Rêves de gloire

Rêves de gloire

« Toute chair est comme l’herbe, et toute sa gloire comme la fleur de l’herbe, l’herbe sèche, et la fleur tombe… » (1 Pierre 1.24)

« Je m’voyais déjà en haut de l’affiche », chantait Aznavour.

Combien rêvent de voir leur nom s’étaler partout, d’être connus et adulés ? Et pourtant, rares sont ceux qui y parviennent, et encore plus rares sont ceux qui s’y maintiennent.

J’ai vu un jour un reportage navrant : les « stars oubliées ». D’anciens chanteurs célèbres racontaient comment, d’un jour à l’autre, tout s’était écroulé. Leurs CD ne se vendaient plus. Il fallait annuler leurs concerts, faute de réservations. Leur producteur résiliait leur contrat. Effondrées, ces « stars » se demandaient pourquoi elles ne brillaient plus, pourquoi leurs « fans » s’étaient détournés d’elles… Plusieurs expliquaient qu’elles avaient fait ensuite une dépression nerveuse. C’était leur « traversée du désert », soupiraient-elles, inconsolables…

La Bible nous montre souvent combien le cœur humain est changeant et inconstant. Dans Actes 14.11, par exemple, la foule enthousiaste prend Paul et Barnabas pour des dieux : « Les dieux sous une forme humaine sont descendus vers nous ! » s’écrient-ils. On veut leur offrir un sacrifice, ce qui consterne Paul. « Nous sommes des hommes de la même nature que vous », objecte-t-il.

Et puis, au verset 19, tout change : des Juifs hostiles parviennent à influencer la foule, qui lapide Paul, puis le traîne hors de la ville, pensant qu’il est mort ! Comme tous ces gens sont passés rapidement de l’adulation à la haine !

L’exemple de notre Seigneur Jésus-Christ est encore plus frappant. Quand il entre à Jérusalem, on l’acclame : « Hosanna au Fils de David ! » On jette des vêtements et des branches sur la route en son honneur. Et puis, quelques jours plus tard, tout change de façon hallucinante. La foule hurle : « Qu’il soit crucifié ! », rejetant ainsi son Messie qui, pourtant, a fait du bien à tous partout où il passait.

Rêvons-nous de gloire ? Attention… Le soutien de l’homme est « une toile d’araignée » (Job 8.14). Mieux vaut bâtir sa vie sur Jésus-Christ, le Rocher fidèle et sûr !

Ma prière de ce jour

Seigneur, apprends-moi à m’appuyer sur toi, à chercher mon épanouissement en toi. Les autres m’ont souvent déçu(e), et j’ai moi-même déçu les autres, mais toi tu ne changes pas, toi tu ne déçois pas. Je ne veux pas chercher à rendre mon nom célèbre, mais plutôt me réjouir de ce que tu l’as inscrit au seul endroit qui compte vraiment : dans ton Livre de vie. Je veux marcher humblement à ta suite.  Amen. 

 

 

Vous pouvez avoir une opinion différente voire même divergente de celle de l'auteur de ce texte. Cependant, nous vous demandons de rester fraternels et respectueux dans vos commentaires et de viser d'abord à encourager chacun et chacune, comme nous le faisons nous-mêmes au TopChrétien.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire