3 stratégies pour une éducation efficace

3 stratégies pour une éducation efficace

En devenant maman, j'ai pensé qu'il serait important de lire plusieurs ouvrages sur l’éducation afin de trouver une façon de faire qui soit équilibrée et qui corresponde le mieux à mon style parental. L’éducation est sans aucun doute un élément essentiel pour amener notre enfant à devenir un adulte mature, responsable et épanoui. Si on désire qu'elle soit vraiment efficace, elle doit être empreinte d'une bonne dose d'amour. 

Le livre de l'auteur chrétien, Docteur Gary Chapman, “Les Langages d'Amour” avait déjà révolutionné ma vie en tant qu'adolescente. Son livre Les Langages d'Amour des Enfants, qu'il a co-écrit avec le psychiatre Ross Campbell, a été indiscutablement l'ouvrage qui m'a le plus influencé et inspiré. Dans ce livre, les deux auteurs parlent non seulement de comment aimer notre enfant pour qu'il le ressente vraiment, mais de plus ils abordent un autre sujet important, celui de l’éducation ! 

J'ignore si vous êtes familiers avec le concept des langages d'amour, je vous en fais donc un petit résumé. Chaque être humain possède en lui un réservoir d'amour. Pour se sentir aimé, ce réservoir doit être rempli de façon quotidienne, car il a tendance à se vider rapidement. 

Il y a cinq façons de démontrer et recevoir de l'amour: les services rendus, les cadeaux, les paroles valorisantes, les moments de qualité et le contact physique. 

La majorité des parents aiment leurs enfants, mais ce n'est malheureusement pas suffisant !

Il faut que l'enfant ressente qu'il est aimé, et cela ne peut se faire que si nous parlons son langage d'amour lorsque nous tentons de lui démontrer notre amour.

Dans leur livre, on découvre un petit questionnaire et diverses stratégies pour nous aider à découvrir le langage qui permet davantage à notre enfant de ressentir tout l'amour que l'on a pour lui.

Deux raisons pour lesquelles amour et discipline font un duo de choc :

  • Allier amour et discipline permet de faire moins de discipline, car lorsqu'un enfant se sent profondément aimé, il a tendance à avoir un meilleur comportement. Selon le docteur Chapman, beaucoup des mauvais comportements de nos enfants découlent d'un réservoir d'amour à sec.
  • Allier amour et discipline nous permet de mieux éduquer notre enfant. Je vous donne un exemple personnel.

Le langage d'amour de mon fils est le temps de qualité, celui de ma fille est les paroles valorisantes. Lorsqu'ils étaient petits, si j'envoyais mon fils réfléchir à son comportement, cela avait tout un impact sur lui, c'était du sérieux, il était alors privé de la proximité avec sa maman. Il sortait de sa réflexion repentant.

Pour ma fille, aller réfléchir à son comportement était un moment de jeu. Par contre, pas besoin de lever le ton avec elle pour qu'elle vienne les yeux remplis de larmes et qu'elle soit profondément repentante.

Si on veut éduquer de façon constructive mieux vaut cibler leur langage d'amour pour leur parler de façon à ce qu'ils réalisent l'ampleur de leurs mauvais choix.

Le Docteur Chapman explique comme il est important de discipliner nos enfants de façon à ce qu'ils ne doutent pas de notre amour. 'La discipline tire son origine d'un mot grec qui signifie entraîner. L'idée n'est pas de briser nos enfants, mais plutôt les entraîner à choisir le bien afin qu'ils puissent faire les bons choix, grandir et devenir mature.

J'aimerais vous laisser un “plan de match” que j'ai mis en place il y a 15 ans, inspiré, suite à la lecture de ce bestseller. 

Voici 3 stratégies pour une discipline efficace :

1. Déterminer les règles familiales

En couple ou en solo, il est nécessaire  d’établir des règles de la maison. Ceci est crucial parce que sans règles claires, l'enfant ne saura pas ce que l’on attend de lui ! Il lui sera impossible de suivre les règles et si les  règles changent constamment il se sentira souvent irrité, énervé . 

2. Limiter le nombre de règles

Si les règles sont trop nombreuses, l'enfant n’arrivera pas s'en rappeler. Il est vraiment avantageux d'opter pour quelques règles. Chez moi par exemple, nous avons toujours eu les 3 mêmes règles.

Ces trois règles englobent les valeurs que mon mari et moi désirons transmettre à nos enfants. 

3. Mettre en place les règles

Dès leur tout jeune âge,(2-3 ans) j'avais mis une feuille sur le réfrigérateur avec les trois règles de la maison (d'abord sous forme de dessin, puis au fur et à mesure les dessins ont été remplacés par des mots). À maintes reprises j'ai pris le temps d'expliquer chacune des règles à mes enfants en leur donnant des exemples. On les révisait régulièrement sous forme de petit jeu car je ne sais pas pour les vôtres, mais mes enfants ont parfois la mémoire courte!

