Quand tout semble perdu

Quand tout semble perdu

« Quand je fermerai le ciel et qu’il n’y aura point de pluie, quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays, quand j’enverrai la peste parmi mon peuple ; Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom s’humilie, prie et cherche ma face, et s’il se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai des cieux, je lui pardonnerai son péché, et je guérirai son pays »
2 Chroniques 7.13-14

« Je vous remplacerai les années qu’ont dévorées la sauterelle, le jélek, le hasil et le gazam, ma grande armée que j’avais envoyée contre vous » 
Joël 2.25

Nous vivons une époque difficile, beaucoup de personnes vivent des épreuves terribles. La banalisation du péché et les dysfonctionnements de notre société ont grandement aggravé la situation. Les gens sont désorientés, incapables de distinguer le bien du mal. Il en résulte des mauvais choix, des vies brisées, beaucoup de souffrances, des gens perdus ne sachant plus comment s’en sortir ni vers qui se tourner. 

Etre chrétien ne nous met pas à l’abri des épreuves, nos souffrances peuvent être le résultat de notre désobéissance, mais ce n’est pas toujours le cas. On peut être fidèle et obéissant, et pourtant, la maladie, un divorce, des enfants rebelles à Dieu, et ce sont  les larmes et le désarroi.

On est découragé, on doute de l’amour de Dieu, pourquoi cela m’arrive à moi ? 

- Si on a chuté ou qu’on a désobéi à notre Dieu

Il y a toujours un lieu où on peut être restauré et guéri. C’est aux pieds du Seigneur, il a payé le prix de notre rachat. Sa grâce est suffisante pour nous relever quelle que soit notre situation. Parfois les conséquences des erreurs font des ravages dans une vie, comme un champ après le passage d’une nuée de sauterelle. C’est souvent des conséquences directes de la désobéissance. Parfois Dieu le permet : verset 13 de 2 Chroniques 7 : Quand j’ordonnerai aux sauterelles de consumer le pays. Cela peut paraître cruel, pourquoi Dieu permet-il ces situations ? Est-ce pour punir ? Je crois que Dieu est amour et s’il permet les épreuves, ce n’est pas pour nous détruire, mais pour nous ramener à Lui. Il nous aime trop pour nous laisser nous perdre loin de sa face, il fera tout pour nous ramener à la vie. L’épreuve est un moyen de nous rappeler que sans lui on est perdu.
Il le dit lui-même dans le verset 14, son but est de guérir nos vies, et pour recevoir pardon et restauration il suffit de s’humilier, de chercher sa face et de prendre la décision de marcher dans ses voies, de renoncer à vivre dans le péché. 
Rien n’est jamais perdu avec Dieu, il restaure, il guérit même au-delà de tout ce qu’on pourrait imaginer ou penser. 

- Si on a été fidèle à Christ et que pourtant notre vie ressemble à un champ de ruines

On peut se demander : "pourquoi si je suis fidèle il ne devrait rien m’arriver". Il peut y avoir plusieurs raisons. 
Notre situation peut être la conséquence des mauvais choix d’autres personnes. Un conjoint qui vous abandonne, des enfants difficiles, être victime d’abus ou de violences, le péché d’une personne impacte fatalement l’entourage. La famille, les proches sont affectés bien qu’ils n’y soient pour rien. On ne peut pas dire : c’est mon choix ça ne regarde que moi. Nos choix auront toujours des conséquences sur nos familles et notre entourage soit en bien, soit en mal.

- L’épreuve peut aussi être permise par Dieu pour nous former

Dieu a des projets pour ses enfants, il veut nous utiliser pour le servir, de diverses manières, selon les desseins qu’il a pour chacun de nous. Quand on vient à Lui, on est comme un bloc d’argile qui a besoin d’être modelé, de passer sur le plot du divin potier pour devenir le vase qu’il veut faire de nous.  Le passage sur le plot peut être douloureux, il dépend de nous de nous laisser modeler, d’accepter de lâcher certaines choses, de se laisser dépouiller de ce qui est inutile et qui alourdit notre marche avec Dieu. Laisser Dieu nous enlever tout orgueil, tout besoin de reconnaissance. Le laisser changer nos cœurs pour aimer les autres comme il les aime, les voir comment lui les voit. Il ouvrira les portes pour qu’on entre dans ses desseins quand il jugera qu’on est prêt. Parfois il faut des années de « sauterelles » dans nos vies pour arriver à la maturité nécessaire pour entrer dans notre appel. 

Mais quelle merveilleuse promesse ! Il nous remplacera les années que les sauterelles ont dévorées. La restauration, la guérison de nos vies, l’exaucement de nos prières, il nous redonnera tout ce qui nous a manqué pendant ces temps d’épreuve. Et il nous accueillera un jour dans son royaume, là où il n’y aura plus de souffrance, plus de larme, rien que le bonheur dans sa présence.

Quelles que soient les « sauterelles » qui dévorent ta vie, prend courage, l’épreuve prendra fin. Dieu ne permettra pas que tu sois éprouvé au-delà de tes forces.

Il est celui qui te relève si tu as chuté de quelques manières, revient simplement à lui et il guérira ta vie. Si tu as été fidèle et que l’épreuve te touche, persévère dans la foi, il a des richesses à t’enseigner au travers de tes circonstances. Crie à Dieu de tout ton cœur, il interviendra en ta faveur.  

« L’Eternel est près de ceux qui ont le cœur brisé, et il sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement »
Psaume 34.18

Patricia Trébuchon - Coordinatrice de prière nationale d’Aglow International France

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire