Des enseignements texte, audio et vidéo pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Quand le coeur parle (1)

Quand le coeur parle (1)

Texte : Psaumes 102:1 Prière d’un malheureux, lorsqu’il est abattu et qu’il répand sa plainte devant l’Eternel. Éternel, écoute ma prière, Et que mon cri parvienne jusqu’à toi.

Nous débutons une nouvelle série de messages (3) sur Quand le cœur parle…. Ce sera une étude des trois livres des Psaumes. Les Psaumes se divisent en plusieurs parties. Dans cette série de messages, j’enseignerai sur trois types de Psaumes. Le premier sera un « Un Psaume de Lamentations ». Quand le cœur parle… il lui arrive aussi de se plaindre, de se lamenter de sa situation. Le livre des Psaumes comporte plusieurs Psaumes de Lamentation. Des Psaumes qui ont un pattern de négatif à positif; de noirceur à lumière; d’esclavage à liberté; de tristesse à allégresse; de désespoir à l’espoir et de mort à la vie. Ce matin, nous étudierons le Psaume 13 que je diviserai en trois parties.

Un cri de détresse

Psaumes 13:1-3 Du répertoire du chef de chorale. Psaume appartenant au recueil de David. 2 Seigneur, jusqu’à quand persisteras-tu à m’oublier? Jusqu’à quand refuseras-tu de me voir? 3 Jusqu’à quand devrai-je me faire du souci et me ronger de chagrin tout le jour? Jusqu’à quand mon ennemi aura-t-il l’avantage?

Le Psaume avec un cri de détresse et de lamentation. 4 fois l’auteur utilise l’expression « Jusqu’à quand » pour décrire sa détresse qui se démontre sous 4 aspects :

Le sentiment d’être abandonné par un Dieu qui l’a oublié; Avez-vous déjà vécu le feeling d’avoir été oublié? Quand nos prières tardent à être exaucées, nous avons parfois le sentiment que Dieu n’a pas entendu ou nous a oublié, selon le cas.

Le désespoir de celui qui ne peut s’approcher d’un Dieu qui se cache constamment;

La blessure et la douleur intérieures qui le rongent sans cesse; Qui ne lutte pas dans sa vie contre les soucis et le chagrin qu’apporte bien souvent la souffrance? Le cri de détresse de David est le cri de bien d’autres chrétiens.

La défaite face à un ennemi plein de méchanceté. Quand nous sommes dans la détresse, nous n’avons aucunement l’impression que nous sommes dans la victoire même si Romains 8:37 Mais dans tout ce qui nous arrive, nous sommes les grands vainqueurs par celui qui nous a aimés.

La perte du contact avec Dieu, dans les moments sombres d’une vie, va conduire une personne dans la dépression, la laissant à la merci de ses ennemis humains ou spirituels.

Nous voyons David se plaindre de sa situation. Il répand l’état de son cœur devant le Seigneur. Quand le cœur parle, il ne cache pas ses émotions. David a dit à Dieu ce qu’il vivait. Il n’a pas essayé de paraître « saint » en camouflant ses sentiments pour ne pas blesser Dieu; il a répandu son cœur en se lamentant.

Une lamentation honnête est plus acceptable à Dieu qu’une fausse spiritualité.

Ce matin, Dieu veut nous montrer qu’Il n’est pas insulté si on laisse parler notre cœur quand nous prions. La détresse peut atteindre n’importe qui. Personne n’est à l’abri d’une tragédie, d’une maladie ou d’une épreuve. C’est pour cela qu’il ne faut pas juger son prochain.

Quelle aurait été notre réaction si nous aurions entendu notre prochain prié à Dieu de cette manière??? C’est comme ça qu’il faut répondre à la souffrance. Il faut lancer un cri de détresse et de lamentation à Dieu. Pourquoi? Parce que Dieu entend le cri du malheureux. Psaumes 18:7 Dans ma détresse, j’ai invoqué l’Eternel, J’ai crié à mon Dieu; De son palais, il a entendu ma voix, Et mon cri est parvenu devant lui à ses oreilles.

Un cri de supplication

Psaumes 13:4-5 Regarde, Eternel mon Dieu, réponds-moi, viens réparer mes forces, sinon je m’endors dans la mort. 5 Sinon mon ennemi dira qu’il a gagné, mes oppresseurs se réjouiront lorsqu’ils verront ma chute.

Remarquons ici que la foi de David est plus grande que peut-être lui-même le croit. Il se plaint à Dieu qu’Il l’a oublié, qu’Il joue à cache-cache avec lui, mais malgré tout, il continue d’implorer son intervention. Nous voyons un David à bout de souffle. Nous voyons un David, notre héros biblique sur le point de s’endormir dans la mort. Le désespoir de finir sa vie sans avoir vu Dieu intervenir. La douleur de voir son ennemi dire qu’il a gagné.

