Politique et vie Chrétienne 2

Politique et vie Chrétienne 2

La campagne électorale bat son plein, encore quelques semaines et nous aurons un nouveau Président... ou pas ! 

 

Nous avons vu qu’en tant que croyants, nous devions respecter le droit de vote, acquis par les luttes de ceux et celles qui nous ont précédés, honorant aussi nos frères et soeurs dans le monde qui ne jouissent pas de cet avantage.

 

«La démocratie n’est pas un régime parfait, mais c’est le moins mauvais que l’on connaisse» disait Sir Winston Churchill. 

 

C’est aussi un système fragile qui repose sur l’acceptation et le respect par chacun des règles de liberté et d’égalité. Malheureusement, l’actualité est là pour nous rappeler qu’en démocratie, il nous faut rester vigilants et prier afin que personne ne remette en cause ces acquis.

 

Cette vigilance peut signifier, pour nous chrétiens, que nous jouions un rôle dans la vie de notre société. Mais jusqu’où, dans quelles limites ?

 

D’abord, souvenons-nous que:

 

Dieu conserve le contrôle au-dessus des dirigeants de cette terre:

 

Proverbes 8:15-16: «Par moi règnent les Rois, et par moi les Princes décernent la justice. Par moi gouvernent les chefs, les grands, tous les juges de la terre.» 

Daniel  2:21: «Et c'est lui qui change les temps et les saisons, qui ôte les rois, et qui établit les rois, qui donne la sagesse aux sages, et la connaissance à ceux qui ont de l'intelligence.»

Que faire si ce sont des tyrans ?

1Pierre 2:18-20: «Serviteurs, soyez soumis en toute crainte à vos maîtres, non seulement à ceux qui sont bons et doux, mais aussi à ceux qui sont d'un caractère difficile. Car c'est une grâce que de supporter des afflictions par motif de conscience envers Dieu, quand on souffre injustement. En effet, quelle gloire y a-t-il à supporter de mauvais traitements pour avoir commis des fautes? Mais si vous supportez la souffrance lorsque vous faites ce qui est bien, c'est une grâce devant Dieu

Nous ne comprenons pas tout ce que Dieu fait, mais souvenons-nous que : 

Esaïe 55:8-9: «Car mes pensées ne sont pas vos pensées, Et vos voies ne sont pas mes voies, Dit l'Eternel. Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées.» 

La règle est d’ être soumis:

1 Pierre 2:13-17: «Soyez soumis, à cause du Seigneur, à toute autorité établie parmi les hommes, soit au roi comme souverain, soit aux gouverneurs comme envoyés par lui pour punir les malfaiteurs et pour approuver les gens de bien. Car c'est la volonté de Dieu qu'en pratiquant le bien vous réduisiez au silence les hommes ignorants et insensés, étant libres, sans faire de la liberté un voile qui couvre la méchanceté, mais agissant comme des serviteurs de Dieu. Honorez tout le monde; aimez les frères; craignez Dieu; honorez le roi.

 

Même si cela ne se voit pas toujours, malgré la chute originelle et le règne du prince de ce monde; L’Eternel contrôle le destin de l’humanité pour accomplir ses promesses en faveur du salut des hommes. 

Prions pour avoir de bons dirigeants, agréables à Dieu et qui favorisent son royaume dans notre pays!

Pourquoi la soumission ?

Romains 13:1-7:«Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures; car il n'y a point d'autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu. C'est pourquoi celui qui s'oppose à l'autorité résiste à l'ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes. Ce n'est pas pour une bonne action, c'est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l'autorité? Fais-le bien, et tu auras son approbation. Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains; car ce n'est pas en vain qu'il porte l'épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait le mal. Il est donc nécessaire d'être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience. C'est aussi pour cela que vous payez les impôts. Car les magistrats sont des ministres de Dieu entièrement appliqués à cette fonction. Rendez à tous ce qui leur est dû: l'impôt à qui vous devez l'impôt, le tribut à qui vous devez le tribut, la crainte à qui vous devez la crainte, l'honneur à qui vous devez l'honneur.»

 

 

Existe-t-il des cas où les croyants soient autorisés à ne plus se soumettre aux autorités placées par Dieu au-dessus d’eux ?

 

Il existe un seul cas dans lequel nous ayons ce devoir. C’est l’exception qui confirme la règle de la soumission: 

 

Uniquement quand les autorités nous demandent de ne plus respecter les commandements de l’évangile:

 

Actes 4:18-20: «Et les ayant appelés, ils leur défendirent absolument de parler et d'enseigner au nom de Jésus. Pierre et Jean leur répondirent: Jugez s'il est juste, devant Dieu, de vous obéir plutôt qu'à Dieu; car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu.»

 

Et encore, nous faut-il le faire sans esprit de révolte, ni de violence, mais avec respect, cherchant à glorifier Dieu par nos attitudes... 

 

Tite 3:1-2:«Rappelle-leur d'être soumis aux magistrats et aux autorités, d'obéir, d'être prêts à toute bonne oeuvre, de ne médire de personne, d'être pacifiques, modérés, pleins de douceur envers tous les hommes.» 

 

Luc 12:11-12: «Quand on vous mènera devant les synagogues, les magistrats et les autorités, ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz; car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire.»

Dans le cas où cela ne suffise plus, ici est la solution préconisée par Jésus:

 

Matthieu 10:23: «Quand on vous persécutera dans une ville, fuyez dans une autre...»

 

 

A suivre ... !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

7 commentaires
  • mimosa71 Il y a 7 années, 8 mois

    que dieu vous bénisse pour la sagesse et la justesse de vos propos, je rends grâce à dieu pour les paroles reçues dans votre messagesoyez béni .mimosa
    • Evavie Il y a 8 années, 2 mois

      C'est bon voir les Jeunes qui sont tombé dans la drogue au alcool se sortir et se lève avec le Seigneur.Dieu fait des grands choses.Dieu est bon.amen
  • nokoj68 Il y a 7 années, 8 mois

    Oui la politique mais il ne faut jamais oublier notre soumission à l'autorité.Cette soumission n 'est pas conditionnelle , elle est voulue par Dieu. Alors attention à nos soulèvements contre l'état et nos chefs pour ne pas attirer la colère de DIEU sur nous. Suivons la voie et la voix de Dieu. Louange à Jésus .Amen.
  • Kaheru Il y a 7 années, 8 mois

    Amen.
  • Afficher tous les 7 commentaires