Maman d’une bête féroce ? Trousse de survie !

Maman d’une bête féroce ? Trousse de survie !

Avoir deux ans... semble 😞 difficile pour nos enfants : crises de colère en public, opposition continuelle, rêve d’une autonomie qu’ils n’arrivent pas encore à acquérir ! Une petite bête féroce, aussi mignonne soit-elle, vient avec son lot de complications.  Elle crie, elle pleure, elle s’agite 😔.

Avez-vous aussi une petite créature de ce genre à la maison ?

La mienne aime décider à quel moment la nuit est terminée. Elle se lève donc autour de minuit me déclarant solennellement que le « dodo est fini »😳, comme si elle pouvait commander à la lune que son règne s’achève. Si, d’un certain point de vue, il s’agit d’affirmations de son développement, de mon côté, je ne perçois que les nuits blanches et la fatigue qui s’accumulent dangereusement vite🤔. Cette situation peut me plonger directement dans le découragement jusqu’à perdre petit à petit tout espoir de retrouver, un jour, une bonne nuit de sommeil.  Et c’est ici que le danger commence : mes pensées, nourries par ce qui est négatif, me poussent à m’attendre au pire. Après tout, pour croire à quelque chose de mieux, il faudrait de la foi, beaucoup de foi !

 Dernièrement, j’ai appris que c’est l’espérance qui nous mène à la foi.  Sans elle, nous aurions du mal à surmonter les épreuves accompagnant invariablement notre rôle parental et surtout à croire en les promesses de bonheur que Dieu nous a laissées.

Les bontés de l’Éternel ne sont pas épuisées, elles se renouvellent chaque matin... 

Quand on n’a pas dormi de la nuit, on peut facilement avoir des doutes, non ? 

L’espérance, une ancre

L’espérance c’est le sentiment de confiance en l'avenir.  C’est cette espérance qui nous porte à attendre avec foi la réalisation de ce qu’on espère.

"Cette espérance, nous la possédons comme une ancre solide et sûre de l’âme ; elle pénètre au-delà du voile." Hébreux 6.19

 Une ancre est une pièce d'acier suspendue à une chaîne. Elle est lancée afin qu'elle se fixe au fond et immobilise le navire. En d’autres mots, ce verset nous dit que l’espérance est un sentiment fort que l’on peut utiliser afin de nous arrêter dans le flot de nos épreuves et prendre, par la foi, ce qui est pour nous dans le Ciel.

Confie-toi en Dieu

Comment trouver cette espérance au milieu de la mer agitée que peut être notre univers familial ?

 "Oui, mon âme, confie-toi en Dieu ! Car de lui vient mon espérance". Psaume 62.6

 S’en remettre au Seigneur, lui confier nos soucis n’est peut-être pas notre premier réflexe quand on a l’impression de nager en plein chaos.  Nous cherchons plutôt à réagir vite, à trouver des solutions concrètes et efficaces, le tout, évidement par nos propres moyens.  Pourtant, au milieu des crises ingérables que nos petits peuvent déclencher, s’en remettre à celui qui peut faire infiniment au-delà de tout ce que nous pouvons imaginer semble la meilleure chose à faire !

 Au milieu de la nuit, comme j’essaie de remettre ma petite bête féroce au lit, je choisis de ne pas sombrer dans le découragement et me confie en Dieu. Ce n’est pas facile je l’avoue.  Naturellement, je me laisserais gagner par l’anxiété et la colère. Je préfère cette perspective : qu’à chaque nuit blanche que cette saison m’apporte, je peux dire à mon âme de se confier en Dieu et ainsi retrouver non seulement l’espérance, mais aussi la foi. 

"Maintenant donc ces trois choses restent: la foi, l'espérance, l'amour; mais la plus grande des trois, c'est l'amour." 1 Corinthiens 13.13

 Ainsi, chaque action posée envers ma petite progéniture pourra être faite avec patience et amour.

Ma trousse de survie dans ce genre de moment, vous l’aurez compris : me confier en Dieu !

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

6 commentaires