Renouveler son intelligence...et surmonter ses peurs

Renouveler son intelligence...et surmonter ses peurs

Lors d’une petite balade en famille, j’ai voulu prendre un raccourci pour rentrer plus tôt à la maison. Je m’apprêtais à emprunter un talus, lorsque j’ai entendu du bruit… Je m’arrête, j’observe, et mes craintes se voient confirmées… Il s’agissait d’un serpent. Je continue à observer : il est fin, de couleur plutôt verte et jaune. Je pense qu’il s’agit d’une couleuvre. Je ne crains rien. Mais je choisis de ne pas emprunter ledit raccourci…

Le surlendemain, je vérifie sur Internet : Tout me confirmait qu’il s’agissait bien d’une couleuvre, en particulier quelques anecdotes : elle aime les talus, fait beaucoup de bruit en s’échappant, on la rencontre de préférence au mois d’avril, elle se cache dans des buissons et est capable de grimper dans des arbustes. J’ai également vérifié que je ne pouvais pas la confondre avec une vipère… J’en suis convaincue…

Que ferais-je la prochaine fois ? Vais-je renouveler mon ancienne intelligence, celle acquise dans le passé avec des parents qui m’ont enseigné à craindre tous les serpents (" Dans le doute, abstiens-toi… ") ou faire confiance à mes nouvelles connaissances en la matière… Vais-je continuer à fuir, car un serpent restera toujours " une mauvaise rencontre " pour moi, ou vais-je surmonter mes peurs ?

Mais comment renouveler son intelligence ?

Par la connaissance de la Parole, nous connaissons la pensée de notre Père Céleste.
Par l’expérience, nous faisons grandir notre foi. Et qui veut se retrouver comme les jeunes filles qui n’avaient pas assez d’huile dans leur lampe ? (Matthieu 25)

Pourquoi se contenter de la connaissance de Dieu déjà acquise ? Imaginez qu’un jeune enfant ait été intrigué à mes côtés dans ce talus, et tout fier ait attrapé le serpent ? Me connaissant, j’aurais hurlé ! Or, par son absence de connaissance, l’enfant aurait pu se mettre en danger… mais ne l’était pas… et quant à moi je lui aurais communiqué ma peur de l’ensemble des serpents…alors que la vérité est que les serpents sont très utiles, protégés et que les couleuvres ne sont pas venimeuses…

Connaître et avoir foi en la Vérité, voilà ce qui peut nous mener vers une vie de liberté en Christ : Pas besoin de faire un détour de quelques mètres ou de quelques années !

Par la connaissance et la mise en œuvre de la Parole, la confiance en cette bienveillance de notre Père, nous sommes invités à devenir libres de nos peurs.

Alors, goûtons au Seigneur !

En partenariat avec www.famillejetaime.com



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire
  • SISSIVER Il y a 9 années, 6 mois

    Oui goutons à la saveur, à la source intarrissable, renouvelons notre Foi dans le Seigneur Bonne journée à Tous et que Dieu Vous Bénissent