À côté de chaque règle j'avais fait un dessin de la conséquence qu'entrainerait un non respect de notre règlement. De cette façon, je n'avais pas à improviser de punitions, mes émotions ou fatigue du moment n'influençaient pas le degré de conséquence ou de non-conséquence pour le mauvais comportement. 

Par  exemple, lorsque mon enfant choisit de désobéir, la conséquence est prévisible, ce n'est pas fluctuant selon mon humeur ou mon niveau de fatigue (si je suis de bonne humeur: un simple avertissement et si je suis de mauvaise humeur: privé d'amis pendant une semaine!)

Avoir des conséquences pré-établies nous a permis de rester constants dans notre éducation. 

Avec les années, les conséquences se sont adaptées, mais les règles sont restées les mêmes.

Je crois, comme le docteur Chapman, que si nous voulons voir nos enfants devenir des adultes responsables, matures et bien dans leur peau, ils ont besoin de se sentir profondément connectés à nous, aimés et acceptés. En alliant correction et amour, nous obtiendrons indiscutablement les meilleurs résultats dans l'art de les éduquer!

Corrige ton fils et tu seras tranquille à son sujet. Il te donnera du repos et procurera des délices à ton âme' Proverbes 29.17 

Je vous laisse avec cette petite prière: 

'Seigneur, je prie que tu nous inspires en tant que parents à entraîner nos enfants à faire les bons choix, des choix qui vont les aider à se rapprocher de toi, à te ressembler davantage. Renouvelle notre patience, notre créativité et aide-nous à les aimer et les corriger de façon à avoir le plus d'impact sur leur vie. Merci de nous les avoir confiés. Je prie que nous soyons une source de bénédictions pour eux ! Amen



Vous avez aimé ? Partagez autour de vous !

13 commentaires
  • Ruth Nadège Lisemé Gesse Il y a 4 jours, 16 heures

    Merci Seigneur pour ces femmes là qui nous aident à mieux gérer notre famille. Que Dieu vous bénisse.
  • Mavy Il y a 1 semaine

    Dieu vous bénisse
  • Paul Martial Tibé Il y a 1 semaine, 2 jours

    Bonjour très chère soeur en Jésus J'ai vraiment aimé votre message mais sauf que mes enfant sont déjà grandes 20 ans 15 ans 8ans et 2 ans. J ai lu que vous avez commencé avec les votre entre 2 et 3ans et ma question est de savoir ce que je dois faire dans mon cas? Merci que Dieu bénisse.
    • NaomiCharbonneau Il y a 4 jours, 13 heures

      Bonjour, merci d'avoir laissé un message! En fait, il est vraiment difficile de répondre à une question aussi importante sans avoir une bonne idée de votre contexte familiale. Mais d'emblée je vous dirais qu'il n'est pas trop tard pour instaurer des règles familiales avec vos plus jeunes tout en les ajustant pour les plus vieux. Si vous désirez pousser votre question davantage, contacter moi en privé. Il me fera plaisir de vous aider:) Bonne journée!
    • Charles-Antoine CATALDI Il y a 1 semaine, 2 jours

      Bonjour, je ne suis pas forcément un expert mais je pense que le système de règles peut se mettre facilement encore pour les deux plus petits. Pour les deux grands je pense que l'important c'est de leur faire comprendre et peut-être prendre part à la définition des règles, pour qu'ils se sentent écoutés, ce qui est important pour des adolescents ou jeunes adultes.
  • Natacha Il y a 1 semaine, 3 jours

    Amen
  • GeorgetteKaleka Il y a 1 semaine, 4 jours

    Sans amour , je crois qu'il ne peut pas y avoir de véritable discipline , car il nous faut tout d'abord comprendre leurs motivations , comme eux ont besoin de comprendre les nôtres ! J'ai surpris un jour mon fils qui était en train de prendre l'argent que je mettais de côté pour faire la lessive , il a eu peur , mais je lui ai demandé si il avait besoin de cet argent , car il me semblait qu'il ne manquait de rien ! Là , il m'a dit qu'une petite voisine lui avait demandé si il savait où je gardais de l'argent et d'aller en prendre pour qu'ils puissent s'acheter des bonbons . Là je l'avoue je me suis vraiment fâchée contre cette petite fille , mais bien avant que je sorte pour lui dire ce que je pensais d'elle , elle s'était enfuie . Elle était juste derrière la porte , mais je ne l'ai plus vue quand je l'ai ouverte , elle s'était enfuie ! Mon fils lui était honnête !
    • NaomiCharbonneau Il y a 1 semaine, 3 jours

      Bon matin:) Je suis heureuse de vous lire! Merci de partager une petite anecdote de votre vécu! Je trouve que lorsque les enfants se savent aimés, ils ont tendance à davantage s'ouvrir lorsqu'ils ont fait une erreur. Bonne journée:)
  • rozange Il y a 1 semaine, 4 jours