Rendons hommage!

Rendons hommage!

 Il y a quelques années, j’étais au Canada pour assister à des rencontres destinées aux pasteurs, aux missionnaires et à tous les hommes et femmes du monde Francophone, engagés dans un service pour Dieu. L’objectif était d’encourager, et de renouveler notre vision et notre foi en la puissance de Dieu pour exaucer ses promesses.

Pour ce faire, les organisateurs eurent une idée que je trouve encore aujourd’hui extraordinaire.

Ils choisirent d’honorer la mémoire de grands serviteurs de Dieu aujourd’hui disparus qui avaient oeuvré partout dans le monde pour l’évangélisation de la francophonie.

Vinrent sur l’estrade, les membres de leurs familles encore en vie, pour recevoir en hommage à leurs parents, un symbole de la reconnaissance que les peuples évangélisés avaient à leur égard pour leur avoir apporté la Parole de vie.

Puis ce fut le tour de serviteurs encore en vie mais retraités, qui avaient eux aussi servi dans les parties éloignées de la Francophonie, de recevoir un hommage à leur obéissance à l’appel de Dieu.

L’ensemble de cet évènement fut spirituellement et émotionnellement extrêmement fort.

Des larmes coulèrent de part et d’autre, et surtout, partout se ressentit un renouvellement puissant du désir de servir et de suivre l’exemple de nos illustres aînés, qui allèrent jusqu’au bout de la carrière que Dieu avait placée devant eux.
Nous ne vîmes ce soir là, qu’humilité de la part des récipiendaires et une grande gloire rendue à Dieu, le Maître de la moisson et des ouvriers.

Emu, je me penchais vers mon voisin, ancien missionnaire, pour lui confier mon regret qu’à l’époque, nos responsables de France n’aient pas eu les premiers cette idée d’honorer ceux qui étaient sortis de leur sein pour obéir à l’appel du Maître. Il acquiesça et me fournit une explication: «Nous ne savons pas honorer ceux qui ont servi fidèlement, me dit-il, par peur de leur donner une occasion de s'enorgueillir, ou de donner l’impression que nous tombons dans le culte de la personnalité. C’est bien triste, ajouta-t-il»

Je crois qu’il avait raison.

Il est essentiel pour donner envie aux jeunes croyants de servir Dieu, de leur montrer des modèles qu’ils veuillent imiter. De tels évènements sont de nature à susciter un appel au service, l’envie de reprendre le flambeau.

Nous avons besoin d’assurer le passage de relais entre générations à une heure où le renouvellement des serviteurs partant à la retraite est de plus en plus difficile. Les raisons sont multiples. Mais le manque d’enthousiasme, faute de modèles à imiter, y est certainement pour beaucoup.

A l’heure de l’uniformisation et du politiquement correct, il est indispensable de donner aux jeunes générations l’occasion de suivre les pas de «héros» qui les ont précédées.

Il faut leur rappeler que la plupart de ces hommes et femmes, étaient à leur époque, des «briseurs de moule». Ils avaient osé aller à l’encontre d’idées reçues et de normes, pour obéir à leur appel. Ils avaient pris des risques et Dieu les avait bénis!

Devons-nous dépeindre un tableau «mirifique» de ceux qui ont servi avant nous ?

Surtout pas ! S'il y a une chose que les jeunes détestent par-dessus tout, c’est l’hypocrisie. Ils savent déceler ceux qui sont «vrais» de ceux qui font semblant ou portent un masque religieux. Oser dire la vérité ne signifie pas les décourager, c’est leur montrer qu’il faut se préparer à relever des défis en comptant sur le soutien de Celui qui les appelle.

La Bible nous montre nombre de héros de la foi avec leurs manquements, ils en restent pourtant toujours des modèles !

Un culte de la personnalité ? Certains le recherchent de leur vivant, ils auront leur récompense. Cependant, cette crainte ne doit pas nous priver de la contagion positive que provoque une foi conquérante.

Non, ceux et celles qui ont tout donné pour la construction du royaume de Dieu ne s'enorgueilliront pas en recevant les remerciements de leurs pairs. Ils seront à l’inverse bénis et touchés d’être reconnus, beaucoup de souffrances seront ainsi gommées par la joie de l’amour fraternel.

Pour chaque nation, à chaque génération, Dieu ne cesse de faire se lever des hommes et des femmes qui répondent à son appel, notre pays n’y fait pas exception. Nous avons parmi nous des exemples encore vivants ou récemment disparus de serviteurs dignes d’être honorés et donnés en exemples aux jeunes générations.

