Préservés pour un but

Préservés pour un but

David a prié, « garde-moi, O Dieu : en toi j’ai mis ma confiance » ( Ps 16 :1).

Le mot hébreux que David utilise pour « préserver » dans ce verset est plus particulièrement associé avec cette idée, :

« mets une barrière autour de moi, un mur de protection. Garde-moi et conduits moi. Observe chacun de mes mouvements, mes allers et venues ».

David croyait vraiment que Dieu garde les justes. Et l’Ecriture dit que David était gardé et préservé dans tous ses chemins. Cet homme béni a déclaré, « Il ne sommeille ni ne dort Celui qui garde Israël,

…Le Seigneur te gardera de tout mal. Le jour le soleil ne te frappera point ni la lune pendant la nuit. Le Seigneur te gardera de tout mal. Il gardera ton âme »

(Ps. 121 ;4-7)

Le même mot hébreux pour préserver apparaît également dans ce passage. Une fois de plus, David parle de la protection divine comme d’une barrière, le mur surnaturel de protection. Il nous assure, « Dieu garde les yeux sur toi, partout où tu vas ».

Bien sûr le Seigneur est avec nous partout où nous allons : au travail, à l’église, pendant que nous faisons les courses. Il est avec nous dans la voiture, dans le bus, dans le métro. Et pendant ce temps David dit, Dieu nous préserve du mal. Il nous garde des voleurs, des meurtriers, des terroristes. Il nous préserve contre les maladies, contre toute espère de germe. En résumé, notre Dieu est partout . Il a promis de combattre chaque arme forgée contre nous, ses enfants.

Peut-être avez-vous été inquiets pendant les semaines qui viennent de s’écouler, au sujet d’une attaque terroriste ou de la contagion d’une maladie. La Parole de Dieu nous donne de sérieuses promesses pour ces choses :

« Délivre moi O Dieu, des hommes méchants, des hommes violents…. Je sais que Le Seigneur me gardera et je serai dans sa présence…. » Ps 140 :1-13.

Au début du psaume, David appelle Dieu afin qu’Il le garde de l’homme violent. Le mot que David utilise pour préserver est différent . Il veut dire protéger de ce qui a été décidé, dans le secret. Dieu nous dit, « Tous les domaines de ta vie sont couverts, même les choses que tu ne peux pas voir. Tu peux très certainement te reposer en moi. »

Croyez-vous que vous êtes préservé par Dieu ? Acceptez-vous qu’il vous protège de tout , de la violence, de tout homme méchant ? Certains peuvent vous en vouloir, même essayer de vous empoisonner. Mais vous ne devez craindre aucun mal. Ainsi David a prié : « que sur la tête de ceux qui m’environnent retombe l’iniquité de leurs lèvres ! que des charbons ardents soient jetés sur eux ! qu’il les précipite dans le feu, dans les abîmes, d’où ils ne se relèvent plus ! » (Ps 140 :10/11).

Si vous avez des problèmes pour accepter que le désir de Dieu est de vous protéger, lisez le Psaume 37 : « L’Eternel affermit les pas de l’homme, et il prend plaisir à sa voie ; s’il tombe, il n’est pas terrassé, car l’Eternel lui prend la main. J’ai été jeune, j’ai vieilli ; et je n’ai point vu le juste abandonné, ni sa postérité mendiant son pain. Toujours il est compatissant, et il prête ; Et sa postérité est bénie…..Car l’Eternel aime la justice et il n’abandonne pas ses fidèles ; ils sont toujours sous sa garde…. » (Ps : 37 :23/28 - 33/40).

Même Job dans son agonie a témoigné de la puissance préservatrice de Dieu. Je n’ai jamais vu une personne faire face à ce que Job a enduré. Cet homme a perdu sa famille, ses biens, sa santé, sa notoriété. Qui pouvait argumenté en face de l’expérience de Job ? Cependant Job a dit : « gardien des hommes » (Job : 7/20).

De génération en génération, notre Dieu s’est révélé comme le gardien de son peuple. Dans quel but ? Pourquoi le Seigneur nous préserve-t-il ? Nous trouvons la réponse dans les paroles de Moïse : « L’Eternel nous a commandé de mettre en pratique toutes ces lois et de craindre l’Eternel notre Dieu, afin que nous fussions toujours heureux, et qu’il nous conservât la vie comme il le fait aujourd’hui ».

