Ton amour est-il jaloux ?

Ton amour est-il jaloux ?

La Bible l'affirme clairement :

"l'amour n'est pas jaloux"
(1 Corinthiens 13.4, Parole de Vie et TOB).
La version Parole Vivante dit même :

« l'amour vrai n'est pas possessif, il ne cherche pas à accaparer, il est libre de toute envie, il ne connaît pas la jalousie ».

Parmi toutes les choses que Paul va dénoncer et qui pervertissent l'amour, la jalousie est citée la première. Certainement parce que c'est une des premières façons de trahir l'amour véritable, par un manque de confiance !

En fait, il y a une jalousie légitime lorsque notre conjoint est trop proche de quelqu'un, donnant l'amour qui nous revient à un(e) autre. Ainsi quand on dit que Dieu est jaloux, c'est parce qu'on lui vole l'amour qui lui revient.

Mais ceci ne justifie pas nos jalousies excessives : par exemple, la jalousie en amitié est un abus, seule la relation conjugale est exclusive ; la possessivité avec nos enfants nous rassure mais leur fait du mal en les empêchant de se construire ; même dans le couple il y a des jalousies maladives qui sont destructrices...

1) Rejeter la jalousie

Pour la rejeter, il faut l'identifier ; or, identifier la jalousie chez soi est plutôt dur. On dira rarement « j'ai agi par jalousie » mais on essaiera de trouver une autre justification : il faut une grande honnêteté pour reconnaître que certaines paroles, certaines réactions ou certaines appréciations sur certaines personnes, sont surtout liées à la jalousie et non à autre chose...

De même, on accuse quelques fois les autres d'être jaloux pour esquiver un autre problème : par exemple, quelqu'un d'orgueilleux suscitera le rejet des autres et dira « c'est parce qu'ils sont jaloux»...

Il faut aussi reconnaître que l'envie porte sur les domaines qui nous tiennent à cœur. Quand on est zélé ou attaché à quelque chose, il peut y avoir un risque de jalousie... Ainsi, pour celui ou celle qui a fait le choix d'une vie spirituelle, l'excès de zèle peut tourner à l'envie, lorsque les aspirations démesurées se voient réalisées chez les autres alors que soi-même on en est privé...

C'est ce qui motive souvent la critique contre les gens populaires ou talentueux : on ne se réjouit pas de leur réussite, on leur trouve tous les défauts, on ne les apprécie pas, on ne leur pardonne pas, on dit : "je ne le sent pas"... mais le problème c'est souvent qu'on est jaloux. On n'accepte pas qu'ils nous concurrencent ou qu'ils aient la faveur et les résultats qu'on n'a pas soi-même...

Lorsque nous identifions de la jalousie chez les autres, pardonnons la, mais lorsque nous l'identifions en nous, repoussons la ! Ok ?

2) Dépasser la jalousie

En urgence on peut rejetter la jalousie, mais sur le long terme il faut un traitement de fond, un remède pour qu'elle ne s'enracine pas dans nos coeurs.

Quel est ce remède ? L'amour du prochain répandu dans nos coeurs par l'amour de Dieu !! L'amour nous apprend à nous réjouir du bonheur des autres, même si nous ne connaissons pas nous-mêmes une joie équivalente.

L'exemple d'Eliézer de Damas, serviteur d'Abraham, envers Isaac est significatif. Il aurait pu être héritier, mais il cède sa place à Isaac et ira même jusqu'à lui chercher une épouse (Gn.15.2 et Gn.24). Seul l'amour peut accomplir une telle chose !

De même Jonathan, le fils de Saul, a aimé David et voulait lui laisser avec joie la première place dans le Royaume. Oui l'amour bannit la rivalité et la comparaison !

Lorsqu'on est uni aux autres dans l'amour, on se réjouit de leur bonheur comme du notre. Dans l'unité du corps du Christ, chacun est riche des biens spirituels de tous, et par conséquent, la conscience d'appartenir à un ensemble fait mourir la jalousie. en ce sens, Saint Augustin disait : « Ne vous plaignez pas s'il y a des choses qui vous manquent ; aimez seulement l'unité, et les autres ne les auront que pour vous... les richesses de l'amour fraternel suppléeront le défaut de notre pauvreté ; et ce que nous n'avons pas en nous-mêmes, nous le trouverons abondamment dans cette unité merveilleuse... L'envie seule peut nous rendre pauvres, parce qu'elle seule peut nous priver de cette sainte communication des biens de l'Eglise ».

Finalement, la clef de l'amour du prochain, comme du dépassement de la jalousie et de ses frustrations, c'est de faire sa véritable joie de l'amour de Dieu seul : celui qui vit dans l'amour de Dieu n'envie pas ce dont les autres disposent, parce qu'il a déjà tout (colossiens 2.10) et que rien ne peut dépasser l'amour de Dieu ou nous l'enlever (Romains 8.35-39) !!

> Livre  "Aimer a-t-il encore un sens ?"



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

12 commentaires
  • Elsa Bénévole du Top Il y a 3 années, 5 mois

    Très beau message. Puissions nous déborder d'amour dans toutes les circonstances. L'amour résoud tellement de choses . PÈRE accorde nous la grâce de déborder de ton amour.
  • NLaure Il y a 3 années, 5 mois

    Message très édifiant qui demande une remise en question sur notre réelle personne , notre personnalité authentique, notre conduite, nos maladies d âmes et le traitement par étape! Merci infiniment pour cet appel, cette analyse... que Dieu vous bénisse puissamment l Oint du très Haut.
  • Yimgos Il y a 3 années, 5 mois

    Très riche et édifiant ce texte! Merci Bienaimé Thibaut. "Finalement, la clef de l'amour du prochain, comme du dépassement de la jalousie et de ses frustrations, c'est de faire sa véritable joie de l'amour de Dieu seul : celui qui vit dans l'amour de Dieu n'envie pas ce dont les autres disposent, parce qu'il a déjà tout (Colossiens 2.10) et que rien ne peut dépasser l'amour de Dieu ou nous l'enlever (Romains 8.35-39) !!" Amen! Amen! Seigneur Jésus, Tu m'aimes d’un amour parfait, et tu sais Tout de moi, et sais que mon amour, celui que Tu as Toi déversé dans mon cœur par Ton Saint Esprit, est encore très loin de s'identifier au Tien. Il m'arrive souvent d'être possessive avec ceux que j'aime (famille ou amis), et aimer comme il faut ceux qui me persécutent et me souhaitent du mal, est plutôt difficile pour moi-même si je m’efforce. Je T'en prie, conformes mon amour au Tien Jésus, oui aides moi à aimer mieux chaque jour, comme Tu m'aimes Toi! Oui Tendre Sauveur, crois en moi, afin que je diminue! Oui remplis moi de Toi Je Te prie, prends toute la place, afin que mon amour puisse s'affermir toujours mieux chaque jour, et que cela soit pour Ta seule Gloire. Bien qu’encore en chemin, et encore imparfaite, je suis aimée de Toi pleinement, quelle grâce ! C’est pourquoi je peux Te redire : Je T’aime Eternel mon Rocher, mon Rédempteur !
  • Afficher tous les 12 commentaires