Alors qu’attendons-nous ? Apprenons à rendre hommage à ceux et celles qui nous ont précédé. Ce faisant nous nous dédouanerons d’une dette que nous avons envers eux, et en même temps montrerons un chemin à suivre à tous ceux et celles qui interrogent Dieu sur ce qu’ils doivent faire avec leur vie.

«Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur...» 1 Timothée 5:17

«Rendez l’honneur à qui vous devez l’honneur» Romains 13:7

PS: Je dédie cet article à la mémoire de Jean-Claude Guillaume, héros de la foi et modèle pour beaucoup.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !


Ce texte est la propriété du TopChrétien. Autorisation de diffusion autorisée en précisant la source. © 2022 - www.topchretien.com

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

12 commentaires
  • Daniella Blacma Il y a 13 années, 5 mois

    je réalise que Billy Graham par ses messages ont marqué la vie de beaucoup et je sais qu'au moment de sa mort (bien que je lui souhaite une longue vie) beaucoup de personnes lui rendront hommage et je suis reconnaissante au top chrétien d'avoir rendu hommage à un tel homme comme Jean-Claude Guillaume. Ses écrits resteront à jamais, oui héros de la foi et modèle pour beaucoup!! Merci pour cet article!
  • yshay Il y a 13 années, 5 mois

    Merci pour ce message encourageant, servir Dieu n est pas toujours facile et demande beaucoup d écoute , d obeissance, parfois de sacrifice , d honneté , de passion pour Christ, de foi etc.. Je ne connais pas le pasteur Jean- Claude Guillaume ,mais je suis tout à fait d accord avec le fait d honorer ces pasteurs, ces évangélistes qui vont partout proclamer l évangile et nous conduise vers Celui qui a Donné pour nous son Fils Bien Aimé Jésus Christ Je suis aussi tout à fait d accord pour honorer également ceux qui sont en vie , Merci Seigneur, car ils ont mis leur vie au service du Roi de Gloire, et leur passion pour Jésus est 1 exemple,je cite : Patrick Fontaine, Rémy Bayle, Thierry Kopp Steve et Rita Fidele, JC et Marie Claude Buis,etc... Je bénis notre Dieu de m avoir permis d etre enseigné par ces personnes, de les avoir rencontre, écoute,partager leur amour pour Christ . Je les bénis tous dans le merveilleux Nom de Jésus Christ et je prie que notre Seigneur continue à les utiliser avec puissance pour que sa Gloire soit manifestee Amen!!!
  • Sunshine Il y a 13 années, 5 mois

    Honorer une personne c'est décider de lui faire, accorder de l'importance et de la valeur. En la considérant comme un trésor précieux, en lui octroyant une position digne de respect, dans notre vie , Aimer cette personne signifie que nous allons mettre cette décision en pratique. Remercier les serviteurs de Dieu, les personnes qui s'occupent des enfants, les choristes, les portiers , ceux qui passent pour les offrandes, et qui les comptent.Etc Tout cela est tout simplement une marque de respect. Qui se faisait il y a plusieurs années et qui semblaient apprécié par toute la congrégation. Sans voir aucune bête noire. Par ceux et celles qui étaient simplement des participants. Aujourd'hui on a perdu ce respect. Du remerciment pensant que si les gens le font depuis longtemps c'est leur job de le faire. Et si les personnes délaissent leur job ils sont un peu regardé comme des rétrogrades dans leur mission. C'est tout de même de valeur. Un ministère n'est certainement pas une job. C'est plutôt un appel de Dieu pour un service en particulier. Et si chacun dans l'église voyait ou se trouve son service . Les gens seraient tous actifs d'une manière ou d'une autre. Chaque soldat a son arme a porter, son uniforme a garder et faire en sorte qu'elle soit impeccable, ses bottes à être reluisante comme un miroir sa casquette avec son égigie 2 doigts au dessus de l'oeil . Alors c'est comme cela que le chrétien devrait-être.Une personne impeccableblement respectueuse des uns et des autres. Sunshine Qc. xxx
  • masyl Il y a 13 années, 5 mois

    Je n 'ai pas personnellement connu le ministère du pasteur Jean Claude Guillaume ni l 'homme lui même, néanmoins je rend grâce à Dieu pour toutes les personnes qui ont été bénies directement ou indirectement par son ministère. Que sa famille soit consolée, car notre frère est rentré à la maison. puisse Dieu susciter des serviteurs qui œuvrent pour son royaume,au nom de Jésus Amen
  • Salma Il y a 13 années, 5 mois

    Amen et je suis heureuse que le Top chrétien ait pu rendre hommage au Pasteur Jean-Claude Guillaume! Oui, nous nous devons d'honorer de tels hommes! Soyez béni Frère. Maranatha! Salma
  • ricola Il y a 13 années, 5 mois

    amen!! c'est vraiment un très bel enseignement que tu nous apportes , à nous les jeunes!! sois béni dans ce que tu fais!
  • touareg82 Il y a 13 années, 5 mois

