Une union sexuelle crée plus qu'un lien physique N°25

Une union sexuelle crée plus qu'un lien physique N°25
Article n° 25

Pourquoi réserver les relations sexuelles pour le mariage? (4ème partie)


8. Une conception hors mariage et de plus non désirée s'achève souvent par un avortement

Une relation sexuelle sous-entend une fécondation potentielle. On entend souvent dire, concernant l'interruption volontaire de grossesse, que la femme peut faire de son corps ce qu'elle veut. Mais précisément, il ne s'agit pas de son corps mais de celui de son enfant, comme c'était le cas pour elle-même quand elle était dans le sein de sa propre mère.
Dans le débat actuel, on utilise des cas extrêmes pour justifier une pratique généralisée de l'avortement. Pourtant, le témoignage d'une jeune fille, née suite au viol de sa mère, devrait nous faire réfléchir: "Je remercie ma mère de ne pas m'avoir condamnée à mort pour le crime de mon père."

Si les progrès de la médecine se développent dans un souci de vérité, de nombreuses nations auront bientôt profondément honte d'avoir voté des lois conduisant un tiers (et parfois plus) de leurs propres enfants, donc de leur propre peuple, dans les poubelles. Comme si un enfant n'était vivant qu'à sa naissance!! L'Ecriture nous révèle qu'un enfant peut tressaillir de joie et être rempli du Saint-Esprit dès le sein de sa mère, Luc 1:15, 44. Plusieurs passages nous parlent de l'oeuvre et des plans de Dieu envers eux, par ex. Ps. 139.

N'est-il pas invraisemblable que dans une même ville, des dizaines de couples se battent des années durant pour avoir le droit d'adopter à grands frais un enfant qu'il leur faudra souvent aller chercher outre-mer, alors qu'au même moment les hôpitaux avortent un bébé à naître sur deux? Comment une telle société échappera-t-elle au jugement divin? L'avortement est une mise à mort dont le père autant que la mère portent la responsabilité. Sans profonde repentance, aucun meurtrier n'a la vie éternelle demeurant en lui, 1 Jn 3:15.

Contrairement à ce qui est officiellement prôné dans nos écoles, la solution à une grossesse non désirée n'est pas l'avortement, mais elle peut être, par exemple, l'adoption.
Terminons ce triste point en nous souvenant que nos futurs enfants prendront exemple sur nous. Pourrons-nous décemment leur dire que deux frères et soeurs sur cinq ont été écartés volontairement de la famille par papa et maman? Si oui, ne pourront-ils pas se demander, avec raison, si eux aussi auraient pu être rejetés de la même manière s'ils avaient été conçus dans un ordre différent?


9. Une union sexuelle crée plus qu'un lien physique

Ce n'est pas un acte gratuit comme on partagerait un morceau de pain ou une barre de chocolat avec un ami ou une amie. Paul nous fait comprendre qu'elle engendre une alliance, une codépendance qui, hors mariage, a un caractère bancal: "Ignorez-vous qu'un homme qui s'unit à une prostituée devient physiquement un avec elle? Car il est écrit: "Les deux ne seront plus qu'un seul être." 1 Cor. 6:16. Ce passage sous-entend une union de personnalités, un acte créateur. La mémoire, les sentiments, le corps en seront marqués et les unions légitimes futures pourront en être polluées.

Le dernier point sera développé dans le prochain article.

Carlo Brugnoli est disponible pour enseigner dans votre groupe de jeunes, votre église, votre région. Cet enseignement est gratuitement à votre disposition en vidéo sur le site: http://carlobrugnoli.net



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

11 commentaires
  • Mpama2 Il y a 9 années, 6 mois

    L'union sexuelle va au-délà du plaisir libidinal mais est surtout une responsabilité potentielle.
  • parade Il y a 10 années, 6 mois

    Je suis entièrement d"accord avec toi, mon frère effo!
  • Philip74 Il y a 11 années

    Une conception hors mariage et de plus non désirée s'achève souvent par un avortement. C'est ce que vous pensez ou une statistique dont vous avez-eu connaissance ? Elle serait intéressante à analyser. Fraternellement
  • carine-ndamfeu Il y a 11 années, 1 mois

    Je suis contre l'avortement, mais je me pose toujours la question de savoir si ca vaut la peine de garder un enfant concu pendant un viol incestieux, car je vois la souffance de ces enfants avec les maladies compliquees qu'ils sont forces de vivre avec, sans compter la souffance morale des mamans victimes de viols et qui regardent parfois leur enfant avec les yeux "coupables et confus". Que Dieu aide ceux qui vivent ces peines.
  • kouakou Il y a 11 années, 1 mois

    Merci Seigneur de nous instruire sur le caractère sacré de l'acte sexuel et le mariage .Car le monde a tendance a le banalisé, mais comme nous recommande les écritures : ne vous conformez pas au siècle présent.Nous devons vivre selon le plan et la destinée divine qui nous est communiqué par l'Esprit , car nous sommes participant de la nature divine . Les valeurs que notre Père céleste nous enseigne doivent être les notres. Que son nom soit béni à jamais. Amen
  • nduwimana Il y a 11 années, 1 mois

    Merci pour ce message, qui nous encourage dans la vie conjugale. Car la vie est fondé sur deux personnes que Dieu a mis dans le monde. Juste une petite reflexion pour homos et les lexi. Si par l'amour de Dieu, ce groupe de personnes pouvaient comprendre cet amour que Dieu à place dans notre vie. Cette interdepandance. Cher (e)s frères et soeurs qui lient ce message, quant on parle du mariage faisons un clin d'oeil dans cette société et puis entemons une prière d'intersession pour nos frères et soeurs qui n'ont pas compris l'amour divin " Dieu nous aime à tel point qu'il veut que nous nous multiprions par la fécondation. mais ils ne pourront jamais avoir un enfants ", un fruit des leurs entrailles" très dommage.
  • Faustin Etutu K Alome Il y a 11 années, 1 mois

    On peut éviter ce crime en se référant à la parole de Dieu.Aux jeunes filles de voir les consequences de cet acte qui peut conduira à la mort ou une stérilité.
  • Marie Blanche Il y a 11 années, 1 mois

    Merci pour ce message captivant et poignant même une grossesse à l'issu d'un viol ne doit pas être avortée "L'avortement est une mise à mort dont le père autant que la mère portent la responsabilité." même si l'un des partenaires particulièrement le garçon n'est pas au courant???je parle du cas des fornicateurs merci
  • kaha Il y a 11 années, 1 mois

    sois bénis mon frère pour ce message si importent pour la jeunesse d'aujourd'hui.que dieu nous aide a faire comprendre ces messages à nos jeunes frères et sœurs dans les églises.
  • Nestorine Mumbey Il y a 11 années, 1 mois

    l'avortement volontaire c'est un crime, un assassinat, les mains des avorteurs sont souillées de sang,ils seront juger par le tribunal de Dieu et leur eternité sera a l'enfer s'ils ne se convertisse pas.