L’Amour en partage

L’Amour en partage

Introduction

Dans l’Evangile de Jean, nous trouvons ces paroles en Jean 13.34-35  « Je vous donne un commandement nouveau : Aimez-vous les uns les autres ; comme je vous ai aimés, vous aussi, aimez-vous les uns les autres. A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. » Ces paroles sont la base de la révolution déclenchée par le Seigneur Jésus lui-même. 

Jésus a dit qu’une chose unique et primordiale convaincra le monde que nous sommes ses disciples : L’AMOUR que nous aurons les uns pour les autres ! Nous ne sommes pas disciples d’une théorie ou d’une doctrine, ni disciples d’une institution mais disciples de JÉSUS qui nous aime ! 

Son amour poussa Jésus à donner Sa vie pour nous et ce même amour doit régner entre ceux qui le suivent.

L’amour est l’essence même de la vie du disciple, il est une muraille autour du disciple ; c’est le toit qui l’abrite ; c’est le sol sur lequel il tient ferme. La Bible dit avec lyrisme dans 1 Corinthiens 13.1-3 (Français Courant) : « Supposons que je parle les langues des hommes et même celles des anges : si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien de plus qu’un métal qui résonne ou qu’une cymbale bruyante. Je pourrais transmettre des messages reçus de Dieu, posséder toute la connaissance et comprendre tous les mystères, je pourrais avoir la foi capable de déplacer des montagnes, si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien. Je pourrais distribuer tous mes biens aux affamés et même livrer mon corps aux flammes, si je n’ai pas d’amour, cela ne me sert à rien. » 

La plupart d’entre nous devons reconnaître que nous ne savons pas comment aimer les autres pratiquement. L’amour divin est impartial : il aime les personnes antipathiques comme celles sympathiques et un mendiant comme un riche ! 

Quand on se donne entièrement pour le bien d’autrui, quand on « tombe en terre et qu’on meurt » pour porter du fruit, quand on renonce à soi-même pour prendre sa croix et suivre Jésus, est-ce que cela fait vraiment une différence qui peut révolutionner le monde ? Ou bien est-ce que je vais devenir un fanatique me précipitant aveuglément d’une bonne œuvre à une autre ?

Oui les amis, cet amour est possible et c’est une affaire pratique. Il ne vient pas d’une capacité naturelle car l’amour VRAI vient de Dieu, qui est AMOUR, et il se développe à la rude école de la vie ! La Bible dit clairement comment acquérir et développer l’amour. Voulez-vous savoir comment faire ?

L’amour est le fruit de l’Esprit

Elle commence par dire que l’amour est le fruit de l’Esprit en Galates 5.22 « Mais le fruit de l'Esprit, c'est l'amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance » Dans la mesure où chaque chrétien a l’Esprit, chacun devrait avoir cet amour, Amen !

Dans Ephésiens 5.18, nous trouvons l’un des rares commandements du Nouveau Testament concernant le Saint-Esprit : « Ne vous enivrez pas de vin : c'est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l'Esprit ». Et lorsqu’on en est rempli, cela déborde et atteint les autres.

Alors comment être rempli du Saint-Esprit ? « Entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre cœur les louanges du Seigneur » (Ephésiens 5.19). C’est la joie et les encouragements que l’on partage entre chrétiens. L’Esprit nous met aussi en communication avec Dieu au verset 20 « Rendez continuellement grâce pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus Christ ». En effet ces signes accompagnent l’amour que donne le Saint-Esprit.

L’amour se développe par la prière

L’Ecriture enseigne que la prière développe l’amour. L’apôtre Paul en donne l’exemple dans Ephésiens 3.14, 16 et 19 « A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père… afin qu'il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d'être puissamment fortifiés par son Esprit dans l'homme intérieur… et connaître l'amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu'à toute la plénitude de Dieu. » Amen !

Tout en bénissant la personne pour laquelle nous prions, Dieu travaillera aussi dans notre propre cœur. Nous sommes partiellement responsables des faiblesses des autres et les faiblesses d’un frère ou d’une sœur peuvent refléter les nôtres. Si par l’Esprit je discerne quelque chose qui ne va pas, alors par la prière, Dieu peut changer la situation. 

Oui, prions sérieusement pour celles et ceux que nous n’aimons ou n’apprécions pas ou peu, voire même que nous ne comprenons pas, et Dieu changera la situation. Il y a beaucoup d’exemples dans la Bible, et elle nous exhorte à prier pour tous les hommes, y compris nos ennemis, dit le Seigneur Jésus.