Moïse a dit que Dieu nous donnait les commandements pour une raison : pour les garder et pour nous préserver. Mais pour quelle raison ? Pour la même raison Dieu veut nous sauver et nous protéger.

Pensez à toutes les circonstances où Dieu a protégé son peuple choisi, Israël. Il les a protégé des dix plaies d’Egypte . Il les a délivré de l’armée de pharaon devant la mer rouge. Il les a guéri des morsures de serpents dans le désert. Et les gens ont témoigné de la puissante protection de Dieu auprès de ses enfants et de ses petits enfants : « Le Seigneur nous a délivrés de tous nos ennemis. Il nous a donné de la nourriture et de l’eau, et n’a pas permis que nos vêtements s’usent. Il a préservé Israël au travers de toutes choses ».

Mais est-ce tout le témoignage d’Israël ? Est-ce que toutes ces personnes ont été gardées et protégées pour mourir dans le désert ? Est-ce que toutes ces délivrances de la part de Dieu n’avaient qu’un seul but, les garder sains et saufs et bien nourris tout au long de leur vie ? Certainement il y avait une raison essentielle pour laquelle Dieu les a préservés.

Israël a été préservé pour entrer dans le plan de Dieu pour leurs vies.

Moïse a dit : « Il nous a fait sortir de là, pour nous amener dans le pays qu’il avait juré à nos père de nous donner » (Deut 6/23).

Moïse disait à Israël ; « regarde à tous les chemins miraculeux par lesquels Dieu t’a fait passé pour te sortir de tes liens. Pourquoi penses-tu qu’il en a été ainsi ? Pourquoi penses-tu qu’il t’a choisi et élu depuis la fondation du monde ? Pourquoi t’a-t-il délivré de l’esclavage ? Pourquoi t’a-t-il béni lorsque tu méritais d’être abandonné ?

« Il ne l’a pas fait juste pour que tu dises :’Dieu a pourvu à tous mes besoins’ Il ne l’a pas fait pour que tu puisses t’asseoir ensuite auprès du feu et raconte à tes petits-enfants les histoires des miracles passés. Ces choses sont extraordinaires mais elles ne sont pas une limite pour le plan de Dieu. Dieu vous a préservé pour vous amener ailleurs. Il veut accomplir quelque chose dans votre vie qui dépasse les miracles. »

Je crois que chaque chrétien qui a marché avec le Seigneur pendant quelques années pourrait écrire un livre sur le désert par lequel il est passé. En fait, nous avons juste publié un tel livre, « le triomphe au travers de la tragédie ». Il est rempli d’incroyables témoignages de croyants qui ont traversé des épreuves terribles. Qu’en est-il de vous ? Quelles épreuves avez-vous endurées ? Combien de fois avez-vous fait face au désespoir peut-être à la mort ?

Alors que vous regardez en arrière, posez vous une question : « que veut dire tout cela ? Pourquoi Dieu m’a-t-il préservé ? Pourquoi ne suis-je pas devenu un drogué, un alcoolique ? Pourquoi ne suis-je pas devenu SDF ou hors de sens ? Et pourquoi ai-je au lieu de cela une paix parfaite ? Pourquoi le Seigneur a-t-il été si bon avec moi ? »

Le Seigneur a préservé les Israélites et a placé autour d’eux un mur pour un but bien précis : pour les amener dans un lieu où ils n’auraient rien à faire. Ils les conduisait vers la terre promise, leur lieu de destiné où ils pourraient se reposer la nuit sachant que leurs batailles n’avaient pas été en vain.

