Des enseignements texte et audio pour grandir dans la foi et vous ressourcer !

Jésus s’oppose au fanatisme

Sommaire
Jésus s’oppose au fanatisme

Le premier à enseigner la non-violence c’est Jésus, avant même Gandhi !

Jésus nous apprend à, non seulement aimer notre prochain, mais aimer nos ennemis, et ceux qui nous maltraitent.

Le christianisme met en fait la barre de l’amour pour l’autre tellement haut, que sans l’aide de Dieu, sans l’aide de Jésus, sans l’aide du Saint-Esprit répandu dans nos cœurs, il est impossible d’aimer comme lui !

Jésus nous offre : la réconciliation avec Dieu et donc avec les autres, la vie en abondance, la joie et l’espoir. Jésus nous demande de pleurer avec ceux qui pleurent, d’aimer non seulement notre prochain, notre voisin, notre ami ou ce membre de notre famille, mais même notre ennemi ! C’est révolutionnaire ! Et ça appelle l’aide de Jésus car c’est trop élevé, trop difficile, impossible à accomplir sans le miracle de son amour en nous !

Celui qui se dit chrétien est sensé imiter Christ. Jamais Jésus n’a demandé de s’en prendre à ceux qui ne pensaient pas comme lui. Il est venu faire le bien, donner sa vie et il laisse chacun libre de ses choix. 

Et de ce fait, on ne peut être un dangereux fanatique sans renier totalement le Christ.

Si certaines personnes tuent, agressent ou maltraitent leur prochain au nom de leur religion, de leur idéologie ou de leur croyance politique, dans le christianisme c’est juste impossible.

Matthieu 5.43-44

Vous avez appris qu'il a été dit : Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent.

Romains 2.14-15

Ceux qui ne sont pas juifs ne connaissent pas la loi de Moïse. Pourtant, certains font naturellement ce que cette loi commande. Ces gens-là n’ont pas de loi, ils sont une loi pour eux-mêmes. Par là, ils montrent une chose : les actes que la loi demande sont écrits dans leur cœur, leur conscience est témoin de cela. Et le fait qu’ils sont capables tantôt de s’accuser de leurs fautes, tantôt de se défendre, le prouve également.

Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

Abus sexuel, viol, drogue, divorce, deuil, maladie,  excision, handicap, rejet, violence conjugale… 14 histoires de femmes. 

Drames exceptionnels ou tragédies ordinaires, aventures extrêmes ou péripéties plus légères… Ces 14 femmes ont pour point commun la guérison, la reconstruction, la réconciliation par l'action de Dieu dans leur vie et grâce à leur foi

Téléchargez un extrait de  « C'est leur histoire » en cliquant ici.

0 commentaire
Lecteur TopMusic
Update Required To play the media you will need to either update your browser to a recent version or update your Flash plugin pour Firefox & Safari - Flash plugin pour Opera & Chrome.