Tiens bon !

Tiens bon !

C'est l'histoire d'une gendarmette ...

J'ai à cœur d'encourager celles et ceux qui ont lutté dans la prière pendant des années pour quelqu'un qui a besoin du Seigneur, pour ceux qui ont besoin de notre Sauveur. Je vous encourage à continuer, et à ne pas baisser les bras. Nos prières et notre comportement parlent beaucoup plus que nos discours théologiques. 

J'habite dans un assez grand lotissement qui est géré par un syndic de bénévoles. Chaque allée a son délégué de syndic et je suis la déléguée de la nôtre. Suite à une série de prédications dans notre église sur l'importance de notre implication locale (voisinage, quartier...), j'avais décidé de m'impliquer dans la gestion de notre lotissement. 

J'ai un assez grand héritage judiciaire : mon père était juge de la Cour Suprême de Colombie Britannique, au Canada ; mon frère et sa femme étaient avocats ; ma mère était impliquée en politique locale, et aussi précurseuse du mouvement féministe. Les voisins ne s'en doutaient pas au début, mais notre ruelle avait affaire à une petite gendarmette !

Gare à ceux qui ont mis un sac plein de crevettes dans le bac jaune, des couches de bébé avec les déchets verts, ou encore qui ont déposé leur arbre de Noël dans le local à poubelles, choses strictement interdites dans notre lotissement ! 

Je me suis souvent amusée, en tant qu' Inspectrice Maigret, à chercher les coupables. Franchement, j'aurais pu avoir une autre carrière. Quelle idée de laisser des crevettes dans le même sac  qu’une enveloppe avec votre adresse dessus. Et s'il n'y a que deux bébés dans la rue, il suffit de chercher qui a récemment tondu son gazon. Enfin, honnêtement, si quelqu'un voulait mettre son arbre de Noël dans le local à poubelles, il aurait mieux fait de le porter sur l'épaule ; comme ça, je n'aurais pas vu la trace de neige artificielle qui m'a guidée directement à la bonne porte. Bref......

Je dois avouer qu'il n'y avait que quelques récalcitrants et que la plupart des voisins appréciait les efforts que je faisais pour eux. Mais il y avait aussi une famille qui ne voulait rien savoir : les règles n'étaient pas pour elle. Vous savez, moi je trouve ça super difficile d'aimer ceux qui se rebellent, qui refusent de suivre les conseils, qui déposent systématiquement leurs déchets quand ils veulent et où ils veulent. Ils sont agressifs, hostiles et négatifs. J'ai passé pas mal de mauvais moments avec eux. 

Les remontrances ne marchant pas, la gendarmette a reconnu la nécessité de changer de tactique. Et de changer elle-même surtout.

A bien y réfléchir, il fut un temps où j'étais comme eux ; différente sur les actions, mais tout compte fait, j'étais comme eux. J'ai réalisé que les personnes qui réagissent de cette façon sont souvent des gens blessés ; qui, par la suite, blessent les autres. Je l'avais fait ô combien de fois... Je ne pouvais pas accepter leurs actes ; mais je pouvais essayer de les comprendre. 

Changement de cœur égal changement de réactions. Cela fait maintenant quinze ans que j'habite dans cette allée. Chaque été, depuis au moins dix ans, je m'occupe des chats, des poissons rouges, des plantes, du courrier, et de l'arrosage des jardins pour ceux qui partent en vacances. Imaginez ma grande surprise de voir ce couple difficile se présenter à ma porte en juillet dernier, pour me demander de m'occuper de leur maison pendant leur absence. Je n'en revenais pas ! 

A un moment donné, ils m'ont dit qu'ils m'avaient observé depuis longtemps et qu'ils savaient que je m'occupais des autres maisons. Et que c'est pour cette raison qu'ils ont décidé de me faire confiance. 

'Quel que soit votre travail, faites-le de tout votre cœur, et cela par égard pour le Seigneur et non par égard pour des hommes'

Oui, ma tête et mon cœur étaient en mode gendarmette. C'était mon cœur qui avait besoin de devenir plus sensible aux souffrances. C'est en nous mettant au service des autres que nous apprenons beaucoup de choses à notre sujet. Et cela peut avoir un grand impact sur notre façon de gérer les situations chères à notre cœur par la suite.

Soyez vraiment encouragés ! Je parle ici de quinze ans. Je comprends que cela peut paraître un temps très long. Mais les choses arrivent quand Dieu le veut. C'est Lui qui récolte, pas nous. Continuez d'arroser les semences qui ont été plantées, les arroser de vos prières. Et peut-être que cela demandera de changer quelque chose en vous, comme ce fut le cas pour moi. 

Love, love

PS : Notre voisin vient de parler avec mon mari qui rentrait du travail, en lui confiant ses soucis pour son avenir professionnel, à cause du virus. Je trouve ça merveilleux dans le sens où enfin, une porte est ouverte pour permettre au Seigneur d'entrer chez ce voisin. Oui mes chers frères et sœurs, soyez encouragés.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

10 commentaires
  • Nath Il y a 2 semaines, 2 jours

    Merci Sharmion pour ce texte. Cela me rappelle une aventure similaire dans ma résidence universitaire, où l'Esprit Saint m'avait amené à faire la vaisselle de ma voisine étudiante au lieu de la confronter en lui faisant comprendre que ses habitudes allaient finir par attirer les rats de cette vétuste résidence. Dieu a pointé mon attitude de coeur pour désamorcer un futur tête à tête violent. À ma grande surprise, en trouvant sa vaisselle faite, elle ne l'a plus jamais laissé , toute sale dans le lavabo de notre douche commune. C'est moi qui devais changer avant de voir des changements :)
  • fanoufatiha Il y a 3 semaines

    DESOLEE je ne comprends rien au dénouement, on reste sur sa faim, que sont devenus les ordures qui n'allaient pas dans le bon bac; les mauvais trieurs se seraient ils reppentis et fait amende honorable etc etc??????
    • Sharmion Il y a 3 semaines

      Coucou fanoufatiha. Merci beaucoup de lire nos textes. En effet, le but de ce message n'est pas les ordures et les mauvais trieurs. J'aime bien illustrer mon propre parcours avec le Seigneur avec mon quotidien. Ce texte veux parler de ne pas laisser tomber l'espoir pour nos bien-aimés qui ne connaissent pas encore le Seigneur, et de nous examiner nous-mêmes afin de voir s'il y a quelque chose à changer en nous d'abord. Nous ne pouvons pas changer une seule personne; mais nous pouvons nous changer et notre façon de regarder les autres. Et c'est exactement ce que c'est passé. God Bless.
  • GerardHerviou Il y a 3 semaines

    J'ai reçu le livre il ya 3 jours.combien je suis reconnaissant !!!!je médite chaque pensée et texte.....un guide un encouragementune reconstruction personnelle. Merci.
  • cerisette 🍒 Il y a 3 semaines, 1 jour

    Quel beau message plein d'espoir, merci Sharmion, bénédiction dans ta maison 🧡
    • Sharmion Il y a 3 semaines

      Je le prie, et je l'espère. Nous ne devons pas baisser nos bras. Dieu réagit en Son temps en faveur de nos bien-aimés. Merci pour votre fidélité.
  • rozange Il y a 3 semaines, 1 jour

    Amen
  • joscheba64 Il y a 3 semaines, 1 jour

    Merci pour ce commentaire. Il nous faut persévérer dans nos prieres et l'amour que nous manifestions. Que Dieu nous accorde sa patience et qu'il nous aide à lui faire confiance.