Pour un bonheur qui dure : tremper son pied dans l’huile

Pour un bonheur qui dure : tremper son pied dans l’huile
Il est normal d’être à la recherche du bonheur !
Dès le commencement de son enseignement, Jésus a montré la voie du bonheur avec les béatitudes.
Dans l’évangile de Matthieu 5/17, Jésus a commencé à prêcher et à dire: Repentez-vous !
Et dix versets après, dans Matthieu 6/3, Jésus commence l’énumération des béatitudes et à neuf reprises, il dira «Heureux… ! »
Le mot béatitude veut dire bonheur parfait.
Jésus veut donc que l’enfant de Dieu, dès sa conversion, dès sa nouvelle naissance connaisse le bonheur. Dans l’Apocalypse, nous trouvons sept béatitudes, sept étant le chiffre de la perfection.
Le Seigneur nous fait comprendre que Jésus nous ouvre le chemin du bonheur et que celui-ci deviendra parfait, là-haut, aux jours de l’éternité.
Le bonheur peut être vécu dès ici bas, mais le chemin du bonheur selon Dieu est tout à fait différent de nos pensées.
Si quelqu’un vous demande, que voudriez-vous recevoir pour être heureux ?
Quelle serait votre réponse ?
Je m’adresse aux enfants de Dieu ?

Pour celui qui ne connait pas Dieu, Jésus dit bien haut et bien fort:

« Repentez-vous ! »

C’est la porte d’accès au bonheur.
Mais quand on s’est repenti, est-ce toujours en demandant des grâces et encore des grâces que nous allons devenir heureux ?
Les pensées de Dieu sont parfois diamétralement opposées à nos pensées personnelles.

Sa maman l’a appelé Heureux !

J’aimerai vous parler d’un homme heureux, car tel était son nom.
C’est Aser, un des fils que Jacob a eu avec Léa. Aser signifie heureux.
Voici ce que nous lisons dans Genèse 30/13 A la naissance d’Aser, Léa dit: Que je suis heureuse ! Car les filles me diront heureuse.
Et elle l’appela du nom de Aser !

Voici une maman très heureuse d’avoir un fils, mais elle voulait que son fils partage ce bonheur.
C’est de la première importance qu’une maman veuille communiquer à son fils le bonheur qu’elle vit.
Un enfant ne doit pas seulement faire le bonheur de ses parents, mais ses parents doivent préparer l’enfant à vivre dans le bonheur. C’est pour cela que Léa a de suite partager son bonheur avec son fils en l’appelant « Heureux » ! Et Dieu a exaucé sa prière ! Dans la responsabilité des parents, il y a deux phases: l’enfant doit faire notre bonheur et les parents doivent travailler à rendre l’enfant heureux !
Le seul moyen de rendre un enfant heureux, c’est de l’élever selon les conseils de la Parole de Dieu, et de l’amener le plus tôt possible à se soumettre à Jésus par la repentance qui est la porte d’entrée dans le royaume du bonheur, puis lui inculquer l’amour de Jésus et l’obéissance à la parole de Dieu.
Il semble que ce fut le cas pour Aser.
Car, lorsque Moïse avant de quitter cette terre, a béni la tribu d’Aser, voici ce qu’il a proclamé dans Deutéronome 33 24 « Sur Aser, Moïse dit : Béni soit Aser entre les enfants d’Israël ! Qu’il soit agréable à ses frères ! Et qu’il plonge son pied dans l’huile ! Que ta vigueur dure autant que tes jours ! »
A cette tribu bénie et heureuse, Dieu donne deux recommandations : être agréable à ses frères et plonger son pied dans l’huile.