    Merci cher frère Eric-Vincent pour ce précieux commentaire sur l'action d'honorer! J'étais jusqu'ici très frileux par rapports aux honneurs et mémoires qu'on peut attribuer aux hommes remarqables, souvent selon nos critètres purements humains! Le formidable éxemple de pércévérence de foi et de fidèlité, de ceux et celles qui, durant leur ministères, voir durant toute une vie, ont semés dans le dénuement complet et avec larmes, subissant trahisons, calomnies, dénigrement, persécutions et parfois mème considerés comme "tombés"..., sont souvent oubliés... et très honorés ceux qui ont suivis, qui sont arrivés au bon moment pour récolter, et qui parfois malheureusement ont pris goût de tomber sous nos projecteurs... Je suis convaincus, que l'honneur que Dieu nous accordera, a la porte de l'éternité, par le verdict: "bon et fidèle sérviteur/servante rentre dans la joie de ton Père" vaut infiniment plus que tout... et nous fera partager une joie indéscriptible avec beaucoup, boucoup de personnages considérés, grands devant Jésus et qui n'ont été que peu ou pas connus parmis les hommes! Aussi, sachons bien faire la différence: -entre honorer (considérer, gratifier, accueillir...) et (se laisser-) enorgeillir, flatter, élever... -entre honorer et glorifier (rendre gloire a..., louer, exalter) Accueillons, encourageons le premier, les honneurs sains, et ayons le corrage de rejeter les seconds (mème publiquement si cela est nécéssaire) avec fermeté et dans l'amour, pour garder en horreur toute forme de cultes idôlatres, dont celui de la personnalité. Notre Dieu est Saint, et la démangeaison humaine est de rendre un culte au palpable, contemporain, grand, et veut faire de nous "des papes"... soyons des imitateurs (non aveugles, ni aveuglés)d'authentics sérviteurs comme l'apotre Paul, qui lui-mème était imitateur de Christ! Et Dieu-merci, qu'il y a encore des exemples comme les frères Jean-Claude Guillaume, Ciseron, Lecossec, Burki, soeures Thérèsa, Emmanuelle e.t.c. et bien d'autre qui les ont précédés! Salutations en Christ!
  • Kaheru Il y a 13 années, 5 mois

    A Dieu soit la gloire.
  • Deya Il y a 13 années, 5 mois

    Tellement vrai. Il faut rendre l'honneur à celui à qui l'honneur est dû. J'ai failli couler une larme. Merci pour cet appel. Que Dieu vous bénisse infiniment et merci pour l'hommage au fidèle serviteur parti. PS: Je dédie cet article à la mémoire de Jean-Claude Guillaume, héros de la foi et modèle pour beaucoup.
  • christianetouly Il y a 13 années, 5 mois

    Merci à l'hommage rendu à tous les serviteurs de Dieu qui ont été fidèles malgré les difficultés qu'ils ont rencontré
  • christianetouly Il y a 13 années, 5 mois

    Il est vrai que le témoignage réel, de ce qu'on fait les anciens, sans cacher les difficultés qu'ils ont rencontré et comment Dieu les a relevé de ces difficultés,de leurs chutes, doutes et crainte, aide à avancer. Les jeunes ne sont pas les seuls à reconnaître ceux qui sont vrai et à détecter la vérité, mais ils l'expriment plus facilement. Je ne suis pas jeune, mais j'ai toujours en horreur des écrits qui ne témoignent pas de la strict vérité , sauf que aujourd'hui, après expérience, et maintes chutes ou souffrances à la suite de ces témoignages où l'on cache une partie de la vérité, en faisant croire au lecteur que la personne passe de l'état de pécheur à l'état de héros de Dieu, sans parler de ses chutes, découragements, et ses temps d'incrédulité, je sais que toute la vérité n'a pas été dite, et je ne me décourage plus parce-que je n'arrive pas à avoir cette foi qui déplace des montagnes du jour au lendemain. Merci à tous ceux qui témoignent de la vérité sans rien cacher,c'est ce qui aide à se construire, et qui donne envie d'aller plus loin avec le Seigneur
  • ZABULON Il y a 13 années, 5 mois

    J'étais présente à cette rencontre au Canada et moi aussi je me suis réjouie de l'hommage rendu aux serviteurs de DIeu, notamment celui du Pasteur Le Cossec qui a invoqué la bénédiction de Dieu sur mon mariage (petit détail) mais surtout qui a été un apôtre dans sa génération. Osons élever des hommes qui sont à la gloire de Dieu, ils sont en effet les modèles à suivre pour les futures générations.