Dans la mesure du possible, il est également essentiel de prier avec les personnes en cause. Si cela ne va pas entre vous et quelqu’un de votre église ou de votre groupe, essayez de prier avec cette personne partageant ses problèmes et ses joies. Dans un état d’esprit bien disposé, cet effort de partage et de compréhension mutuelle sera récompensé par une véritable communion et surtout, un amour grandissant. 

L’amour de Dieu voit l’autre sous son meilleur jour et ne tient pas compte des racontars, des murmures, des bruits de couloirs … car l’amour sympathise et aide. De graves problèmes paralysent peut-être cette personne, il est possible qu’un mauvais état de santé ou une situation familiale délicate influent sur son moral ou encore est-ce certains effets de son éducation qui l’ont marqué. Prier ensemble, c’est donner accès à l’amour et à la sagesse de Dieu dans le cœur de chacun. 

Croire à la souveraineté de Dieu donne la paix, car nous savons qu’Il se charge de tout ce qui se passe sur la terre. Le diable nous semble parfois bien proche et menaçant mais il n’est que faiblesse comparé au Dieu qui est responsable de nos vies. Malgré ses avances, Satan ne peut pas vaincre un croyant qui se confie en Dieu, le chrétien peut toujours se dire : « Cela vient de Dieu » et attendre qu’Il le sorte de là. Philippiens 1.6 nous promet que si Dieu a commencé une œuvre en nous, il l’achèvera : « Je suis persuadé que celui qui a commencé en vous cette bonne œuvre la rendra parfaite pour le jour de Jésus-Christ. » Amen !

L’amour pour les autres augmente quand on s’intéresse à eux

Une autre manière d’augmenter l’amour c’est de s’intéresser personnellement aux autres, en paroles, en actes et par de véritables encouragements. Une attention sincère portée à autrui crée un lien ; nous nous sentons alors concernés par sa vie. Si le caractère de quelqu’un vous irrite, interrogez-le sur ce qui vous intéresse tous les deux et essayez de lui faire des compliments. L’amour surgira quand vous vous intéresserez à la personne et, par la grâce de Dieu, elle vous aimera en retour. 

Quel que soit l’être humain que nous croisons, qu’il soit sale, perdu ou même répugnant, il n’en est pas moins créé à l’image de Dieu. A partir du moment où nous réalisons que Dieu l’aime et que Jésus est mort pour lui, notre cœur peut nous attirer vers lui, même si au premier abord nous ne l’aimons pas. J’ai été bien des fois étonné par l’humour de Dieu à ce niveau !

Nous savons tous que les petits cadeaux entretiennent l’amitié. Cela étonnera votre prochain. Oui, n’attendons pas avant de rétablir le contact qu’on ne puisse même plus croire à notre beau cadeau. Donnons quelque chose, que ce soit un coup de main ou n’importe quel signe d’intérêt pendant qu’il est encore temps et sans rien attendre en retour selon Colossiens 3.23 : « Tout ce que vous faites, faites-le de tout votre cœur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes ».

Sommes-nous aveugles face à des paroles si claires de l'Écriture ? Voici comment Jésus nous a commandé de nous aider les uns les autres dans Matthieu 25.40 : « Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l'un de ces plus petits de mes frères, c'est à moi que vous les avez faites. » C’est là un passage véritablement révolutionnaire de la Bible et si nous l’avions chaque jour à l’esprit, il changerait nos vies, Amen !

Notre attitude envers le plus faible et le plus démuni révèle, dit Dieu, notre attitude envers Son Fils Jésus. Ceci devrait nous pousser à la repentance : « Si quelqu'un dit : J'aime Dieu, et qu'il haïsse son frère, c'est un menteur ; car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, comment peut-il aimer Dieu qu'il ne voit pas ? » 1 Jean 4.20 

Avons-nous oublié ce qu’on appelle souvent la Règle d’Or dans Matthieu 7.12 : « Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c'est la loi et les prophètes. » Ce verset nous propose une petite expérience très simple : avant de parler et d’agir, demandons-nous quelle serait notre réaction si on agissait de la sorte envers nous. Cela éviterait bien des critiques destructives, et cela nous préserverait d’être jugé à notre tour.

