Quels types de fruits votre vie produit-elle?

Quels types de fruits votre vie produit-elle?

Il est profondément naturel que chaque vie produise du fruit.
En hébreu comme en grec le mot " fruit " veut dire : produit de la terre, nourriture, récolte, …
L’être humain est un morceau de terre contenant d’avance un potentiel, appelé à se développer et à se perpétuer (Gen 2, 7).
La Bible est remplie de passages qui parlent de façon imagée de mots : fruits, arbres, terres…Quel enseignement pouvons-nous en tirer ?

Moïse recommanda au peuple d’entretenir les arbres qui portaient du fruit, et d’abattre ceux qui n’en portaient aucun (Deut 20, 19-20).
Jésus souligne cette même vérité : " Je suis le vrai cep et mon père est le vigneron. Tout sarment qui ne porte pas de fruit, il le retranche ; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde afin qu’il porte encore plus de fruit. " Jean 15, 1-2
Les fruits que nous sommes sensés porter sont les caractéristiques de Dieu, qui nous font ressembler à lui (amour, joie, paix, patience, bonté, bienveillance, foi, douceur, maîtrise de soi).

Il nous est impossible de produire ces fruits par nos propres efforts (…sans moi vous ne pouvez rien faire, Jn 15, 5b)

Là où j’ai grandi, il est de coutume de manger des fruits (mangues) à moitié mûrs accompagnés du sel.
Le noyau du fruit mangé à ce stade ne peut se reproduire, puisque son fruit n’est pas mature.
En effet, seul le noyau d’un fruit mature est capable de se reproduire, après sa mort dans la terre.

De même, Jésus nous recommande non seulement de porter du fruit, mais de porter un fruit qui se perpétue : "…vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure… " Jn 15, 16
Un fruit qui ne doit être ni charnel ni immature (Gal 5, 19). Mais que sont donc des fruits immatures ?
Les fruits immatures sont les mêmes fruits qui caractérisent Dieu (amour, paix, joie…) mais dont le processus de développement s’est soit arrêté, soit ralenti.
Et en l’absence d’un bon développement, ces fruits immatures basculent souvent dans la catégorie des œuvres de la chair. " Etes-vous tellement dépourvus de sens ? Après avoir commencé par l’Esprit, voulez-vous maintenant finir par la chair ? " (Gal 3,3).

Pour commencer en beauté cette nouvelle année dans chacune de nos relations, laissons-nous guider par le Saint Esprit pour vivre selon Phil 4, 8 : " …que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux, et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. "

Et réaliser que nous sommes un morceau de terre, appelés à produire des fruits qui nous font ressembler à Dieu, et qui demeurent.



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

7 commentaires