Plonger le pied dans l’huile

L’homme heureux, Aser, doit donc plonger son pied dans l’huile !
Vous avez compris, il s’agit de l’huile d’onction, celle qui représente le Saint Esprit.
Du temps de Moïse, quand celui établit le culte dans le tabernacle, tout objet servant au culte devait être oint d’huile d’onction. Tous ceux qui servaient Dieu dans le tabernacle devaient aussi recevoir cette huile d’onction. Dieu ordonne à Moïse: « u oindras les fils comme tu as oins leur père pour qu’ils soient à mon service dans le sacerdoce. Cette onction leur assurera à perpétuité le sacerdoce parmi leurs descendants.» Exode 40/15 L’huile est liée au service pour Dieu.
Lorsque Jésus a fait la promesse du Saint Esprit, il a résumé et précisé ce que Moïse avait ordonné: Actes 1/8: «Vous recevrez, une puissance, le Saint Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins… »
L’Esprit de Dieu vient en nous pour nous conduire dans un service de témoignage efficace.
Imaginez, un ami vous rend visite à la maison. Il a trempé ses pieds dans l’huile. Partout où il va passer, il laissera des traces qui ne pourront pas être facilement effacées. S’il a marché sur vos tapis, vos moquettes, des années après, vous vous souviendrez de son passage.
Vous avez compris, si nous voulons par notre témoignage, par nos actions, par nos paroles laisser un témoignage durable, profond, un témoignage qui marque les cœurs, les consciences, il nous faut l’onction de l’Esprit.
Il y a des prédications qui vous ont marqués, des réunions que vous ne pouvez pas oubliées. Pourquoi ? A cause d’un homme qui était rempli de l’Esprit ce jour là.
Peut-être un chrétien vous a marqué, vous ne pouvez pas oublier cette personne, elle a laissé des traces dans votre vie. Pourquoi ? A cause de la présence de l’Esprit dans sa vie.
Si je veux être efficace dans mon travail pour Dieu, si je veux que mon témoignage, mes actions, mes paroles touchent des cœurs, il faut que je « plonge mon pied dans l’huile » chaque matin.
Lorsque Jésus a enseigné sur la prière, voici sa conclusion dans Luc 11/13: « A plus forte raison, le Père céleste donnera le Saint Esprit à ceux qui le lui demandent » C’est une prière à faire chaque jour, l’Ecriture nous demande « soyez remplis du Saint Esprit ».

Etre agréable à ses frères

Pour être heureux, Aser devait être agréable à ses frères.
Une version (La Colombe) dit: «qu’il soit en faveur à ses frères».
Comment peut-on être agréable à nos frères, sinon en les aimant en vérité, non avec des paroles seulement. Nous savons que le premier fruit de l’Esprit Saint en nous, c’est l’amour, puis la joie, la paix, la patience. L’amour va nous amener à agir, l’Esprit Saint va nous pousser vers les perdus, les pécheurs qui sont en route pour l’enfer, l’Esprit va nous enseigner comment leur parler pour les convaincre de suivre Jésus.
L’Esprit va nous pousser vers les malheureux, les malades, vers ceux qui sont prisonniers de leur solitude, de leur grand âge. Il nous aidera à les consoler, à leur parler avec foi, à prier pour eux avec efficacité.
Lors de la semaine de l’unité, les organisateurs ont programmé un temps de prière de repentance et ce moment m’a été confié. J’ai bien expliqué que je ne pouvais pas me repentir à leur place et que j’allais prier pour que Dieu touche les cœurs et les pousse à une vraie repentance.
J’ai été poussé à prier pour ceux qui avaient des difficultés financières et qui en souffraient.
Dans l’auditoire, un couple avait de très graves problèmes avec leur banque depuis des mois: le mari en faisait une dépression, il avait perdu le sommeil et n’avait aucune solution en vue.
Quand il a entendu la prière, il s’est dit: « C’est pour moi que ce pasteur prie ! »
Le lendemain matin, il s’est rendu à la banque et de suite, justice lui a été faite et la banque lui a rendu de suite l’argent qu’elle lui devait !
Le lendemain soir, cet homme est venu me voir avec son épouse, tout joyeux de m’annoncer cette bonne nouvelle !
Quand nous plongeons notre pied dans l’huile de l’Esprit, nous sommes poussés vers nos frères pour les aider, notre témoignage porte son fruit, notre prière devient efficace et Dieu est glorifié.

Notre bonheur ne vient pas de ce que nous recevons.
La Bible dit: «Il y a plus de joie à donner qu’à recevoir !»
Si nous cherchons à plonger notre pied dans l’huile, l’Esprit nous conduira à venir en aide à nos frères et sœurs pour les secourir. Le pied est le symbole de la marche, de l’activité.
Nous devenons entre les mains de Dieu un instrument qui contribue au bonheur de notre prochain, et là, Dieu remplit notre cœur du vrai bonheur.
Je souhaite que vous soyez tous des Aser, HEUREUX ! Vous en connaissez le chemin !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

16 commentaires
  • sophiet Il y a 8 années, 10 mois

    waouuuh super,soyez béni. Amen
  • judynca Il y a 8 années, 11 mois

    tres beau message;je pense que j'ai encore beaucoup de chemin a parcourir mais je ne perds pas espoir car la grace de dieu me permettra d'accomplir de grandes cose pour sa gloire;je veux continuer a te suivre meme quand ca devient difficile;merci seigneur pour tout
  • Godwin1986 Il y a 9 années

    Merci pour ce message si édifiant .Que Dieu vous oint davantage pour nous imbiber plus dans sa parole. Je déclare avec fermeté que je suis ASER, le puls heureux de tous les hommes et maintenant ayant pied totalement plongé dans l'huile,je suis une vraie source de bénédiction pour tous mes frères et soeures.
  • Afficher tous les 16 commentaires