau d’olivier et Dieu lui en donne la signification: Ce sont les deux hommes qui ont reçu l’onction et qui se tiennent au service du Seigneur de toute la terre. Zacharie 4: 14 Ces deux hommes, avant de servir Dieu, ont été oints par l’Esprit Saint, et maintenant, ils sont prêts pour le service. Dieu est en train d’instruire et d’encourager Zorobabel avant de lui confierle travail de la construction du Temple. Il lui apprend que les énormes difficultés vont être aplanies et il lui dit comment son travail va connaître la réussite. Ce serait vraiment dommageable de conduire l’œuvre de Dieu vers un échec, nous ne pouvons pas nous permettre de faire honte à notre Dieu.

Dieu le rassure en lui disant comment le travail peut réussir: il faut faire un choix! Ou bien vous allez compter sur votre force, vos capacités, vos efforts ou bien nous allons compter sur le secours de Dieu. Le seul choix que Dieu nous laisse: C’est par mon Esprit! Notez au passage que Dieu se présente comme l’Eternel des armées! Donc le Dieu conquérant, le Dieu des batailles spirituelles et des victoires. Quand vous aurez compris que l’Esprit de Dieu vous est donné pour travailler, pour combattre, pour gagner des âmes, le Seigneur se fera un plaisir de renouveler son Esprit en vous. Mais si vous pensez que l’Esprit nous est donné pour des satisfactions personnelles, ne soyez pas étonnés que Dieu ne renouvelle pas son onction. Zorobabel a vu les deux hommes qui avaient reçu l’onction, et le Seigneur lui précise qu’ils se tiennent à la disposition de l’Eternel pour le servir.

Lorsque vous voyez un travail pour Dieu qui prospère, ne cherchez pas un hommeinstruit, intelligent, doué de grandes capacités humaines à l’origine de ce travail, mais cherchez où est l’homme rempli de l’Esprit, oint pour le service et qui sait faire sienne, cette affirmation: C’est par mon Esprit!

LA PLUIE INDISPENSABLE

En Israël, comme dans la plupart des pays chauds, le cultivateur attend la pluie pour semer. Il peut avoir des montagnes de semences, il peut avoir les meilleurs outils, la terre la plus fertile, le plus grand des courages, mais s’il n’a pas la pluie, tout son travail sera inutile et même quelque fois impossible. Sans la pluie, le sol est dur, on ne peut le travailler et la semence ne peut pas germer. Dans certains pays, le semeur est bien déçu: il a semé après une petite pluie, les plantes ont commencé à pousser et faute de pluie, elles ont séché. Le travail a été inutile, la semence est perdue et la famine est arrivée, et c’est le drame. Ecoutez la promesse du Seigneur: Il vous enverra la pluie de la première et de l’arrière saison. Les aires se rempliront de blé, les cuves regorgeront de moût et d’huile Joël 2: 23 En Israël, la pluie de la première saison permet de travailler la terre et de semer, et la pluie de l’arrière saison permet de faire une récolte abondante. Vous avez besoin de l’Esprit pour commencer un travail, et même si ce travail semble bien réussir, vous avez encore besoin de l’Esprit pour l’achever. Certains ont commencé par l’Esprit, et contents de leurs succès, ils ont fini par la chair, car ils n’ont pas compris que c’est par mon Esprit! dit l’Eternel.

JESUS NOTRE EXEMPLE

Jésus lui-même a commencé son service public après avoir reçu le Saint Esprit lors de son baptême au Jourdain. Et le tout premier discours qu’il fera à Nazareth,Jésusreprendra la même pensée: L’ESPRIT du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres…Luc 4: 18 Bien qu’il savait être le Fils de Dieu, Jésus ne se serait pas permis de se mettre au travail sans l’Esprit Saint. Nous savons que pour accomplir le service, Son Père céleste lui a donné l’Esprit sans mesure. Je crois que nous devons demander pardon à Dieu pour notre vanité, notre suffisance, notre orgueil quand nous cherchons à servir Dieu sans son Esprit. Cela nous aidera à rester humble comme le fut Jésus: quand nous verrons le fruit de notre travail, nous rendrons immédiatement gloire à Dieu, car ces succès auront été acquis par son Esprit.

DES SERVITEURS EFFICACES

Quelques jours avant la Pentecôte, Pierre et cinq des disciples de Jésus ont passé une nuit à travailler dur. Ils n’ont pris aucun poisson et pourtant, ils avaient une bonne barque, de bons filets, les poissons étaient en grand nombre dans le lac et ils n’ont rien pris. Mais quand l’Esprit est descendu à la Pentecôte, Pierre rempli du Saint Esprit a gagné 3000 âmes à Christ en un jour! Par mon Esprit! Avouez qu’il est plus difficile de convertir un pécheur que de pécher un poisson!