Dieu avait déjà prévu de juger les nations impies qui vivaient à Canaan. Et lorsqu’il a préservé Israël, c’était pour les préparer à la guerre avec ces nations. Même avant leur entrée en Canaan, Dieu avait promis à Israël d’envoyer les épidémies et les malédictions qui feraient fuir les Hittites etc.. (ex. 23/28). Dieu voulait que chaque Israélite sache : « Tu as été préservé toutes ces années pour être un combattant en temps de crises. Tu es destiné à vivre en tant que victorieux et destiné à mourir comblé. Je t’ai sauvé pour que tu sois utile, gagnant de grandes batailles jusqu’à la fin. »

Jésus a aussi été préservé par le Père pour un but. Esaïe a prophétisé que Christ serait méprisé et persécuté. Mais il y avait une raison derrière tout cela : « Voici ce que dit l’Eternel, au moment favorable je répondrai à ton appel, et au jour du salut je viendrai à ton aide. Je te protègerai, et je t’établirai pour conclure une alliance avec le peuple et pour relever le pays, pour faire le partage des patrimoines dévastés » (Esaïe 49/8).

Nous savons par la Parole que la puissance de Dieu, l’Esprit prit soin de Christ chaque jour de sa vie. Et il a fidèlement délivré Jésus de tout mal, jour après jour. Pensez aux façons dont les dirigeants religieux ont souvent essayé de tuer le fils de Dieu. Ils l’ont une fois emmené au sommet d’une colline pour le jeter par dessus la falaise, mais l’Esprit est intervenu. De la même manière, Satan a essayé de séduire Jésus pour le faire sauter du haut du temple. Mais l’Esprit, encore une fois, a préservé Christ, lui donnant la force de résister à la tentation et en lui envoyant des anges pour exercer leur ministère auprès de lui.

Tout cela était pour un but. Esaïe rajoute : « Pour dire aux prisonniers : ‘Sortez’, et à ceux qui demeurent dans les ténèbres : ‘Montrez vous’. Et ils se nourriront partout le long des routes ; sur toues les hauteurs arides, ils trouveront de quoi manger. Ils n’endureront plus ni la faim ni la soif, la chaleur du désert et du soleil ne les frapperont plus » (Esaïe 49/9-10).

Jésus a répondu au Père, « J’irai. J’irai chercher ceux qui sont dans les ténèbres, et montrer à ceux qui sont perdus le chemin du retour vers toi ». Toutes les délivrances de Jésus n’étaient destinées qu’à cette chose : briser le pouvoir de Satan, libérer le peuple, délivrer les prisonniers, et apporter la lumière dans les ténèbres. Par la puissance salvatrice de l’Esprit, Jésus a pu accomplir toutes ces choses.

Joseph est l’un des exemple les plus parlant d’homme préservé pour un But.

Joseph eut la vision que sa vie serait puissamment utilisée par Dieu. Mais cette vision ressemblait à un simple rêve après que ses frères jaloux l’aient vendu comme esclave. Les années suivantes de la vie de Joseph furent remplies de peines et d’injustice. Puis, alors que Joseph commençait à se remettre sur pied, il fut faussement accusé de tentative de viol et jeté en prison.

Cependant, tout ce temps, Dieu prenait soin de la vie de Joseph. Et finalement, après des années de tourments, Joseph finit par servir dans la maison du Pharaon. Pharaon par la suite établit Joseph comme maître de toute l’Egypte.

C’est pendant ces temps de grande bénédictions et d’accomplissement que Joseph fut confronté à ses frères à nouveau. Une famine dévastait le pays, et ils vinrent en Egypte chercher de blé. Quand Joseph les vit, « il sanglotait fort…il dit à ses frères : ‘Je suis Joseph votre frère que vous avez vendu pour être emmené en Egypte’ » (Genèse 45/2-4).

Joseph aurait pu vouloir se venger de ses frères. Mais écoutez ceci : « Ne vous tourmentez pas et ne accablez pas de remords de m’avoir vendu comme esclave. C’est pour vous sauver la vie que Dieu m’a envoyé devant vous » (45/5). Joseph était en train de dire, ‘Même si vous m’avez fait du mal, je devais passer par là. Le Seigneur m’a préparé pour vous sauver. »

Bien-aimés, c’est comme cela que Dieu travaille : il a préparé un homme a sauver un reste. En effet, dans chaque génération, le Seigneur élève une compagnie de Joseph. Il fait passer ces serviteurs dévoués au travers de troubles et d’épreuves pendant des années pour éprouver et fortifier leur foi. Et il les délivre des pièges sataniques. Mais ces Joseph sont testés dans des choses que peu d’autres expérimentent. Ils font face à des doutes qui les tourmentent, des peurs exerçant de fortes pressions, et aux pires tentations. Et, peut-être le plus douloureux de tout, ils sont éprouvé par la Parole de Dieu.