Oui, l’amour agit avec puissance ! Amen !

La Bible dit que nous devons arracher les hommes du feu de l’enfer. C’est mal comprendre l’amour que de trouver une telle attitude trop rigoureuse. L’amour de Jésus n’était pas celui qu’on met en scène à Hollywood. Par amour, Il vint pour servir. Je crois que c’est par amour que Jésus a débarrassé du désordre qui régnait et a expulsé les changeurs avec violence dans le Temple, c’était l’amour de la justice, c’était par amour envers ceux qu’on trompait et l’amour l’a poussé à agir ainsi toute Sa vie durant.

Conclusion

L’amour grandit quand on l’exerce. Partager cet AMOUR, c’est la part de Dieu, l’exprimer c’est notre part.

Seigneur, nous te prions pour ceux qui, ayant manqué d’amour, vivent avec de grandes carences affectives. Guéris-les de leurs blessures pour qu’ils puissent aimer mieux et plus.

Nous te prions, Seigneur, pour que nous-mêmes nous croissions dans cet amour de nature divine, pour toi et notre prochain.

Nous te prions pour que là où il y a la haine, la violence, la vengeance, nous apportions l’amour.

Seigneur, apprends-nous à aimer comme toi tu aimes, pour que le monde te voit vivre en nous, au nom de Jésus, amen !

Pour 2022, je vous laisse ce passage : « Que Dieu bénisse tous ceux qui aiment notre Seigneur Jésus-Christ d’un amour qui ne meurt pas ! » Ephésiens 6.24 PDV

Soyez bénis dans l’amour du Christ,

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

4 commentaires
  • Georgette Joly Il y a 6 mois, 2 semaines

    Je crois moi aussi que les épreuves nous permettent de grandir dans la foi , car c’est quand nous sommes éprouvés que nous réalisons bien souvent la présence du Seigneur à nos côtés ! Quand tout va bien nous avons tendance à l’oublier et à ne plus faire cas de Lui ! C’est vrai que les épreuves ne sont pas faciles à vivre , (quand on perd un enfant , ce n’est pas évident ) mais quand on sait et que l’on connaît l’amour de Dieu pour nous , nous pouvons malgré tout avancer en sachant que nous ne sommes pas seuls , mais gardés par le Seigneur Lui même, car nous avons une grande valeur à ses yeux ! Je sais aussi que mon fils est là haut près du Père et bien plus heureux qu’ici bas sur cette terre !
  • FabienneBhl Il y a 7 mois

    Vincent, malheureusement aimer son prochain comme soi même n'est pas toujours possible et avec tout le monde !!! Loin de là ! En ce moment, je rencontre souvent une personne "bizarre" désolée c'est le cas qui chaque fois qu'elle me croise me dit fortement *bonjour" et se détourne de son chemin pour me croiser ou me suivre ! Cette personne me harcèle me fait peur semble vraiment souffrir de troubles psychiques ! Il est hors de question que je réponde ou que je parle à cette personne car il est probablement sûr qu'il croit alors que ce soit une porte ouverte à je ne sais trop quoi! Çà fait des années que je suis obligée de me replier sur moi car les "hommes" a qui je souriais et je disais bonjour ou si j'étais gentille et avenante prenant cela pour des avances !! Je suis sérieuse ! Je fuis les rencontres maintenant ! J'aime me promener seule et malheureusement les gens pour beaucoup pensent que c'est une invitation à les rencontrer mais non.... l'autre jour j'ai rendu visite à une dame âgée en maison de retraite elle m'a répondu :"vous venez faire quoi"!!!???? Terminé je ne rends plus de visite si c'est pour avoir une telle réflexion.....plus jeune je correspondais régulièrement avec ma famille.....je n'ai jamais eu de retour.....l'une de mes sœurs me fait la tête depuis 10 ans parce que je n'ai pas pu aller à son invitation alors que j'avais dit oui au début....je me suis excusée mais rien.....aime ton prochain comme toi même c'est pas toujours possible car y a des gens perturbés qui vous harcèlent après ou des gens qui profitent de votre gentillesse pour vous "sucer jusqu'à la moelle comme on dit".....je reste sur mes gardes maintenant je n'ai pas le choix. Je ne vous reproche pas votre texte mais cela n'est pas toujours réalisable. Soyez béni.
  • rozange Il y a 7 mois

    Alléluia
  • Afficher tous les 4 commentaires