Thanksgiving

Thanksgiving

 Ce jeudi 26 novembre 2009 est aux Etats-Unis, le jour de la célèbre fête annuelle de «Thanksgiving»(«Actions de grâces»).

Pour tout autre, cela ne représente pas grand chose. Mais pour les croyants vivant de l’autre côté de l’atlantique, il s’agit au contraire d’une commémoration fondatrice de leur culture. Elle célèbre le souvenir de l’arrivée en 1620 des premiers pèlerins puritains Britanniques qui débarquèrent du «Mayflower» dans la baie de Plymouth, fuyant les persécutions religieuses. Les rares qui survécurent aux diverses maladies dans l'année qui suivit, ne durent leur salut qu’à l’intervention providentielle d’un indien, qui leur apprit la maîtrise de l’agriculture locale. En 1621, pour célébrer leur première année en terre promise et remercier Dieu pour son secours, les survivants créèrent la fête «d’Actions de grâces».

En quoi cette fête peut-elle bien nous concerner aujourd'hui ?

Elle est primordiale à plus d’un titre, car elle nous rappelle à nous, serviteurs de Christ, la nécessité malgré les difficultés qui nous frappent, de veiller précieusement sur notre coeur car, comme dit l’Ecriture: «De lui viennent les sources de la vie». Prov.4:23.

Hors, trop souvent de ce coeur jaillit une source d’eau amère, remplie de désillusions et de doutes.

«Thanksgiving» nous rappelle que nous devons réapprendre l’art de remercier notre Dieu en toutes circonstances pour sa bienveillance et son secours, qui ne font jamais défaut à ses enfants.

Notre Père céleste veut renouveler notre premier amour:

«Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. Souviens toi donc d’où tu es tombé, repens -toi et pratique tes premières oeuvres, sinon je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes». Apocalypse 2:4-5

Combien de fois ces derniers mois, nous sommes nous retrouvés en train de contester, de lutter avec Lui à l’instar de Jacob, au lieu de le laisser prendre toute Sa victoire dans notre vie ?

Pourquoi ?

Parce que trop souvent encore, nous lui refusons l’accès à certaines pièces obscures de notre coeur. Celles, où nous avons enfoui nos douleurs les plus profondes par peur de les voir ressurgir un jour à l’improviste, et de ne plus pouvoir les contrôler. Nous en avons condamné l’accès, mais leur présence même dans nos vies retient la pleine bénédiction de Dieu, et notre guérison.

Nous souffrons peut-être d’attentes déçues, de faux espoirs, de rêves inassouvis que nous nous étions forgés dans le cadre de notre ministère... Avons nous même encore des rêves ? Nous avons tellement entendu parler de miracles et en avons nous peut-être si peu vécu nous-mêmes ?

Nous rêvions de grandes choses et la difficulté du ministère au quotidien, les injustices, les problèmes des croyants, les oppositions des collègues, les jalousies... les ont peu à peu remplacés. Nos coeurs se sont alors fixés sur ce que nous ne vivons pas, ce que nous n’avons pas... Dieu aurait-Il oublié ses promesses ? : Les faibles revenus financiers, commun à beaucoup de serviteurs de Dieu, les difficultés familiales, le manque de reconnaissance dans notre travail... la liste pourrait s’allonger encore dans bien des domaines.

A cause de tout cela, certains ont perdu de vue la grâce de notre Père qui nous dit sans se lasser:

« Je ne te délaisserai point, je ne t’abandonnerai point» Hébreux 13:5.

Alors, aujourd’hui, je vous propose d’avoir tous et toutes, nous aussi, notre jour «d’Actions de grâces» ! Un jour où nous allons mettre en pratique les précieuses promesses de notre Père pour nous, et reconstruire notre coeur:

«Rendez continuellement grâces à Dieu le Père pour toutes choses, au nom du Seigneur Jésus-Christ». Eph.5:20

«Ne vous inquiétez de rien; mais en toutes choses faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des actions de grâces. Et la paix de Dieu qui surpasse toute intelligence , gardera vos coeurs et vos pensées en Christ» Philippiens 4:6-7

«Et quoi que vous fassiez, en parole ou en oeuvre, faites tout au nom du Seigneur Jésus, en rendant par lui des actions de grâce à Dieu le Père». Colossiens 3:7

«Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus Christ» 1 Thess. 5:18

Une idée : Dès aujourd’hui, prenez un cahier, et marquez y tous les jours 5 choses, personnes ou évènements pour lesquels vous rendez grâces à Dieu: Expériences marquantes, beautés de la nature, famille, amis... Vous avez le choix ! Et puis, remerciez Dieu pour Lui-même, pour qui Il est dans votre vie, ce qu’Il vous a déjà accordé, ses dons, ses délivrances, ses guérisons...

Et vous verrez j’en suis sûr, votre coeur s’éveiller, reprendre sa respiration et tout à nouveau retrouver la joie en «comptant les bienfaits de Dieu» dans votre vie.

Bonne fête «d’ Actions de grâces» !

Le livre de Rachel Miquel Dufour est sorti !

A l’heure où le mot « sexe » est utilisé pour vendre tout et n’importe quoi et que beaucoup se posent des questions sur comment aborder le sujet en couple, en famille et même entre amis, Rachel Miquel Dufour nous offre une vision de la sexualité équilibrée, avec un angle novateur… Sexualité et spiritualité pourraient donc être associées (?!). Découvrez "Hourra pour le va-jay-jay" (en partenariat avec Paul et Séphora)

16 commentaires
  • Krystouss Doudou Il y a 3 années, 4 mois

    Waouhhhh ,Merci du partage . Il est edifiant...
  • rindraI Il y a 9 années, 5 mois

    Merci Eric pour l'illustration. Beaucoup de fois je me laisse emparer par mes soucis quotidiens. Et je laisse passer les bonnes choses autour de moi, les merveilles de Christ. Si je suis en vie c'est par la grâce de Dieu et je reconnais que même mes yeux ne puissent s'ouvrir tous les matins que par Lui. Amen, il m'a dit "Il ne me délaisserai point, il ne m'abandonnerai point". Merci Seigneur, Merci encore, et aujourd'hui je te promets que j'apprendrai à dépenser mon temps à contempler tes merveilles et à te remercier pour tout au lieu de me soucier de n'importe quoi car ma vie, ma victoire c'est en Toi.
  • Kaheru Il y a 9 années, 5 mois

    Gloire soit rendu a Dieu le Père.amen.
  • Afficher tous les 16 commentaires