Qu’est-ce que cela veut dire ? L’Ecriture dit que c’est ce que Joseph a enduré : « Il envoya devant eux un homme : Joseph, vendu comme esclave. On chargea ses pieds de chaînes, son cou de carcan de fer jusqu’au jour où s’accomplit ce que Joseph avait annoncé. Alors la Parole prononcée par l’Eternel montra qu’il avait raison » (Ps 105/17-19).

Comment Joseph a t-il été éprouvé par la Parole de Dieu ? Il savait, au milieu de ses souffrances, qu’il était un homme juste. Il savait qu’il avait un cœur pour Dieu. Et c’est ce qui rendait ses épreuves déconcertantes. Il a pu penser, « Seigneur, toutes ces épreuves n’ont aucun sens. Elles ne correspondent pas à tes paroles pour moi. Tu as dit que je serai puissamment utilisé par toi. Mais je suis enchaîné. Cela va à l’encontre de tout ce que tu as dit. »

Le plus grand test de Joseph n’était pas d’être vendu par ses frères. Ca n’était pas d’être injustement emprisonné. Ca n’était pas d’être oublié par les prisonniers qu’il a aidé. Non, de loin, la pire épreuve de Joseph, fut sa confusion par rapport aux paroles de Dieu pour lui.

Ce n’est que plusieurs années plus tard, quand ses frères sont réapparus, que Joseph eut une pleine lumière sur les plans de Dieu. Quand il regarda en arrière sur les jours passés, il réalisa : « Je vois maintenant que le Seigneur était dans tout cela. Et le but rend utile tout ce que j’ai souffert, toutes les peines et les moments de solitude. » Joseph était en paix avec son passé, car il avait vu la main de Dieu dans tout cela.

Le Seigneur a aussi des Joseph aujourd’hui. Ce sont des hommes et des femmes de Dieu qu’il a touché et appelé. Ils ne recherchent pas la célébrité ou la fortune. Tout ce qu’ils veulent, c’est vivre et mourir en accomplissant l’appel que Dieu a placé sur leur vie. Et le Seigneur a promis que leur vie compterait pour le royaume.

Cependant beaucoup de ces chrétiens sont dans le même donjon sombre que Joseph. Leurs vies sont remplies de troubles de tous côtés. Et ils ne comprennent pas leurs épreuves. Comme Joseph, ils plaident, « Seigneur, pourquoi cela arrive t-il ? Cela n’a pas de sens. Tout ce que j’ai toujours voulu c’est te servir. Tu avais promis que ma vie serait utile pour ta gloire. J’ai jeûné et prié depuis si longtemps, voulant plus de toi. Cela ne peut pas faire partie de ta volonté pour moi. »

Je connais ce genre d’angoisse et de douleur. Pendant plusieurs années, notre maison fut frappée par une succession de cancers. Et je sais ce que c’est que d’endurer les assauts d’accusations venant de l’enfer, les uns après les autres. Souvent, alors que je priais pendant ces temps difficiles, le ciel me semblait d’airain. Après plusieurs années de marche avec le Seigneur, je vois clairement la main de Dieu dans ces épreuves. Et je peux témoigner que ce que Satan préparait pour le mal, le Seigneur l’a changé en bien.

Comme Joseph, beaucoup sont aujourd’hui dans la fournaise. Ils sont prisonniers dans ce qui semple être une situation sans espoir. Ils sont fortement tentés et testés, et leur foi semble ne pas marcher. Ils ont l’impression que les promesses de Dieu ne marchent pas pour eux. Pire que tout, la Parole qu’ils aiment tellement semble éprouver leur âme.