Dans l’église primitive, les apôtres ont cherché à se décharger des tâches matérielles, qui leur prenaient du temps. Ils ont proposé à l’église: Choisissez septhommes, de qui on rende un bon témoignage, qui soient pleins d’Esprit Saint et de sagesse, et que nous chargerons de cet emploi (le service aux tables) Actes 6: 3 C’est ainsi que furent choisis les premiers diacres. Comme vous le notez, même pour cette tâche matérielle, le Seigneur voulait des hommes remplis du Saint Esprit. Bien sûr qu’ils avaient les compétences nécessaires pour la gestion de ce service, mais il fallait qu’ils aient la plénitude de l’Esprit. Tout travail dans l’œuvre de Dieu doit être fait par des hommes compétents humainement, mais avant tout animés du Saint Esprit. C’est par mon Esprit, dit l’Eternel des armées!

Certains pensent que la musique peut amener des âmes au Seigneur, et ils comptent sur des groupes musicaux pour faire l’œuvre de Dieu. Quelqu’un a dit que la musique adoucit les mœurs! Est-ce bien vrai? Certains citeront le passage où David jouait de la harpe lorsque Saül, le méchant roi, était agité par un mauvais esprit. Et lorsque Saül entendait cette musique, il était soulagé. David prenait la harpe et jouait de sa main; Saül respirait alors plus à l’aise et se trouvait soulagé, et le mauvais esprit se retirait de lui. 1 Samuel 16: 23 Est-ce que les mauvais esprits auraient peur de la musique, ou d’un instrument tel que la harpe? N’oubliez pas qui tenait la harpe: un jeune homme, David, qui venait de recevoir l’onction.Samuel prit la corne d’huile et oignit David… L’Esprit de l’Eternel saisit David, à partir de ce jour et dans la suite. 1 Samuel 16: 13 Non, le Diable n’a pas peur de la musique, ni des musiciens, ni des chanteurs, ni des chorales, mais il ne peut pas résister à l’Esprit de Dieu qui habite dans le cœur des serviteurs, qu’ils soient diacres, musiciens, chanteurs ou prédicateurs.

Un autre exemple avec Guéhazi, serviteur d’Elisée. Son maître l’envoie pour ramener à la vie le fils de la Sunamite. Guéhazi obéit scrupuleusement aux instructions de son maître et rien ne se passe: Mais il n’y eut ni voix, ni signe d’attention 2 Rois 4: 31 Et pourtant, Guéhazi a été obéissant, dévoué… Elisée est arrivé un peu plus tard et il a ramené l’enfant à la vie. C’était donc bien la volonté de Dieu de ressusciter cet enfant. Pourquoi l’échec de Guéhazi et la réussite d’Elisée? Vous le savez, Elisée avait soif de l’Esprit de Dieu. Il a fait cette formidable prière que Dieu a bien voulu exaucer: Qu’il y ait sur moi une double portion de l’Esprit de Dieu qui reposait sur Elie. 2 Rois 9: 2 Nous pouvons imposer les mains aux malades, faire l’onction d’huile, c’est conforme aux Ecritures, donc il faut faire ces choses là, mais c’est par son Esprit que le Seigneur manifestera sa gloire.

PLONGER SON PIED DANS L’HUILE

Pour être utile dans l’œuvre de Dieu, pour faire du bien à nos frères les hommes et surtout à ceux qui sont dans l’ignorance ou qui souffrent, en un mot pour être un ouvrier utile, agréé du Seigneur, il faut plonger son pied dans l’huile de l’Esprit. Béni soit Aser, qu’il soit agréable à ses frères, et qu’il plonge son pied dans l’huile! Deutéronome 33: 24 Vous avez compris le conseil de Dieu: avant d’aller voir nos frères ounos sœurs, avant de se mettre au service de Dieu, nous devons recevoir l’onction de l’Esprit. Quand vous marcherez avec les pieds enduits de l’huile du Saint Esprit, partout vous laisserez, non pas vos traces, mais les traces du Saint Esprit, les marques d’un esprit de force, d’amour, de sagesse. C’est par mon Esprit, dit l’Eternel des armées.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

👓  En cette période de crise : Change ton regard ! Regarde cette vidéo puis partage-la largement autour de toi ! #Changetonregard ❤️

2 commentaires