David est sans force ici. Il ne veut pas voir son ennemi dire qu’il a gagné, mais il n’a plus l’énergie pour tenir ferme. Il est complètement dépendant d’une intervention de Dieu pour lui. Il faut que Dieu intervienne. Il y a un cri de supplication pour que Dieu fasse quelque chose sinon…

Comme il est inspirant de voir David laisser son cœur parler. Il est découragé et il le dit. Le cri de supplication pour une intervention de Dieu est le remède contre les épreuves, la douleur ou les échecs troublants.

David dit une chose très importante pour nous aujourd’hui. Quand il dit mon ennemi dira qu’il a gagné, mes oppresseurs se réjouiront lorsqu’ils verront ma chute, David nous démontre que l’ennemi de nos âmes n’a qu’un but : nous faire perdre la foi en Dieu au point de tout abandonner.

Pierre l’a tellement bien dit dans 1 Pierre 5 :8-10 Ne vous laissez pas distraire, soyez vigilants. Votre ennemi, le diable, rôde autour de vous comme un lion rugissant, qui cherche quelqu’un à dévorer. 9 Résistez-lui en demeurant fermes dans votre foi, car vous savez que vos frères dispersés à travers le monde connaissent les mêmes souffrances. 10 Mais quand vous aurez souffert un peu de temps, Dieu, l’auteur de toute grâce… vous rétablira lui-même; il vous affermira, vous fortifiera et vous rendra inébranlables.

Nous le savons que la vie chrétienne est le combat de la foi. Lorsque nous sommes dans la détresse, épuisés et sans force, nous voyons l’ennemi prendre avantage sur nous et comme David, nous n’avons qu’une seule option : lancer un cri de supplication, un cri à l’aide à l’Éternel.

David ne voulait pas voir son ennemi dire qu’il avait gagné, mais il n’avait plus de force pour combattre, il avait besoin d’une aide supérieur à la force humaine. Cette aide ne pouvait pas ailleurs que du Seigneur.

Encore une fois, au risque de me répéter, ne jugez pas votre frère ou sœur dans la foi, lorsqu’il ou elle est « down ». Priez pour lui ou elle. Encouragez et soutenez-le par l’amour et la compassion. AMEN!!!

David a lancé un cri de détresse et un cri de supplication. Ça l’a amené à lancer un cri de Victoire.

Un cri de victoire

Psaumes 13:6-7 Moi, j’ai confiance en ton amour, je veux me réjouir parce que tu me sauves! 7 Je veux chanter le SEIGNEUR pour le bien qu’il m’a fait.

Quand le cœur parle…il finit par être restauré et guéri. Malgré la douleur de sa souffrance, David s’attend à un jour nouveau. Malgré les doutes qu’il a exprimé, il est convaincu de l’amour de Dieu. Il est certain que Dieu ne le laissera pas tomber. Qu’Il interviendra et lui fera du bien.

Le peuple de Dieu a toujours vécu avec la conviction que Dieu a toujours le dernier mot et que ce mot est bon. La fidélité de Dieu ne fait jamais défaut. David se rappelle et se réjouit parce que Dieu l’a sauvé. Nous aussi, même au milieu de la fournaise brûlante, nous pouvons nous réjouir parce que Dieu nous a sauvés.

Remarquez aussi la changement d’attitude de David. Après avoir lancé son cri de détresse, de lamentation et de supplication, il a pris position : J’ai confiance, je me réjouis, je veux chanter. Pourquoi David est-il capable de prendre position, alors que tantôt, il était sur le point de s’écrouler, épuisé et sans force? Psaumes 102:1 Prière d’un malheureux, lorsqu’il est abattu et qu’il répand sa plainte devant l’Eternel. Éternel, écoute ma prière, Et que mon cri parvienne jusqu’à toi.

Conclusion

Ce que Dieu a fait avec David, Il veut le faire avec nous. Il nous demande une chose : laisser notre cœur parler. Enlevons nos masques de Super Spirituel et laissons notre cœur parler.

Jacques avait compris cela. Jacques 5:16 Alors reconnaissez vos péchés les uns devant les autres. Priez les uns pour les autres afin d’être guéris. La prière d’un homme juste est très puissante. La puissance de la prière se révèlera quand nous laisserons notre cœur parler. Nos lamentations se changeront en cris de victoire et de joie. Jérémie 31:13  En effet, déclare le Seigneur, je changerai leur tristesse en joie; je les consolerai de leurs chagrins, je les remplirai de joie. AMEN!!!

Défi de la semaine

Déterminons de commencer à prier en laissant notre cœur parler. Nos cris de détresses se changeront en cris d’allégresse.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.
Découvrir sur TopMusic
Potenciel Music ADORE SESSIONS
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts. En savoir plus...