Une source qui fait jaillir des fleuves

Une source qui fait jaillir des fleuves

« Cieux, soyez étonnés de cela ; Frémissez d'épouvante et d'horreur ! dit l'Eternel» (Jérémie 2.12). Mais qu'est ce qui est si solennel et dont Dieu veut que chacun prenne conscience ?

« Mon peuple a commis un double péché : Ils m'ont abandonné, moi qui suis une source d'eau vive, pour se creuser des citernes crevassées qui ne retiennent pas l'eau » (Jérémie 2.13) « ... ils abandonnent la source d'eau vive, l'Eternel» (Jérémie 17.13).

Les hommes ont non seulement abandonné Dieu, source de toute vie physique et source de la vraie Vie, éternelle et heureuse, mais ils ont aussi cherché à se constituer d'autres sources : ils ont bu à d'autres sources qui ne donnent pas la vie et ont constitué des citernes, des réserves, qui n'ont pu leur assurer la bénédiction escomptée.

Reprenant la même image, le livre de l'Apocalypse montre un fleuve d'eau de la vie sortant du Trône de Dieu et de l'Agneau, puis adresse cet appel vibrant : « Que celui qui a soif vienne ; que celui qui veut prenne de l'eau de la vie, gratuitement» (Apo.22.1 et 17)

Il y a là aussi une réalité extraordinaire : nous sommes invités à boire en Dieu et à laisser sa vie pénétrer en nous. L'Ancien Testament parlait déjà de l'eau vive dans un contexte de purification (Lévitique 14.4,6, 50,51,52 ; 15.13 et Nombres 19.17) : « Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés de toutes vos souillures » (Ezéchiel 36.25). C'est par la purification des péchés que l'eau vive de Dieu se répand en nous !!

Bien plus, Jésus va encore plus loin : « celui qui boira l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif, et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle » (Jean 4.14). Dieu veut devenir non seulement une source pour nous mais une source en nous, et cette source a des répercutions éternelles !

« Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein » (Jean 7.37,38) : cette source en nous devient des fleuves destinés à bénir les autres. C'est bien là le Don du Saint-Esprit (Jean 7.39) !!

Puisons à cette Source et laissons-la jaillir pour les autres !!

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

1 commentaire