Paratonnerre

Paratonnerre

Dans un "coron" du nord, un jour d'orage, j'ai vu tomber la foudre. Le nez collé à la vitre de la fenêtre, je regardais au dehors la pluie crépiter. Tout à coup, la foudre tomba : elle descendait, rapide, gonflée de menaces, frapperait-elle une maison, un troupeau dans les champs, un ouvrier à l'abri sous un arbre ? Ce phénomène étrange, ahurissant : la foudre, capturée et désarmée. Soudain, en effet, sa trajectoire dévia presque à l'angle droit, cette sphère de feu s'étira, s'allongea, comme happée par une force invisible jusqu'à venir frapper dans un bruit métallique le paratonnerre d'une école. Toujours fulgurante, mais pourtant maîtrisée, un instant encore, la foudre suivit le conduit extérieur pour aller se perdre en terre, neutralisée, absolument vaincue. Le paratonnerre, l'attirant à lui, avait écarté la menace. Alors que je regardais ce paratonnerre, dressé au-dessus des cites, protecteur d'un tout petit peuple d'hommes, de femmes et d'enfants, je pensais à cette prophétie d'Ésaïe 53 sur Jésus "Serviteur de l'Eternel", expiateur de nos péchés qui à la croix, s'offrit et porta notre condamnation : "Le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur lui".

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires
  • marc1966 Il y a 2 années, 11 mois

    Merci Seigneur Jésus-Christ, le seul et vrai rempart contre les attaques de tout genre. Oui, le châtiment qui me donne la paix est tombé sur toi. Tu es mon paratonnerre, mon bouclier, mon asile, ma haute retraite. Mort pour mes péchés, tu es ressuscité pour ma victoire. Dans le péché j'étais assujetti à l'échec. Ton triomphe a fait de moi un grand vainqueur. En toi je me sens en sécurité. Gloire à toi!
  • audysmile Il y a 8 années

    ...et c'est par ses meurtrissures que nous sommes guéris