Il n'est jamais trop tard

Il n'est jamais trop tard

C'est par la foi que Sara elle-même, malgré son âge avancé, fut rendue capable d'avoir une postérité, parce qu'elle crut à la fidélité de celui qui avait fait la promesse. Hébreux 11.11

À plus de 90 ans, Sara a donné naissance à Isaac après une longue vie d’attente, d’aventures et de rebondissements en tous genres. 

Jusque là :

- elle a quitté sa famille à Ur et abandonné son confort

- elle a suivi son époux sans savoir où elle allait, 

- elle a été enlevée deux fois, 

- elle a perdu son honneur dans le harem de Pharaon, 

- elle a essayé d’accomplir la volonté de Dieu par sa propre chair, 

- elle a souffert de la liaison d’Abraham avec sa servante, 

- elle a porté la honte de la stérilité, 

- elle a perdu son intimité avec son époux.

On interprète souvent cette grossesse tardive de Sara comme le signe d’une opposition de l’ennemi qui ne voulait pas que le plan de salut de Dieu s’accomplisse ou encore comme le désir de Dieu de démontrer son action miraculeuse. Ces interprétations, sans doute vraies, ne sont pas les seules lorsque l’on regarde au contexte.

On remarque une évolution dans la foi de Sara. Au début de sa marche, elle ne fait qu’accompagner son mari. C’est Abraham qui parle avec Dieu. C’est Abraham qui construit des autels et fait les sacrifices. C’est encore Abraham qui obtient les promesses de bénédictions et l’assurance qu’il aura une descendance.

Toutefois, peu à peu, le personnage de Sara prend forme :

- elle change de prénom et passe de Saraï (ma princesse) à Sara (princesse de beaucoup)

- elle prend connaissance des promesses divines,

- elle reçoit le Seigneur chez elle lorsqu’elle s’implique dans la visite des trois hommes,

- elle entend personnellement la parole de Dieu qui lui annonce qu’elle va avoir un fils dans moins d’un an,

- elle laisse de côté son scepticisme et son incrédulité,

- elle s’empare de la promesse par la foi,

- elle met fin à sa double stérilité (elle n’a jamais pu avoir d’enfant et elle est ménopausée). 

Je crois aussi profondément que Dieu a attendu Sara. Il voulait :

- qu’elle soit prête,

- résolue à accomplir la mission qu’il avait toujours voulue lui confier, 

- entièrement consciente que Dieu respectait sa volonté,

- lui communiquer la foi et l’espérance qui allaient débloquer la bénédiction dans sa vie et dans l’histoire de l’humanité.

Il n’est jamais trop tard ! Même si vous pensez :

- avoir trop attendu, 

- avoir raté des occasions, 

- avoir souffert des mauvaises décisions des autres,

- ne rien avoir compris aux choses de Dieu pendant longtemps, 

- avoir commis de graves erreurs,

- etc.

Dieu veut faire de vous un héros, une héroïne de la foi et veut vous associer à son triomphe et à sa gloire !

Si Sara attendu 90 ans pour entrer pleinement dans la destinée que Dieu voulait pour elle, alors rien n’est perdu pour vous et il n’est pas trop tard pour vous !

Ce texte vous a bénie ? Retrouvez l’histoire complète de Sara dans « La femme dans le cœur de Dieu » dont vous pouvez télécharger gratuitement un extrait en cliquant ici. 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Abus sexuel, viol, drogue, divorce, deuil, maladie,  excision, handicap, rejet, violence conjugale… 14 histoires de femmes. 

Drames exceptionnels ou tragédies ordinaires, aventures extrêmes ou péripéties plus légères… Ces 14 femmes ont pour point commun la guérison, la reconstruction, la réconciliation par l'action de Dieu dans leur vie et grâce à leur foi

Téléchargez un extrait de  « C'est leur histoire » en cliquant ici.

8 commentaires
  • paroledeDieu Il y a 1 mois, 1 semaine

    "...elle a porté la honte de la stérilité...: La stérilité est considérée comme une malédiction. Elle engendre une souffrance chez la femme , et personne n'a compassion d'elle. Puisque pas considérée comme une maladie... 90 ans... aujourd'hui avec la PMA, les Médecins font des exploits, mais ils ne veulent rien tenter au-delà d'un certain âge. Et pourtant Sara a pu porter sa grossesse et accoucher malgré son âge... Que Dieu vienne soulager cette douleur dans le cœur de toute femme qui n'a jamais enfanté ou qui a perdu son seul enfant et ne peut plus en avoir...
  • Georgette Joly Il y a 1 mois, 1 semaine

    Comme Sara , nous avons besoin d'évoluer dans notre vie ! Au début je ne comprenais pas tout , mais chaque jour avec le Seigneur j’ai grandis dans Sa connaissance et celle de Sa Parole et c’est celà qui a changé ma vie ! J’ai trouvé la paix et l’amour grâce au Seigneur et avec Dieu il n’est jamais trop tard pour réussir notre vie ! Nous pouvons toujours apprendre et grandir en Lui !
  • Christina Il y a 1 mois, 2 semaines

    Merci Solange. Soyez bénie pour ce message benissant
  • Afficher tous les 8 commentaires