Péniblement, ces serviteurs doivent rester dans la fournaise jusqu’au moment où Dieu les appellera. Pour le moment, ils s’approprient le cri de Joseph : « Pense à moi…aie de la bonté, je t’en prie…pour me faire sortir de cette prison…je n’ai rien fait qui mérite le cachot » (Genèse 40/14-15). Ils pleurent, « Seigneur, je suis enchaîné ici dans un affreux cachot de désespoir. Ne m’oublie pas. Montre moi ta bonté et délivre moi de ces problèmes. Je ne veux que te servir, être un sacrifice vivant. »

Si vous ne connaissez pas ce genre de pleurs, alors vous ne faites pas parti des Joseph.

Joseph a vu que Dieu l’avait préservé pour un but.

 Joseph dit à ses frères : « Dieu m’a envoyé devant vous pour vous faire subsister sur la terre et vous garder la vie par une très grande délivrance. C’est pourquoi ce n’est pas vous qui m’avez envoyé ici, c’est Dieu. Et il m’a élever au rang de ‘Père pour le Pharaon’, faisant de moi le maître de toute sa cour, et le dirigeant de toute l’Egypte » (Genèse 45/7-8).

Joseph pouvait regarder les années de souffrance et témoigner : « Dieu m’a permis de vivre cette journée. Il avait un but pour me faire passer par ses peines. Je vois maintenant que tout ce que j’ai traversé a contribué à vivre ce moment. Mes frères, le Seigneur m’a préparé à vous servir. Il a tout orchestré, pour vous préserver par sa grâce, comme il l’a fait avec moi ».

Quelle révélation incroyable pour Joseph. Cependant, quelle est la leçon pour le peuple de Dieu aujourd’hui ? C’est celle là : notre Seigneur nous a préservé dans notre passé. Il nous préservera dans les jours à venir. Et, plus important que tout, derrière tout cela, il a un but éternel.

Pensez aux récentes calamités qui ont frappées notre nation Depuis le 11 septembre 2001, notre société est enterrée dans la peur. Les gens ont commencé à se tourner vers Dieu comme jamais au paravent. Et quelques chrétiens très chanceux ont commencé à porter la promesses de protection de Dieu. Ils prient : « Seigneur, mets ta barrière autour de moi. Marche avec moi aujourd’hui, garde moi, garde tes yeux sur chacun de mes pas. » et Dieu le fait.

Maintenant pensez à vos propres journées. Regardez votre vie, depuis le jour où Christ est venu et vous a changé. Je suis sûre que vous pourriez écrire un livre à propos de toutes les manières dont Dieu s’est servi pour vous délivrer : des situations qui vous submergeaient, des pièges sataniques, des puissantes tentations. Combien de fois étiez vous prêt à abandonner ? Combien de fois étiez vous sur le point de vous laisser aller à la luxure ou au désespoir ?

Parlons des attaques terroristes. Vous avez été pendant des années sous les assauts du terroriste le plus vicieux de ce monde, pervers et puissant : Satan lui-même. Parfois vous avez combattu à mains nues contre lui. Cependant il n’a jamais réussi dans ses tentatives de vous éloigner de Christ. Chaque fois, le Seigneur vous a secouru et vous a préservé. Et aujourd’hui vous avez un témoignage puissant sur sa puissance protectrice : « Mon père m’a placé dans ces journées. Et il a eu sa main sur moi dans tous ces moments. Il m’a sauvé alors que je ne le méritais pas. Alors, si Satan n’a pu me détruire, que peuvent me faire quelques musulmans terroristes ? Mon Dieu est suffisamment fidèle pour me préserver. »

Laissez moi vous demander : pourquoi Dieu a t-il décidé de vous garder vous, alors que tant d’autres sont tombés ? Partout où vous regardez, vous voyez des vies dévastées, des foyers brisés, des rêves voler en éclats. Cependant, vous vous tenez là, délivrés et libres. Pourquoi le Seigneur vous a t-il préservé ? Pourquoi vos péchés n’ont pas été exposés au monde ? Pourquoi le Seigneur vous a gardé de la ruine et de la honte ?

Il vous a préservé car il avait un but pour vous. Il a déposé un travail divin sur vous. Et seulement une épreuve, un test, éprouvant le croyant, peut l’accomplir.

Je crois que nous sommes les témoins des jours que Jésus avait annoncés.

Regardons la condition actuelle de notre nation et du monde. Que voyez vous ? Je vois les prophéties de Christ s’accomplire devant nos yeux : « Sur la terre les peuples seront paralysés de frayeur…plusieurs mourront de peur dans l’appréhension des malheurs qui frapperont le monde entier, car les puissances du monde entier seront ébranlées » (Luc 21/25-26).

Paul a aussi parlé de ces temps : « Quand ils diront paix et sécurité, alors la ruine fondra sur eux » (1 Thess. 5/3). Paul décrit un peuple vivant dans la sécurité et confiant, se vantant « nous avons atteint la paix ». Cependant, au moment où ce peuple se croit le plus en sécurité, la destruction arrive. Soudain, la paix qu’ils ont chéri a disparu. Et, la société est submergée par la peur.

Les américains connaissent le cas de destruction soudaine dont parle Paul. Pendant plusieurs générations, notre nation a joui d’une incroyable sécurité en matière d’attaques. Mais Paul ajoute : « aucun n’échappera » (5/3). Nous voyons les jours que Jésus et Paul ont décrits. Je ne pensai pas voir ces jours pendant ma vie.

Cependant nous ne devons pas craindre. Notre Seigneur a gardé des Joseph pour ces jours spéciaux. Paul a dit aux Thessaloniciens qu’ils étaient gardé parfaitement, esprit, âme et corps (5/23). Et c’était là le plan de Dieu derrière tout ça : pour « rendre parfait l’œuvre de la foi par sa puissance » (2 Thess. 1/11). Paul voulait dire par là : « vous avez été appelé pour accomplir un travail de foi. Et je ne veux pas une foi silencieuse, mais une fois qui démontre la puissance de Christ ».

Le temps est venu pour tous les croyant préservés de se lever avec ‘une foi par la puissance’, comme Paul l’a déclaré.

Ce n’est pas le temps pour la foi timide. C’est un temps où tous les chrétiens qui auront enduré de grands tests vont faire un pas en avant. Notre Capitaine nous appelle à nous lever au milieu d’une société peureuse, et à s’engager dans une ‘foi puissante’. Nous devons faire la déclaration de Joseph : « Dieu m’a envoyé devant vous…. Pour sauver vos vies par une grande délivrance » (Genèse 45/7).

Notre Seigneur n’a pas été surpris par l’attaque du 11 septembre. Il a préparé ses Joseph pour ses moments là. Il les a conduits au travers du feu, des flots, de la maladie, des peines, des tentations, de la peur. Et leur foi a émergé avec puissance. Même si l’enfer envoie ses hordes de terroristes, l’Esprit de Dieu rassemble son armée de saint préservés. Et il les envoie en avant avec confiance, sachant qu’ils sont appelés à délivrer les autres. Ils sont nés et ont été préservés pour ce jour , un temps de grandes crises. Et à chacun, il a été donné un ministère personnel, avec la puissance de Dieu pour changer les vies.
4 commentaires
  • Letoile97 Il y a 1 année, 10 mois

    Amen je suis vivante pour un but et mon but c'est de faire la volonté de Dieu . personne ne mettra la main sur moi au nom de Jésus Christ . que mes ennemis chancellent et tombent dans leurs propres oieges au nom puissant de Jésus Christ amen
  • unhommeduneautresorte Il y a 6 années, 3 mois

    siegneur il m'est arriver de me plaindre du desert et du trouble que je vie et me dire que vraiment tu m'avais abondonner mais maintenent je comprend et je sais que c'est ta façon a toi de me preserver et me garder! Je te fait confiance et donne moi la force de tenir! Avant je demandais que tu eloigne de moi de ce temps mais maintenant stpl fait que temps je ne serais entierement pret et mur que cela soit encore une forme de preparation et de construction de l'homme que tu veux que je sois! Je t'aime
  • H K Il y a 6 années, 8 mois

    Oui ,c'est vrai que: le temps est venu pour tous les croyant préservés de se lever avec ‘une foi par la puissance', comme Paul l'a déclaré. Ce long message est très intéressant on apprends des choses.C'est vrai que nous devons faire un pas devant si nous avions vécu des malheurs.Soyons dans la vie de prière
  • Afficher tous les 4 commentaires