Un champ de 65 millions de français !

Un champ de 65 millions de français !
 Jean 4:35 « Ne dites-vous pas qu’il y a encore quatre mois jusqu’à la moisson ? Voici, je vous le dis, levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. »

Lorsque nous lisons le chapitre 4 de l'Evangile de Jean, nous avons l'impression que Jésus passe "du coq à l'âne" dans ses propos. En effet, parlant de la nourriture céleste qui est de faire la volonté de son père, il enchaîne avec le travail de la moisson dans lequel les disciples doivent entrer... En parlant de cette moisson, Jésus invite d'abord à lever les yeux, à regarder un peu plus haut que le ras-du-sol où rien n'a encore poussé, à voir par la foi que la récolte est prête, qu'il est temps de ramasser, de moissonner les âmes.

 


« Levez les yeux, et regardez les champs qui déjà blanchissent pour la moisson. Mais il n'est pas encore l'heure de recueillir les âmes, Jésus, il reste quatre mois avant la moisson, nous venons de semer, nous venons de témoigner, d'apporter la Parole de Dieu, il faut laisser le temps faire ! » C'est ce que nous pourrions répliquer aisément.

Jésus t'invite à regarder dès maintenant la moisson ! Même s'il te semble que rien ne va, que les personnes à qui tu as parlé font le contraire et que ton témoignage est d'apparence sans fruit, il t'invite à espérer, à lui faire pleinement confiance et au travers de l'expérience concrète qui vient de se passer (la Samaritaine), Jésus veut montrer qu'il faut l'écouter et avoir les yeux de la foi !

Une seule personne vient d'avoir une rencontre avec Dieu et cela se sait dans tout le village. La Samaritaine vient d'avoir la semence et déjà une petite pousse apparaît ! Jésus veut dire que la puissance de Dieu amène la moisson parfois plutôt que prévu si on espère par la foi en ces choses. Une parole de connaissance va accélérer le phénomène (Jean 4:17-18). Recherchons le coup de pouce de Dieu, aspirons à l'exercice des dons afin que le Saint-Esprit puisse convaincre les coeurs. Les disciples arrivant après la discussion entre Jésus et la Samaritaine auraient pu voir venir devant eux seulement une nouvelle chrétienne mais ils ont vu une moisson d'âmes, une ville toute entière prête à recevoir et accepter Christ !

Que nous puissions enfin avoir les yeux de la foi et regarder ce champ de 65 millions de français prêt pour la moisson, affamé de Dieu et assoiffé de sa présence !

Amos 8:11 « Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, l’Eternel, Où j’enverrai la famine dans le pays, Non pas la disette du pain et la soif de l’eau, Mais la faim et la soif d’entendre les paroles de l’Eternel. »

Benjamin Lamotte
Directeur de Viens à Lui Radio
4 commentaires