Qui est comme Job ?

Qui est comme Job ?

Tous ceux et celles qui sont lecteurs de la Bible, n’ignorent pas ce qui arriva à un homme appelé Job. 

 

La Bible consacre un livre entier à son histoire, où nous voyons cet homme fidèle à Dieu, passer au travers d' épreuves sans précédent dans sa vie. Jugez plutôt:

 

«Un jour que les fils et les filles de Job mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné, il arriva auprès de Job un messager qui dit: Les boeufs labouraient et les ânesses paissaient à côté d'eux; des Sabéens se sont jetés dessus, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l'épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Le feu de Dieu est tombé du ciel, a embrasé les brebis et les serviteurs, et les a consumés. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Des Chaldéens, formés en trois bandes, se sont jetés sur les chameaux, les ont enlevés, et ont passé les serviteurs au fil de l'épée. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle. Il parlait encore, lorsqu'un autre vint et dit: Tes fils et tes filles mangeaient et buvaient du vin dans la maison de leur frère aîné; et voici, un grand vent est venu de l'autre côté du désert, et a frappé contre les quatre coins de la maison; elle s'est écroulée sur les jeunes gens, et ils sont morts. Et je me suis échappé moi seul, pour t'en apporter la nouvelle.

Alors Job se leva, déchira son manteau, et se rasa la tête; puis, se jetant par terre, il se prosterna, et dit: Je suis sorti nu du sein de ma mère, et nu je retournerai dans le sein de la terre. L'Eternel a donné, et l'Eternel a ôté; que le nom de l'Eternel soit béni!

En tout cela, Job ne pécha point et n'attribua rien d'injuste à Dieu...        

...Et Satan se retira de devant la face de l'Eternel. Puis il frappa Job d'un ulcère malin, depuis la plante du pied jusqu'au sommet de la tête. Et Job prit un tesson pour se gratter et s'assit sur la cendre.»

Seule son épouse lui avait été laissée, mais elle le maudit au lieu de le supporter dans ses afflictions !

(Job 1: 13-22 & 2:7-9)

Pour ajouter à ses souffrances déjà extrêmes, Job ne sut pas durant son temps sur terre, les raisons pour lesquelles il traversa cette tragédie! Sans comprendre, il persévéra dans son intégrité, tout en se réservant le droit dans sa communion avec Dieu, de déverser l’amertume et le sentiment d’injustice qu’il ressentait pour tout ce qui lui était survenu.

De telles tragédies peuvent-elles arriver aux croyants, rachetés par Dieu ? 

Le Psaume 34:18-19, nous rappelle que:

«L'Eternel est près de ceux qui ont le coeur brisé, Et il sauve ceux qui ont l'esprit dans l'abattement. Le malheur atteint souvent le juste, Mais l'Eternel l'en délivre toujours.»

L’histoire de Job à sans doute inspiré notre expression: «un malheur n’arrive jamais seul». Et le fait est que parfois, ce dicton se trouve confirmé par les faits !

Je me souviens d’une période particulière de nos vies en Asie, lors de laquelle, avec mon épouse, pendant un peu plus de deux années, nous sommes passés par une série d’épreuves et de difficultés qui s’alignaient les unes après les autres, sans presque nous donner le temps de souffler ! 

Une dépression suivie d’un cancer pour moi, puis un rétablissement et un déménagement vers le nord du pays, sur la conduite de Dieu; un accident de voiture dans lequel ma femme, une amie et 4 de nos enfants faillirent périr, puis une méningite qui faillit me coûter la vie et me bloqua 2 mois au lit; des évacuations de nos enfants pour maladies; une conversion d’une jeune fille locale atteinte d’un cancer en phase finale, et juste après son décès, une opération à l’étranger en urgence de mon épouse ainsi que l’hospitalisation, aussi en urgence, de la tutrice de nos garçons, qui se brûla gravement en les protégeant d’une explosion... De vraies montagnes russes émotionnelles !

Dès que nous passions par une ou deux semaines de calme, nous nous demandions quelle serait la prochaine épreuve à venir... 

Etions-nous un cas isolé ? Non ! Plusieurs autres familles de missionnaires, chères à nos coeurs, connurent elles aussi de telles «saisons», avec parfois malheureusement, des épilogues beaucoup plus douloureux...

Pourquoi Seigneur ?

L’épreuve, la maladie, le deuil ne signifient pas la punition d’un péché. Regardons à la vie de l’apôtre Paul !

Mais le monde dans lequel nous vivons est en état de guerre ouverte contre le Royaume de Dieu qui progresse. Les ténèbres réagissent, attaquent l’Eglise, ceux et celles qui marchent fidèlement. C’était bel et bien la raison pour laquelle Job fut ainsi agressé par Satan ! 

Mon frère, ma soeur, si tu traverses actuellement une telle zone de tempêtes, ne te décourage pas, souviens-toi de la fin que connut Job et des paroles de Jésus à Pierre:

«Le Seigneur dit: Simon, Simon, Satan vous a réclamés, pour vous cribler comme le froment. Mais j'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point; et toi, quand tu seras revenu, affermis tes frères !»  Luc 22: 31-32

Gardez courage, amen !



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

20 commentaires
  • Marie Blanche Il y a 5 années, 10 mois

    Mon frère, ma soeur, si tu traverses actuellement une telle zone de tempêtes, ne te décourage pas, souviens-toi de la fin que connut Job: amen amen amen SEigneur accorde moi la grâce de fixer mes yeux sur la fin de Job et me dire qu'il y'a de l'espoir pour moi au nom de JESUS amen
  • Legarding Il y a 6 années, 5 mois

    Merci bien aimé, serviteur de Dieu pour ce message d'encouragement
  • manu13010 Il y a 7 années, 4 mois

    Merci Eric-vincent pour ce texte. En fait, en douze années j'ai traversé toutes sortes d'épreuves, de tribulations et de maladie. Mais maintenant, avec la pérsévérence en christ je vois des portes s'ouvrires et des maladies qui guérrissent. Ce texe inspiré de Dieu, montre bien qu'il faut lui faire confiance et vivre sa foi. Seigneur, puisque je crois en ton nom, tu me délivrera. Amen
  • Afficher tous les 20 commentaires