Sortir de sa zone de confort

Sortir de sa zone de confort

Je m’appelle Joël Modrin et je viens de France, près de Lyon. En janvier 2005, avec mon épouse Sandrine et mon fils Johan âgé de 6 ans, nous nous sommes installés au Québec afin que  je puisse préparer en 3 ans un baccalauréat en Théologie avec mineur en Mission à l’Institut Biblique du Québec.

C’est un pas important que nous venons de franchir, la concrétisation de plus de deux ans et demi d’attente. Remplir les formalités pour l’obtention des visas mais surtout laisser Dieu mettre en place les circonstances favorables promises qui permettraient notre départ et notre séjour dans le meilleur contexte possible. Notre patience a été mise à l’épreuve et notre motivation affermie.

Je mesure toute la grâce de Dieu pour que nous soyons là et je voudrais partager avec vous mon témoignage attestant que rien ne résiste au Seigneur, aucune circonstance contraire, car Il réalise toujours Ses plans pour nos vies. Ce qu’Il a décidé Il l’accomplit toujours et rien ne lui résiste.

" Quand le SEIGNEUR de l’univers a pris une décision, qui peut l’arrêter? Quand il lève son poing menaçant, qui peut le détourner ? " - Esa 14.27

En 1991, dans les mois qui ont suivi ma conversion, Dieu m’a convaincu par Sa parole et par Son Esprit qu’Il m’appelait à devenir son serviteur comme missionnaire auprès des plus malheureux et des enfants. De la même manière et cette même année alors que Sandrine se trouvait en Grande Bretagne pour une année, le Seigneur a déposé dans le cœur de mon épouse un même appel de missionnaire pour les enfants. C’est donc bien conscients d’un appel sur nos vies que nous nous sommes mariés en 1996. Nous savions qu’un jour nous devrions quitter la France et servir Dieu à plein temps. Au-delà de nos limites, des contraintes familiales à ce moment là, c’est le feu qui brûlait dans nos cœurs : servir Dieu, lui consacrer nos vies.

" Il y a dans mon cœur, comme un feu qui s’embrase enfermé dans mes os, je m’épuise à le contenir et n’y arrive pas "Jer 20.9

Cependant pendant de nombreuses années, aussi surprenant que cela puisse paraître, le Seigneur m’a demandé de rester discret quant à mon appel de missionnaire et d’attendre le moment qu’il me montrerait pour en parler clairement et avec autorité. Cette période a duré 10 ans, une période longue aux yeux des hommes mais une période bénéfique à la construction de ma vie familiale, spirituelle, et à la formation de mon caractère. C’est une période pendant laquelle j’ai trouvé beaucoup de joie à servir le Seigneur auprès des ados et des enfants mais aussi dans toutes sortes de petites tâches selon les besoins de mon église. Déjà, je savais que dans ces petites choses, Dieu me préparait.

En 2001, l’ordre du Seigneur n’a plus été d’attendre mais de nous préparer et de commencer à parler de ce que nous avions reçu dans notre cœur de la part de Dieu. Cela a été très clair pour moi et pour mon épouse. Nous devions aller plus loin que quelques cours pris par correspondance et notre vie d’église locale.

En 2002 nous étions prêt à cela : faire l’offrande de nos vies et de tous nos biens pour cet objectif. Mais la question était "où" ? Nous avions besoin de la direction de Dieu et de Son intervention pour bouger les circonstances présentes dans lesquelles nous nous trouvions et qui ne rendaient pas favorable une telle entreprise.

Dieu n’a pas tardé à me parler par Son esprit et me montrer comme destination le Québec. Je n’avais jamais imaginé partir un jour au Québec et je ne savais même pas s’il y avait une école biblique dans ce coin du monde ! Mais j’ai compris avec mon épouse que Dieu ouvrait devant nous une voie exaltante, pleine de surprises où nous allions le voir à l’œuvre d’une manière toute spéciale.

Dans les mois qui suivirent, sans que je prenne l’initiative de quoi ce soit, j’ai pu voir Dieu à l’œuvre, créant les circonstances, me faisant connaître l’Institut Biblique du Québec et un ancien étudiant reparti en France : Patrice Martorano. En effet notre groupe de jeunesse intégrait celui de la jeunesse de Givors Nouvelle Génération.

De cet été 2002 au début de cette année 2005, dans les moindres détails, Dieu avait Son plan et le mettait en action, nous faisant rencontrer qui il faut quand il faut et permettant même que je puisse quitter l’entreprise où j’ai travaillé pendant 10 ans dans les meilleures conditions financières pour nous installer.

C’est un challenge de taille, tout quitter en France, notre travail, notre sécurité mais Dieu nous a fait comprendre que c’est à cela qu’il nous appelait : quitter notre zone de confort afin de le suivre par la foi pour rentrer dans les œuvres qu’Il a préparées d’avance pour nous. Quitter le nid familial, comme des oisillons, pour accepter de sauter dans le vide, avec uniquement Dieu comme filet. Nous apprenons la dépendance, prenant conscience que Dieu seul est notre sécurité pour tous nos besoins. Nous ne pouvons pas réussir sans Sa grâce à chaque jour et chaque heure !

Nous ne pouvons pas partir sur le terrain sans nous former .Un médecin ne peut pas pratiquer sa profession, sans avoir préalablement étudié dans certains cas, pendant des années. Dieu veut que nous puissions considérer son œuvre avec sérieux, avec une vision d’excellence. Nous avons besoin de formation dans le domaine théologique mais aussi dans la pratique afin de muscler nos « muscles spirituels » pour le combat qui nous attend.

Dehors, des hommes, des femmes et des enfants sont dans le besoin et meurent loin de Dieu. Là est l’urgence et l’objectif. Dieu nous appelle à toujours aller plus loin, sortir de notre zone de confort afin de toucher les personnes que le Seigneur veut atteindre.

Mon épouse et moi-même relèverons le défi afin de contribuer selon notre appel à ce que cette  génération puisse connaître Dieu.

Et toi, es-tu prêt à quitter ta zone de confort pour Dieu ?

Joël Modrin


Joël, Sandrine et Johan viennent de s'installer à Drummondville (QC). Joël commence sa première année de collège biblique dans un programme de Baccalauréat en Théologie (équivalent d'une licence pour les français) avec une spécialité Mission. Ils viennent de la région de Lyon (69) en France.

 

 

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

2 commentaires