Pourquoi Jésus a-t-il choisi des disciples aussi ordinaires ?

Pourquoi Jésus a-t-il choisi des disciples aussi ordinaires ?

Voulez-vous aider la nouvelle génération d'hommes et de femmes de votre église à croître davantage en Christ? La clé pour faire de la prochaine génération des disciples ne constitue pas à suivre la plus récente tendance ou à prêcher des sermons intelligents. Au lieu de cela, la clé du fait d'être disciple au 21è siècle réside dans le modèle du 20è siècle.

Si nous nous apprêtons à faire de la nouvelle génération des disciples, nous devons leur enseigner comment il faut être disciples

C'est ce qui devrait être notre prétention aujourd'hui. La jeune génération est sans espoir pour une spiritualité vivante et authentique.- même si cela est très revendicatif. Pour les atteindre nous avons besoin de faire mieux que de délivrer des messages sur la religion contre la parenté ; nous avons besoin d'être un modèle pour eux.

Rester avec Christ.Les disciples ne se disciplinent pas parce qu'il faut se discipliner comme le ferait un militaire trop zélé ou un masochiste. Si nous nous disciplinons, c'est pour la cause de Celui qui nous rend disciples. C'est pour le Grand Enseignant, le Dieu homme, l'humble Roi, que nous suivons, avec qui nous demeurons.

Trop de nos églises continuent de mettre l'accent sur les "habitudes" nécessaires pour la croissance spirituelle comme les seuls moyens exclusifs pour croître en Christ. La prière, l'étude biblique, la mémorisation des Ecritures Saintes, le jeûne, la solitude et la dîme sont indispensables pour les chrétiens mûrs. Celles-ci sont des habitudes fondamentales que chaque disciple adopte d'une manière ou d'une autre.

Mais cela n'est pas une fin en soi. Au lieu de lister ces conditions préalables pour être disciple de Christ, il faut leur communiquer plutôt que cela est ravivé par une seule discipline, rester avec Christ. Dès qu'un disciple comprend et commence par pratiquer cette importante discipline, les autres habitudes suivront comme une voie d'accès à l'ultime but, rester en communion avec Christ.

Pourquoi Jésus a-t-il choisi des disciples aussi ordinaires ?L'autre jour, j'ai emmené mon beau-père juif voir La passion du Christ. Lorsque nous sommes sortis, il était fumant de colère de ce que Jésus avait choisi des disciples aussi pitoyables. "Aucun d'eux ne l'a supporté", s'exclama Jerry.

C'est vrai, les disciples de Jésus étaient des hommes ordinaires et c'était à dessin. Il était probable que ces disciples avaient une bonne connaissance du Pentateuque ; ce serait insolite que des enfants juifs en ce temps là ne soient pas habitués à la mémorisation d'une large part des Ecritures Saintes. Dans leur jeunesse, ils avaient probablement développé des habitudes de prière, de mémorisation des Ecritures Saintes, de régime religieux, etc.

Mais vous n'avez pas vu Jésus parler longuement de leur doctrine juive

Observez la vie des apôtres : chacun d'eux a tout abandonné pour suivre Jésus. Ils sont restés avec Jésus tous les jours, chaque jour, à moins qu'il les envoie quelque part accomplir une tâche donnée. Ils n'ont rien fait de spécial durant ces trois (ou plus) ans. Ils sont restés tout simplement avec Jésus : c'était le secret de leur formation de disciple.

Après le dernier repas, au moment où ils étaient en chemin pour Gethsémané, Jésus leur donna des instructions explicites qu'ils ne comprendront que plus tard.

Il dit : Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter de fruit, s'il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi. (Jean 15 : 4).

Pouvez-vous imaginer comment les disciples étaient bouleversés cette soirée où Jésus leur était enlevé pour être tué le lendemain ? " Il nous a demandé de rester avec lui – mais l'affaire devrait connaître une fin. La mission devrait être déjouée. Nous ne pouvons pas rester avec lui ou lui obéir ou rester en lui, s'il n'est pas là."

Qu'est-ce que les disciples ont fait alors ? Ils ont paniqué. Sans la présence de Jésus, leurs enseignements, leur espoir, leur nouvelle manière de penser, leurs nouvelles perspectives sur la vie et sur Dieu étaient inutiles. Ils n'avaient rien. Même après que Jésus leur apparut pour la première fois après sa résurrection, dans la chambre haute où ils se sont cachés, Pierre, Jacques et Jean –les disciples de Jésus – n’avaient pas encore compris le plus grand plan, la plus grande histoire. Ils se sont retournés à ce qu'ils savaient. Ils sont allés pêcher (Jean 21). Lorsque les croyants ne demeurent plus en Dieu, ils régressent doucement et retournent à leurs vieilles manières de faire.

Enfin, avant l'ascension de Jésus," comme il se trouvait avec eux, il leur recommanda de ne pas s'éloigner de Jérusalem, mais d'attendre ce que le Père avait promis, ce que je vous ai annoncé, leur dit-il; car Jean a baptisé d'eau, mais vous, dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint Esprit." (Actes : 4-5)

Pourquoi cette instruction était-elle si décisive ? Avez-vous remarqué la tendance des disciples ? Avez-vous remarqué la tendance de votre propre vie ?

Lorsque les disciples étaient avec Jésus, ils avaient un objectif

« Aux [saints] à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l'espérance de la gloire. » (Col. 1 : 27)

Je ne suis pas l'espérance de la gloire ; vous n'êtes pas l'espérance de la gloire ; la discipline n'est pas l'espérance de la gloire. Christ en vous est l'espérance de la gloire !

Que l'Esprit de Dieu puisse accomplir sa volonté dans ce monde à travers la vie collective des disciples, voilà l'espérance de la gloire de Dieu. Et nous devons nous abandonner au Saint-Esprit afin qu'il habite en nous.

Vivre selon les cinq objectifs de Dieu continuera d'être la clé de l'efficacité de l'église pour la prochaine génération (les objectifs bibliques de la prière, la fraternité, le fait d'être un disciple, le ministère et les missions). Communiquer ces objectifs le plus simplement possible, le plus clairement possible, d’une manière fondamentale et appropriée serait la clé pour une efficacité de leader pour la prochaine génération.

Comme pour l'objectif du fait d'être disciple

, cela se résume en une seule discipline : demeurer en Christ à travers la plénitude du Saint-Esprit. Emmenez les gens à se passionner pour cela, - à propos du pouvoir qui réside à l'intérieur de chaque saint - ensuite enseignez leur les valeurs des anciennes habitudes qui permettent de demeurer en Christ.

. Quand les disciples obéissaient à Christ, ils étaient bénis. Lorsque les disciples pouvaient communiquer avec lui, ils étaient contents. Ainsi, quand Jésus les a quittés, il ne les a pas laissés seuls. Il a envoyé son Esprit-Saint demeurer en eux et en nous !

. Vous n'avez pas vu Jésus commenter longuement leur maîtrise du Pentateuque ou leur manière de choisir. Savez-vous pourquoi ? Jésus savait que les habitudes et la vie pour la gloire de Dieu seront l'œuvre du Saint-Esprit.

. Beaucoup de chrétiens que je connais ne sont pas réellement des disciples. Ils ne prétendent même pas être des disciples. Ils se disent seulement chrétiens. Nulle part dans Les Actes des Apôtres, un croyant n'a prétendu être chrétien comme s'il voulait démarquer son mouvement religieux. Non, ils ont seulement revendiqué être disciples de Jésus-Christ crucifié et élevé.

-Pastors.com®-

Article écrit par Caleb C. Anderson
Caleb C. Anderson fait partie de l'équipe Saddleback’s maturity. Il s'est beaucoup concentré sur la croissance spirituelle des jeunes adultes.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire